Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 octobre 2017

Alain Escada : L'emprise des lobbies sur la république française aujourd'hui

07 juin 2017

Votez Civitas seul parti réclamant l'interdiction de la Franc-Maçonnerie et des Sociétés Secrètes

Votez seul parti réclamant l'interdiction de la et des

francs-macons-qui-nous-gouvernent.png

11 avril 2017

En voulant la disparition de la franc-maçonnerie, Alain Escada inquiète les forces occultes

forces occultes.jpeg

 

Le site d’information Pravda.ch a publié une interview décapante d’Alain Escada (à lire ici : http://www.civitas-institut.com/2017/04/05/civitas-veut-s...).
Suite à cette interview, Hiram.be, l’un des principaux sites maçonniques francophones “invite les Frères et les Sœurs à lire cette interview, (...) pas pour faire l’apologie du sieur Escada, mais bien au contraire pour que tous voient et sachent qui il est et ce qu’il propose (...) la disparition de la franc-maçonnerie…”

 

29 mars 2017

La franc-maçonnerie est une secte diabolique (Johan Livernette)

Exposé de Johan Livernette, l'auteur de La franc-maçonnerie, 300 ans d'imposture.

08 mars 2017

La secte maçonnique

Dans son troisième cours sur l'Eglise et la franc-maçonnerie, l'abbé Billecocq aborde l'encyclique de Léon XIII qui reprend toutes les condamnations précédemment énoncées de la secte franc-maçonne.

31 décembre 2016

Les papes et la franc-mçonnerie

28 novembre 2013

Panique au Grand Orient : la République serait en danger...

 

forces occultes.jpeg

Lu sur Médias-Presse.Info 

 

Dans l’Indre-et-Loire, les réseaux du Grand Orient de France sont en ébullition. C’est que quelque chose  d’important vous a échappé : la République et la Laïcité seraient en grave danger !

Le « temple » des « trois-points » de la loge « Concorde et Solidarité lochoise » dépendante  du Grand Orient de France a déménagé depuis peu de Loches à Beaulieu. Chaque mois, ils sont une trentaine à venir « plancher » en « atelier ». Yann Lequitte en est le « Vénérable » depuis juin dernier. Et au vu de l’actualité – ou serait-ce plutôt en raison du désintérêt qui se constate partout en France pour entrer en franc-maçonnerie ? -, le voilà qui annonce vouloir « faire savoir publiquement aux citoyens que les francs-maçons du Grand Orient travaillent dans la cité pour défendre les valeurs républicaines ».

En partenariat avec le  « comité laïcité République Sud Touraine » et les sept autres loges du Grand Orient en Indre-et-Loire, il organise donc le 29 novembre une projection-débat du film « La Séparation » sur la loi de séparation de l’Église et de l’État, en présence de l’auteur du film (Bruno Fuligni) et de l’ancien « Grand Maître adjoint » du Grand Orient Jean-Philippe Marcovici. Le Grand Orient – qui revendique 400 affiliés en Indre-et-Loire – a prévu des activités sur ce thème dans tout le département.

Philippe Adam, président du comité laïcité République Sud Touraine (CLR-ST), en est tout agité : « Il est important que nous nous souvenions de la loi sur la laïcité de 1905 par devoir et plus que tout par nécessité, alors que la République est en grand danger. » Et le même de déclarer à la presse locale les raisons de son inquiétude, notamment « le FN qui s’empare de la laïcité pour la défigurer, les attaques racistes qui n’ont d’autres échos que le mutisme flagrant d’un grand nombre d’hommes politiques… On entend le bruit des bottes revenir. » Sans oublier le cas du conseil municipal de Fontgombault, dans l’Indre voisine, qui « rejette en bloc une loi sous des prétextes dogmatiques et participe ainsi à l’effritement de la République », faisant référence à la décision de la municipalité de refuser de procéder au mariage de personnes de même sexe au nom d’« une loi naturelle, supérieure aux lois humaines ».

Le comité laïcité République Sud Touraine (CLR-ST) a prévu d’intervenir dans la campagne des municipales à Loches et dans le Sud-Touraine en interpellant les candidats. Pas besoin de préciser que le Grand Orient sera également très présent dans ces élections municipales…

09 août 2013

Polémique autour d'un ministre belge franc-maçon initié en France

forces occultes.jpegInvité à s’exprimer, dans l'hebdomadaire Le  Vif/L’Express, sur ses éventuelles croyances ou opinions philosophiques, Rudy Demotte, ministre-président wallon (parti socialiste), s’était dit adogmatique mais spiritualiste. Et avait critiqué la franc-maçonnerie. Curieux car il en fait partie, depuis plus de vingt ans…

Interrogé, aux côtés d’autres mandataires politiques, pour le dossier « Foi et politique : nos élus se confessent » (Le Vif/L’Express du 26 juillet dernier), Rudy Demotte avait évoqué la franc-maçonnerie en termes plutôt négatifs : « Quant à la franc-maçonnerie, je ne connais rien à ces sociétés secrètes, que je laisse à qui ça excite. » Le propos du ministre-président socialiste a rendu furieux ses frères maçons. Car Rudy Demotte fait bien partie d’une de ces « sociétés secrètes », l’atelier « Les Trois Roses », à Lille, attaché à la Grande Loge de France. Son initiation remonte au milieu des années 1990.

