Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 mars 2014

Bravo aux membres et amis de Civitas élus aux élections municipales !

civitas-cité-catholique.jpg

Au lendemain du second tour des élections municipales, Civitas a de quoi se réjouir.

Nous félicitons les quelques centaines de membres et d'amis de Civitas qui ont été élus ou réélus au premier ou au second tour. Leur travail discret, mais tenace et persévérant, réalisé à l'échelon local, notamment dans le tissu associatif, a été couronné de succès pour beaucoup d'entre eux. Dans quelques villages, certains siégeront même à la place du maire. Tous auront à cœur de servir le Bien commun. C'est souvent dans les petits détails qu'ils pourront témoigner de leur fidélité à la France catholique.

Fidèle à nos engagements, nous proposons à tous les élus qui le souhaitent de rejoindre un réseau informel qui permettra un échange d'expériences et une interaction entre élus catholiques et patriotes.

Pour cela, nous invitons les intéressés à nous contacter dans les prochains jours et à nous signaler leurs attributions précises.

 

Secrétariat Civitas

Réseau élus locaux

17 rue des Chasseurs – 95100 Argenteuil

secretariat@civitas-institut.com 

01.34.11.16.94

18 avril 2013

Catholiques, engagez-vous !

noisy.png

28 août 2012

réseau social: nouveau groupe Facebook FJC

 facebook,fjc,civitas,catholique engagé,cité catholique,réseau social

Un tout nouveau groupe Facebook France-Jeunesse-CIVITAS vient de voir le jour: ICI

20 août 2012

Taubira veut libérer les prisonniers pour réduire la récidive !

 prison,taubira,ministre,justice,cité catholique,récidive,surpopulation carcérale

Notre nouvelle Ministre de la Justice fait (encore) parler d'elle : pour réduire le taux de récidive des petits délinquants, Mme Taubira nous explique qu'il faut diminuer, voire supprimer les courtes peines de prison. Celles-ci participeraient à l'engorgement carcéral, et coûteraient cher tout en suscitant in fine plus de délinquance (comme Mme Taubira sans doute ?). Réduire la surpopulation carcérale et la récidive par l'impunité des petites délinquants, il fallait y penser !

Bien sûr, on imagine déjà nos idéologues socialistes venir au secours de leur ministre. Ils nous expliqueront que la peine de prison n'est pas la seule solution et qu'elle est à certains égards criminogène. Ils reparleront de la prévention, des travaux d'intérêts généraux et autres bracelets électroniques. Rien que d'y penser, les délinquants doivent trembler.

En vérité, s'il convient effectivement de ramener le délinquant dans le droit chemin, et pour ce faire de ne pas le réduire à l'état de bête par un isolement excessif, l'oisiveté, la luxure, etc., l'ordre de la justice nécessite le maintien d'une peine proportionnée. Le délinquant doit être puni, éventuellement par des peines que la justice devrait avoir le droit de prononcer, mais que Mme Taubira et ses collègues réprouveraient à coup sûr, comme par exemple le rétablissement d'un vrai travail forcé...

Mais il y a plus : on n'obtiendra rien de durable et de satisfaisant, en ce domaine comme dans d'autres, sans rétablir les principes d'une véritable cité catholique, où l'on apprend aux enfants le respect de la morale et la nécessité de la grâce, les vraies notions de charité et de justice, et tant d'autres principes que la droite et la gauche révolutionnaires se sont évertuées à combattre. Si Mme Taubira a une préférence pour les mesures provocantes et originales, qu'elle songe d'abord à celles-là !


Source consultée : le Figaro sur Internet, publié le 07/08/2012 et mis à jour le 08/08/2012.