Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 juin 2015

Béatrice Bourges à propos de l'enfant, grand oublié de la loi Taubira

banniere UDT 2015-bleue.jpg

28 novembre 2014

Elie Hatem entame une chronique du pays réel et s'en prend à la loi de 1792 sur le mariage civil

Maître Elie Hatem commence ses chroniques pour MPI TV par une proposition : plutôt qu'abroger simplement la loi Taubira, pourquoi ne pas remonter à l'origine du mal, et abroger simplement la loi de 1792 sur le mariage civil?

06 novembre 2013

Reportage: Place Vendôme à Paris, On Ne Lâche Rien!

Ce soir, les sentinelles étaient toujours présentes devant le ministère de la justice, place Vendôme à Paris.

IMG_0005.JPG

Alors que l'actualité se focalise sur les innombrables problèmes auxquels les Français se retrouvent confrontés tous les jours un peu plus, les sentinelles veillent inlassablement et témoignent paisiblement mais courageusement de leur attachement au bon sens et à la famille.

sentinelles, veilleurs debout, civitas, place vendome, loi taubira, ministère de la justice

La place Vendôme ne lâchera rien.

sentinelles, veilleurs debout, civitas, place vendome, loi taubira, ministère de la justice

Se tenant spontanément et paisiblement debout devant le ministère de la justice, les sentinelles par leur simple présence le rappellent clairement au gouvernement:

sentinelles, veilleurs debout, civitas, place vendome, loi taubira, ministère de la justice

Dans l'intérêt des enfants, des familles, des citoyens et finalement de la Nation :

Oui au bon sens et au respect de l'ordre naturel et chrétien !

sentinelles, veilleurs debout, civitas, place vendome, loi taubira, ministère de la justice

Loi Taubira, PMA, GPA, idéologie du genre, lois iniques, insensées, anti-familiale ou anti-chrétienne  ... C'est Non !

sentinelles, veilleurs debout, civitas, place vendome, loi taubira, ministère de la justice

On Ne Lâche Rien !

sentinelles, veilleurs debout, civitas, place vendome, loi taubira, ministère de la justice

#ONLR !

15 août 2013

"Mariage" Homosexuel - Des requêtes ont été déposées au Conseil d'Etat

Plusieurs associations opposées au mariage homosexuel ont déposé des recours devant le Conseil d'État. L'Union des familles de France estime que la loi du 17 mai 2013, ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels, est contraire aux traités signés par la France.

© Thomas Samson / AFP

Plusieurs associations familiales opposées au mariage homosexuel ont déposé des recours devant le Conseil d'État pour lui demander d'annuler l'application de la loi. L'une d'elles, l'Union des Familles en Europe (UFE), estime que la loi du 17 mai 2013, ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels, est contraire aux traités signés par la France. Elle a déposé au Conseil d'État une requête en "annulation pour excès de pouvoir", dans laquelle elle affirme que cette loi viole le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, adopté par l'ONU le 16 décembre 1966 et ratifié par la France le 28 mai 1981.

Ce pacte stipule que "le droit de se marier et de fonder une famille est reconnu à l'homme et la femme à partir de l'âge nubile". L'UFE demande en conséquence au Conseil d'État d'annuler le décret d'application du 24 mai 2013, ainsi que l'arrêté du même jour sur la modification du livret de
famille et la circulaire du 29 mai du ministère de la Justice.

Elle précise dans son communiqué que si elle était déboutée, elle porterait l'affaire devant le Comité des droits de l'Homme de l'ONU. Cette association dit soutenir l'action des fondateurs de la "Manif pour tous, devenue "l'Avenir pour tous" afin que le mariage et la filiation hétérosexuelle soient sanctuarisés par référendum dans la Constitution et qu'une Union Civile soit proposée aux homosexuels qui voudraient en bénéficier".

Le Conseil d'État a confirmé à l'AFP le dépôt le 2 août de la requête, précisant que d'autres requêtes ont été présentées contre les mêmes décret, arrêté et circulaire.

Restons mobilisés contre la dénaturation du mariage et la destruction de la famille par l'infâme loi Taubira. On Ne Lâche Rien!

17 juillet 2013

Dictature socialiste, loi Taubira, PMA, GPA, gender, euthanasie, antichristianisme,... Comment y résister ?

16 juillet 2013

Et maintenant, un timbre inspiré des FEMEN !

Rien ne sera épargné au pays réel!

Après les illuminations de la tour Eiffel aux couleurs LGBT, les idéologues sectaires et haineux du gouvernement se choisissent une FEMEN christianophobe pour modèle sur le nouveau timbre de La Poste, dévoilé dimanche à l'Elysée.

