Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 septembre 2013

L'Union Européenne finance la Turquie...

Vous pensiez que la situation économique était catastrophique ? Vous espériez que les dirigeants européens se préoccuperaient de leurs ressortissants ? C'était oublier que les institutions européennes ne sont pas au service des Européens, bien au contraire...

turquiechevalTroie.jpgS'il fallait encore le démontrer, lisez ce qui suit... La Banque Européenne d'Investissement et la Commission européenne unissent leurs forces à celles de ILBANK pour soutenir le financement des collectivités locales... turques.

Commission européenne. Lundi 2 Septembre 2013

==> http://www.eib.org/projects/press/2013/2013-130-eib-and-e...

 

La Banque européenne d’investissement (BEI) et ILBANK ont signé un contrat portant sur une aide non remboursable de 8,5 millions d’EUR. Ce contrat, signé par la BEI en sa qualité de gestionnaire du Mécanisme de financement des collectivités locales, permettra à ILBANK et à ses collectivités locales clientes de bénéficier de subventions de la Commission européenne visant à favoriser le développement des prêts aux collectivités locales en Turquie.

 

La composante « subventions » sera combinée au prêt de 150 millions d’EUR que la BEI a déjà accordé à ILBANK pour le financement d’investissements mis en œuvre par des collectivités locales dans les secteurs de l’eau, de l’assainissement et des déchets solides.

 

Elle rendra plus avantageuses encore les conditions dont sont assortis les prêts de la BEI, qui se caractérisent par des longues durées ainsi que par un large éventail d'options concernant les taux d'intérêt et les monnaies, ce qui bénéficiera aux investissements entrepris par les collectivités locales.

 

Les subventions de la Commission européenne serviront à renforcer les capacités institutionnelles de ILBANK en consolidant ses compétences techniques et sa capacité à évaluer les projets en interne, dans le but de combler l’écart entre la législation nationale et la réglementation de l’Union européenne en matière de protection de l’environnement et de passation des marchés. En outre, elles seront destinées à couvrir les coûts de préparation des projets et des études techniques qui y sont liées, ce qui rendra plus abordables les investissements des collectivités locales visant à préserver l'environnement.

 

Cet accord constitue un excellent exemple du solide soutien apporté par l’Union européenne aux investissements prioritaires des collectivités locales en Turquie, qui repose sur une combinaison judicieuse de subventions et de prêts à long terme.

 

- ILLER BANK ENVIRONMENTAL LOAN. Desc-ription. Financement de projets de petite et moyenne dimension réalisés par des collectivités locales :

==> http://www.eib.org/projects/loans/2010/20100206.htm

- Prêt-cadre pour l'environnement accordé à ILLER BANK (Turquie) :

==> http://www.eib.org/projects/pipeline/2010/20100206.htm




18 juillet 2013

Des journalistes menacés et insultés lors du tournage d'un reportage sur le ramadan à Bruxelles

http://www.dhnet.be/actu/faits/refoules-par-la-police-lors-d-un-reportage-sur-le-ramadan-51df7a2635707f483cad291f

islam,ramadan,islamisation,belgiqueTrois journalistes qui venaient filmer à Bruxelles les débuts du ramadan y ont été dissuadés. Les trois journalistes étaient pourtant tous d'origine marocaine - Wassim Brahim, Ahmed El Karrouti et Hassan El Bouharrouti - mais ils n'étaient pas les bienvenus dans ce quartier musulman qu'est le parvis Saint Jean-Baptiste dans la commune de Molenbeek.

Accrédité auprès des institutions européennes et résidant à Bruxelles depuis trente ans, Hassan El Bouharrouti travaille pour M2, la chaîne marocaine la plus regardée au monde. Un collègue présent est attaché à une agence internationale de presse basée à Londres et active sur le Moyen-Orient. Alors qu’il commençait à tourner avec sa caméra, El Bouharrouti dit avoir essuyé, ainsi que ses collègues, "des insultes et des menaces de la part des personnes qui se trouvaient sur la place".

