Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 octobre 2016

A Metz le 28 octobre à 20h : réunion publique avec Alain Escada

affiche-metz-28-oct-2016

08 octobre 2016

22 octobre 2016 - Rendre Calais aux Calaisiens et la France aux Français

calais,immigration,civitas,alain escada

Réservation obligatoire : secretariat@civitas-institut.com 

Merci de mentionner dans votre courriel :

- le nombre de places demandées ;
- l’identité de tous les participants (pas de pseudonyme) ;
- un numéro de téléphone portable. L’adresse exacte vous sera envoyée le matin même.

Entrée : 5 € à payer sur place‎.

03 octobre 2016

Immigration, islamisation, cosmopolitisme et mondialisme (Alain Escada, Civitas)

Discours d'Alain Escada, président de Civitas, à la Xe Journée nationale et identitaire de Synthèse Nationale.

16 septembre 2016

Civitas en politique : la conférence de presse du 15 septembre 2016

14 septembre 2016

Immigration et mondialisme : Alain Escada répond à un média suisse

alain-escada-plateau-actu-mpi

Le média suisse LaPravda.ch a publié un entretien avec Alain Escada, président de Civitas, au sujet de l'immigration et du mondialisme.

LaPravda.ch : Chaque jour ou presque, des milliers de migrants d’Afrique subsaharienne entrent sur le territoire de l’Union européenne via l’Italie. Cet afflux, que nombre d’Européens considèrent comme une invasion, pourrait cesser si l’on procédait à un blocus des côtes libyennes. Au lieu de cela, Matteo Renzi ordonne à sa marine d’aller secourir les migrants à proximité des côtes africaines. Qu’est-ce qui explique, selon vous, une telle attitude de la part du chef d’État italien ?

Alain Escada : J’observe que tous les gouvernements d’Europe de l’Ouest, quelle que soit leur couleur politique, pratiquent la même politique immigrationniste suicidaire. De la part de la gauche et de l’extrême gauche, on peut penser que l’immigration est vue comme un électorat potentiel qui pourra ultérieurement être substitué aux « électeurs de souche ». C’est le conseil exprimé très officiellement par des think tanks au service des partis de gauche. Mais il faut surtout considérer que tout cela est vraisemblablement planifié, organisé. Différents éléments confirment l’implication du milliardaire cosmopolite George Soros dans l’organisation de ce déferlement d’immigrés. Cela signifie que cela entre dans le plan du Nouvel Ordre mondial. L’expression d’immigration de grand remplacement se vérifie. Les mondialistes veulent provoquer de la sorte l’effondrement complet de l’Europe et plonger notre continent dans le chaos.

Pour le mois d’août 2016, les principaux pays d’origine des demandeurs d’asile en Belgique sont : la Syrie, l’Afghanistan, la Guinée et l’Iraq. Quelle est votre perception de la situation migratoire en Belgique ?

La situation migratoire en Belgique est sensiblement la même qu’en France et chez ses voisins européens. Il suffit désormais d’emprunter le métro dans une grande ville d’Europe pour s’apercevoir de la présence massive d’une population originaire de l’immigration. Partout, les gouvernements leur octroient des aides financières, des aides au logement, aux soins de santé, pendant que des Européens de souche vivent dans la misère, dans l’indifférence générale. Et partout, les médias mainstream tentent de culpabiliser ceux qui sont opposés à cette immigration de grand remplacement.

On veut nous apitoyer en nous racontant des histoires de personnes fuyant la guerre. Mais le constat saute aux yeux : la grande majorité de ceux que les médias appellent des « réfugiés » sont des hommes seuls, relativement jeunes et vigoureux. Les Européens ont aussi jadis connu la guerre et l’exode mais les jeunes hommes ne fuyaient pas à l’autre bout du monde en abandonnant sur place leur famille. Ajoutons qu’il existe un véritable trafic de faux papiers permettant à de nombreux individus de se prétendre abusivement syriens. En vérité, nous voyons affluer des centaines de milliers d’individus issus de pays qui ne sont pas en guerre. Ils imaginent simplement trouver chez nous l’Eldorado.

Pensez-vous qu’Éric Zemmour commet une erreur en focalisant tous les problèmes sur l’islam plutôt que sur l’immigration de masse en tant que telle ?

