Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 janvier 2015

Mardi 27 janvier 2015 à 20h00: cours de philosophie politique à Paris - Qu'est-ce que la politique ?

Au programme: 

3ème conférence de l’abbé Billecocq dans le cadre du cours de philosophie politique.

qu'est ce que la politique.jpeg

 

                                  Qu'est-ce que la politique ?

Eglise St Nicolas du Chardonnet, 23 rue des Bernardins 75005 Paris.

Salle St Germain

Entrée Libre

Métro Maubert-Mutualité – Ligne 10. Entrée rue Monge. 

Pour rappel et à l’attention de ceux qui n’étaient pas présents lors des deux dernières conférences, celles-ci ont été enregistrées. Vous pouvez les visionner en cliquant sur les liens ci-après : 

1ère conférence : Les transformations opérées par la révolution de 1789 

2nde conférence : La communication et la vie politique

14 janvier 2015

La Russie dans le nouvel ordre mondial

civ_54_maquette_couv (2).jpg

Le numéro 54 de la revue Civitas (84 pages) :

Editorial - Le combat est planétaire (Alain Escada)

Dossier - La Russie dans le nouvel ordre mondial

- La Russie de Poutine dans le Nouvel Ordre Mondial (Pierre Hillard)

- La Russie de Poutine et le Nouvel Ordre Monial (Baudouin Lefranc)

- La consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie (Abbé Fabrice Delestre)

Le Jobbik (Louis Valette)

Le grand gâchis des élections européennes (1) (Olivier Destouches)

A propos du pseudo "Etat Islamique en Irak et au Levant" (Général Lalanne Berdouticq)

Brèves d'actualité (Rémi de Völn)

Lu et relu pour vous (Henri Préhaut)

Les Brigands peuvent-ils connaître la paix ? (Professeur Claude Rousseau)

Connaissance de la subversion : la linguistique (Michel Ballandras)

Vie de l'Institut

Une révolution synodale (Abbé Tranchet)

Ce numéro peut être aussi commandé à Civitas, 17 rue des Chasseurs, 95100 Argenteuil

au prix de 7€ + 2.50€ de port

 

15:46 | Lien permanent | Commentaires (0) |

08 janvier 2015

Affaire Charlie Hebdo - Alain Escada répond à Jean-Michel Ribes

Lu sur Médias Presse Info :

ribes-charlie-hebdo

Jean-Michel Ribes, directeur du Théâtre du Rond-Point à Paris, a fait la tournée des médias, depuis hier, pour livrer ses impressions après l'attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo.

Avec un raccourci sidérant, Jean-Michel Ribes a osé comparer les auteurs de l'attentat aux "catholiques intégristes" et à Civitas.

Nous avons contacté Alain Escada, président de Civitas, pour connaître sa réaction.

***

MPI - M. Escada, avez-vous entendu les propos de Jean-Michel Ribes comparant les terroristes islamistes aux catholiques intégristes - en citant explicitement Civitas sur BFM - et qu'en pensez-vous ?

Alain Escada - Jean-Michel Ribes n'a aucune décence. Ses propos sont scandaleux et inqualifiables. Ce sont les propos d'un homme bouffi d'orgueil qui ramène tout à lui. Il vient pour rendre hommage à ses amis de Charlie Hebdo mais, en réalité, c'est de sa petite personne dont il parle. Dévoré par la vanité, il cherche une posture de héros. Ses amis sont morts sous les balles de terroristes. Alors, lui, pour exister, il doit prétendre avoir vécu des menaces. Le gros Ribes est, il faut le reconnaître, un bon comédien, et maîtrise à la perfection son rôle favori de victime des catholiques traditionnalistes. Depuis 2011, il ressort cette histoire sur tous les plateaux de télé et de radio. Jean-Michel Ribes, c'est un peu Tartarin de Tarascon. Plus le temps passe, plus il ajoute de détails des "périls" auxquels il aurait survécu. Et comme les journalistes sont ses copains, aucun ne relève l'invraisemblance de ses propos.

Pourtant, les mensonges sautent aux yeux. Ribes est grotesque quand il raconte sur le plateau de Canal + que les "cathos intégristes" chantaient "Pendez Ribes" devant son théâtre lorsqu'il avait mis à l'affiche "Golgota Picnic", spectacle blasphématoire de Rodrigo Garcia. Chaque jour où nous manifestions devant son théâtre, les médias venaient observer la scène. Vous ne trouverez nulle part trace de cette prétendue chansonnette.

