Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 janvier 2017

Rejoignez Civitas et l’ACIM à la Marche pour la Vie

 

Civitas-vs-avortement.png

Rejoignez Civitas et l’ACIM à la Marche pour la Vie
 
CIVITAS et l’Association Catholique des Infirmières et Médecins (ACIM) participeront à la Marche pour la Vie derrière la banderole de la Coalition pour la Vie et la Famille.
 
Venez nombreux marcher aux côtés d’Alain Escada (président de Civitas et président de la Coalition pour la Vie et la Famille) et du Dr Jean-Pierre Dickès (président de l’ACIM).
 
Rendez-vous à partir de 13h place Denfert Rochereau aux abords de l’entrée des Catacombes.

 

Dr Dor : "L'avortement est une conjuration contre la Vie"

Marion Sigaut rappelle que l'avortement n'est pas un droit !

Civitas en campagne contre l'avortement

01 décembre 2016

Civitas, le seul parti qui veut interdire l'avortement

 

09 novembre 2014

23 novembre, Marche franco-belge pour la Vie, contre l'avortement

 

Marche 23 novembre pro-vie.jpg

 

 

PROGRAMME DE LA JOURNEE

 

10 H MESSE TRADITIONNELLE EN LATIN dans la

Chapelle du Carmel, 16, rue des Wagnons à QUIEVRAIN (B)

 

12 H 30 REPAS SALLE DES ASSOCIATIONS

En regardant le bâtiment marqué «mairie» à ROMBIES, prendre la ruelle sur la gauche. PIQUE-NIQUE tiré du sac : eau, thé et café offerts

 

14 H 30 DEBUT DU RASSEMBLEMENT devant

l’école Claudine HUART, sentier des écoles à ROMBIES

Marche en cortège sur la route

Parcours adapté aux poussettes

 

16 H 30 / 17 H FIN DE LA MARCHE

17 H / 17 H 30 GOUTER dans la salle des associations

Rens. au 06.24.47.66.76 (France) ou 0471.94.30.65 (Belgique)

28 mai 2014

Les journalistes mentent effrontément

30 novembre 2013

Les pro-avortement violemment anticatholiques en Argentine

argentine-violences-pro-avortement-MPI.jpg

Argentine – L’incroyable violence anticatholique des militants pro-avortement

Medias-Presse-Info vous informe régulièrement de l’antichristianisme qui se répand en Argentine à travers une recrudescence inquiétante de profanations. Mais cet antichristianisme peut aussi revêtir la forme de la violence physique à l’encontre des catholiques. Cela a notamment été le cas dimanche dernier face à la cathédrale San Juan de Cuyo. Des jeunes catholiques organisaient ce jour-là un rassemblement pacifique contre […]

Pour lire la suite de l'article, c'est ICI.

argentine-pro-avortement-4-MPI.jpg

17 novembre 2013

Vidéo: Rafle de SOS Tout-petits hier à Paris

Hier à Paris, les pacifiques manifestants pour la Vie de SOS-Tout petits qui s'étaient réunis autour du Docteur Dor pour la récitation d'un Rosaire, ont été embarqués, sans autre forme de procès, par la police politique du gouvernement socialiste qui supporte de moins en moins la dénonciation de ce génocide qu'est l'avortement.

par Actu-clip

Par ailleurs, la consultation de témoignages recueillis sur place s'avère intéressante sur le déroulement de ces événements regrettables qui contribuent (s'il le fallait encore) à prouver que nous ne sommes plus dans un Etat de droit.

Ailleurs en province ce sont les nervis d'extrême gauche et autres "antifas" qui ont sévi impunément avec toute la violence qui les caractérise.

Fait gravissime mais qui n'a pour l'instant entraîné aucune condamnation officielle de notre classe politique ou de nos gouvernants pourtant si "sensibles" sur d'autres sujets... :

A Nancy des gauchistes ont blessés à coups de pierre une petite fille qui participait paisiblement au rosaire de SOS Tout-Petit. Photo ici.

Une dissolution des mouvements "antifas" sera-t-elle seulement envisagée pour des faits aussi graves...?


Pour conclure, une réaction de bon sens sélectionnée sur la toile:


12 novembre 2013

La culture de mort recrute

Le site Médias-Presse.Info nous informe : 
 

avorterc'esttuer.jpegLe site Fréquence M est orienté essentiellement vers la formation des médecins. Très politiquement correct en général, il a le 8 novembre dépassé les bornes en faisant parler un médecin du nom de Gilles Lazimi. Ce dernier est membre du « Haut conseil à l’Egalité entre les hommes et les femmes » : organisation créée en janvier dernier, comptant plus de 60 membres et exemple type de ce millier de commissions paragouvernementales diverses servant à placer les relations à coup de ponctions dans la poche du contribuable.

Ce médecin généraliste avorteur à Romainville commence son intervention en estimant que les praticiens ne devraient pas avoir le droit à l’objection de conscience face à la mise à mort d’un enfant dans le sein maternel. Il considère comme Bachelot en son temps que « l’avortement est un acte médical comme un autre ». Il déclare même que « c’est un acte noble. »

1)     Tellement noble que mondialement de plus en plus de médecins refusent à le faire ; que les cliniques par centaines dans le monde entier renoncent à les pratiquer ; et que sa propre démarche vise à recruter des volontaires pour effectuer ce « noble travail » habituellement pratiqué par des médecins que leurs confrères considèrent comme des mercenaires.

2)     Tellement noble que 130 centres d’avortement ont fermé dans notre pays en dix ans.

3)     Tellement noble qu’il aboutit à tuer dans des circonstances abominables les plus petits humains dans le sein maternel. Les aspirer vivants dans les pompes, les couper en morceaux avec des curettes, essayer de leur injecter un produit mortel dans le cœur ; leur écraser le crâne et s’ils viennent vivants les laisser mourir ou les tuer. Tâches vraiment nobles s’il en est…

4)     Tellement noble que l’acte d’avortement marque définitivement la femme qui s’est fait avorter. Elle en souffrira sa vie entière notamment sous forme de dépressions qui détruiront sa vie sociale, sentimentale et peuvent la mener au suicide. Car du fond du cœur la femme sait parfaitement qu’elle a tué une vie humaine, celle de son enfant.

5)     Tellement noble qu’elle aboutit à un effondrement démographique de notre pays ; et son remplacement par une population non-qualifiée venue essentiellement pour profiter des avantages économiques et sociaux de notre pays.

6)     Tellement noble que jamais la télé n’a osé montrer entièrement un avortement et que même brandir des affiches montrant les fœtus martyrs peut être considéré comme un délit.

Nous sommes donc véritablement face à un médecin « ignoble » qui veut tuer, tuer plus et plus encore les enfants non-nés en nous faisant croire que c’est noble. Ce « médecin » demain nous incitera à tuer les malades en fin de vie, les handicapés, ceux qui demandent l’euthanasie ou qui voudront en finir avec la vie.

Les « médecins » qui pratiquent de tels actes sont la lie et le déshonneur de la profession qui est là pour défendre la vie. Puisque les législateurs demandent d’augmenter leur activité donc tuer toujours plus, il faut réserver ces actes à un corps spécial de bourreaux patentés. Il en est déjà ainsi dans toute une partie de l’Amérique.

Qu’ils le veuillent ou non, après leur mort, ces avorteurs devront rendre des comptes devant leur Créateur qui leur demandera ce qu’ils ont fait des plus petits d’entre les hommes !

Dr JP Dickès