Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 février 2013

l'institut CIVITAS vu de Suisse

Extrait de l'émission "Mise au Point" de la RTS (Radio Télévision Suisse) du 27 janvier 2013 consacré à l'institut CIVITAS.

09 février 2013

France culture enquête sur "les réseaux de Civitas"


podcast

Emmanuel Leclère a enquêté pour le Choix de la rédaction de France Culture sur "les réseaux de CIVITAS". Reportage diffusé le 08/02/13.

08 février 2013

"Mariage" homosexuel aujourd'hui, PMA demain, GPA après-demain... Avec Civitas, proclamez NON ! Trois fois NON !

1papa1maman.jpegPour les humoristes, c'est devenu un sujet de plaisanterie : "De la PMA au PMU, de la GPA au GPS, on ne s'y retrouve plus...", ironisait l'un d'eux lors d'une émission radio de grande écoute. Et il est bien vrai que ce qui se cache derrière les abréviations utilisées à foison dans les médias doit en réalité rester bien hermétique pour une bonne part de nos concitoyens. Ce n'est bien sûr pas un hasard mais la façon la plus certaine de faire avancer les pires projets en limitant l'inquiétude aux Français les plus attentifs. La gauche est à ce point consciente que ce qui se cache derrière ces abréviations barbares revêt un caractère monstrueux qui épouvanterait bon nombre de Français, qu'elle a choisi tactiquement de les dissocier du projet de loi dénaturant le mariage et la parenté que l'Assemblée nationale débat en ce moment.
 
PMA pour "procréation médicalement assistée". GPA pour "gestation pour autrui". Des appelations cosmétiques pour désigner les artifices revendiqués par le lobby homosexuel pour assouvir ce qu'il considère être un "droit à l'enfant". Car le lobby homosexuel sait que la gauche étant au pouvoir (avec beaucoup d'homosexuels bien placés dans les états-majors politiques), il peut oser exiger que celle-ci satisfasse beaucoup de ses caprices.
 
Alors, le PS choisit de mentir aux Français. Il leur dit que de PMA et de GPA, il n'est pas question. Le mensonge s'est toujours porté avec beaucoup de naturel au PS. Il suffit de se rappeler à quel point Elisabeth Guigou avait l'air si sincère lorsqu'elle promettait, lors du débat sur le PACS, qu'il n'y aurait jamais de "mariage" homosexuel qui suivrait. C'était hier. Le "mariage" homosexuel et l'adoption d'enfants par des duos homosexuels, c'est aujourd'hui. La procréation médicalement assistée, ce sera demain. Et la gestation pour autrui, après-demain. C'est cela la réalité du plan inique de cette gauche toujours révolutionnaire même si elle se vautre désormais dans le caviar.
 
Dominique Bertinotti, adepte du double langage, ne vient-elle pas de déclarer à la radio : "Il faut procéder par étapes" ?
 
Etape suivante ? La PMA sera examinée dans le cadre de la loi sur la famille présentée au conseil des ministres le 27 mars prochain.
Et d'une étape à l'autre, le chemin n'est pas loin. Dans Le Monde (20 décembre 2012), Elisabeth Badinter écrivait : "La GPA est une pratique reconnue comme partie intégrante de la PMA par l'organisation mondiale de la santé".
 
Lorsque Christiane Taubira, ministre de la Justice, dévoile une circulaire organisant le délivrement de certificats de nationalité française aux enfants nés de mère porteuse à l'étranger, c'est, quoi qu'elle en dise, un pas en faveur de la GPA.
 
Il faut également rappeler le manifeste en faveur de la GPA publié dans le journal Le Monde du 13 décembre 2010. Parmi les signataires, on y trouvait Najat Vallaud-Belkacem, aujourd'hui porte-parole du gouvernement, Aurélie Filipetti, ministre de la Culture, Alain Vidalies, ministre délégué chargé des relations avec le Parlement ou encore François Rebsamen, président du groupe socialiste au Sénat et très proche de François Hollande. Comment imaginer un seul instant qu'ils ont changé d'avis ? C'est bien une simple question d'étapes.
 
