Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 juin 2014

Civitas soutient la FAPEC, fédération autonome de parents lancée par Farida Belghoul

13 mai 2014

Défilé Sainte Jeanne d'Arc - discours et interviews

12 mai 2014

Civitas rend hommage à Sainte Jeanne d'Arc et Saint Louis (photos et vidéos)

Le reportage de Médias-Presse.Info consacré au défilé Civitas en hommage à Sainte Jeanne d'Arc et Saint Louis :

 

civitas1

 

Ce dimanche avait lieu à Paris le défilé annuel en l'honneur de Sainte Jeanne d'Arc organisé par l'institut Civitas. Une dédicace spéciale était faite à Saint Louis en raison du 800ème anniversaire de sa naissance que nous célébrons cette année.

 
Une invitée de marque était présente en la personne de Farida Belghoul présidente des JRE,  à savoir les Journées de Retrait de l'Ecole, initiative qui consiste à retirer de l'école ses enfants une fois par mois sur un jour fixé à l'avance pour protester contre l'enseignement de la théorie du genre, rebaptisé ABCD de l'égalité, au sein du système éducatif Français.
 
Banderole des JRE Banderole des JRE
Alain Escada et Farida Belghoul se trouvaient côte à côte derrière la banderole en tête de cortège en signe de soutien réciproque dans le combat mené pour la défense de la famille et l'intégrité des enfants.
 
Alain Escada et Farida Belghoul Alain Escada et Farida Belghoul
Alain Escada a déclaré que :"La France retrouvera la force pour éliminer la décadence morale lorsqu'elle sera en mesure de retrouver ses racines catholiques.", tandis que Farida Belghoul après avoir fait un rappel sur les représailles subies par les familles lors des JRE a remémoré que "Dieu vomissait les tièdes" et a appelé à "mouiller la chemise pour sauver les enfants, que ce salut des enfants sera le salut de l'humanité toute entière, que les croyants doivent jouer le rôle qui est le leur qui est leur mission sacré sur cette terre, et qu'il doivent dans la sphère publique apparaître avec le nom de Dieu dans la bouche pour sauver les garçons et les filles de l'humanité."
 
Le défilé s'est ensuite déroulé dans le calme entre la place St Augustin et la place des Pyramides. Jeanne d'Arc et ses chevaliers ouvraient le cortège suivis de la statue de St Louis. Puis venait un Pipe Band représentant le contingent d'Ecossais engagé aux côté des Français durant la bataille d'Orléans en 1429.
 
Jeanne d'Arc et ses chevaliers Jeanne d'Arc et ses chevaliers
Ecossais Ecossais
Défilé sur la rue de Rivoli Défilé sur la rue de Rivoli
Arrivés sur la place des pyramides, Alain Escada et Farida Belghoul ont déposé conjointement une gerbe de fleur au pied de la statue de Jeanne d'Arc.
 
Dépôt d'une gerbe de fleur devant la statue de Jeanne d'Arc Dépôt d'une gerbe de fleur devant la statue de Jeanne d'Arc
A la fin du défilé le président de l'institut Civitas après avoir apporté son soutien à la prochaine journée de retrait de l'école annoncée pour le lundi 12 mai, a fait un discours.
 
 
 

 

 

07 mai 2014

Farida Belghoul appelle à défiler avec Civitas le 11 mai et à "bouter la théorie du genre hors de France"

défilé-jeanne-d'arc-2014-affiche-mpi.jpg

Voici le communiqué de Farida Belghoul, porte-parole de la Journée de Retrait de l'Ecole (JRE) :

Sauver la pudeur et l’intégrité des enfants c’est aussi sauver les principes de la France chrétienne. Les JRE et Farida Belghoul seront présents ce dimanche 11 mai dans le défilé en l’honneur de sainte Jeanne d’Arc, avec dédicace à saint Louis, dans les rangs de CIVITAS. Venez nombreux pour bouter la théorie du genre hors de France!

Rendez-vous dimanche 11 mai à 14h30, place Saint Augustin à Paris.

05 mai 2014

Farida Belghoul participera au défilé Ste Jeanne d'Arc organisé par Civitas le 11 mai à 14h30

défilé-jeanne-d'arc-2014-affiche-mpi.jpg

Lu sur Médias-Presse.Info :

Farida Belghoul, porte-parole des JRE, a annoncé qu’elle participerait au défilé en hommage à Sainte Jeanne d’Arc et Saint Louis organisé le 11 mai prochain à 14h30 par Civitas et ouvert à tous les patriotes.

Cette annonce témoigne de l’estime réciproque affichée par Farida Belghoul (JRE) et Alain Escada (Civitas) qui s’épaulent mutuellement depuis plusieurs mois dans le combat pour la défense de la Famille.

De son côté, Alain Escada a appelé les familles de France à participer à la prochaine Journée de Retrait de l’Ecole fixée le lundi 12 mai pour réclamer l’interdiction de la théorie du genre à l’école.

Point de départ du défilé à 14h30 place Saint Augustin.

 

(photo : Béatrice Bourges, Farida Belghoul et Alain Escada ensemble à Cologne pour défendre la Famille)béatrice-bourges-farida-belghoul-alain-escada-cologne.jpg

 

 

 

Lundi 12 mai, c'est Journée de Retrait des Ecoles

jre-12-mai-mpi.jpg

CIVITAS appelle les familles de France à participer à la Journée de Retrait de l'Ecole pour réclamer l'interdiction de la théorie du genre à l'école.

 

Message vidéo de soutien d'Alain Escada à la JRE à voir ici.

