Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 janvier 2015

Affaire Charlie Hebdo - Alain Escada répond à Jean-Michel Ribes

Lu sur Médias Presse Info :

ribes-charlie-hebdo

Jean-Michel Ribes, directeur du Théâtre du Rond-Point à Paris, a fait la tournée des médias, depuis hier, pour livrer ses impressions après l'attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo.

Avec un raccourci sidérant, Jean-Michel Ribes a osé comparer les auteurs de l'attentat aux "catholiques intégristes" et à Civitas.

Nous avons contacté Alain Escada, président de Civitas, pour connaître sa réaction.

***

MPI - M. Escada, avez-vous entendu les propos de Jean-Michel Ribes comparant les terroristes islamistes aux catholiques intégristes - en citant explicitement Civitas sur BFM - et qu'en pensez-vous ?

Alain Escada - Jean-Michel Ribes n'a aucune décence. Ses propos sont scandaleux et inqualifiables. Ce sont les propos d'un homme bouffi d'orgueil qui ramène tout à lui. Il vient pour rendre hommage à ses amis de Charlie Hebdo mais, en réalité, c'est de sa petite personne dont il parle. Dévoré par la vanité, il cherche une posture de héros. Ses amis sont morts sous les balles de terroristes. Alors, lui, pour exister, il doit prétendre avoir vécu des menaces. Le gros Ribes est, il faut le reconnaître, un bon comédien, et maîtrise à la perfection son rôle favori de victime des catholiques traditionnalistes. Depuis 2011, il ressort cette histoire sur tous les plateaux de télé et de radio. Jean-Michel Ribes, c'est un peu Tartarin de Tarascon. Plus le temps passe, plus il ajoute de détails des "périls" auxquels il aurait survécu. Et comme les journalistes sont ses copains, aucun ne relève l'invraisemblance de ses propos.

Pourtant, les mensonges sautent aux yeux. Ribes est grotesque quand il raconte sur le plateau de Canal + que les "cathos intégristes" chantaient "Pendez Ribes" devant son théâtre lorsqu'il avait mis à l'affiche "Golgota Picnic", spectacle blasphématoire de Rodrigo Garcia. Chaque jour où nous manifestions devant son théâtre, les médias venaient observer la scène. Vous ne trouverez nulle part trace de cette prétendue chansonnette.

D'autre part, vous devez savoir que si Jean-Michel Ribes est un homme de gauche, il est avant toute chose un caméléon opportuniste prêt à toutes les courbettes pour se faufiler dans les pas des hommes et femmes au pouvoir. Lorsque nous manifestions devant son théâtre, il avait donc obtenu, après les pleurnicheries dans lesquelles il excelle, un dispositif de sécurité plus important que celui prévu pour un match de foot OM-PSG. Autant vous dire que pas un manifestant n'aurait pu approcher de ce ridicule personnage.

MPI - Mais pour Ribes, intégriste musulman et intégriste catholique, c'est la même chose. Qu'en pensez-vous ?

AE - D'abord, je préciserais que le courage de Jean-Michel Ribes est inversement proportionnel à son orgueil et que s'il s'est risqué à programmer un spectacle blasphématoire anticatholique, vous ne le verrez pas de sitôt en faire autant à l'encontre de l'islam. Encore moins à l'encontre du judaïsme.

Les catholiques ont protesté, chahuté, ou prié devant son théâtre, ils n'ont jamais mis la moindre vie en danger. Toutes les élucubrations et gesticulations de Ribes ne changeront rien à cette réalité évidente.

En même temps que Ribes nous insulte, il insulte aussi les morts de Charlie Hebdo. La comparaison est affligeante et stupide. Mais elle n'est pas innocente puisqu'il s'agit d'enfumer l'opinion publique en laissant penser que tous les croyants sont dangereux et que seule la laïcité républicaine doit être défendue.

MPI - Le mot de la fin ?

AE - Ribes n'est qu'un pitoyable valet du système, viscéralement antichrétien et foncièrement égocentrique. Sa parole n'a aucune valeur. Il vendrait sa mère pour passer à la télévision.

***

Quelques moments délirants de Jean-Michel Ribes :

03 décembre 2013

Jean-Michel Ribes, le valet du pouvoir - Taubira huée - Dictature socialiste encore et toujours

Le fameux Jean-Michel Ribes, valet du pouvoir, dont le théâtre du Rond-Point ne survit que grâce aux subventions, accueillait lundi soir un "Gala contre le racisme" (c'est de saison) en présence de Christiane Taubira. A son arrivée, elle a été copieusement huée par une jeunesse qui ne plie pas, malgré la dictature socialiste qui veut museler toute opposition. Comme dans toute bonne "démocratie", le fait d'avoir sifflé un ministre vaut une garde-à-vue... Et après cela, nos "démocrates" prétendent donner des leçons à l'Ukraine et à la Russie ! Risible.

Le petit Jean-Michel Ribes en a profité pour faire son show médiatique. Comme à chaque fois qu'il se trouve face à une caméra, il n'a pas pu s'empêcher de déverser sa haine de CIVITAS.