Les plus cyniques préparent déjà le terrain.
C'est le très fortuné Pierre Bergé, ex-"compagnon" d'Yves Saint-Laurent, patron de la société de haute couture éponyme, magnat de la presse, président du directoire du conseil de surveillance du journal Le Monde, co-fondateur de la revue homosexuelle Têtu et généreux soutien financier du parti socialiste, qui se permit à la télévision de considérer qu'il n'y avait pas de différence entre "louer le ventre d'une femme ou les bras d'un ouvrier".
C'est l'avocate Caroline Mécary, marraine de la Marche des Fiertés LGBT, conseillère régionale écologiste d'Ile-de-France, qui dans Le Monde (7 février 2013), défend la gestation pour autrui en ces termes : "En définitive, permettre aux femmes, qui y consentent dans un cadre légal, d'offrir un enfant à un couple qui ne peut en avoir, ne serait-ce pas la plus grande subversion féministe que l'on puisse imaginer : s'affranchir enfin du devoir d'être mère ?".
 
Au passage, relisez cet article en y notant combien de fois le journal Le Monde est impliqué dans cette promotion de la GPA. Bien sûr, on nous dira que le fait que Pierre Bergé en est le vrai patron n'est que pur hasard...
 
En conclusion, je vous invite à rejoindre CIVITAS dans cette bataille livrée pour défendre la Famille, le mariage et l'enfant. Les prochaines semaines seront cruciales. Que les parlementaires sachent bien que nous n'oublierons pas leur attitude lors du vote de ce projet de loi dénaturant le mariage et la parenté et ouvrant la voie à la marchandisation de l'être humain.
 
Alain Escada,
président de CIVITAS

28 janvier 2013

Alain Escada invité de LCI le lundi 28 janvier 2013

27 janvier 2013

Revue de presse: Louis de Funès, Trierweiler chez Ribes, Claude Guéant le ringard, les affreux chaussons tricotés du Dr Dor, les dangers de la pillule, le foulard militaire, jeûne et rosaire, forum catholique

- Voici trente ans aujourd'hui 27 janvier, on apprenait la mort de l'acteur comique (monarchiste légitimiste et catholique traditionnaliste) Louis de Funès.


- Le milliardaire Pierre Bergé et le metteur en scène Jean-Michel Ribes ont dimanche soir au théâtre du Rond-Point une soirée people. Parmi de nombreux invités de luxe, la concubine de François Hollande a tenu à rappeler qu' «Il n'y a pas de sous-citoyens.»  «Tout le monde doit avoir les même droits». Effectivement, tout le monde a le droit en France de se marier avec une personne du sexe opposé. (Le Parisien)
- Claude GUEANT dénonce le mépris du gouvernement:  "Tous ceux qui sont contre le mariage homosexuels sont présentés comme des ringards, des traditionalistes, des affreux conservateurs". (Europe 1)
- La gauche a réuni dimanche 100 000 personnes pour manifester pour la dénaturation du mariage. La manifestation a été ponctuée de nombreux dérapages christianophobes preuve par l'image. Mais est-ce une surprise ? (Nouvelles de France)

- Nouvelles révélations sur les dangers de la pilule contraceptive (NOVOpress Paris, agence de presse indépendante)
Le "Centre lesbien gay bi et trans" ne vivrait pas sans subventions publiques  (contre-info)
- eau: «On a de vrais problèmes liés aux résidus médicamenteux»...(dont la pillule) (alerte environnement)
- Le Dr DOR devant la 31ème Chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris: proposer aux passantes des petits chaussons de bébé, en laine tricotée c'est se rendre coupable de "pressions morales et psychologiques": communiqué de presse de Laissez les Vivre - SOS - Futures Mères (21/01/2013)


- Scandale  politico-médiatique pour un foulard (celui là n'est pas islamique). Pour ou contre la guerre de François Hollande au Mali, nos soldats ont besoin de soutien, pas de procès ! (pétition) (lci tf1/ Collectif Soutien à nos soldats !)


