Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 août 2013

Embryons - Le régime socialiste s'attaque encore et sans raison aux plus faibles!

civitas,loi autorisant la recherche sur les embryons,conseil constitutionnel,printemps français,onlr

Hier le conseil constitutionnel, composé à majorité de personnalités nommées par l'ancienne majorité UMP mais désormais complice attitré du régime socialiste, a validé la loi votée récemment au parlement  qui autorise la recherche sur les embryons, autrement dit l'autorisation de pratiquer des expériences sur les enfants-à-naître.

Le choix de faire passer cette loi fin juillet-début août en dit long sur l'état d'esprit du gouvernement.

Plus grave encore:

Le professeur Claude Huriet, médecin reconnu, ancien membre du Comité consultatif national d’éthique, qualifie cette loi autorisant la recherche sur l’embryon de « Dépassée » et passéiste" .

Pourquoi?

Tout simplement car ce type de recherches sur les embryons est aujourd’hui rendu obsolète par les progrès réalisés avec les IPS*: les cellules adultes reprogrammées en cellule immature capable de redonner n’importe quelle sorte de cellules de l’organisme.

Dans une tribune au Monde le 14 mars dernier, le professeur Claude Huriet écrivait: « En quinze ans, aucun patient n’a été traité par des cellules souches embryonnaires (CESh) », à l’inverse, il évoquait les « progrès extraordinaires concernant les cellules souches adultes ou induites (IPS*) et leurs possibles applications thérapeutiques ». 

Se référant aux travaux sur ce sujet des professeurs Shinya Yamanaka et Sir John B. Gurdon, travaux qui leurs ont valus le prix Nobel de médecine de l’année dernière, il va jusqu'à affirmer que « La reprogrammation de cellules sanguines ou cutanées en cellules semblables à des cellules souches embryonnaires donne à ces dernières un ‘‘coup de vieux’’ ! » 

il n’y a donc pas « de justification scientifique et médicale à utiliser des embryons humains » .

Les IPS*, les cellules adultes reprogrammées, sont bien plus prometteuses au niveau thérapeutique que les embryons.

C’est  également ce qu'exprime Alain Privat, professeur en neurobiologie à l’École pratique des hautes études et ancien directeur de recherche à l’Inserm: « Il y a eu un changement très net depuis deux ans, car nous avons pris la mesure des travaux sur les IPS », explique-t-il.

Lui aussi pense que dans ces conditions, il n’y a plus « de justification scientifique et médicale à utiliser des embryons humains ».

L'Inserm (L’Institut national de la santé et de la recherche médicale)  rappelle également de son coté que  " Les cellules IPS* sont  identiques aux cellules souches embryonnaires ".

Alors pourquoi le pouvoir socialiste légalise-t-il malgré tout la possibilité de faire toutes sortes d'expériences sur les embryons, c'est à dire finalement sur les enfants-à-naître, alors que rien ne le justifie?

D'après le professeur Alain Privat, cette loi n’aurait d’autre justification que de servir les intérêts de certains laboratoires et d’industriels impatients d’utiliser des cellules souches embryonnaires pour tester des médicaments ou des substances cosmétiques à peu de frais. Il rajoute d'ailleurs qu'« On peut le faire avec des IPS*, mais c’est plus long et plus coûteux ».

Alors devant tant de perversion de la part du législateur et du régime socialiste qui a apporté son soutien à cette loi nocive, injuste et mortifère, ne restons pas passif !

Profitons de l'été pour préparer la nécessaire résistance à toutes ces folles initiatives qui s'en prennent délibérément à la société en s'attaquant jusqu'aux plus faibles qui la composent. Car voici une preuve de plus que même en période de vacances et dans tous les domaines, les raisons de " ne rien lâcher" s'accumulent.

Alors pour le bon sens, la Vie, les enfants(-à-naître) et la Famille, On Ne Lâche Rien!


*IPS: Cellule souche pluripotente induite (ou iPS) est une cellule adulte qui a été reprogrammée en cellule immature capable de redonner n’importe quelle sorte de cellules de l’organisme.

sources:

http://www.inserm.fr/thematiques/immunologie-hematologie-pneumologie/dossiers-d-information/les-cellules-pluripotentes-induites-ips

http://www.la-croix.com/Actualite/France/Recherche-sur-l-embryon-va-t-on-lever-l-interdit-2013-03-27-925897

http://www.la-croix.com/Ethique/Bioethique/Ce-que-change-la-nouvelle-loi-sur-l-embryon-2013-07-15-986541