Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 mars 2013

Le film de propagande de Caroline Fourest fait un flop... et oublie de dire que les FEMEN sont aussi des voleuses

fourest-femen-poinglevé.jpgCaroline Fourest ?
"Une serial-menteuse"
(Pascal Boniface, directeur de l'Institut de relations internationales et stratégiques)

L'émission de propagande réalisée par "l'essayiste lesbienne" (dixit Têtu) en faveur de la milice antichrétienne FEMEN, diffusée hier soir, n'a rassemblé que 7,3% de l'audimat, une audience décevante pour France 2 selon le site de Jean-Marc Morandini consacré à l'actualité de la télévision.

Merci aux très nombreuses personnes qui ont très rapidement réagi à notre appel et ont fait savoir leur mécontentement auprès de France Télévisions d'avoir diffusé un film "empathique" et "militant" banalisant la haine du christianisme propagée par cette milice violente qu'est FEMEN.

Ce que l'émission de Caroline Fourest n'a pas dit aux téléspectateurs, c'est que les FEMEN sont aussi des voleuses. Sur Europe 1 Inna et Sacha Shevtchenko, deux militantes des Femen, ont avoué mardi avoir "emporté un petit bout d’or" lors de leur action à Notre-Dame-de-Paris le 13 février dernier. "Nous avons empoché et emporté un petit bout d’or (...) pendant cette action", affirment les deux furies qui définissent leur mouvement comme "anti-religieux".

05 mars 2013

France Télévisions se moque des chrétiens

Voici une photo trouvée (et retirée depuis quelques heures) sur la page Facebook de l'émission "Nos seins, nos armes", film "militant" en "empathie" avec la milice FEMEN connue pour sa haine antichrétienne et sa violence, que France 2 prévoit de diffuser ce soir.

femen-croixbrisée.png

Et voici l'affligeante réponse envoyée par France Télévisions aux personnes qui se sont plaignent du reportage de propagande en faveur des FEMEN qui sera diffusé ce soir :

"Nous avons bien reçu votre message, dans lequel vous exprimez votre mécontentement à propos du documentaire "Nos seins, nos armes!" qui sera diffusé ce soir à 22H45 sur France 2. Nous pouvons entendre votre opinion que nous relayons auprès de la direction des documentaires de France 2.

Nous tenons à vous informer que le médiateur a pour mission de se faire l'interprète de vos remarques sur le contenu éditorial des émissions, une fois qu'elles ont été diffusées, auprès des personnes qui les conçoivent, les programment et en assument la responsabilité éditoriale.

Nous souhaitons toutefois vous indiquer que ce programme, entre autres, est diffusé dans le cadre d'une thématique "En avant toutes". En effet, le 8 mars la Journée internationale de la femme est l'occasion pour le service public de consacrer une semaine entière, à partir du 2 mars, à une programmation permettant de rendre compte de la condition  et de la place des femmes aujourd'hui.

Ce documentaire s'inscrit donc dans la "nuit Infrarouge XXL, Elles livrent bataille" dans laquelle plusieurs films seront diffusés, en lien avec la libération des femmes.

Nous vous remercions d'avoir pris la peine de nous faire part de votre sentiment"

Mener, seins nus, des agressions, ce serait donc participer à la libération de la femme... Si nos lectrices pouvaient réagir auprès du "médiateur" de France Télévisions : assistant.mediaprog@francetv.fr

CIVITAS appelle les chrétiens à se faire respecter et à exiger immédiatement auprès de la Direction de France 2 la déprogrammation de ce film banalisant la haine antichrétienne.

Par téléphone, par mail, par fax, organisons le siège de France 2 ! (avec politesse mais fermeté)

Pour envoyer un courrier électronique : http://www.francetelevisions.fr/contact/ecrire.php#

Pour téléphoner : 01.56.22.60.00

Ces Femen soutenues par les médias

Lu sur le site de l'Observatoire des journalistes et de l'information médiatique , sous le titre "Quand les Femen sont soutenues par les médias":
Mercredi 6 mars, Charlie Hebdo sort un numéro spécial Femen qui propose (« en exclusivité en France ») le manifeste Femen, 4 pages rédigées par les Femen (Femen Hebdo), un entretien avec Inna Shevchenko, la fondatrice du groupuscule exilée en France, mais aussi un article de Jean-Yves Camus intitulé : « La France en retard sur la parité par rapport à l’Afrique » et un autre de Zineb, une « sociologue des religions franco-marocaine » dénonçant « l’escroquerie du féminisme islamique ».

« Un numéro étendard à brandir dans les réunions de familles, au bureau ou dans la rue, habillé ou seins nus, pour comprendre l’esprit Femen et emmerder les machos ! » promet Charlie Hebdo qui ne révèle pas qui finance le mouvement.

Mardi soir à 22h45, France 2 diffuse un documentaire orienté et complaisant (« militant ») sur les Femen réalisé par Caroline Fourest et Nadia El Fani, intitulé « Nos seins, nos armes ». L’organisation catholique traditionnaliste Civitas, qui diffuse sur son blog une photo du P-DG de France Télévisions aux côtés d’Inna Shevchenko et de Caroline Fourest, appelle à faire pression sur la chaîne publique pour qu’elle renonce à le diffuser.

Tout ceci pose la question des relations entre les Femen et certains médias. Le 24 février dernier, quand elles ont tenté de sauter sur Silvio Berlusconi, les Femen ont pu approcher il Cavaliere… grâce à des cartes de journaliste Associated Press. L’OJIM a contacté le bureau italien d’AP qui a affirmé que les cartes étaient des fausses. L’AP n’envisagerait aucune action contre le groupe.