A NOTER:
- Jeûne et chapelet pour tous mardi 29 janvier 2013
. Un rosaire est organisé devant l'assemblée nationale pour demander à la Très Sainte Vierge Marie que le projet de loi sur le mariage homosexuel, qui bafoue l’institution du mariage, ne passe jamais dans notre pays.

- Alain ESCADA donne rendez-vous aux  internautes du FORUM CATHOLIQUE, ce lundi 28 Janvier de 18h30 à 22h. (à cette adresse).
- Alain ESCADA invité en direct à 11h40 ce lundi 28 janvier sur LCI pour un débat télévisé.

19 janvier 2013

"la dernière tentation du Christ": Escada dénonce sur FR2 l'Antichristianisme dans l'art

Antichristianisme dans l'art ? Nouvelle biographie de Jésus au contenu blasphématoire, rediffusion dans les cinémas du film scandaleux "La dernière tentation du Christ",... Alain Escada, président de Civitas, intervient dans l'émission Grand Public de France 2 diffusée le 17 janvier 2013

18 janvier 2013

Alain Escada : "C'est une véritable Révolution sexuelle qui s'annonce !"

ae-portrait souriant.pngMonde&Vie : Vous mesurez votre rôle dans l'ensemble du dispositif. Il est probable que si vous n'aviez pas été là, jamais une manifestation de cete ampleur n'aurait été organisée...
 
Alain Escada : Nous n'en tirons ni orgueil, ni vanité. Ce n'est pas une plume au chapeau, pas du tout. Mais il est probable que si nous n'avions pas été un aiguillon, annonçant ce que nous ferions et que nous ferions tout pour occuper la rue, il n'y aurait pas eu de manifestation du tout. Certains se sont dit : on ne peut pas leur laisser le monopole. Nous étions partis bien à l'avance et il est vrai que nous mettions les évêques et les forces politiques devant un dilemme : ou bien ils nous laissaient le monopole de la défense publique de la famille, ou bien ils devaient s'impliquer et descendre eux aussi dans la rue. Dans les deux cas, la situation était confortable pour nous. Mais bien sûr, l'engagement général était l'issue la plus souhaitable et nous en sommes heureux. Nous éprouvons une vraie satisfaction à voir l'ampleur que prend peu à peu cette manifestation de toutes les strates de la population contre le "mariage" homosexuel. Une telle mobilisation dépasse tout ce que nous aurions pu faire nous-mêmes. Elle ne va pas sans l'atténuation de certaines vérités, mais ce fait massif reste important en lui-même.
 
Monde&Vie : Vous dites que vous aimez avoir un coup d'avance... Comment voyez-vous la suite ?
 
AE : Imaginons le pire : la loi passe malgré la mobilisation populaire. Alors nous serons disponibles pour permettre un recours juridique. Et puis nous chercherons à entretenir une forme de résistance, une opposition visible à ce que nous considérons comme une parodie de mariage. Tout cela, même validé par la République, serait contraire aux commandements de Dieu et contraire à la Loi naturelle. Il faut savoir en outre que si la loi sur le "mariage" homosexuel passe, un verrou saute. C'est ce que j'appellerais une loi domino, qui entraînerait d'autres mesures en rafales pour défigurer le concept de famille. Le lobby homosexuel a de nouveaux projets pour continuer sa marche en avant, par exemple pour étendre la loi sur la discrimination à la question du genre, qui deviendrait une vérité non critiquable publiquement. Au nom de la lutte contre l'homophobie, on exercera une répression sur quiconque dénonce un aspect contre-nature dans le "mariage" homosexuel. Dans la brochure Homosexualité et Socialisme - 17 questions à François Hollande, on voit poindre la mise en place de la discrimination positive en faveur des homosexuels, avec des quotas d'emplois par exemple. Il est question aussi de donner le droit d'asile à tout discriminé sexuel dans son pays d'origine. Il suffira de se déclarer discriminé pour être accueilli. Enfin, il y a l'idée d'une offensive homosexualiste : dès le plus jeune âge, les enfants seront invités à ne faire aucune différence entre les orientations sexuelles. Il faudra aussi recevoir une formation, dans certains métiers (...) sur la spécificité des modes de vie LGBT. On va aussi tenter d'empêcher les parents de transmettre à leurs enfants un enseignement hostile à l'homosexualité (...) C'est une véritable Révolution sexuelle qui s'annonce. Ajoutons que l'on cherchera aussi à forcer la main des autorités religieuses, qui seront considérées, par leur refus de marier des homosexuels, comme le dernier bastion de l'homophobie.
 
