Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 décembre 2013

Jean-Michel Ribes, le valet du pouvoir - Taubira huée - Dictature socialiste encore et toujours

Le fameux Jean-Michel Ribes, valet du pouvoir, dont le théâtre du Rond-Point ne survit que grâce aux subventions, accueillait lundi soir un "Gala contre le racisme" (c'est de saison) en présence de Christiane Taubira. A son arrivée, elle a été copieusement huée par une jeunesse qui ne plie pas, malgré la dictature socialiste qui veut museler toute opposition. Comme dans toute bonne "démocratie", le fait d'avoir sifflé un ministre vaut une garde-à-vue... Et après cela, nos "démocrates" prétendent donner des leçons à l'Ukraine et à la Russie ! Risible.

Le petit Jean-Michel Ribes en a profité pour faire son show médiatique. Comme à chaque fois qu'il se trouve face à une caméra, il n'a pas pu s'empêcher de déverser sa haine de CIVITAS.

 

17 novembre 2013

Vidéo: Rafle de SOS Tout-petits hier à Paris

Hier à Paris, les pacifiques manifestants pour la Vie de SOS-Tout petits qui s'étaient réunis autour du Docteur Dor pour la récitation d'un Rosaire, ont été embarqués, sans autre forme de procès, par la police politique du gouvernement socialiste qui supporte de moins en moins la dénonciation de ce génocide qu'est l'avortement.

par Actu-clip

Par ailleurs, la consultation de témoignages recueillis sur place s'avère intéressante sur le déroulement de ces événements regrettables qui contribuent (s'il le fallait encore) à prouver que nous ne sommes plus dans un Etat de droit.

Ailleurs en province ce sont les nervis d'extrême gauche et autres "antifas" qui ont sévi impunément avec toute la violence qui les caractérise.

Fait gravissime mais qui n'a pour l'instant entraîné aucune condamnation officielle de notre classe politique ou de nos gouvernants pourtant si "sensibles" sur d'autres sujets... :

A Nancy des gauchistes ont blessés à coups de pierre une petite fille qui participait paisiblement au rosaire de SOS Tout-Petit. Photo ici.

Une dissolution des mouvements "antifas" sera-t-elle seulement envisagée pour des faits aussi graves...?


Pour conclure, une réaction de bon sens sélectionnée sur la toile:


16 septembre 2013

Reportage: Manif de rentrée pour François Hollande

Dimanche soir à Paris place Clemenceau en face de l’Élysée, manifestation de rentrée pendant la prestation de François Hollande au JT de 20H.

civitas, manif de rentrée, dictature socialiste, hollande,

Rentrée aussi pour la police de Manuel Gaz

civitas, manif de rentrée, dictature socialiste, hollande,

Entre le Petit et le Grand Palais

civitas, manif de rentrée, dictature socialiste, hollande,

Plein de drapeaux...

civitas, manif de rentrée, dictature socialiste, hollande,

Les manifestants scandent: "Hollande démission !"

civitas, manif de rentrée, dictature socialiste, hollande,

La foule commence à se diriger vers le pont Alexandre III en direction des Invalides

civitas, manif de rentrée, dictature socialiste, hollande,

Bref, tout le monde reprend ses marques pour une nouvelle année.

ONLR

On Ne Lâche Rien !

06 août 2013

Embryons - Le commentaire d'un praticien sur la loi récemment validée

embryon.jpg

Commentaire d'un praticien sur la loi récemment validée par le conseil constitutionnel autorisant la recherche sur les embryons.

« 1. Techniquement, la France va donc pouvoir s'enfoncer gaiement dans l'impasse de la recherche sur l'embryon à laquelle nombre de chercheurs et de pays ont déjà tourné le dos (Yamanaka, Wilmut, Japon...). On nous refait le coup du Minitel !

2. Ethiquement, en affirmant qu'un embryon sans projet parental n'a pas droit à un minimum de respect, on définit le statut d'un être par le regard que l'autre pose sur lui. A étendre dès demain aux nouveaux-nés et aux vieillards, puis après-demain à tous, dans une perspective purement utilitariste. Bienvenue dans le meilleur des mondes... »

Lu sur le Quotidien du Médecin le 17/07/2013

Dictature socialiste - Accueil de François Hollande en Vendée ce matin - Billet d'humeur

civitas, onlr, dictature socialiste, printemps français,Le président de la république François Hollande a été pacifiquement accueilli ce matin par une cinquantaine de défenseurs de la famille, à l'occasion de sa visite en Vendée.

Le régime socialiste ayant démontré sans cesse ces derniers mois son indiscutable ouverture d'esprit, son souci constant de la France, du bien commun et du peuple français et son sens aïgu du débat, ce sont donc les CRS que le président de la république a choisi une fois de plus comme portes-paroles.

Face à cette foule composée en majorité de jeunes, d'enfants et de familles, les arguments percutants de cette police politique ont une fois de plus fait  des merveilles.