D'autre part, vous devez savoir que si Jean-Michel Ribes est un homme de gauche, il est avant toute chose un caméléon opportuniste prêt à toutes les courbettes pour se faufiler dans les pas des hommes et femmes au pouvoir. Lorsque nous manifestions devant son théâtre, il avait donc obtenu, après les pleurnicheries dans lesquelles il excelle, un dispositif de sécurité plus important que celui prévu pour un match de foot OM-PSG. Autant vous dire que pas un manifestant n'aurait pu approcher de ce ridicule personnage.

MPI - Mais pour Ribes, intégriste musulman et intégriste catholique, c'est la même chose. Qu'en pensez-vous ?

AE - D'abord, je préciserais que le courage de Jean-Michel Ribes est inversement proportionnel à son orgueil et que s'il s'est risqué à programmer un spectacle blasphématoire anticatholique, vous ne le verrez pas de sitôt en faire autant à l'encontre de l'islam. Encore moins à l'encontre du judaïsme.

Les catholiques ont protesté, chahuté, ou prié devant son théâtre, ils n'ont jamais mis la moindre vie en danger. Toutes les élucubrations et gesticulations de Ribes ne changeront rien à cette réalité évidente.

En même temps que Ribes nous insulte, il insulte aussi les morts de Charlie Hebdo. La comparaison est affligeante et stupide. Mais elle n'est pas innocente puisqu'il s'agit d'enfumer l'opinion publique en laissant penser que tous les croyants sont dangereux et que seule la laïcité républicaine doit être défendue.

MPI - Le mot de la fin ?

AE - Ribes n'est qu'un pitoyable valet du système, viscéralement antichrétien et foncièrement égocentrique. Sa parole n'a aucune valeur. Il vendrait sa mère pour passer à la télévision.

***

Quelques moments délirants de Jean-Michel Ribes :

17:55 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alain escada, civitas, jean-michel ribes, charlie hebdo |

06 janvier 2015

L'évolution selon les manuels de SVT

11:27 Publié dans Formation doctrinale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : évolution, svt, manuels scolaires, abbé frament |

04 janvier 2015

Les lois sur l'euthanasie qu'on veut imposer aux médecins

18:00 Publié dans euthanasie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : euthanasie |

02 janvier 2015

Cathos, nouvelle génération (avec Civitas !)

17:04 Publié dans la vie de France Jeunesse Civitas, Vie étudiante | Lien permanent | Commentaires (0) |

30 décembre 2014

Cours de philosophie politique : La communication et la vie politique, par l'abbé Billecocq

Cette conférence de philosophie politique est filmée dans la cadre d’un cours donné par l’abbé Billecocq pour l’Institut Civitas.

Voici le plan de cette seconde vidéo de philosophie politique consacrée à la communication et à la redéfinition de la vie politique.

Aristote

Introduction : L'étymologie des mots

1ère partie: Aristote - Les faits de nature - La nature c'est la fin

2ème partie: Aristote - Les faits de nature - La nature ne fait rien en vain

Synthèse : La communication - La commune action

L'association de l'époux et de la femme sont les bases de la famille [...], l'association première de plusieurs familles [...] c'est le village [...], l'association de plusieurs villages forme un état complet.

Aristote - La Politique - Chapitre 1

Retrouvez la 1ère conférence de philosophie politique: Les transformations opérées par la révolution de 1789

19 décembre 2014

Le journal Présent publie les vœux de Noël d'Alain Escada

journal-présent-titre.png

crèche de Noël.jpg

Que le journal Présent trouve aux pieds du sapin de Noël un lot d’abonnements suffisant pour contribuer à sa relance dynamique observée depuis quelques mois dans un véritable esprit de réinformation.
 
Que les crèches de Noël se multiplient, affichées, assumées, comme autant de témoignages de notre volonté d’accueillir l’Enfant Jésus. Que notre détermination fidèle à servir le Christ vienne balayer la méchanceté hargneuse des ayatollahs de la laïcité.
 
 
Que les Français profitent bien de ce temps de Noël, non pour succomber aux tentations consuméristes d’une société marchande et décadente, mais pour puiser les grâces nécessaires pour mener les bons combats.
 
Que les chrétiens d’Orient ne soient pas oubliés dans nos prières. Qu’à leurs souffrances et leur persécution ne vienne pas s’ajouter notre indifférence.
 
Que l’année 2015 confirme le réveil qui s’est manifesté depuis quelques années parmi les catholiques et les patriotes. Que cette nouvelle année apporte un pas supplémentaire dans la mise en place d’une véritable résistance au nouvel ordre mondial qui voudrait faire de chacun de nous des êtres déracinés, sans famille, sans patrie, sans Dieu.
 
Que, malgré les épreuves de la vie, chacun trouve la force et le courage pour mener à bien la mission que Dieu lui a confié.
 