Monde&Vie : Vous avez d'autres mauvaises nouvelles ?
 
AE : (...) c'est vrai que les nuages s'amoncellent sur notre horizon. La question de l'euthanasie va être très vite à l'ordre du jour. Même si le Législateur renonce pudiquement au terme d'euthanasie, on en aura la réalité. Je suis Belge, vous le savez. En Belgique, on s'oriente de plus en plus vers la sélection des individus. Il est question par exemple d'euthanasier des mineurs et même des nouveau-nés. Ce qui est très préoccupant aussi, c'est le développement, parmi les ministres français, d'un antichristianisme qui s'exprime dans des déclarations heurtantes. Je pense à Christine Taubira, à Cécile Duflot, à Vincent Peillon, à Dominique Bertinotti. Je pense à Manuel Valls déclarant à la mi-décembre : "L'objectif est de déterminer quand il est approprié d'intervenir pour traiter ce qui est devenu une pathologie religieuse". (...)

15 janvier 2013

Civitas sur les réseaux sociaux

fjcfacebook13jan.jpg

Le groupe Facebook France-Jeunesse-CIVITAS vient de changer sa bannière pour rendre hommage à la mobilisation du 13 janvier: ICI

Civitas est aussi sur Twitter : https://twitter.com/Civitas_

13 janvier 2013

Reportages, interviews, discours: Suivez en direct la manifestation sur FJC

119546046.pngRendez-vous place Pinel à Paris pour la grande manifestation de soutien à la Famille et contre le projet de loi sur le mariage Homosexuel !

Pour ceux qui ne peuvent pas être présent, rendez-vous en direct sur FJC, G+, Youtube, Flickr, Twitter et Facebook pour suivre le déroulement de la manifestation et manifester de cette manière votre attachement à la Famille et votre soutien aux manifestants!

Liens YOUTUBE:

G+ (évènements): francejeunessecivitas

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira

Info: Six stations du métro parisien seront fermées dimanche

Metro.jpg"[...] Porte Dauphine, Place d'Italie et Gobelins, ces trois stations situées au départ des cortèges seront fermées entre 11h00 et 17h00. Et trois autres proches de l'arrivée prévue au Champ-de-Mars (Ecole militaire, Bir-Hakeim et Dupleix) resteront portes closes entre 14h00 et 20h00.

Par ailleurs, pour les automobilistes, la préfecture de police conseille de contourner très largement les zones concernées, en particulier la rive gauche et l'ouest parisien.Les organisateurs annoncent la présence d'un nombre important de cars transportant les manifestants laissant prévoir une gêne supplémentaire au niveau des axes autoroutiers et sur le boulevard périphérique, tant à l'arrivée qu'au départ des manifestants." 

ADDENDUM 18:30: Avant la dislocation de la colonne, les manifestants catholiques ont tenu à prier tous ensemble pour que le projet de loi TAUBIRA ne passe pas.

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira

ADDENDUM 18:20: Discours de clôture de la manifestation en direct.

ADDENDUM 17:45: Au moins 40 000 personnes dans le cortège des catholiques pour la famille!



