Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 août 2017

Civitas à Limoux pour dénoncer une mairie complice du grand remplacement

Limoux : « Maire de Limoux complice du grand remplacement » (Civitas)

Les militants patriotes ont collé dans toute la ville en réaction à la transformation du parking de l’hôpital local en place « Simone Veil ». Ils se sont également opposés à la poursuite de la politique migratoire que le maire impose depuis des années, alors même que des millions de Français sont à la rue (et Limoux n’est pas épargné) ou en situation de réelle difficulté comme dans le milieu agricole. En 2015 le maire expliquait à la télévision française et aux médias locaux qu’il était désireux d’accueillir dans sa ville des « réfugiés médecins » syriens ou irakiens. Quelques années plus tard, combien de clandestins syriens sont devenus médecins à Limoux ?

Parmi les slogans affichés, nous pouvons lire : « Simone Veil la voie de Garage » ou encore « Avortement + Immigration = le Grand Remplacement ». Les affiches font d’ailleurs le lien entre avortements (environ 250 000 par an) et immigration (environ 240 000 entrées légales par an).     

Source : http://autan-reinfo.com/2017/08/04/limoux-civitas-lutte-contre-lavortement-et-linvasion-migratoire/
 

05 juillet 2017

Ne pleurez pas Simone Veil, avorteuse, immigrationniste et mondialiste

escada-2016-2.jpg

Ne pleurez pas Simone Veil, avorteuse, immigrationniste et mondialiste 
 
Comme il est effarant de voir la facilité avec laquelle l’opinion publique se fait manipuler. Le torrent d’éloges pour la défunte Simone Veil en est la parfaite illustration.
 
Dès l’annonce de sa mort, les communiqués dithyrambiques sont parvenus de l’ensemble des partis politiques représentés à l’Assemblée nationale, sans la moindre exception. Les mêmes portraits flatteurs de la défunte se retrouvaient sous la signature de tous les journalistes en vue, d’innombrables vedettes de la télé, du cinéma ou de la chanson, de multiples pseudo-intellectuels et philosophes, des diverses obédiences maçonniques ainsi que de représentants du judaïsme, de l’islam et du christianisme.
 
Trois trahisons doivent être soulignées.
 
- Du côté des médias que certains imaginent de notre camp, le magazine “conservateur” Valeurs Actuelles s’est fendu ce 5 juillet d’un éditorial intitulé “Merci Madame, chère Simone Veil” !
 
- Du côté politique, tant Christine Boutin, fondatrice du PCD, que Marine Le Pen et l’essentiel de l’état-major du Front National ont rendu hommage à Simone Veil, la présentant comme un personnage exemplaire. Et ce mercredi 5 juillet, le Front National était officiellement représenté par deux de ses députés lors de la cérémonie d’hommage à Simone Veil organisée aux Invalides sous la présidence d’Emmanuel Macron.
 
- Du côté religieux, la Conférence des Evêques de France s’est jointe à ce concert de louanges. 
 
Certains m’objecteront qu’il faut tenir compte des différentes facettes de Simone Veil.
 
Alors, à quelle Simone Veil ces traîtres ont-il rendu hommage ?
 
A Simone Veil l’avorteuse, la mère de la loi qui a permis depuis 1974 plus de huit millions d’avortements en France ?
 
A Simone Veil l’immigrationniste, qui a combattu avec succès le projet défendu par Valéry Giscard d’Estaing entre 1978 et 1980 d’organiser le rapatriement de 100.000 immigrés par an ?
 
A Simone Veil l’européiste, qui a œuvré à la construction d’institutions européennes qui se veulent l’antichambre du gouvernement mondial ?
 
En ce qui concerne CIVITAS, nous ne rendons hommage à aucune des entreprises nuisibles de Simone Veil. Nos pensées et nos prières vont aux millions de ses pauvres petites victimes innocentes. Et nous répétons notre revendication d’abroger la loi Veil.
 
Honte aux traîtres qui encensent une représentante de la culture de mort et de l’anti-France dont toute l’action politique a servi les plans de la franc-maçonnerie.
 
Alain Escada,
président de Civitas

Civitas-vs-avortement.png

24 janvier 2017

A la Marche pour la Vie, Alain Escada rappelle quelques faits

23 janvier 2017

Marche pour la Vie avec la Coalition pour la Vie et la Famille

Civitas avec la Coalition pour la Vie et la Famille à la Marche pour la Vie 2017 à Paris

vie2017-civitas-affiches-2.jpg

Ce dimanche, à Paris, la Marche pour la Vie faisait le plein. L'avortement, à nouveau présent lors des débats politiques des derniers mois, reste bien un sujet qui préoccupe nombre de Français, y compris parmi les plus jeunes.

Par contre, peu, très peu de personnalités politiques avaient fait le déplacement. Il y avait Philippe de Villiers, bien sûr, ainsi que Christine Boutin. Il y avait aussi, bien entendu, le groupe de la Coalition pour la Vie et la Famille présidé par Alain Escada, avec derrière sa banderole l'historienne Marion Sigaut, l'ancien conseiller régional Alexandre Gabriac, de nombreux membres et sympathisants de Civitas, quelques représentants du Parti de la France, et des membres de l'Association Catholique des Infirmières et Médecins. Ceux-là marchaient côte à côte avec SOS Tout Petits.

Sens Commun, excroissance de la Manif Pour Tous au sein du parti Les Républicains, était présent et mis en valeur par les organisateurs... mais aucune figure du parti Les Républicains n'avait daigné pointé le bout de son nez. Bien au contraire, François Fillon, pour qui roule Sens Commun, avait désavoué la Marche pour la Vie.

Quant au Front National, il s'est enfoncé dans sa nouvelle ligne philipottiste, adressant à ses élus une note stipulant qu'il n'était pas souhaitable qu'ils participent à la Marche pour la Vie... Les quelques-uns qui ont bravé la consigne s'y sont donc montrés discrets et sans écharpe d'élu.

civitas,coalition pour la vie et la famille,avortement,alain escada,marion sigaut,alexandre gabriac

civitas,coalition pour la vie et la famille,avortement,alain escada,marion sigaut,alexandre gabriac

(source de l'article : Medias Presse Info)

20 janvier 2017

Rejoignez Civitas et l’ACIM à la Marche pour la Vie

 

Civitas-vs-avortement.png

Rejoignez Civitas et l’ACIM à la Marche pour la Vie
 
CIVITAS et l’Association Catholique des Infirmières et Médecins (ACIM) participeront à la Marche pour la Vie derrière la banderole de la Coalition pour la Vie et la Famille.
 
Venez nombreux marcher aux côtés d’Alain Escada (président de Civitas et président de la Coalition pour la Vie et la Famille) et du Dr Jean-Pierre Dickès (président de l’ACIM).
 
Rendez-vous à partir de 13h place Denfert Rochereau aux abords de l’entrée des Catacombes.

 

Dr Dor : "L'avortement est une conjuration contre la Vie"

Marion Sigaut rappelle que l'avortement n'est pas un droit !

Civitas en campagne contre l'avortement

01 décembre 2016

Civitas, le seul parti qui veut interdire l'avortement