Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 février 2017

25 mars 2017 à Amiens - Dîner patriotique avec Jean-Marie Le Pen, Alexandre Gabriac et Thomas Joly

amiens-25mars2017.jpg

Le 25 mars, un dîner patriotique rassemblera les Comités Jeanne, le Parti de la France et Civitas. Jean-Marie Le Pen, Thomas Joly et Alexandre Gabriac y prendront la parole.

Tous les renseignements suivront.

30 janvier 2017

Réunion Civitas à Chambéry avec Alexandre Gabriac le 11 février 2017

civitas-savoie-11fev2017.PNG

28 janvier 2017

Alexandre GABRIAC, candidat CIVITAS aux législatives 2017 sur la deuxième circonscription de l'Isère

Alexandre-Gabriac.jpg

 

Alexandre GABRIAC, candidat CIVITAS aux législatives 2017
sur la deuxième circonscription de l'Isère (Échirolles, Eybens, Saint-Martin-d'Hères, Vizille)
 
Alexandre Gabriac, 26 ans, est marié, père d'un enfant et travaille dans le secteur commercial.
Il milite depuis ses 13 ans dans la mouvance nationale, a été candidat à plusieurs élections dans l'Isère et a été élu plus jeune conseiller régional de France en 2010 sur la liste de Bruno Gollnisch. Par la suite, il a créé et dirigé les Jeunesses Nationalistes, dissoutes par le gouvernement socialiste via décret présidentiel en 2013.
Alexandre Gabriac a pris des responsabilités au sein de CIVITAS en 2016 pour continuer son combat sur nos principes politiques sans concession.
 
Sa suppléante, Christiane Canestrari, 30 ans, mère de trois enfants, travaille dans le secteur de l'enfance. Elle a milité quatre ans au Front National et a été élue conseillère municipale d'Échirolles en 2014. Elle a quitté le néo-FN en octobre 2014 pour fonder le groupe d'élus nationalistes indépendant Échirolles Fait Front ; elle a déjà été suppléante aux élections départementales de 2015, sur le canton d'Échirolles également. 
Christiane Canestrari est membre de la Coalition pour la Vie et la Famille.
 
Alexandre GABRIAC s'est engagé à défendre les premiers points du programme de Civitas : 
 
1 - Abrogation de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat et rétablissement du catholicisme comme religion d’Etat
 
2 - Abrogation de la loi Taubira, avec clause de rétroactivité, pour l’annulation des “mariages” homosexuels et de tous leurs effets.
3 - Abrogation de la loi Veil et interdiction de l’avortement
4 - Abrogation de la loi Pleven Gayssot
5 - Interdiction de la PMA et de la GPA
 
6 - Au sujet des sociétés secrètes :
      Dans un premier temps, et sous peine d’interdiction d’exercice de la fonction, obliger à rendre publique l’adhésion à la franc-maçonnerie ou à toute autre société secrète dans les cas suivants : élus politiques et candidats aux élections, magistrats, fonctionnaires, journalistes.
      Dans un second temps, interdiction de la franc-maçonnerie et de toutes les sociétés secrètes, entrainant l’interdiction d’adhérer ou de fréquenter une société secrète.
 
7 - Suppression de tous les avantages fiscaux accordés aux partis politiques.
 
8 - Suppression de toutes les subventions à la presse
 
9 - Suppression du financement public des centrales syndicales
 
10 - Suppression à tous les échelons de l’Etat et des collectivités territoriales et locales des subventions accordées aux associations hormis celles dont l’objet exclusif est la recherche médicale, la préservation du patrimoine, l’activité sportive, l’aide au troisième âge, aux enfants défavorisés, aux personnes handicapées, aux anciens combattants, aux victimes de guerre, d’attentats, de la criminalité ou des catastrophes naturelles. Cette liste des associations véritablement d’intérêt général n’est pas exhaustive mais il s’agit de priver les très nombreuses associations parasites de subventions et de réaffecter l’argent du contribuable à ses véritables finalités.
 
11 - Suppression de tous les avantages fiscaux accordés aux associations hormis celles dont l’objet exclusif est la recherche médicale, la préservation du patrimoine, l’activité sportive, l’aide au troisième âge, aux enfants défavorisés, aux personnes handicapées, aux anciens combattants, aux victimes de guerre, d’attentats, de la criminalité ou des catastrophes naturelles.
 
12 - Interdiction dans toutes les écoles et universités de toute activité liée aux organisations communautaires et lobbies.
 
13 - Abrogation de tous les protocoles signés entre l’Etat (ou l’un de ses ministères) et des associations de type communautariste (LGBT, CRIF, LICRA,…)
 
14 - Rétablissement des corporations professionnelles
 
15 - Simplification majeure des obligations administratives des paysans, artisans, commerçants, professions libérales et petites entreprises
 
16 - Suppression des droits successoriaux
 
17 - Arrêt de toute immigration d’origine extra-européenne
 
18 - Organisation de la rémigration
 
19 - Remplacement du droit du sol par le droit du sang 
 
20 - Instauration de la préférence nationale (logements sociaux, emploi,…)
 
21 - Instauration de la règle de préférence nationale dans tout ce qui relève de la consommation par l’Etat, les collectivités territoriales et locales et de tout ce qui en dépend
 
22 - Abrogation de la loi Pompidou – Valéry Giscard d’Estaing – Rothschild de janvier 1973 responsable de l’endettement de la France
 
23 - Sortie de l’organisation militaire intégrée de l’OTAN
 
24 - "FREXIT"

 

23 janvier 2017

Marche pour la Vie avec la Coalition pour la Vie et la Famille

Civitas avec la Coalition pour la Vie et la Famille à la Marche pour la Vie 2017 à Paris

vie2017-civitas-affiches-2.jpg

Ce dimanche, à Paris, la Marche pour la Vie faisait le plein. L'avortement, à nouveau présent lors des débats politiques des derniers mois, reste bien un sujet qui préoccupe nombre de Français, y compris parmi les plus jeunes.