Je comprends qu’il existe une attention particulière portée sur les musulmans. Chaque jour, l’actualité nous rapporte des faits qui viennent alimenter le rejet de l’islam chez beaucoup de nos contemporains. Il n’en reste pas moins que l’origine du problème est cette immigration. Si la majorité des immigrés arrivant en Europe étaient des Sikhs, des animistes ou des adeptes du Vaudou, cette immigration massive resterait tout autant inacceptable.

Par ailleurs, il faut aussi prendre conscience de la responsabilité de la haute finance apatride et cosmopolite qui, depuis les années 1970, n’a de cesse de contribuer à importer une main-d’œuvre immigrée bon marché au détriment des travailleurs français. Ajoutons encore un détail significatif : les trois leaders du marché halal en France sont juifs.

Le 18 septembre prochain vous donnerez une conférence en compagnie d’Alain Soral intitulée : « De la nécessité de l’enracinement ». De quelle manière se sont noués vos liens avec Alain Soral ?

Au milieu de la pensée unique et face au rouleau compresseur mondialiste, les dissidents sont naturellement amenés à se rencontrer.

En 2002 et en 2004 Hillary Clinton se prononçait clairement contre le mariage gay. Depuis quelques années, elle se présente comme une supportrice fervente du lobby LGBT, en soutenant le mariage gay. Que pensez-vous de son retournement, notamment sur des questions sociétales ?

Ici encore, il faut bien comprendre que les revendications du lobby LGBT sont intégrées au projet de Nouvel Ordre mondial, dont Hillary Clinton n’est qu’une marionnette. La plupart de ceux qui ambitionnent de diriger un État occidental s’y soumettent quelle que soit leur opinion personnelle. Ont-ils d’ailleurs une véritable opinion ? Ils sont des girouettes et font et disent ce que les véritables maîtres du monde ordonnent.

12 septembre 2016

Immigration de grand remplacement : entretien entre Oskar Freysinger et Alain Escada

03 septembre 2016

De la nécessité de l'enracinement - conférence d'Alain Soral et Alain Escada le 18 septembre à Lille

L’équipe d’E&R Nord-Pas-de-Calais recevra Alain Soral, président d’Égalité & Réconciliation, et Alain Escada, président de Civitas, le dimanche 18 septembre 2016 à 15h à Lille pour une conférence sur le thème de l’enracinement.

Réservations : reservation.erlille@outlook.fr

Entrée : 10 euros.

30 août 2016

Catholicisme social ? Damien Viguier vous convie le 10 septembre en Haute Savoie pour écouter Alain Escada, président de Civitas

Maître Damien Viguier nous présente les thèmes de la conférence organisée par ER Haute Savoie le 10 septembre prochain à 14h à Ferney Voltaire. Alain Escada, président de Civitas viendra parler des grandes figures du catholicisme social, des essais et des échecs. Pierre de Brague abordera le thème des cercles Proudhon, essai de conciliation entre catholiques et mouvements dits "sociaux".

Réservation obligatoire : conf.hautesavoie@yahoo.fr
Merci de mentionner dans votre courriel :
- le nombre de places demandées ;
- l’identité de tous les participants (pas de pseudonyme) ;
- un numéro de téléphone portable.
L’adresse exacte vous sera envoyée le matin même.
 
Entrée : 8 € ou 10 CHF, à payer sur place‎.
affiche-10sept2016

29 août 2016

Le burkini commenté par Alain Escada sur Radio Courtoisie et Radio Libertés

Alain Escada, président de Civitas, était invité à commenter le burkini, d'abord sur Radio Courtoisie le lundi 22 août, puis sur Radio Libertés dans la matinale de ce lundi 29 août.

Sur Radio Courtoisie, Alain Escada a insisté sur le déséquilibre d'une société déchristianisée, réduite à opposer de façon caricaturale la femme en burkini à la femme dépravée.

Ce matin, sur Radio Libertés, le président de Civitas ajoutait que le débat très médiatique sur le burkini est un "écran de fumée qui focalise l'attention et détourne le regard des vrais problèmes", précisant que personne ne parle plus des milliers d'immigrés qui continuent chaque jour de déferler sur les côtes européennes et qu'il faut d'abord s'inquiéter du "grand remplacement de populations" qui s'organise.

Alain Escada a également brocardé ce matin Nicolas Sarkozy dont les gesticulades sur le burkini ne peuvent faire oublier que l'ancien président de la république a par le passé fait un discours en faveur du métissage obligatoire.