La nouvelle Marianne sur les timbres, illustration de ce que Joseph de Maistre appelait "la Gueuse", est donc très à propos inspirée de la fondatrice des Femen, Inna Shevchenko.

Olivier Ciappa, auteur d'une scandaleuse et récente exposition homosexualiste et également auteur de ce dessin, a reconnu sur Twitter avoir pris pour modèle cette militante Femen haineuse et christianophobe.

Pour en savoir plus:ici

Tout indique donc que le gouvernement socialiste a sciemment choisi un timbre censé évoquer l'inique loi Taubira.

Les autres projets ignobles que veut imposer cette dictature socialiste ne laissent rien présager de bon!

Avec l'enseignement obligatoire de l'idéologie du genre ou "Gender" dans les écoles et ce dès le plus le jeune âge, on peut se demander si LA Marianne de l'année prochaine (2014) ne sera pas UN homme...

A ce sujet, on pourrait proposer le projet de timbre suivant pour l'année prochaine:

femen,civitas,timbre,dictature socialiste

Avec Pierre Bergé richissime militant LGBT en Marianne 2014, ce projet de timbre est censé évoquer l'enseignement obligatoire de l'idéologie du genre dans les écoles.


Pour se préparer à éviter ça et tenter de faire échec avec un maximum d'efficacité aux projets iniques de la dictature socialiste notamment vis à vis de la famille:


Venez à la session d'été CIVITAS à Unieux (42) sur le thème:

"Les devoirs de l'Etat envers la Famille"

Renseignements et inscriptions ici

La chef Femen christianophobe sert de modèle au timbre de la nouvelle série “Marianne” ! - See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/la-chef-femen-christianophobe-sert-de-modele-au-timbre-de-la-nouvelle-serie-marianne#sthash.stQCjPVQ.dpuf
La chef Femen christianophobe sert de modèle au timbre de la nouvelle série “Marianne” ! - See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/la-chef-femen-christianophobe-sert-de-modele-au-timbre-de-la-nouvelle-serie-marianne#sthash.stQCjPVQ.dpuf
La chef Femen christianophobe sert de modèle au timbre de la nouvelle série “Marianne” ! - See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/la-chef-femen-christianophobe-sert-de-modele-au-timbre-de-la-nouvelle-serie-marianne#sthash.stQCjPVQ.dpuf

15 juillet 2013

Place Vendôme, les veilleurs-debout toujours fidèles au poste !

Les veilleurs-debout se relaient constamment place Vendôme pour exiger l'abrogation de l'inique loi Taubira.

Ce soir, place Vendôme devant le ministère de la justice. 

Photo0765.jpg

Hier soir, 14 juillet place Vendôme, On Ne Lâche Rien !

civitas,veilleurs debout,loi taubira,onlr,printemps français

Pendant que certains regardaient les feux d'artifices, d'autres préfèraient veiller.

civitas,veilleurs debout,loi taubira,onlr,printemps français

Car ils mesurent la gravité de la destruction de la famille manigancée par la dictature socialiste.

civitas,veilleurs debout,loi taubira,onlr,printemps français

 le pays réel se préoccupe du sort de la famille!

civitas,veilleurs debout,loi taubira,onlr,printemps français

Et lorsqu'un s'en va, un autre prend le relais.

civitas,veilleurs debout,loi taubira,onlr,printemps français

On Ne Lâche Rien! Jamais ! Jamais ! Jamais !

14 juillet 2013

14 juillet - Hollande hué par la foule

11 juillet 2013

Une politique pour un monde où l'hétérosexualité ne serait pas normale ?

danger.jpgEn cette période estivale, je voudrais obtenir quelques minutes de votre attention pour insister sur la gravité du plan révolutionnaire prévu pour la rentrée dans la suite logique de la loi Taubira. De la procréation médicalement assistée à l'euthanasie en passant par la gestation pour autrui, de l'idéologie du genre à la réforme subversive de l'éducation nationale, la rentrée sera semée de pièges redoutables. Je me contenterai de mettre à votre disposition quelques citations éloquentes pour mesurer l'ampleur des dangers.
 
Idéologie du genre : penser un monde où l'hétérosexualité ne serait pas normale
"Ce qui est cause, c'est l'hétérosexualité en tant que norme. Il nous faut essayer de penser un monde où l'hétérosexualité ne serait pas normale."
Eric Fassin, sociologue, promoteur de la théorie du genre en France, professeur à l'Ecole Normale Supérieure
 
Une politique des "anormaux"
LGBT, c'est dépassé ! Place au LGBTQI (pour LesBiGayTransQueerIntersexes). Beatriz Preciado, auteur de Multitudes queer : notes pour une politique des "anormaux", explique que "la priorité du mouvement queer" est de "défaire les identités" en promouvant une "politique des multitudes", des "anormaux", de tout ce qui est considéré comme sexuellement déviant. Il s'agit de créer l'union de toutes les différences "monstrueuses", de tous les "sujets abjects" pour détruire "l'hétéronormativité".
 
