Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 mai 2016

Hommage 2016 à Sainte Jeanne d'Arc : discours de l'abbé Xavier Beauvais

10 mai 2016

Hommage à Sainte Jeanne d'Arc : la bénédiction des étendards (8 mai 2016)

01 mars 2016

8 mars - conférence : La royauté de Notre Seigneur et la vérité

Je-suis-la-verite.jpg

La prochaine réunion du cercle Civitas Paris-IDF se déroulera le mardi 8 mars à St Nicolas du Chardonnet , salle St Germain à 20h00
 
Au programme:
 
Quatrième conférence du cycle de formation en philosophie politique professé par l'abbé Billecocq sur le thème du Christ Roi: La royauté de Notre Seigneur et la vérité
 
Eglise St Nicolas du Chardonnet, 23 rue des Bernardins 75005 Paris. Métro Maubert-Mutualité Ligne 10. Entrée rue Monge.

12 février 2016

L'Etat maçonnique ne doit pas triompher !

26 janvier 2016

Alain Escada invité de l'émission L'heure la plus sombre d'ERFM

27 décembre 2015

La doctrine du Christ Roi - Présentation de "Quas Primas" par l'abbé Billecocq

Pour cette première conférence du nouveau cycle de formation en philosophie politique organisé par Civitas à Paris, l'abbé Billecocq nous éclaire sur l'institution de la fête du Christ Roi par le pape Pie XI. 

pie xi et le christ roi.jpg

1 - Existence de la royauté

2 - Nature de la royauté
 
3 - Les bienfaits de cette royauté
 
4 - Institution de la fête du Christ Roi

Retrouvez la lettre encyclique Quas Primas sur le site de la Porte Latine

Armoiries de Pie XI.jpg

Pax Christi in regno Christi - La paix du Christ dans le règne du Christ - (devise de Pie XI)
 
 

23 décembre 2015

16 janvier - Conférence à Angers - Le Synode sur la famille : la révolution du pape François

syno

Le Synode sur la famille

La révolution du pape François

conférence de M. François-Xavier Peron (Institut Civitas)

ANGERS : Samedi 16 janvier 2016 à 20h30
Salle Daviers - 5, boulevard Daviers à Angers
Parking de la Rochefoucauld à proximité

30 octobre 2015

Déclaration solennelle de l'Institut Civitas en conclusion du Synode sur la Famille

Le Synode sur la famille, pensé et organisé par le pape François durant les mois d’octobre 2014 et 2015, a montré qu’une grande partie des plus hautes autorités de l’Eglise voulait imposer un regard positif sur l’homosexualité et relativiser - voire légitimer – les divorces et les unions adultères.

C’est dans ce dernier but que le pape François a promulgué le Motu Proprio Mitis Iudex Dominus Iesus qui institue sans le dire la possibilité du divorce dans l’Eglise. Ce but est encore présent dans le document final du synode, lequel affirme (n° 84-86) le primat de la conscience individuelle, favorisant l’intérêt individuel des conjoints au dépens de l’institution même du mariage.

Cette révolution, directement issue de l’esprit anthropocentrique et relativiste du Concile Vatican II, constitue une attaque supplémentaire contre l’ordre institué par le Créateur. Elle induit des répercussions directes sur l’ordre social, le mariage chrétien étant tout à la fois une réalité sacramentelle et la pierre angulaire qui fonde la société.

C’est pourquoi 

. l’Institut Civitas redit sa ferme opposition à toutes ces manœuvres sournoises qui détruisent en profondeur la famille et la société.

. reprenant textuellement les mots du grand archevêque Monseigneur Marcel Lefebvre édictés le 21 novembre 1974, l’Institut Civitas proclame : « Nous adhérons de tout cœur, de toute notre âme à la Rome catholique, gardienne de la foi catholique et des traditions nécessaires au maintien de cette foi, à la Rome éternelle, maîtresse de sagesse et de vérité. Nous refusons par contre et avons toujours refusé de suivre la Rome de tendance néo-moderniste et néo-protestante qui s’est manifestée clairement dans le concile Vatican II et après le concile dans toutes les réformes qui en sont issues. »

. l’Institut Civitas n’acceptera jamais de se taire ou de souscrire à une stratégie de l’enfouissement qui chercherait à se faire accepter par ceux qui détruisent l’Eglise et la société, de l’intérieur comme de l’extérieur. Il est en effet impossible de travailler à la christianisation de la société en collaborant avec ceux qui précisément la subvertissent.

. l’Institut Civitas réaffirme sa volonté, quelles qu’en soient les conséquences, de travailler encore et toujours, à temps et à contre temps, à la christianisation de notre société. A cette fin, l’Institut Civitas continuera à offrir sa collaboration aux prêtres fidèles à la Tradition catholique pour les assister et les aider dans leurs activités apostoliques, et sollicitera leur collaboration et leur assistance dans ses activités propres, politiques ou sociales. Il entend ainsi être un exemple de collaboration libre et fructueuse entre le temporel et le spirituel, détruite par la laïcité anti-chrétienne.

 

 

Fait à Paris, le 25 octobre 2015, en la fête de Notre Seigneur Jésus-Christ Roi

19 octobre 2015

Synode et forces occultes (Alain Escada)

Du synode au sida spirituel (abbé Laguérie)