Le journaliste affirme avoir alors voulu expliquer qu’il effectuait ce reportage sur le ramadan "pour le compte d’une chaîne arabe". "Il fallait que je quitte les lieux sinon ils allaient me casser la gueule et démolir la caméra", poursuit-il. Il lui fut répondu : "C’est ce que vous dites mais on sait bien que ce reportage, c’est pour le diffuser sur les chaînes des mécréants."

Plusieurs patrouilles de police sont intervenues... pour chasser les journalistes !

Mais alors que les journalistes espéraient recevoir un soutien, le journaliste de M2 fait part de son étonnement : "Les gens rassemblés ont continué les moqueries… et j’ai subi un contrôle d’identité. J’ai sorti ma carte d’identité et ma carte de presse. Et la police m’a mis en garde : "Vous savez, monsieur, ici vous êtes à Molenbeek, c’est la période de ramadan, les gens sont un peu excités. Vous provoquez ces gens avec votre caméra. Normalement vous devriez avoir une autorisation de la commune pour filmer sur la voie publique à Molenbeek." Première nouvelle : ce journaliste précise que pour vivre en Belgique depuis 1984 et y pratiquer le métier depuis 1992 comme journaliste accrédité, il ne lui a jamais été prétendu qu’il faudrait une autorisation communale ou autre pour filmer sur la voie publique.

L’équipe a dû quitter les lieux. Hassan El Bouharrouti : "L’équipe de tournage de la chaîne a dû plier bagage, sous les yeux des jeunes qui ricanaient de plus belle. Aucun d’eux n’a par contre subi un contrôle d’identité."

04 mars 2013

Principes pour une économie catholique - Achetez en ligne la nouvelle revue Civitas

civitas,alain escada,france jeunesse civitas,revue civitas,riposte catholique,économie catholique,islamisation,politique

https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&h...

21 juillet 2012

Gouvernement socialiste : de la laïcité à l'allahicité

François Hollande avait annoncé durant sa campagne électorale vouloir inscrire la séparation de l'Eglise et de l'Etat dans la Constitution. Son gouvernement et le PS se veulent à la pointe d'un fondamentalisme laïque dont la caractéristique essentielle repose sur la haine du catholicisme. Mais vis-à-vis de l'islam, nos socialistes laïques sont prêts à tous les accomodements. Dernière preuve en date : Manuel Valls s'est rendu vendredi dernier à la Mosquée de Paris pour rompre le jeûne à l'issue de ce premier jour de ramadan...

vallsfêteramadan.jpg

19 juillet 2012

Ramadan à l'Elysée: on croyait Hollande laïco-constipé; il est surtout dhimmi et reconnaissant

Le "président normal" de la Vème République, François Hollande, a reçu son premier dignitaire religieux au palais de l'Elysée à savoir le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur,  pour marquer le début du Ramadan (neuvième mois du calendrier musulman).

On croyait le président laïco-constipé; il est surtout dhimmi et reconnaissant...Voici l'extrait d'un reportage vu sur defrancisation:

03 juillet 2012

Evian prépare déjà l'aïd (de la France d'après)

La segmentation du marché a fait apparaître depuis quelques années une nouvelle cible marketing: les colons extraeuropéens musulmans installés en France. Les capitalistes apatrides s'y engouffrent discrètement.

Evian. Son eau, ses montagnes et… ses bouteilles personnalisées...pour l’aïd al-fitr! Non, vous ne rêvez pas. Non, vous ne cauchemardez pas non plus : le Qatar n’a pas (encore) racheté Danone, propriétaire de la célèbre eau d’Evian.

Frottez-vous les yeux et lisez ce qui suit :

A la fin du Ramadan, pour fêter l’Aïd comme il se doit, choisissez un modèle de bouteille personnalisée, créez votre message et le tour est joué ! En deux clics vous obtenez une bouteille personnalisée originale et vraiment unique !

MyEvian devient le partenaire de toutes les fêtes ! A partir de designs exclusifs de bouteilles en verre Evian ou Badoit vous pouvez personnaliser votre bouteille d’eau en seulement deux clics sur MyEvian.com.