Par contre, peu, très peu de personnalités politiques avaient fait le déplacement. Il y avait Philippe de Villiers, bien sûr, ainsi que Christine Boutin. Il y avait aussi, bien entendu, le groupe de la Coalition pour la Vie et la Famille présidé par Alain Escada, avec derrière sa banderole l'historienne Marion Sigaut, l'ancien conseiller régional Alexandre Gabriac, de nombreux membres et sympathisants de Civitas, quelques représentants du Parti de la France, et des membres de l'Association Catholique des Infirmières et Médecins. Ceux-là marchaient côte à côte avec SOS Tout Petits.

Sens Commun, excroissance de la Manif Pour Tous au sein du parti Les Républicains, était présent et mis en valeur par les organisateurs... mais aucune figure du parti Les Républicains n'avait daigné pointé le bout de son nez. Bien au contraire, François Fillon, pour qui roule Sens Commun, avait désavoué la Marche pour la Vie.

Quant au Front National, il s'est enfoncé dans sa nouvelle ligne philipottiste, adressant à ses élus une note stipulant qu'il n'était pas souhaitable qu'ils participent à la Marche pour la Vie... Les quelques-uns qui ont bravé la consigne s'y sont donc montrés discrets et sans écharpe d'élu.

civitas,coalition pour la vie et la famille,avortement,alain escada,marion sigaut,alexandre gabriac

civitas,coalition pour la vie et la famille,avortement,alain escada,marion sigaut,alexandre gabriac

(source de l'article : Medias Presse Info)

31 octobre 2016

Avec Civitas, pour Annecy sans migrants !

Face à face tendu à Annecy entre l'extrême gauche pro-immigration et des patriotes conduits par Alexandre Gabriac, responsable départemental de Civitas en Haute-Savoie.

12 octobre 2016

Le luxe pour accueillir des immigrés en Isère

Alexandre Gabriac, accompagné de militants de Civitas, nous fait découvrir le centre de vacances de Saint-Hilaire (Isère) qui accueillera bientôt des migrants.

09 octobre 2016

Journée militante en Isère

 

oct-isere-civitas-affiche.jpg

Ce samedi 8 octobre, c'était jour de rentrée militante pour Civitas en Isère ! Au programme, action, formation et camaraderie.

L'action d'abord, avec un tractage à Saint-Hilaire-du-Rosier contre l'implantation forcée par la préfecture de soixante "migrants" en provenance de la jungle de Calais, prévue pour la mi-octobre. Ce projet suscite un fort rejet de la population, qui s'est exprimé notamment lors d'une réunion publique jeudi dernier : le représentant de la préfecture a indiqué que vingt-cinq euros par personne et par jour, soit 750 euros par mois pour chacun ou encore pour l'ensemble, 547 000 euros par an (prélevés sur nos impôts), seront alloués aux associations chargées de s'occuper de cette population au quotidien... les Français livrés à eux-mêmes avec seulement un RSA apprécieront !

Nos militants, accompagnés d'Alexandre Gabriac, nouveau responsable de Civitas en Haute-Savoie, ont reçu un excellent accueil de la part des habitants de la commune, et se sont rendus sur le site réquisitionné pour accueillir les envahisseurs. Quelle ne fut pas leur surprise de constater que c'est un centre de vacances flambant neuf qui a été choisi ! Parmi les nombreux équipements mis à la disposition des futurs occupants des lieux, un terrain de football et une piscine sont visibles de l'extérieur. Loin d'être désaffecté, ce bâtiment et ses dépendances accueillaient encore récemment les enfants du personnel d'ERDF à chaque période de vacances scolaires... Les petits Français sont donc priés de sacrifier leurs vacances pour la bonne cause immigrationniste !

oct-isere-6.JPG

oct-isere-4.JPG



Direction ensuite l'agglomération grenobloise, pour assister à Meylan à une conférence de Marion Sigaut, historienne et conseillère de Civitas, sur la "Déclaration internationale des droits sexuels" de l'ONU, dernière invention "humaniste" destinée à abolir le sens moral et pervertir les cœurs de nos enfants, tout en légitimant par avance les actes des pédocriminels, très bien représentés dans la pseudo-élite mondialiste qui nous gouverne. Salle comble pour cette formation de qualité, qui a rassemblé une centaine de catholiques et de patriotes de la région, toutes tendances confondues.
oct-isere-3.JPG

Après l'effort, le réconfort : une quinzaine de militants s'est ensuite rendue dans un restaurant pour reprendre des forces après cette journée bien remplie. Ce fut l'occasion d'échanger et de tracer des perspectives pour l'année militante à venir, où le mouvement Civitas sera présent sur tous les fronts, pour rétablir la France catholique de nos Pères.

oct-isere-5.jpg

06 octobre 2016

Alexandre Gabriac explique son ralliement à Civitas... à la télévision russe !

29 septembre 2016

Vie de château pour les immigrés illégaux d'Allex

Les immigrés illégaux déplacés de Calais vers la petite commune d'Allex ont droit à la vie de Château sous protection des gendarmes. Reportage avec Alexandre Gabriac, devenu responsable d'une fédération de Civitas et parti à la rencontre de la réalité locale.