26 août 2016

Cosmopolitisme, immigration de grand remplacement, anti-France : les réponses de Civitas

02 août 2016

Alain Escada présente Civitas et commente l'actualité au micro de Radio Courtoisie : politiquement incorrect garanti !

09 juillet 2016

Le complot mondialiste contre l'enseignement catholique (Alain Escada)

Discours d'Alain Escada, président de Civitas, à la Marche pour l'enseignement catholique organisée à Bruxelles fin juin 2016 par l'association flamande Pro Familia. Alain Escada compare la situation de la Belgique, de la France, de la Suède et de l'Allemagne. 

03 juillet 2016

Elise Blaise : "Avec Civitas, le débat politique promet d'être plus animé et plus libéré"

Le 1er juillet, TVLibertés consacrait une séquence de son journal télévisé à l'arrivée de Civitas en politique. Les quelques mots d'Alain Escada sur les lobbies infiltrés dans l'opposition nationale et la nécessité d'en revenir aux fondamentaux pour défendre notre civilisation sonnaient particulièrement justes : le lendemain, la section FN à Sciences Po soutenait la Marche des Fiertés LGBT !

La conclusion d'Elise Blaise, présentatrice du journal télévisé de TVLibertés : "Avec Civitas, le débat politique promet probablement d'être plus animé et plus libéré".

02 juillet 2016

Libérons la France de l'emprise maçonnique

france-chrétienne-MPI.jpg

Entretien publié par Médias Presse Info :

Mardi, le Parisien a publié un article consacré à l’arrivée de Civitas sur le terrain politique. Dans la foulée, la plupart des titres de la presse écrite française ont suivi. Au soir, la nouvelle devenait sujet de débat sur LCI et sur RTL. Ce mercredi matin, Alain Escada, président de Civitas, était invité en direct à débattre avec le député Olivier Falorni, lors de la matinale d’Yves Calvi sur RTL. Quelques instants plus tard, Alain Escada intervenait en direct dans l’émission Les Grandes Gueules de RMC.

MPI : Quelle est donc la raison de cet intérêt soudain pour Civitas ?
Alain Escada : Voilà quelques jours que des milieux laïcistes et LGBT harcèlent des journalistes pour qu’ils crient au scandale au motif que Civitas a modifié ses statuts et obtenu la reconnaissance en tant que groupement politique.
A ce titre, Civitas pourra soutenir ou présenter des candidats lors des prochaines échéances électorales.

MPI : Et Civitas peut également à nouveau assurer une déductibilité fiscale à ses donateurs…
Alain Escada : En effet, les dons que des particuliers feront à Civitas seront déductibles d’impôts à hauteur de 66% du don. Cela semble particulièrement faire enrager certains lobbies qui voudraient que de telles pratiques leurs soient réservées.
Mais cette modification statutaire de Civitas a une portée bien plus importante que cet aspect fiscal.
Il s’agit de conquérir une tribune pour faire entendre la voix du pays réel. Notre discours sera catholique mais il pourra convaincre bien au-delà des catholiques. La défense de la Famille et de l’identité française correspondent à une attente de beaucoup.

balayons-les-ennemis-de-la-famille.JPG

MPI : Le député Olivier Falorni (radical de gauche) ne cesse de vociférer à votre encontre. Civitas serait antidémocratique selon lui.
Alain Escada : Je note que M. Falorni, et beaucoup de ses homologues, ont fréquemment le mot « démocratie » à la bouche mais n’aiment les élections ou les référendums que lorsque le peuple s’exprime comme le pays légal le veut. Regardez ce qui se passe avec le Brexit. Dès lors que les Britanniques votent contre l’oligarchie mondialiste, ils sont réduits à la caricature de vieillards incultes et xénophobes par les commentateurs et les fameux sondages.

MPI : Le député Falorni s’est également inquiété qu’un mouvement « intégriste » comme Civitas puisse participer aux élections !
Alain Escada : Je n’ai aucune leçon à recevoir de cet ayatollah de la laïcité ou de tout autre fondamentaliste laïciste. Que les parlementaires membres des loges maçonniques commencent d’abord par se dévoiler avant de s’occuper de Civitas qui assume son catholicisme.

MPI : Lors des débats radiophoniques de ce matin, vous avez d’ailleurs évoqué ce sujet de la franc-maçonnerie.
Alain Escada : Oui, je répète qu’il faut libérer le gouvernement français et les différentes institutions de l’Etat de l’emprise de la franc-maçonnerie.

ane-hollande.jpg

MPI : Au fait, pourquoi Civitas n’avait pas jusqu’ici communiqué au sujet des modifications de ses statuts ?
Alain Escada : Tout simplement parce que Civitas a prévu d’attendre septembre pour faire connaître sa stratégie et les grandes lignes de ses positionnements, ainsi que pour lancer une vaste campagne de recrutement.