Triste mais bien réelle illustration de la manière "d'écouter son peuple" ou "d'organiser de grands débats" propre au régime d'Hollande.

Mais vous l'aurez compris, il s'agit avant tout d'illustrer la "république au comportement exemplaire", reste à savoir pour qui...

Une vidéo: ici

17 juillet 2013

Filmer ou photographier les abus policiers ? C'est votre droit !

Dictature socialiste, loi Taubira, PMA, GPA, gender, euthanasie, antichristianisme,... Comment y résister ?

16 juillet 2013

Interpellations et atteintes aux libertés pour tous, ce soir devant l'Assemblée Nationale

Des Veilleurs-debout étaient présent aujourd'hui devant l'assemblée Nationale pour défendre l'enfant-à-naître des lois mortifères des idéologues du gouvernement socialiste.

Photo0766.jpg

Ces défenseurs de la Vie, de l'enfant et de la famille se retrouvent très rapidement parqués entre des barrières et privés de leur liberté de circulation par la police politique.

Photo0769.jpg

On y retrouve des jeunes, des gens de tous âges et mêmes des enfants.

Photo0772.jpg

Parqués comme des bovins, pour le simple fait d'avoir stationné pacifiquement devant l'assemblée.

Photo0774.jpg

Ces personnes sont privées de leur liberté de circulation, sans motif valable.

Photo0781.jpg

Beaucoup de jeunes parmi eux. Il est vrai que le dictateur Hollande a fait de la jeunesse la priorité de son quinquennat.

Photo0789.jpg

Une grande solidarité est constamment présente entre citoyens du pays réel, ici une personne apporte de l'eau aux interpellés politiques.

Photo0787.jpg

Un citoyen, traité en délinquant pour le simple fait d'avoir pacifiquement stationné quelques instants devant l'asemblée Nationale.

 

Photo0783.jpg

La police politique en pleine action pour mettre un terme à la dangereuse liberté de circulation des défenseurs de l'enfant-à-naître.

Photo0784.jpg

Devant ces flagrants abus de pouvoir des chiens de gardes de la dictature socialiste, certains essaient désespérement de comprendre ce qui leur arrive et demandent des explications à des policiers bornés qui assument parfaitement leur action.

Nous avons ainsi pu entendre ce genre de conversation: " L'article 432-4 du code pénal? Oui et alors?

Vous dites que c'est illégal de vous retenir sans aucun motif? et alors?

Ca nous est bien égal! légal ou pas, on applique nos ordres."

Un discours qui devrait inquiéter bien des pseudo-défenseurs des libertés individuelles...

Photo0785.jpg

Normal sous une présidence "normale" ou plutôt sous la "dictature normale"

Photo0786.jpg

derrière les barreaux, privés sans motif de leur liberté de circuler.

 Surréaliste:

Pendant notre reportage photo, ces policiers qui retenaient sans motif, illégalement et contre leur gré ces courageux défenseurs de l'enfant-à-naître sont venus sans scrupule et en nous menaçant, nous entretenir de leur soi-disant "droit à l'image". 

Après avoir craché en public sur l'article 432-4 du code pénal et avoir répondus aux députés qui les interrogeaient qu'ils retenaient ces gens pour manifestation "non-autorisé" (ce qui est juridiquement un non-sens puisqu'en France et au moins dans la loi, les manifestation sont sous régime déclaratif) et tout en retenant des gens sans motif et contre leur gré, le fait de se prévaloir encore d'une approximation du droit pour réclamer quelque chose est assez hallucinant!

Ces messieurs de la police politique se préoccuperaient-ils plus de leurs passe-droits que du Droit ?


Photo0768.jpg

 Pendant ce temps, les veilleurs-debout tiennent bon aussi Place Vendôme

Dictature socialiste - Interpellation pour tous place Bourbon

vals-dictature.jpegPlace Bourbon interdite en ce moment par la police. De nombreuses personnes sont à nouveau parquées entre des barrières par des policiers. Un assistant parlementaire passait par là avec une tête de sympathisant des défenseurs de l'embryon ? Allez hop, amené entre deux policiers parmi les personnes parquées. Le délit de faciès fonctionne à plein régime !

Devant l'Assemblée nationale en ce moment - la police continue de se déshonorer

vals-dictature.jpegParis, en direct devant l'Assemblée nationale. Des députés sont intervenus pour mettre fin à l'intimidation scandaleuse menée par les policiers de la compagnie d'intervention n°12 et apporter des bouteilles d'eau aux enfants parqués entre des barrières par les policiers.

Un officier de police mécontent de l'intervention de ces députés leur a déclaré que la manifestation de ces gens n'était pas autorisée. Les députés ont été obligés de rappeler à cet officier qu'en France les manifestations doivent être déclarées et non autorisées.

Les policiers ont repoussé la cinquantaine de personnes. Comme celles-ci refusent de quitter les lieux, la police procède en ce moment à des arrestations.

Bientôt les photos exclusives de ces abus policiers !