01 mai 2014

Alain Escada s'adresse aux familles de France à la demande de la JRE

28 mars 2014

L'Association Catholique des Infirmières et Médecins soutient la Journée de Retrait des Ecoles de ce 31 mars

acim-logo.jpeg

Communiqué de l’Association Catholique des Infirmières et Médecins, le 28 mars 2014

Le gouvernement du président Hollande veut nous faire croire que la théorie du genre n’existe pas et qu’elle n’est pas imposée à nos enfants. Il s’agit d’un gigantesque mensonge identique à celui qui prétend que la courbe du chômage est sur une pente descendante. Or que cela soit les « études » ou la «  théorie »,  le gender est expérimenté et propagé aux écoliers en bas âge et jusque dans les universités au nom de la lutte contre « l’homophobie ». Nos enfants sont donc devenus des cobayes.

Rappelons que la théorie du gender prétend que le sexe qui nous est donné par la nature est optionnel. Il appartient à chacun de le déterminer en fonction  de ses désirs dès le plus jeune âge. Or biologiquement le sexe est déterminé par les chromosomes XX pour la femme et XY pour l’homme. Vouloir manipuler les chromosomes est létal c’est-à-dire entraîne la mort.

La logique est que celui qui veut changer de sexe doit se soumettre à des mutilations effroyables. Imagine-t-on ce que c’est chirurgicalement que de transformer une femme en homme et inversement. Le tout suivi de prise d’hormones durant toute la vie avec les complications que cela entraîne sur le plan médical ;  sans compter la diffusion dans la nature de produits hormonaux qui modifie tout l’équilibre écologique de la planète.

Pour cette folie biologique, dans tous les cas, le médecin sera sollicité : pour le bricolage chirurgical, pour les troubles psychologiques ou psychiatriques entraînés par ces modifications, pour les désordres médicaux  causés par l’hormonothérapie..

Notre devoir de médecins, de soignants et de parents est de mettre en garde contre l’application du gender dans notre société par un gouvernement qui n’écoute personne, mené par une idéologie de mort. Nos enfants en bas âge seront  alors les premières victimes.

Face à cela nous sommes désormais en état de légitime défense. Il est plus que temps de réagir contre cet attentat à la nature avec les moyens que nous avons.

L’Association Catholique des Infirmières et Médecins demande à tous les parents craignant pour leurs enfants de se joindre à la Journée de Retrait des Ecoles organisée ce 31 mars et de ne pas envoyer leurs enfants à l’école publique ce lundi.

Dr Jean-Pierre Dickès, président de l’ACIM

24 mars 2014

Civitas, les JRE et le Printemps Français à Cologne pour protéger les enfants (reportage)

Vidéo exclusive de Médias-Presse.Info. Voici un reportage concernant la manifestation qui s'est déroulée ce samedi à Cologne contre la sexualisation forcée des enfants et qui était organisée par Mathias Ebert du mouvement "Besorgte Eltern". Cette vidéo contient notamment les interventions de Farida Belghoul (JRE), Béatrice Bourges (Printemps Français) et Alain Escada (Civitas) venus soutenir les familles allemandes envoyées devant les tribunaux et parfois condamnées à la prison parce qu'elles veulent simplement protéger leurs enfants de cette sexualisation forcée.

23 mars 2014

Civitas soutient l'appel de Farida Belghoul : le 31 mars, retirez les enfants des écoles publiques !

 

Je lance un appel solennel aux familles de France.

Le gouvernement expérimente en ce moment dans des centaines de classes réparties dans dix grandes régions de France une idéologie du genre qui veut faire croire aux enfants, dès leur plus jeune âge, qu’ils sont en droit de choisir s’ils sont une fille ou un garçon et qu’ils peuvent varier d’avis autant de fois qu’il leur plaira.

Cette absurdité avance notamment sous le couvert d’un programme intitulé ABCD de l’égalité introduit dans les écoles par le ministre Najat Vallaud-Belkacem. Or ce programme, en réalité, n’est pas destiné à favoriser l’égalité entre filles et garçons mais à normaliser l’homosexualité, la bisexualité et la transsexualité parmi les enfants.

En CE1, il est notamment conseillé aux enseignants de faire lire en classe le livre « Papa porte une robe » en vue de permettre à l’enfant, je cite, de « construire sa personnalité ». Des dizaines d’autres livres, de films et de dessins animés servent de matériel pédagogique pour endoctriner les enfants dès l’âge de la maternelle afin de banaliser auprès d’eux l’inversion des normes.

Ces livres et ces films sont généralement écrits ou réalisés par des militants homosexuels. Des représentants d’associations LGBT prennent également la parole dans les écoles. C’est un conditionnement des esprits de nos enfants qui s’organise au profit d’une révolution sexuelle.

Familles de France, allez-vous laisser l’âme de vos enfants être souillée de la sorte ?

Face à un tel péril, quel parent n’aura pas la ferme volonté de protéger ses enfants ?

Parents, vous pouvez et vous devez réagir. Le 31 mars prochain, en signe de protestation, n’envoyez pas vos enfants à l’école publique !

Ce message s’adresse à tous, car nous connaissons tous de la famille, des amis, des collègues, des voisins, dont les enfants sont à l’école publique. Diffusez ce message et contribuez à la protection des enfants de France.

 

---------

 

Je sais que le gouvernement, les médias du système et les recteurs des écoles prétendront que tout cela est faux. C’est pourtant eux qui vous mentent. Pour vous le prouver, nous avons participé à la réalisation de différentes vidéos au travers desquelles nous vous livrons tous les documents officiels qui confirment ce que nous vous disons.

Alain Escada, président de Civitas