MPI : Est-ce à dire que, d’ici-là, il n’est pas possible de vous rejoindre et de vous proposer de l’aide ?
Alain Escada : Que ceux qui veulent nous rejoindre ou nous aider d’une quelconque façon n’hésitent pas à le faire dès maintenant, bien sûr. Mais nous exprimerons plus clairement nos objectifs à la rentrée de septembre.

30 juin 2016

Alain Escada (Civitas) face à l'antichristianisme des "grandes gueules" de RMC

28 juin 2016

Le catholicisme social et le rétablissement des corporations, voilà la troisième voie

20 juin 2016

La troisième voie, c'est le catholicisme social (Alain Escada, président de Civitas)

18 juin 2016

Venez défendre l'école catholique le 25 juin à Bruxelles

12 mai 2016

Avec Civitas, de l'hommage unitaire à Ste Jeanne d'Arc à la convergence des patriotes contre le mondialisme

Le journal Libération, naguère défenseur de la pédophilie et aujourd’hui propriété de l’homme d’affaires israélien Patrick Drahi, publiait le 6 mai un article sur commande annonçant la soi-disant “chute” de Civitas.
 
Deux jours après, le dimanche 8 mai, Civitas organisait un hommage unitaire à Sainte Jeanne d’Arc qui rassembla plus de deux mille personnes dans un esprit de convergence des mouvements insoumis au nouvel ordre mondial. Aux côtés de Civitas se retrouvaient des délégations du Cercle National des Combattants, du Renouveau Français, du Parti de la France, de Synthèse Nationale, de l’Alliance for Peace and Freedom, des Caryatides, du Parti Nationaliste Français, de la Dissidence Française et d’Egalité & Réconciliation, tous réunis pour rendre honneur à la sainte de la patrie, patronne secondaire de la France.  
 
Dès 12h30, place Saint Augustin, animations et discours se sont succédés. Cette journée ayant une dimension familiale, petits et grands ont pu observer les démonstrations d’un cracheur de feu suivi d’un jongleur pas comme les autres en la personne d’un frère bénédictin. Tandis que des Guides proposaient de quoi se nourrir, le public apprécia le mini-concert offert par la chanteuse Epona. Le Chœur Montjoie Saint Denis était également de la partie. Marion Sigaut, Roger Holeindre, Carl Lang, Thibaut de Chassey, Pierre Sidos, Marie d’Herbais, Jany Le Pen, Roland Hélie et Damien Viguier ont tour à tour pris la parole pour encourager les participants à résister aux fléaux qui s’abattent sur la France. Ensuite, Dom Cyprien, Prieur du Monastère Notre-Dame de Guadalupe (Etats-Unis), a procédé à la bénédiction des étendards.
 
La foule s’est alors mise en marche, avec en tête du défilé trois cavaliers en armure dont une jeune fille symbolisant Jeanne d’Arc, tenant à la main la réplique du majestueux étendard avec lequel la sainte est entrée à Orléans le 8 mai 1429.
 
8ma-defile-civitas
 
Alternant litanies de Sainte Jeanne d’Arc, chants et slogans, le défilé a atteint la place des Pyramides où, après un dépôt de fleurs aux pieds de la statue de Jeanne d’Arc pendant que le Chœur Montjoie chantait la Prière des Paras, les trois derniers discours ont été prononcés par Pierre Hillard, Alain Escada et l’abbé Xavier Beauvais, afin de rappeler la véritable mission de Sainte Jeanne d’Arc et la façon de tenter d’en être de dignes héritiers pour restaurer la France et la Chrétienté.
 
Cette belle journée n’est pas une simple commémoration, elle est la démonstration qu’il est possible d’organiser un événement unitaire et populaire sans faire de concession sur les principes et la doctrine. Que cet hommage à Sainte Jeanne d’Arc soit un tremplin pour créer dans les mois qui viennent une indispensable dynamique de convergence qui oppose fermement le triptyque Dieu – Patrie – Famille au Nouvel Ordre Mondial. 

10 mai 2016

Hommage à Sainte Jeanne d'Arc : le discours d'Alain Escada (8 mai 2016)