Evian investit dans le système d’annonce Google Adwords pour attirer ces nouveaux consommateurs mahométans:

myevian-aid.png

L’annonce mène à une page accessible à l’adresse suivante : http://www.myevian.com/pages/occasions/evian_aid.html

aid-al-fir-evian.png

Peut-on faire plus explicite que ces deux mains et ces silhouettes blanches (ihram) en arrière-plan qui rappellent le hajj...

02 juillet 2012

De la laïcité à l'hallaïcité, l'islamisation de la Mairie de Paris est en marche

francemusulmane.jpgLes membres du personnel de la mairie de Paris ont reçu ceci :

"Samedi 21 juillet à partir de 20 h 30, la Mairie de Paris organise la soirée d'ambre et de lumière à l'occasion du Ramadan dans les salons de l'Hôtel de Ville. 300 invitations pour 2 personnes sont réservées aux agents de la Ville (le nombre de places est proportionnel aux effectifs de chaque direction), merci de vous inscrire dès maintenant auprès de votre UGD.

(via le Salon Beige)

29 juin 2012

La campagne de Civitas contre le "mariage" homosexuel relayée dans le journal "Libération"

affichecivitasnonaumariagehomo2.jpgLe journal Libération de ce matin consacre un article à la campagne entamée par Civitas contre le "mariage" homosexuel. Sous le titre "Mariage gay : Civitas s'invite à la noce", la journaliste souligne que Civitas "fait pression pour que l'épiscopat catholique monte au créneau".

"(...) Pour être visible, Civitas, qui s'est fait connaître en organisant à l'automne les bruyantes manifestations contre deux pièces de théâtre, Sur le concept du visage du fils de Dieu et Golgota Picnic, distribue largement des milliers d'autocollants, flirtant avec l'islamophobie et l'homophobie. Le premier affirme : "Aujourd'hui, le mariage homo, demain la polygamie. Stop !" Montrant deux hommes fesses nues défilant lors d'une Gay Pride, le second interroge : "Confieriez-vous des enfants à ces gens-là ?" (...) Dès la rentrée, Civitas va accentuer sa mobilisation en organisant des réunions publiques contre le mariage gay. (...) Alain Escada affirme avoir déjà élargi sa base après les manifestations orchestrées à l'automne contre deux pièces de théâtre, de son point de vue blasphématoires et antichrétiennes. "Nous avons des retours très encourageants concernant notre nouvelle campagne", affirme-t-il.

Crainte. De fait, le discours de Civitas peut porter auprès des jeunes générations de catholiques pratiquants. (...) Dans sa campagne contre le mariage homosexuel, Civitas surfe habilement sur une crainte de plus en plus répandue de l'islamisation des sociétés européennes."

Pour passer commande d'autocollants : http://www.civitas-institut.com/content/view/782/1/

22 juin 2012

L'accord entre la Turquie et l'Union européenne concernant les clandestins

turquiechevaldetroie.jpgL’Union européenne et la Turquie ont paraphé jeudi à Bruxelles un accord de réadmission des immigrants en situation illégale au lendemain d’un accord des Européens pour accorder des facilités de visas aux ressortissants turcs, a annoncé la Commission européenne. Concrètement, les négociations entre la Turquie et la Commission ont été ouvertes mercredi en vue de l’« élimination » des visas aujourd’hui imposés aux ressortissants turcs, seul élément sur lequel la Turquie soit prête à discuter, à telle enseigne que la presse turque affirme que l’entrée en vigueur des accords de réadmission et l’élimination de l’obligation de visa devront entrer en vigueur le même jour.

L’accord de réadmission vise à lutter contre l’afflux de clandestins transitant par la Turquie vers l’UE, notamment vers la Grèce débordée par le flot arrivant du Maghreb, du Sahel, de Pakistan, d’Afghanistan et d’ailleurs : depuis 2011, l’agence Frontex, chargée de gérer la coopération européenne aux frontières extérieures, évalue le nombre d’interceptés à 40 000 à 57 000 par ans, sans compter ceux qui ne se font pas prendre. En vertu de l’accord paraphé jeudi, la Turquie s’engage à reprendre les clandestins ayant transité sur son sol avant de rejoindre l’UE.

