Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 mars 2017

Blasphèmes et pornographie : Alain Escada et André Bonnet défendent la censure sur le plateau de France 2

Mardi soir, vers 23h, France 2 diffusait un documentaire consacré à la censure. Surprise ! Dès les premières minutes, la parole est donnée à Alain Escada, président de Civitas. Retour sur l'exposition sacrilège Piss Christ et sur les spectacles blasphématoires Sur le concept du visage du Fils de Dieu et Golgota Picnic. Alain Escada explique que lorsque "l'art" est mis au service du mal, il faut le censurer. Il rappelle que, contrairement aux idées reçues en France, le blasphème est puni par le code pénal dans plusieurs pays d'Europe. Et le président de Civitas en profite pour rappeler son opposition à la république laïque.

Une vingtaine de minutes plus tard, c'est au tour de Maître André Bonnet, président de l'association Promouvoir, d'intervenir. Maître Bonnet s'est rendu célèbre pour avoir obtenu d'interdire plusieurs films au moins de dix-huit ans. Il souligne que les scènes de violence extrême et de pornographie (avec des relations sexuelles non simulées) sont de plus en plus fréquentes au cinéma et que si rien n'est fait pour empêcher ce phénomène, il ne faudra pas quinze ans pour que des scènes de zoophilie soient diffusées sur grand écran.

Bernard Stirn intervient également. Ce juge des référés du Conseil d'Etat qui défend la liberté d'expression pour les blasphémateurs est également celui qui, sur requête en extrême urgence de Manuel Valls, a interdit un spectacle de l'humoriste Dieudonné. Cherchez l'erreur !

Malgré son parti pris, l'émission est intéressante pour qui sait faire preuve de discernement. Elle nous montre les incohérences de cette société. On y voit des CRS casqués aligner leurs boucliers pour protéger les spectacles blasphématoires et anti-catholiques. Trente minutes plus tard, le même documentaire nous montre d'autre CRS toujours casqués et boucliers en avant chasser le public de Dieudonné privé de spectacle au motif qu'il contiendrait des scènes déplaisantes pour la communauté juive...

(source : Medias Presse Info)

19 février 2013

L'Islande chasse la pornographie !

 

nonauporno.jpegL’Islande a commencé par interdire la prostitution, puis le strip-tease et les jeux de hasard sur Internet. A présent l’île des volcans se prépare à proscrire la pornographie sur Internet. Le ministre de l’Intérieur du pays Ögmundur Jónasson a annoncé que son département préparait déjà un projet de loi approprié. S’il acquiert force de loi, l’un des plus pays les plus froids, sera le premier Etat d’Europe à pratiquer la censure sur le web.

La loi pourrait être votée dès ce printemps. Un groupe spécial formé à cet effet travaille activement sur le projet. Les contenus pornographiques seront interdits, et leur accès bloqué. Il ne sera plus possible de payer via les cartes de crédit émises par les banques islandaises les services des fournisseurs de contenus pornos.

L’Islande donne exemple au monde avec son approche progressiste du problème de la diffusion de la pornographie, est persuadée Gail Dines, professeure au Collège Wheelock de Boston.

« Le chiffre d’affaires de l’industrie porno dans le monde est évalué actuellement à 97 milliards d’USD. Rien qu’aux Etats-Unis on produit chaque année plus de 13 mille films pornos. Une page sur trois sur Internet contient du porno. On peut dire que la pornographie domine sur Internet. Certains chercheurs considèrent même que bien des innovations technologiques sont venues sur la toile de l’industrie porno, qu’elle a été le moteur de l’essor technologique sur Internet ».

Ironie du sort la pornographie a commencé à inonder l’Europe depuis la Scandinavie, des pays apparentés à l’Islande, comme le Danemark et la Suède. Cela s’est produit dès les années 60 du siècle dernier. Mais au cours des 15 dernières années le porno a changé foncièrement, selon Gail Dines.

« Nous ne parlons plus depuis longtemps des femmes nues du magazine Playboy. Il est question de vidéos hard, traumatisantes. A cause de l’Internet la pornographie est devenue d’un accès facile. Elle est regardée par toujours plus d’internautes, sur lesquels elle exerce une influence dégradante. Elle affecte leur sexualité et leur comportement envers la femme en général ».

Selon les données des sources statistiques européennes, l’Islande reste l’un des pays les plus développés pour l’usage d’Internet. 95-98 % de la population a accès à la toile mondiale. Suivant les données statistiques de l’Islande, les adolescents de 14-16 ans passent plus de temps sur les portails pornos que ceux d’autres pays européens.

source : la voix de la Russie

11 décembre 2012

Asile politique pour une actrice porno liée à FEMEN ?

pornoraslebol.jpgAnastasia Grishay a immigré en République Tchèque en 2010 après avoir fui l’Ukraine, son pays d’origine, où elle prétendait, selon ses dires, être persécutée à cause de son activité d’actrice porno. La République Tchèque ayant rejeté sa demande de droit d’asile, la jeune femme, liée aux militantes d’origine ukrainienne Femen, se tourne désormais vers l’Union européenne. Si elle obtenait le droit d’asile européen, elle deviendrait la première actrice porno à en bénéficier. Viendra-t-elle s'installer dans le "camp d'entraînement" des FEMEN à Paris ?

31 août 2012

Un franc-maçon et un pornocrate au secours du "mariage" homosexuel

affichecivitasnonaumariagehomo3.jpgLe nouveau Grand maître (GM) du Grand Orient de France (GODF), Joseph Gulino, a indiqué au lendemain de son élection à la tête de la première obédience maçonnique de France, qu'il était "à titre personnel", "complètement favorable au mariage homosexuel". "On va y travailler", a-t-il ajouté.
Aux Etats-Unis, c'est Hugh Hefner, l'éditeur du magazine Playboy, qui a apporté son soutien au mariage homosexuel. Dans une tribune publiée sur Politico.com, le pornocrate appelle à s'engager dans la "bataille pour le mariage gay". Argument massue : "Sans ça, nous allons retourner avant la révolution sexuelle". Voilà qui ferait tellement de peine à ce vieux pervers...

20 juillet 2012

En Suisse, voici une proposition de diffuser de la pornographie à l'école !

pervers.gifJusqu'où ira-t-on dans la promotion du vice ? Du porno à l'école ? Oui, vous avez bien lu ! Un psy "égalitariste" en fait la proposition, arguant des vertus pédagogiques d'une telle initiative.

On ne peut s'empêcher de penser à cette recommandation faite le 9 août 1838 en la loge maçonnique Haute Vente : "(...) Il est décidé dans nos conseils que nous ne voulons plus de chrétiens; ne faisons donc pas de martyrs, mais popularisons le vice dans les multitudes... Qu'elles le respirent par les cinq sens, qu'elles le boivent, qu'elles s'en saturent... Faisons des cœurs vicieux et vous n'aurez plus de catholiques".