Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 janvier 2013

Cette loi, on n'en veut pas...

Video produite et réalisée pour l'institut CIVITAS par Jean-Paul et Jacques BUFFET

Larges extraits du discours prononcé Place Pinel à Paris par Alain Escada, Président de Civitas, principal organisateur de la manifestation des catholiques contre le "mariage" homosexuel, devant près de 50 000 personnes le dimanche 13 janvier 2013.

15 janvier 2013

Manifestation Civitas du 13 janvier - la vidéo officielle

Video produite et réalisée pour l'institut CIVITAS par Jean-Paul et Jacques BUFFET

La manifestation des catholiques pour la famille organisée par CIVITAS et plusieurs autres associations s'est déroulée dimanche 13 janvier 2013, en marge de la "Manif pour Tous". Contrainte par la Préfecture de Police de suivre le même parcours que le cortège partant de la Place d'Italie, elle a du patienter plus de trois heures Place Pinel. Les cinquante mille participants, jeunes, familles, personnes âgées ont patiemment attendudans le froid en chantant des cantiques et en récitant le chapelet.
Le défilé n'a commencé qu'à 16h30 et a été arrêté plusieurs fois en raison de l'engorgement de Paris, si bien qu'il s'est clôturé Place du Montparnasse à 18h30 par une dernière dizaine de chapelet et le chant du Salve Regina pour permettre aux provinciaux de rejoindre leurs autocars.

10 janvier 2013

Catholiques pour la Famille, tous à la place Pinel ce 13 janvier à 13h

 affiche13janhorizontale2.png

Cette manifestation a déjà reçu le soutien de différents mouvements : le collectif "Elus locaux pour la Famille", l'Association Catholique des Médecins et Infirmières, Les Tourtereaux, l'Association de Catholiques du Val d'Oise, l'Association Marnaise Christianisme et Société, CIVITAS, Laissez-les-Vivre, le Mouvement Catholique des Familles, Renaissance Catholique, SOS Tout Petits, l'Association Notre-Dame de Lumière, SOS Mamans, le collectif des Etudiants Angevins contre le mariage homosexuel, les Etudiants Catholiques de Toulouse, Terre Nette Vendée, Honneur Catholique, Riaumont, Scouts de Doran, Scouts Godfroy de Bouillon, Amitiés périgourdines pour la France, l'Association des Descendants des Zouaves Pontificaux, le Cercle National des Combattants, Réagir, Famille Solidarité Versailles, le CERPH, le collectif "Oui à la Famille, non à l'homofolie" et l'association Papa, Maman et Nous. Cette liste n'est bien sûr pas exhaustive !

Le collectif "Elus locaux pour la Famille" appelle à se rassembler ce 13 janvier à la place Pinel

bannière-éluspourfamille.png

Communiqué : Le collectif "Elus locaux pour la Famille" appelle à manifester le 13 janvier à Paris

En octobre dernier, des maires sans étiquette politique, opposés à la dénaturation du mariage et de la parenté, avaient pris l'initiative de lancer un manifeste que l'on pourra trouver ici.

Des députés, des sénateurs ainsi que plusieurs centaines de maires, conseillers régionaux, conseillers généraux et municipaux ont joint leur signature à ce manifeste.

Considérant que notre mandat politique doit être mis au service du bien commun, nous estimons de notre devoir de témoigner publiquement de notre volonté de défendre la Famille.

C'est dans cet esprit que le collectif "Elus locaux pour la Famille" appelle députés, sénateurs, conseillers généraux, conseillers régionaux, maires et conseillers municipaux à participer à la manifestation nationale de dimanche prochain et à  se regrouper derrière la banderole "Elus pour la Famille". Nous demandons avec insistance aux élus présents de porter leur écharpe de fonction.

Rendez-vous est fixé à partir de 13 H  place Pinel (métro Nationale) dans le XIIIème arrondissement.

  Pour le Collectif,
Ch. Berthollet, maire de Rouvray

 

09 janvier 2013

Manifestation du 13 janvier : la vidéo qui fait le buzz !

Déjà vue plus de 57.000 fois !!!


(c'est pour le rassemblement place Pinel, bien sûr !)

Catholiques pour la Famille, le 13 janvier tous à Paris

à la place Pinel bien entendu (métro Nationale), XIIIème arrondissement, à 13h

Oui, Civitas a l'autorisation de manifester ! Ce 13 janvier, tous place Pinel !

affiche13janverticale.jpgIl est temps de faire taire les méchantes rumeurs véhiculées par Frigide Barjot et quelques-uns de ses adjoints. OUI, Civitas a l'autorisation de la Préfecture de manifester ce 13 janvier, de la place Pinel à la place Vauban, et cette invitation vaut pour tous les Catholiques pour la Famille, ainsi que tous les Français de bon sens désireux d'entendre un discours de vérité.
Frigide Barjot a bien essayé à de multiples reprises d'obtenir que la manifestation des catholiques soit interdite, démontrant si besoin en était encore qu'elle est bien plus proche de Vincent Peillon et des fondamentalistes de la laïcité que des catholiques et des défenseurs de la Famille.
Mais malgré tous ses efforts, elle n'aura pas obtenu gain de cause.
Alors, plus que jamais, que chacun fasse passer le message : ce 13 janvier, dès 13h, tous à la place Pinel (métro Nationale) dans le XIIIème arrondissement.
Des cars sont organisés au départ de la province vers Paris : voir ici pour les détails.