Que France et Chrétienté se relèvent !
 
Voilà tous les vœux que je vous adresse en ce Noël 2014.
 
Alain Escada, 
président de Civitas

17:34 Publié dans Actualité, la vie de France Jeunesse Civitas | Lien permanent | Commentaires (1) |

Veillée de Noël Civitas - Discours de l'abbé Bouchacourt

16:57 Publié dans christianophobie, la vie de France Jeunesse Civitas, laïcité | Lien permanent | Commentaires (0) |

Crèche vivante Civitas : une autre vidéo de la veillée

11:49 Publié dans la vie de France Jeunesse Civitas, laïcité | Lien permanent | Commentaires (0) |

18 décembre 2014

Veillée de Noël - reportage de l'Agence Info Libre

Veillée de Noël Civitas - Discours d'Alain Escada

08:05 Publié dans la vie de France Jeunesse Civitas | Lien permanent | Commentaires (0) |

Crèche de Noël vivante

08:00 Publié dans la vie de France Jeunesse Civitas | Lien permanent | Commentaires (0) |

12 décembre 2014

17 décembre à 20h, tous à Paris pour défendre la crèche de Noël !

17 décembre à 20h, tous à Paris

place de l'Estrapade (5e arrondissement)

pour défendre la crèche de Noël 

des attaques des ayatollahs de la laïcité

les_personnages_de_la_creche_de_noel.jpg

#TouchePasàMaCrèche

#crechesdenoel

11:25 Publié dans Action, Actualité, Agenda, christianophobie | Lien permanent | Commentaires (0) |

Présent : Une crèche au Parlement européen - Le coup de Civitas !

creche_parlement_europeen_entretien_escada_present.jpg

SOURCE - Présent - 11 décembre 2014

Une crèche au Parlement européen - Le coup de Civitas! Entretien exclusif dans Présent du 11 décembre 2014
 
En pleine controverse française sur la présence de crèches dans les institutions publiques, le 9 décembre, Mgr Fellay, Supérieur Général de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, inaugurait une crèche au sein du Parlement européen de Bruxelles. Une action menée à l'initiative de Civitas et avec l'appui du député européen Mario Borghezio.
Présent a interrogé Alain Escada, président de Civitas.
— Est-ce la première fois que vous installez cette crèche au sein du Parlement européen ?
 
 
— Non, cela fait plusieurs années que nous le faisons, avec l'aide du député Mario Borghezio. Mais auparavant cela se faisait, j'allais dire, dans l'indifférence. C'est le contexte particulier en France, mais pas uniquement, qui a fait que l'installation d'une crèche dans une institution publique soit vue comme quelque chose d'extraordinaire. Auparavant cela n'avait jamais provoqué le moindre soubresaut. La seule différence par rapport aux années précédentes est que, 2014 marquant le centenaire de la mort de saint Pie X, Mario Borghezio a proposé à l'un des évêques de la FSSPX de venir bénir cette crèche. Une invitation à laquelle a répondu Mgr Fellay.
 
C'est lors de la préparation de l'installation et de l'inauguration qu'ont éclaté toutes ces controverses en France. Et nous nous sommes dit que c'était providentiel. D'autant que la date qui nous a été donnée pour l'inauguration est le 9 décembre, fête de la laïcité !
 

— Quelles ont été les réactions autour de vous ?

 
— Majoritairement elles ont été très positives et favorables. Nous avons vu de nombreux fonctionnaires, ou assistants, venir admirer la crèche, prendre des photos, mais dans une démarche de sympathie. Certes, au moment où nous nous sommes rassemblés pour la bénédiction, certains se sont étonnés. Mais ceux qui avaient l'air le plus interloqués, parlaient français…
 
— Pourquoi est-il important d'installer une crèche là-bas, au coeur du Parlement européen ?
 
— C'est d'abord rappeler que Noël est la fête de la Nativité et pas cette fête consumériste qu'elle est devenue aujourd'hui. C'est indispensable, surtout lorsque l'on se souvient à quel point les débats ont été vifs lorsqu'il a été question des racines chrétiennes de l'Europe. Installer une crèche c'est rappeler que l'Europe est intrinsèquement liée à la chrétienté. C'est aussi rappeler que tout pouvoir vient de Dieu.
 
L'institution européenne est un lieu d'opulence, de débauche de moyens financiers. Installer une crèche en son sein c'est ramener l'homme à l'essentiel : Dieu. Et c'est particulièrement important en cette période de l'Avent. C'est aussi témoigner du fait que l'Enfant Jésus est appelé à régner sur les nations et que rien ne peut se faire sans Lui, tout comme l'équilibre du monde ne pourra pas se faire en dehors de Lui.
 