 

27 janvier 2013

Revue de presse: Louis de Funès, Trierweiler chez Ribes, Claude Guéant le ringard, les affreux chaussons tricotés du Dr Dor, les dangers de la pillule, le foulard militaire, jeûne et rosaire, forum catholique

- Voici trente ans aujourd'hui 27 janvier, on apprenait la mort de l'acteur comique (monarchiste légitimiste et catholique traditionnaliste) Louis de Funès.


- Le milliardaire Pierre Bergé et le metteur en scène Jean-Michel Ribes ont dimanche soir au théâtre du Rond-Point une soirée people. Parmi de nombreux invités de luxe, la concubine de François Hollande a tenu à rappeler qu' «Il n'y a pas de sous-citoyens.»  «Tout le monde doit avoir les même droits». Effectivement, tout le monde a le droit en France de se marier avec une personne du sexe opposé. (Le Parisien)
- Claude GUEANT dénonce le mépris du gouvernement:  "Tous ceux qui sont contre le mariage homosexuels sont présentés comme des ringards, des traditionalistes, des affreux conservateurs". (Europe 1)
- La gauche a réuni dimanche 100 000 personnes pour manifester pour la dénaturation du mariage. La manifestation a été ponctuée de nombreux dérapages christianophobes preuve par l'image. Mais est-ce une surprise ? (Nouvelles de France)

- Nouvelles révélations sur les dangers de la pilule contraceptive (NOVOpress Paris, agence de presse indépendante)
Le "Centre lesbien gay bi et trans" ne vivrait pas sans subventions publiques  (contre-info)
- eau: «On a de vrais problèmes liés aux résidus médicamenteux»...(dont la pillule) (alerte environnement)
- Le Dr DOR devant la 31ème Chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris: proposer aux passantes des petits chaussons de bébé, en laine tricotée c'est se rendre coupable de "pressions morales et psychologiques": communiqué de presse de Laissez les Vivre - SOS - Futures Mères (21/01/2013)


- Scandale  politico-médiatique pour un foulard (celui là n'est pas islamique). Pour ou contre la guerre de François Hollande au Mali, nos soldats ont besoin de soutien, pas de procès ! (pétition) (lci tf1/ Collectif Soutien à nos soldats !)


A NOTER:
- Jeûne et chapelet pour tous mardi 29 janvier 2013
. Un rosaire est organisé devant l'assemblée nationale pour demander à la Très Sainte Vierge Marie que le projet de loi sur le mariage homosexuel, qui bafoue l’institution du mariage, ne passe jamais dans notre pays.

- Alain ESCADA donne rendez-vous aux  internautes du FORUM CATHOLIQUE, ce lundi 28 Janvier de 18h30 à 22h. (à cette adresse).
- Alain ESCADA invité en direct à 11h40 ce lundi 28 janvier sur LCI pour un débat télévisé.

14 juin 2012

Et la laïcité dans tout ça?

Civitas propose quelques extraits d'une longue émission de France 2 diffusée le 15 mai 2012, et titrée: "Et la laïcité dans tout çà !". Nous n'avons retenu que les passages concernant les spectacles blasphématoires de l'automne 2011, et les interventions de Alain Escada, président de Civitas et de Jean-Michel Ribes, directeur du théâtre du Rond-Point à Paris.

06 juin 2012

Jean-Michel Ribes récidive dans la provocation antichrétienne

anti-christianisme.jpgLa programmation 2012 du mois Molière, festival de théâtre et de musique qui se déroule tous les ans du 1er au 30 juin, dans les rues, parcs, théâtres et sites historiques de la ville de Versailles (créé par François de Mazières en 1996, aujourd'hui maire de Versailles et candidat à la législative) comporte les 8 et 10 juin la programmation de la pièce très controversée de JM Ribes "Musée haut Musée bas". L'extrait des Saintes Vierges est révélateur. Militant socialiste et admirateur béat de François Hollande, Jean-Michel Ribes s'est illustré depuis longtemps par son fondamentalisme laïque et son antichristianisme acharné. Il fut l'un des promoteurs de l'infâme "Golgota Picnic". "Bobo" arrogant, il ne serait rien sans les subventions publiques qui détournent l'argent du contribuable au profit de médiocres pseudo-artistes dont le seul talent tient dans un habile copinage avec le monde politique.

16 mai 2012

A l'Elysée, hier matin, le directeur du théatre du rond-point, défenseur de Golgotha Picnic

Jean-Michel Ribes était à l'Elysée, au deuxième rang des invités, le jour de l'investiture de François Hollande.

0d-800wi.jpg

Lahire pour le salon beige(16/05/2012)

15 mai 2012

Ce soir sur France 2 : quand Civitas fait peur aux fondamentalistes laïques

civitasmanif-croixetdrapeaux.jpgCe mardi 15 mai à 23h10, la chaîne de télévision France 2 diffusera un reportage de 55 minutes intitulé "Et la laïcité dans tout cela ?". Au menu, notamment un retour sur la riposte organisée par Civitas contre les spectacles blasphématoires "Golgota Picnic" et "Sur le concept du visage du fils de Dieu". Parmi les intervenants dans ce documentaire, Elisabeth Badinter et Jean-Michel Ribes en défenseurs du droit au blasphème. De l'autre côté, Alain Escada, secrétaire général de Civitas, qui a longuement répondu aux questions des reporters. Qu'en restera-t-il au montage ? On ne s'attend bien sûr pas à un reportage qui soit neutre...