Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 janvier 2017

A la Marche pour la Vie, Alain Escada rappelle quelques faits

20 janvier 2017

Civitas en campagne contre l'avortement

16 janvier 2017

Naissance de la Coalition pour la Vie et la Famille

Coalition pour la Vie et la Famille Logo Web.jpg

 

Naissance de la Coalition pour la Vie et la Famille
 
 
J’ai le plaisir de vous faire part d’un heureux évènement : la naissance de la Coalition pour la Vie et la Famille, parti européen pro-vie et pro-famille reconnu officiellement par le Parlement européen.
 
 
La Coalition pour la Vie et la Famille compte déjà l’adhésion de huit parlementaires de sept pays membres de l’Union européenne.
Chaque élu qui rejoint la Coalition pour la Vie et la Famille conserve bien entendu son appartenance au parti national ou local via lequel il a été élu.
 
 
La Coalition pour la Vie et la Famille veut agir partout en Europe pour :
. contrer les lois mortifères (avortement, euthanasie),
. promouvoir la Famille cellule de base de la société,
. rappeler que le mariage est l’union d’un homme et d’une femme
. s’opposer à la théorie du genre, à la procréation médicalement assistée, à la gestation pour autrui, à la marchandisation des enfants et des ventres des femmes ainsi qu’au transhumanisme.
 
 
Il m’a été fait l’honneur d’être désigné président de cette Coalition pour la Vie et la Famille. En France, Civitas en sera un partenaire actif.
 
 
La première activité officielle de la Coalition pour la Vie et la Famille sera sa participation à la Marche pour la Vie le dimanche 22 janvier 2017 à Paris. (départ 13h30 place Denfert-Rochereau) Retrouvons-nous nombreux.
 
 
Réservez déjà également la date du 11 mars 2017, 1ère Fête du Pays Réel, organisée à Rungis, en bordure de Paris.
 
 
Vous pouvez dès à présent soutenir la Coalition pour la Vie et la Famille, par une adhésion et/ou un don.
Les élus prêts à rejoindre la Coalition pour la Vie et la Famille voudront bien préciser leur fonction (municipale, régionale, nationale ou européenne)
 
 
Ensemble, agissons pour défendre la Vie et la Famille.
 
 
Alain Escada,
président de la Coalition pour la Vie et la Famille
président de Civitas
 
 
Les adhésions et dons peuvent être faits par paypal
ou par virement sur le compte bancaire
BE75 9731 6349 5251
BIC ARSPBE22
en mentionnant votre adresse postale.
Les chèques libellés à l’ordre de Coalition pour la Vie et la Famille peuvent être envoyés 17 rue des Chasseurs, 95100 Argenteuil

18 novembre 2016

Résister au Nouvel Ordre Mondial, avec Civitas !

Invité par la section d'Egalité & Réconciliation à Nantes, Alain Escada, président de Civitas, livre quelques pistes pour résister au Nouvel Ordre Mondial.

03 mars 2015

Les réseaux de l'euthanasie (vidéo d'Alain Escada) pour tout savoir sur les collusions entre lobbies de l'anti-France

04 janvier 2015

Les lois sur l'euthanasie qu'on veut imposer aux médecins

18:00 Publié dans euthanasie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : euthanasie |  Facebook | |

25 juin 2014

L'affaire Vincent Lambert vient rappeler aux catholiques que le renoncement leur est interdit

escada-portrait-MPI.jpgL'affaire Vincent Lambert vient nous rappeler qu'il ne faut jamais renoncer, jamais cesser de se battre. Condamné à mort hier après-midi par le Conseil d'Etat, Vincent Lambert échappait à son exécution grâce à la décision conservatoire rendue quelques heures plus tard par la Cour Européenne des Droits de l'Homme. Le feuilleton juridique n'est pas terminé mais la ténacité des parents de Vincent Lambert et de leur avocat Me Jérôme Triomphe offre au moins un sursis pour Vincent Lambert dont le seul tort est d'être tétraplégique.

Dans quelques jours, un autre dossier retiendra toute notre attention. Le ministre Benoît Hamon va-t-il mettre fin à l'expérimentation des « ABCD de l'Egalité », appellation cosmétique pour la banalisation de la théorie du genre à l'école ? Si, comme l'annonce L'Express, tel devait être le cas, cela ne signifierait pas l'élimination de la théorie du genre dans l'espace scolaire, mais cela sonnerait comme un encouragement pour tous ceux (et avant tout pour l'axe JRE-CIVITAS) qui ont mené depuis un an un combat sans relâche contre cette idéologie destructrice, notamment par les journées de retrait de l'école malgré les menaces subies par de nombreux parents et enfants de la part des directions scolaires de l'Ecole de la République.