 

Propos recueillis par Anne Isabeth / anne.isabeth@present.fr /Présent du 12/12/2014

11:19 Publié dans Action, Actualité, la vie de France Jeunesse Civitas | Lien permanent | Commentaires (0) |

11 décembre 2014

15 décembre - cours de philosophie politique à Paris : La communication et la vie politique

La prochaine réunion publique du cercle Civitas St Louis Paris-IDF se tiendra le lundi 15 décembre à Saint Nicolas du Chardonnet, salle St Germain à 20h00.
 
 
Au programme:
 
Seconde conférence de l'abbé Billecocq dans le cadre du cours de philosophie politique.

rouages.jpg

La communication et la vie politique
 
 
Eglise Saint Nicolas du Chardonnet, 23 rue des Bernardins 75005 Paris.
Métro Maubert-Mutualité ligne 10 - Entrée rue Monge. 

 

Pour rappel et à l'attention de ceux qui n'étaient pas présents lors de la dernière conférence, celle-ci a été enregistrée et vous pouvez la visionner en cliquant ici.

19:16 Publié dans Formation doctrinale, la vie de France Jeunesse Civitas | Lien permanent | Commentaires (0) |

Crèche de Noël au Parlement Européen : les discours

14:39 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |

10 décembre 2014

Inauguration et bénédiction de la crèche de Noël au Parlement Européen

10:38 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Inauguration et bénédiction de la crèche de Noël au Parlement Européen

_MG_8524_1 .jpg

_MG_8511_1 .jpg

CRECHE PARLEMENT EUROPEEN bénédiction.JPG

CRECHE PARLEMENT EUROPEEN mgr-fellay.JPG

CRECHE PARLEMENT EUROPEEN 1.JPG

09:35 | Lien permanent | Commentaires (1) |

Civitas installe une crèche de Noël au Parlement Européen et la fait bénir par Mgr Fellay

benediction_creche_parlement_europeen_bruxelles_par_mgr_fellay_141209_02

Ce 9 décembre 2014, à l’initiative de Civitas et avec l’appui de l’eurodéputé Mario Borghezio, une crèche de Noël a été inaugurée au Parlement Européen à Bruxelles. C'est Mgr Fellay, supérieur général de la FSSPX, qui a souhaité venir personnellement pour bénir cette crèche.
 
Une magnifique crèche de Noël, de grande taille, a trouvé sa place dans l’espace officiel du Parlement Européen, au milieu d’un hall central de l’institution européenne.
A 16h30, ce mardi 9 décembre, le député européen Mario Borghezio a accueilli les personnes invitées à assister à l’inauguration de cette crèche de Noël. Des eurodéputés, des assistants parlementaires et des fonctionnaires européens, ainsi que quelques invités extérieurs, étaient présents.
 
Alain Escada, président de Civitas, a brièvement pris la parole pour rappeler que cet Enfant-Jésus au centre de la crèche est appelé à régner sur les Nations et que tout pouvoir vient de Dieu.
benediction_creche_parlement_europeen_bruxelles_par_mgr_fellay_141209_01
 
En ce centenaire de la mort de Saint-Pie X, le président de Civitas a cité devant les eurodéputés ces paroles célèbres du souverain pontife : “La civilisation n’est plus à inventer : elle a été, elle est, c’est la civilisation chrétienne, c’est la cité catholique. Il ne s’agit que de l’instaurer et de la restaurer sans cesse sur ses fondements naturels et divins”.
 
Ensuite, Mgr Bernard Fellay a procédé à la bénédiction de cette crèche de Noël. Puis, à son tour, le Supérieur général de la FSSPX s’est adressé aux présents.

"C'est là que tout a commencé, dans la crèche. Il est donc normal que les dirigeants de l'Europe rendent hommage à ce Dieu qui vient au milieu des hommes pour les sauver, Lui qui est le Roi des Rois. Car rappellons-nous ce que disait dit le cardinal Pie : "si le moment n’est pas venu pour Jésus-Christ de régner, alors, le moment n’est pas venu pour les gouvernements de durer."

Par la bénédiction de cette crèche, l'Eglise va lier cet endroit à la grâce du Bon Dieu. Ce petit endroit va devenir un sacramental et profiter à tous ceux qui viendront se recueillir ici."

Dans un court entretien vidéo à paraître bientôt, Mgr Fellay a invité tout le monde à avoir le courage de participer à la veillée du 17 décembre à 20 H 00 , devant la crèche de Noël, aux abords de la "Libre Pensée" à Paris.
 
 
 

09:14 Publié dans la vie de France Jeunesse Civitas | Lien permanent | Commentaires (0) |