Un Etat totalitaire qui s'empare des enfants
"Les enfants n'appartiennent pas à leurs parents, ils appartiennent à l'Etat."
Laurence Rossignol, sénatrice PS, 5 avril 2013, en direct sur France 2, émission Ce soir ou jamais
 
"Le but de la morale laïque est de permettre à chaque élève de s'émanciper... Il faut être capable d'arracher l'élève à tous les déterminismes : familial, ethnique, social, intellectuel"
(Vincent Peillon, Le Figaro, 2/9/2012)
 
La religion et la morale laïques exigent donc, pour lutter contre les déterminismes, de "changer les mentalités (...) notamment par le biais d'une éducation au respect de la diversité des orientations sexuelles"
(Vincent Peillon, Lettre du 4 janvier 2013 aux recteurs)
 
Une haine de la Famille qui a pour corollaire la haine de Dieu
"Toute l'opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitivement l'Eglise".
(Vincent Peillon, Une religion pour la République, p. 277, édition du Seuil, 2010)
 
"Il faut donc à la fois déraciner l'empreinte catholique qui ne s'accomode pas de la République et trouver, en dehors des formes religieuses traditionnelles, une religion de substitution qui arrive à inscrire jusque dans les moeurs, les coeurs, la chair, les valeurs et l'esprit républicain sans lesquels les institutions républicaines sont des corps sans âme qui se préparent à tous les dévoiements"
(Vincent Peillon, ibid, p. 34)
 
"La laïcité française, son ancrage premier dans l'école, est l'effet d'un mouvement entamé en 1789, celui de la recherche permanente, incessante, obstinée de la religion qui pourra réaliser la Révolution comme promesse politique, morale, sociale, spirituelle. Il faut pour cela une religion universelle : ce sera la laïcité. Il lui faut aussi son temple ou son église : ce sera l'école. Enfin, il lui faut son nouveau clergé : ce seront les hussards noirs de la république"
(Vincent Peillon, ibid, p. 48)
 
Une seule question : allez-vous laisser faire ? Si votre réponse est NON, encore faut-il savoir comment riposter efficacement. Cela demande de s'informer, de connaître le contenu, l'histoire, l'origine et les finalités de ces idéologies et d'apprendre à argumenter pour démonter ces folies. C'est pourquoi la session d'été organisée par CIVITAS à Unieux du 26 au 29 juillet mérite votre participation ! Inscrivez-vous sans tarder. Toutes les informations sont ici.
 
Alain Escada,
président de CIVITAS

Encore un duo homosexuel qui abusait sexuellement l'enfant qu'il avait adopté...

nonàadoptionparhomos.jpgParis Match dévoile cette horreur qui mêle pédophilie, réseaux internationaux, homosexualité, mère porteuse : 

"Deux hommes qui avaient adopté un petit garçon en Russie ont abusé de lui pendant près de six ans. L’un des deux a été condamné à 40 ans de prison la semaine dernière, l’autre connaîtra sa peine plus tard.

Le petit garçon était devenu l’objet sexuel de ses parents. La semaine dernière, Mark Newton, un Américain accusé d’avoir violé son fils pendant au moins six ans, a été condamné à 40 ans de prison et 400 000 dollars d’amende. Avec son compagnon australien Peter Truong, il avait adopté l’enfant en Russie en 2005, après avoir payé une mère porteuse 8000 dollars et falsifié des documents officiels. Le début du cauchemar pour le garçonnet. A peine âgé de deux ans, il a subi les pires sévices de la part de ses parents. D’après la police citée par le «Sydney Morning Herald», la petite victime dont l’identité reste secrète, n’aurait été adoptée que dans un seul but : être exploitée. En plus de le violer, Mark Newton et Peter Truong ont également «offert» leur fils à d’autres pédophiles à travers le monde.

Il aurait eu des relations sexuelles avec au moins huit autres hommes, en France, en Allemagne, en Australie et aux Etats-Unis. Pire, ces actes atroces ont en plus été immortalisés en vidéo. Des images retrouvées dans l’ordinateur du couple par les enquêteurs et qui n’ont même pas pu être diffusées lors du procès, tant elles sont choquantes. «Je pense personnellement que c’est l’une des pires affaires, si ce n’est la pire affaire de pédophilie dont j’ai entendu parler», a commenté Brian Bone, l’un des enquêteurs en charge du dossier à la fin du procès" (suite).