Initié en France, il arrive aujourd’hui que Rudy Demotte fréquente également le Grand Orient de Belgique, et notamment la loge tournaisienne des Frères réunis. Selon les informations récoltées et recoupées par le Vif/L’Express, il y a d’ailleurs pris la parole il y a environ deux ans pour y présenter un travail (également dénommé planche), dont le titre était « Wapital ».

Le ministre-président assiste aussi parfois à des réunions (appelées tenues) d’une autre loge tournaisienne, Unanimité, attachée à la Grande Loge de Belgique. Très actif au début de sa vie maçonnique, Rudy Demotte le serait moins depuis qu’il cumule des fonctions à hautes responsabilités à la Région wallonne, à la Fédération Wallonie-Bruxelles et à Tournai, où il est bourgmestre. Pour autant, il n’est pas mis « en sommeil », selon l’expression qui désigne un maçon qui a demandé à suspendre temporairement ses activités, tout en continuant à faire partie de la loge et à payer sa cotisation.

L’affirmation selon laquelle Rudy Demotte ne connaît rien à la franc-maçonnerie a donc vexé certains maçons, en particulier dans le Tournaisis. « Il y aura des suites, avance un frère. Il sera certainement convoqué et on lui demandera des comptes ».

Reste cette question: pourquoi Rudy Demotte a-t-il menti de cette façon ?

02 juillet 2013

La franc-maçonnerie subventionnée par l'argent du contribuable...

forcesoccultes.jpgLu sur l'Observatoire des subventions :

"La ville d’Epinal (Vosges) a approuvé le versement d’une subvention de 2463 euros à la loge maçonnique d’Épinal pour une réunion privée.

Ainsi,  le “Cercle philosophique et culturel” (autre nom de la loge maçonnique d’Épinal) a reçu une subvention de 2463 euros de la ville d’Epinal. Or, l’attribution de cette subvention n’est accompagnée d’aucune délibération. Cette subvention de 2463 euros à la loge maçonnique d’Epinal a en fait été versée pour l’organisation d’une tenue maçonnique (réunion rituelle) fermée au public et d’un repas au centre des congrès. Pourquoi la Mairie d’Epinal finance-t-elle un rite ?"

30 mai 2013

CIVITAS inquiète le Grand Orient de France...

26mai-fm.jpegQue l'on critique la "mariage" homosexuel, à la limite... Mais que l'on pointe du doigt l'influence de la franc-maçonnerie dans la promulgation de la loi Taubira, ça cela énerve et inquiète bien plus les frères trois points tapis dans l'ombre de leurs loges. L'Agence France Presse a fait écho aux propos de José Gulino, Grand maître du Grand Orient de France (GODF), première obédience maçonnique du pays, qui a dénoncé mardi "une montée de la violence d'extrême droite" dans "un climat dangereux", auquel "il faut mettre fin le plus tôt possible".

Dans un appel téléphonique à l'AFP, le Grand maître du GODF dénonce "les slogans anti-maçonniques lancés (dimanche) dans le cortège mené par l'Institut Civitas ".

Tout au long du parcours, les manifestants ont scandé: "Ni laïque, ni maçonnique, la France est catholique", ou "il faut sortir le Grand Orient du gouvernement", après avoir accusé les "forces occultes" de le soutenir.

C'est un "climat dangereux", s'est alarmé le Grand Maître. "Cette montée de l'obscurantisme, ces violences verbales et physiques, il faut les casser le plus vite possible. Nous devons sécuriser nos locaux, prendre des précautions, faire un travail de mémoire, redire l'Histoire.".

Il s'est également indigné de la démission du père Pascal Vesin, curé de la paroisse de Megève en Haute-Savoie, interdit par le Vatican d'exercer sa mission en raison de sa double appartenance à l'Eglise et au Grand Orient.

"J'ai l'impression", a-t-il confié, "de me retrouver au temps de l'Inquisition. Je relie cette décision à une forme d'obscurantisme médiéval, à un recul du vivre-ensemble, des valeurs humaines. Pour nous la liberté de conscience est absolue". (ndlr : On notera au passage que pour le Grand Orient, "la liberté de conscience est absolue" pour les forces de la subversion mais doit "être cassée" lorsqu'elle concerne les défenseurs de la Famille)

Pour le Grand maître du GODF, "il y a chez les hommes politiques une absence de réaction forte. Mais quand la République est en danger, il faut la préserver et la défendre".

http://www.tahiti-infos.com/Le-Grand-Orient-de-France-den...