08 janvier 2013

Appel de Renaissance Catholique : tous place Pinel ce 13 janvier à 13h

Le 13 janvier, dans la rue, pour la famille et contre la dénaturation du mariage

Renaissance Catholique appelle à manifester avec l’Institut Civitas le 13 janvier, à 13 h, place Pinel, Paris 13.

logorenaissancecath.gifLa crise économique et financière actuelle n’est rien au regard de la crise de civilisation, en cours, qu’aggraverait la dénaturation du mariage voulue par une poignée d’idéologues sectaires. Tout doit être mis en œuvre pour empêcher la réalisation de cette nouvelle étape de la « culture de mort ».

Le devoir de résistance

Contre ce « totalitarisme larvé  » (EvangeliumVitæ, n.101) se lève une immense clameur qui, au-delà des appartenances politiques ou religieuses, rassemble tous ceux qui se reconnaissent dans le simple respect de la loi naturelle et du bon sens. Les propos du grand rabbin de France, Gilles Bernheim, ont ainsi frappé par leur pertinence et leur netteté. Divine surprise, les évêques de France, absents de l’opposition à la loi sur la dépénalisation de l’avortement en 1975, puis ayant très mollement soutenu le combat pour l’école libre en 1984, se sont, courageusement, lancés dans la bataille. C’est d’ailleurs le maillage des diocèses, des paroisses et des AFC qui assure la logistique des manifestations publiques et fournit les gros bataillons des organisateurs et des manifestants.

Le gouvernement ne s’y est pas trompé qui multiplie les agressions contre l’Église catholique et ses représentants qualifiés : audition du cardinal Vingt-Trois à l’Assemblée nationale transformée en séance du tribunal révolutionnaire avec Erwan Binet en Fouquier-Tinville de sous-préfecture, volonté de Cécile Duflot de réquisitionner les locaux prétendument vacants de l’archevêché de Paris, attaques verbales et écrites de Vincent Peillon contre l’Enseignement catholique…

Des difficultés

affiche13janverticale.jpgMalheureusement, le message clair et unique de la manifestation du 13 janvier, qui devrait être la demande de retrait du projet de loi dénaturant le mariage, est brouillé par des appels à dénoncer l’homophobie, la persistance à développer le concept d’homo-éducation, l’ostracisme contre les « intégristes » et les « fachos  »… Cela crée un climat désagréable dont ont souffert de nombreux manifestants les 17 novembre et 8 décembre derniers. Les organisateurs de la manifestation du 13 janvier sont certainement animés des meilleures intentions. Peut-être ont-ils lu le père Calmel (o.p.) écrivant : « Celui qui veut dans la société civile, non seulement la justice, mais toute la justice et tout de suite, celui-là n’a pas le sens politique. » Nous craignons cependant que cette volonté de s’abstraire absolument de toute référence politique ou religieuse ne consolide une nouvelle avancée de la « culture de mort », les yeux rivés sur une chimère : obtenir la neutralité voire la bienveillance des puissances médiatiques.

Avec les responsables de plusieurs associations, nous avons demandé qu’une démarche plus identitaire sous la dénomination « Catholiques pour la famille » puisse être intégrée à la manifestation. Cela ne paraissait pas une revendication incongrue ni démesurée, surtout quand les porte-parole officiels de La Manif Pour Tous peuvent être présents ès qualité de socialiste, musulman ou homosexuel.

Cette demande a été rejetée. Nous ne sommes, bien sûr, ni « intégristes » ni « fachos  ». Avec l’Église et suivant l’enseignement du Catéchisme de l’Église catholique (§ 2357 et 2358), nous ne confondons pas « les actes d’homosexualité intrinsèquement désordonnés » et les personnes homosexuelles qui doivent être accueillies avec « respect, compassion et délicatesse ». Nous prenons acte de ce que ce discours est insupportable pour les organisateurs de La Manif Pour Tous, partisans effrénés de la lutte, piégée, contre l’homophobie.

Tous présents

Renaissance Catholique appelle donc tous ses adhérents et sympathisants à s’associer à la manifestation initiée par l’Institut Civitas le dimanche 13 janvier, à 13 heures, à partir de la place Pinel, Paris 13 (M° Nationale).