Je voudrais aussi vous signaler comment nos amis catholiques polonais ont suivi avec succès les méthodes de Civitas et ont obtenu l'annulation des représentations du spectacle blasphématoire « Golgota Picnic » initialement programmé au Festival Malta de Poznan ces 27 et 28 juin.

Ces trois exemples confirment que la force des mauvais tient avant tout de la faiblesse des bons et que, avec la grâce de Dieu, les catholiques ont l'impérieux devoir de lutter encore et encore.

C'est pourquoi nous vous attendons nombreux au Colloque « Catholiques, engagez-vous ! » qui se tiendra le samedi 5 juillet, de 10h à 18h, au 84 rue de Grenelle dans le septième arrondissement de Paris.

Nous y aborderons concrètement et avec des gens d'expérience la riposte à l'antichristianisme, la résistance à la politique antifamiliale, la défense du bien commun dans la vie municipale et le décryptage des cercles du pouvoir.

 

Alain Escada, 

président de Civitas

 

affiche-verso-colloque-civitas-5juillet.jpg

affiche-colloque-civitas-5 juillet 2014.jpg

20 juin 2014

La peine de mort vient d'être rétablie pour Vincent Lambert

La France veut mettre à mort cet homme...

La peine de mort vient d'être rétablie pour Vincent Lambert.

vincent-lambert.jpg

Civitas demande à tous les opposants à la culture de mort

de se tenir prêts à la mobilisation.

14 mai 2014

Civitas se lance en Belgique : entretien avec Alain Escada

30 avril 2014

Ce 1er mai, Civitas dénoncera la théorie du genre en Belgique

Lu sur Médias Presse Info :

FRANCE-THEATRE-RELIGION-DEMO

Jeudi soir, Alain Escada, président de Civitas, fera une conférence à Bruxelles, square Frère-Orban, à deux pas des institutions européennes. La conférence portera sur la théorie du genre. Une conférence comme Escada en fait à travers toute la France. A ceci près qu'elle sera adaptée au public belge et fera également le point sur les développements de la théorie du genre en Belgique.

Le sujet y est d'autant plus d'actualité que, quinze jours plus tard, l'Université Libre de Bruxelles (ULB), organise un colloque international sur le thème : "Habemus Gender ! Déconstruction d'une riposte religieuse". Durant deux jours, les 15 et 16 mai, des partisans de l'idéologie du genre venus de différents pays (parmi lesquels le Français Eric Fassin) vont se succéder à la tribune. "Ce colloque bénéficie du soutien d'institutions politiques belges comme la Fédération Wallonie-Bruxelles, la COCOF ou la ville de Bruxelles", insiste Alain Escada.

alain-escada-plateau-actu-mpi

La conférence de Civitas à Bruxelles le 1er mai viendra donc bien à point pour amorcer une résistance belge à cette idéologie imposée par des organismes internationaux dans le cadre d'un nouvel ordre sexuel mondial.

Alain Escada ne cache pas son ambition de parvenir, à l'issue de cette soirée, à lancer une antenne de Civitas en Belgique. "Je ne m'en occuperai pas personnellement car je suis déjà bien occupé à développer et structurer Civitas sur le territoire français, mais une petite équipe de Belges devrait rapidement se mettre en place. Il est temps de développer des réseaux catholiques à travers toute l'Europe et même au-delà car les problématiques auxquelles nous sommes confrontés sont désormais mondiales. Seul le calendrier varie de pays en pays."

Une antenne belge de Civitas aura-t-elle une utilité plus large que de combattre la théorie du genre ? "Bien entendu !, répond Escada. Comme en France, Civitas aura en Belgique pour mission de faire entendre une voix catholique dans l'espace public et d'installer un esprit de résistance catholique. Les événements récents ont montré que la Belgique en avait un urgent besoin. Regardez comment la loi permettant l'euthanasie des enfants a été votée en Belgique dans la quasi indifférence générale. La résistance à cette loi inique a été quasiment inaudible et invisible. Seuls quelques poignées de Belges ont fait office de "sentinelles" devant les institutions parlementaires. Ce silence des catholiques belges est impardonnable et doit cesser. Ils doivent prendre des responsabilités et assumer leur catholicité sans couardise."

"Où sont les catholiques belges ? Les provocations s'accumulent sans réaction. Un seul exemple : le Jeudi Saint, la télévision (Club RTL en l'occurrence) avait programmée en soirée la diffusion du film blasphématoire "La dernière tentation du Christ "... A-t-on entendu une réaction vigoureuse ? Non, aucune! Quelle autre confession religieuse serait l'objet de telles humiliations de la part d'un grand groupe de télévisions ? Aucune ! "

 

(conférence à Bruxelles : 1er mai à 19h20, salle St Joseph, square Frère Orban)

Annonce conf Gender Bruxelles