Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 octobre 2012

Hergé, nouvelle cible du délire homosexualiste

couv-georges-et-tchang-.jpgUne nouvelle bande dessinée sort ces jours-ci aux éditions 12 bis. Intitulée Georges & Tchang et sous-titrée Une histoire d'amour au vingtième siècle ("fine" allusion au Petit Vingtième, supplément jeunesse du journal Le Vingtième Siècle dans lequel Hergé - de son vrai nom Georges Rémi - lança les aventures de Tintin), cet album BD présente la rencontre à Bruxelles en 1934 entre Hergé et le jeune étudiant chinois Tchang (qui devint un personnage célèbre dans deux albums de Tintin) comme le début... d'une histoire d'amour homosexuel. Et ici, point de sous-entendu laissé à la libre interprétation du lecteur, les dessins ne laissent aucun doute sur la nature des relations entre les deux "héros" de l'ouvrage.

L'auteur ne cache pas que cette histoire est inventée. Mais on connaît le principe : mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose...

Et qui est l'auteur de cette histoire sordide ? Il s'agit de Laurent Colonnier, qui est par ailleurs dessinateur de presse pour Télérama, Le Point, Le Nouvel Obs ou encore Marianne.

Voilà très certainement une BD qui viendrait bien à point pour contribuer à la grande opération de banalisation de l'homosexualité que l'on observe en ce moment en France.

France Jeunesse Civitas espère que la Fondation Hergé prendra rapidement des mesures pour faire interdire un tel ouvrage salissant la mémoire de celui qui, à travers les aventures de Tintin notamment, a fait rêver des millions de petits enfants en Europe et dans le monde.