Ainsi les participants ne seront-ils astreints ni au dress code ni aux chars de la techno-parade et n’auront-ils pas à applaudir des kiss-in homosexuels. Ainsi, aussi, la principale porte-parole de La Manif Pour Tous pourra-t-elle expliquer sans peine qu’elle n’a rien à voir avec ces manifestants, effectivement exclus de la « Manif pas tout-à-fait pour tous », et son plan médiatique en sortira-t-il renforcé. Seule victime identifiée : l’unité de l’opposition et en particulier l’unité catholique. Ce sera pour la prochaine bataille…

Appel des Scouts de Doran à se rassembler le 13 janvier place Pinel

non au mariage homosexuel,non à l'adoption d'enfants par des duos homosexuels,manifestation 13 janvier,place pinel,scouts de doran,catholiques pour la famille,civitas,riposte catholiqueNous sommes au service de Dieu au travers de l'éducation des enfants, dans le scoutisme.
Autant dire le prix que nous attachons à la famille, puisque nous inscrivons notre tâche comme prolongement éducatif de celle-ci.

Nous ne pouvons donc pas restez neutres ou passifs devant les projets consistant à nier la loi naturelle et, par là même détruire l'institution sacrée que représente le mariage d'un homme et une femme, exclusivement;

Pour cette cause, notre devoir de scout, catholique est de grossir les rangs de ceux qui protestent et ne laissent pas ces démons agir sans réagir.

Une grande marche familiale de protestation est organisée le dimanche 13 Janvier 2013.
Cette manifestation, comme celle du 18 novembre dernier est organisée par Civitas et reçoit le soutien de très nombreux mouvements. 

Il est évident que pour ce combat, il est peu important de savoir qui participe à cette marche et pourquoi, il faut faire nombre !

Je vous engage donc à vous joindre à cette marche et à inviter les routiers et guides-aînées à y participer. Ceci rejoint notre combat pour la vie.

Que la saint Famille vous en donne le courage et nous aide à défendre l'essentiel.

Fide et opere

Le Commissaire Général
et le conseil d'administration.
Tous le 13 janvier à 13h place Pinel (métro Nationale) dans le XIIIème arrondissement !

07 janvier 2013

Avec le Dr Dor et SOS Tout-Petits, le 13 janvier place Pinel à 13h

affiche13janhorizontale.pngAvant la  Pentecôte, les apôtres qui étaient terrorisés par les pouvoirs juif et romain qui avaient mis à mort Notre-Seigneur Jésus-Christ s’étaient réfugiés au cénacle autour de la Très Sainte Vierge Marie.

Après avoir reçu le Saint-Esprit, les voila qui descendent dans la rue, non pas pour rétablir «  le royaume d’Israël » comme ils l’espéraient encore peu de temps auparavant, mais pour annoncer « la Bonne Nouvelle » et proclamer publiquement leur foi.

A leur exemple, le Dr Dor avec ses amis de l’association SOS Tout-Petits, descendent dans la rue :

Tous les mois, devant un avortoir ou un endroit public fréquenté, pour prier Notre-Dame avec son rosaire. Celle-ci est invoquée tout spécialement sous le vocable de Notre-Dame de Guadalupe, dont l’image miraculeuse est la seule qui La représente enceinte, pour que soient abolies les lois qui autorisent, et donc favorisent, l’avortement.

Toutes les semaines, pour distribuer des tracts devant les établissements scolaires et les facultés. Cette action qui se place plus spécialement sous le patronage de Notre-Dame de L’Immaculée Conception, veut rappeler aux jeunes, auxquels de nombreuses médailles miraculeuses sont distribuées, l’importance de la vertu de pureté. « Rien avant le mariage » répète souvent le Dr Dor.

Le 13 janvier, les amis de SOS Tout Petits seront dans la rue pour dire leur opposition au projet de loi sur « le mariage pour tous ». Mais ils ne s’associeront pas au rassemblement prévu place d’Italie. En effet, comme bien d’autres catholiques soucieux s’élever contre la destruction du mariage et de la famille, ils regrettent que ce rassemblement brouille le message initial de refus du projet de loi par d’autres préoccupations qui ne les concernent pas. Ils regrettent surtout que ce groupe de manifestants, en se disant « aconfessionnel », rejette toute expression publique de la foi catholique alors que se sont en majorité des catholiques qui veulent exprimer leur désaccord à cause de leur foi.

Avec bien d’autres associations nous nous retrouverons donc, le 13 janvier à 13 heures, place Pinel, pour une marche voulue par des catholiques mais réellement ouverte à tous : « Banderoles, bannières, drapeaux et pancartes y seront les bienvenus (pour autant que les textes se rapportent directement à l’objet de la manifestation et respectent la législation française). Chacun y viendra coiffé et habillé comme il le veut. Les catholiques n’y auront pas honte de leur foi, sans que cela soit signe d’exclusion pour les autres ».

SOS Tout-Petits