Au cours des discussions menées avec Selim Yenel, ambassadeur et délégué permanent d’Ankara auprès de l’Union européenne, on a évalué à 100 000 le nombre de ces clandestins non-Turcs qui pourraient être refoulés vers la Turquie. Ils y seraient accueillis dans des camps avant d’être renvoyés vers leurs pays d’origine ; les frais de ces opérations seraient partiellement supportés par… l’Union européenne bien sûr.

Selon les procédures en cours, l’accord ne sera applicable aux ressortissants turcs présents illégalement dans les pays de l’Union qu’à l’issue d’un délai de trois ans.

La Turquie avait tout bloqué avant d’obtenir cette promesse de conditions plus souples pour l’admission et la circulation de ses citoyens dans les pays de l’Union, tout en facilitant l’arrivée de candidats à l’immigration clandestine dans l’EU, à la fois sur le plan légal et matériel.

D’ores et déjà, l’Allemagne va multiplier les centres d’attribution de visas en vue de faciliter les formalités pour les hommes d’affaires turcs, a annoncé son ministre de l’Intérieur, mercredi, dans le cadre de la Turkish-German Business Union. Mais Hans-Peter Friedrich a réitéré l’opposition de l’Allemagne à une libéralisation totale du régime des visas.

La signature de l’accord de réadmission restait également bloquée jusqu’ici en raison de l’opposition de Chypre, dont les relations avec la Turquie sont tendues. Nicosie a accepté jeudi de lever ses réserves. L’île divisée va assurer la présidence semestrielle de l’UE à compter du 1er juillet.

La Commissaire en charge des Affaires intérieures Cecilia Malmström a salué le paraphe de l’accord de réadmission qui « va permettre dans notre intérêt commun de mieux contrôler les frontières et gérer l’immigration ».

Le gouvernement danois souhaite en organiser la signature officielle de l’accord avant la fin de sa présidence semestrielle de l’UE, le 30 juin. Aucune date n’a été communiquée, car les Etats de l’UE doivent encore donner officiellement mandat à Cecilia Malsmtröm pour signer.

C’est dans ce contexte qu’« un plan d’action » va être soumis à Ankara qui comporte « un certain nombre d’exigences, comme l’obligation pour les autorités turques de coopérer avec tous les Etats de l’UE, y compris Chypre, de mieux surveiller leurs frontières avec l’UE, de revoir leur politique de visa avec les pays tiers non européens et de signer l’accord de réadmission conclu avec l’UE », a souligné un négociateur cité par l’AFP.

La Turquie est devenue la plaque tournante de l’immigration clandestine vers les pays de l’espace Schengen, notamment grâce à l’ouverture de liaisons aériennes à bas prix sur Istanbul, souligne le rapport 2012 de l’agence Frontex, chargée de coordonner la surveillance des frontières extérieures de l’UE. Cette situation est la conséquence de la politique du gouvernement turc en matière d’octroi de visas et du développement de liaisons aériennes turques, analyse Frontex.

Les filières de passeurs sont très structurées. Des vols à bas coût sont organisés au départ de plusieurs villes d’Afrique à destination d’Istanbul, redevenue « la Sublime Porte pour l’Union européenne », dénoncent des diplomates de l’UE. « Les flux migratoires vers la France ne franchissent plus la Méditerranée. Le trajet des clandestins partis des pays du sud du Sahel et du Maghreb passe désormais par Istanbul, puis la Grèce », avait expliqué en avril l’ancien ministre français de l’Intérieur Claude Guéant.

« La Turquie, notre voisin, n’a fait jusqu’ici aucun effort pour stopper les flux d’immigrants illégaux », déplorent les autorités grecques.

FRANCOIS FRANC

07 juin 2012

Socialisme et islamisation font bon ménage

francemusulmane.jpgLe conseil régional de PACA a versé le 25 mai dernier -à deux semaines du scrutin législatif- une subvention de 90.000 euros à l'Union des familles musulmanes des Bouches-du-Rhône. Une structure dont la directrice, depuis 1996, se nomme Nassera Benmarnia. Laquelle est également la suppléante de Patrick Mennucci, candidat socialiste à la députation.
 
Source : La Canard enchaîné, 6 juin 2012