Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 juillet 2014

Hervé Lucbéreilh au colloque Civitas

Xavier Lemoine au colloque Civitas : "une semence d'Evangile dans la vie politique"

17 mars 2013

Najat Vallaud-Belkacem : «Le mariage forcé peut concerner des sociétés catholiques»

 

Dans l'émission Dimanche+ du 17 mars 2013, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes et porte-parole du gouvernement a déclaré: «Le mariage forcé ne concerne pas que les sociétés musulmanes, il peut concerner des sociétés catholiques. Il faut arrêter la stigmatisation.»

Nous conseillons à notre ministre franco-marocaine de découvrir en urgence l’article du catéchisme de l’Église catholique sur le consentement matrimonial:

1625 Les protagonistes de l’alliance matrimoniale sont un homme et une femme baptisés, libres de contracter le mariage et qui expriment librement leur consentement. " Etre libre " veut dire :

– ne pas subir de contrainte ;
– ne pas être empêché par une loi naturelle ou ecclésiastique.

1626 L’Église considère l’échange des consentements entre les époux comme l’élément indispensable " qui fait le mariage " ( CIC, can. 1057, § 1). Si le consentement manque, il n’y a pas de mariage.

source: Fdesouche

...et ça ne date pas d'hier. Si Mme le ministre souhaite approfondir le sujet, elle s'apercevra que le consentement était, par exemple, déjà une condition nécessaire au mariage dans les "sociétés catholiques" du XVIème siècle: "c’est le consentement qui est la cause efficiente du Mariage [...] il faut le consentement des deus parties" (catéchisme du concile de Trente, chap.27 du sacrement de mariage).

26 février 2013

Faire la guerre aux catholiques : une vieille habitude par Anne Brassié

 bismarck.jpg

L’article d’Anne Brassié :

Bismark  a tenu des propos intéressants sur la France. A l’heure où le gouvernement socialiste s’en prend ouvertement et injustement à l’enseignement catholique au plus grand mépris de la liberté il faut relire ces instructions  adressés au comte von Arnim, ambassadeur de Prusse en France, le 16 Novembre 187?:

« Nous devons enfin désirer le maintien de la République en France pour une deuxième raison qui est majeure : la France monarchique était et sera toujours catholique; sa politique lui donnait une grande influence en Europe, en Orient et jusqu’en Extrême-Orient. Un moyen de contrecarrer son influence au profit de la nôtre, c’est d’abaisser le catholicisme et la papauté qui en est la tête. Si nous pouvons atteindre ce but, la France est à jamais annihilée. La monarchie nous entraverait dans ces tentatives. La République nous aidera… J’entreprends contre l’Eglise catholique une guerre qui sera longue et, peut-être, terrible! On m’accusera de persécution et j’y serai peut-être conduit, mais il le faut pour achever d’abaisser la France et établir notre suprématie religieuse et diplomatique, comme notre suprématie militaire. Et bien! Je le répète : ici encore les républicains m’aideront ; ils joueront notre jeu ; ce que j’attaque par politique, ils l’attaquent par formalisme antireligieux. Leur concours est assuré.

Entretenez dans les feuilles radicales françaises à notre dévotion la peur de l’épouvantail clérical, en faisant propager les calomnies ou les préjugés qui font naître cette peur… Faites aussi parler, dans ces feuilles, des dangers de la réaction…, des crimes de l’absolutisme, des empiètements du clergé. Ces balivernes ne manquent jamais leur effet sur la masse ignorante. Oui! Mettez tous vos soins à entretenir cet échange de services mutuels entre les républicains et la Prusse! C’est la France qui paiera les frais! … »

Et la France, fille aînée de l’Eglise, n’a pas fini de payer les frais….

source: Anne Brassié

04 janvier 2013

CIVITAS est sur Twitter

Voici le lien : https://twitter.com/Civitas_

Civitas_Twitter.png

07 juin 2012

Appel signé par les évêques pour préparer les catholiques à la "désobéissance civile"

... aux Etats-Unis :

civitasmanif-croixetdrapeaux.jpg"les évêques, qui préparent au plan national la « Quinzaine pour la Liberté » (Fortnight for Freedom, 21 juin-4 juillet), vont faire distribuer ces prochains jours un document intitulé Protecting Consciences (protection des consciences) destiné à être inséré dans tous les bulletins paroissiaux. En voici quelques extraits particulièrement significatifs.

[...] Des lois injustes imposent de telles injustices aux individus et aux organisations que leur désobéir peut être justifié. Tout doit être tenté pour les abolir. Quand les biens fondamentaux de l’homme, tel le droit à la conscience, sont en jeu, nous pourrons être amenés à témoigner de la vérité en résistant à la loi et en en assumant les sanctions (…) Ce que nous exigeons n’est rien de plus que le droit de suivre notre conscience comme nous vivons de notre enseignement. Ce droit ne se réduit pas à la possibilité que nous avons d’aller à la Messe le dimanche ou de prier le Rosaire à la maison. Il s’agit de savoir si nous pouvons apporter notre contribution au bien commun de tous les Américains (…)

(via Le Salon Beige)

24 mai 2012

Ce vendredi, Robert Ménard recevra Alain Escada sur i-Télé

aeportraitmanif.jpgCe vendredi, de 17h45 à 18h, Alain Escada, président de Civitas, sera l'invité de Robert Ménard dans l'émission "Ménard sans interdit" diffusée en direct sur i-Télé.

19 mai 2012

L'hommage national 2012 à Ste Jeanne d'Arc

Plusieurs milliers de personnes ont défilé dans les rues de Paris, le dimanche 13 mai 2012 pour rendre hommage à la patronne secondaire de la France.
Les vidéos des allocutions finales de Monsieur l'abbé Xavier Beauvais et de Monsieur Alain Escada sont publiées séparément.
Produit et réalisé par Jean-Paul et Jacques Buffet pour l'Institut Civitas.

14 mai 2012

hommage national à Ste Jeanne: premières photos...le départ.

P5130013.JPG

P5130072.JPG

P5130018.JPG

P5130056.JPG

P5130046.JPG