Ambiance de fêtes

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira



ADDENDUM 17:00:


Prochain rendez-vous Place Vauban! Actuellement l'immense cortège des catholiques pour la famille traverse la capitale! Excellente ambiance!

kkvifhjj:iphone

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira
manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira

8377096378_749030ac14_m.jpg


ADDENDUM 16:20:

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira

j2oa9pvj:iphone

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira

ADDENDUM 16:15: Tout le discours d'Alain ESCADA ... en attendant dans le froid que la marée humaine avance pour que notre cortège quitte enfin son point de départ.


ADDENDUM 15:55: Les opposants au mariage homosexuel battent le pavé ce dimanche à Paris pour une démonstration de force contre la promesse de campagne de François Holllande. Le cortège n'a toujours pas quitté la place Pinel tellement la mobilisation est énorme. La prefecture de police refuse de faire partir le cortege de la place Pinel tant que la place d'italie nest pas vidée. Déjà trois heures de retard et la préfecture  annonce encore une heure de surplace!

8376890380_ca47015af8_m.jpg

8375816413_d16374cd54_m.jpg

ADDENDUM 15:15:

8376868756_c3ef671bbb_m.jpg



ADDENDUM 14:45:

8375632337_f86bd9d110_m.jpg

Renaissance Catholique dans le cortège.

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira

ADDENDUM 14: 30:

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira


manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira

Beaucoup de vraies familles:

kep3jnhj:iphone


ADDENDUM 14:10:

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira

odraarwj:iphone


ADDENDUM 14:00: Le cortège démarre?

obp5efcj:iphone

"L'évolution des moeurs contredit le bon sens"

ocfxgucj:iphone

ADDENDUM 13:55:"Les actes d'homosexualité sont intrinsèquement désordonnés"

odsm0utj:iphone

ADDENDUM 13: 50: Ambiance Place Pinel à 13H Manif des catholique pour la famille

ADDENDUM 13:45: En direct de place Pinel. On attend encore pas mal de bus.

8376561396_fedfbc776b_m.jpg

8375474497_475d51b615_m.jpg


ADDENDUM 13:40: 40 000 manifestants place Pinel selon BFM

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira


ADDENDUM 13:30:

oe52215929j:iphone

ocr4seej:iphone



ADDENDUM 13:05:

La Mobilisation contre le projet de loi du gouvernement sur le mariage homosexuel commence à envahir la Place Pinel !


ADDENDUM 12:50:

manifestation 13 janvier,catholique engagé,famille,mariage,mariage gay,fjc,alain escada,mobilisation,projet de loi,taubira


10 janvier 2013

L'homophobie, c'est quoi ?

Video produite et réalisée pour l'institut CIVITAS par Jean-Paul et Jacques BUFFET

Le terme d'homophobie est une invention du lobby homosexuel destinée à culpabiliser tous ceux qui s'opposent au projet de loi sur le "mariage gay". Les politiques, les journalistes, enfin tous ceux qui ne sont pas d'accord risquent l'opprobre. Révoltons-nous et manifestons quand nous en avons encore le droit. Retrouvons-nous dimanche 13 janvier à 13 h place Pinel dans le 13ème arrondissement de Paris.

09 janvier 2013

Mais qui est Frigide Barjot ?

(Source : Fréquence ESJ - école supérieure de journalisme) SOCIETE - Frigide Barjot n’a pas toujours été contre l’ouverture du mariage pour tous. C’est ce que laisse entendre un document rendu public par l’Express. De nombreuses critiques s’élèvent contre l’égérie des opposants au mariage pour tous.  

La scène remonte au 13 juillet 2007. Jean-Luc Roméro, un conseiller régional socialiste d’Île-de-France et son compagnon se retrouvent dans une boîte de nuit du XVIe arrondissement de Paris. Une fausse cérémonie de mariage est organisée entre les deux hommes. Frigide Barjot est présente et s’empresse de dédicacer le faux contrat de mariage.  

"Elle cherche à prendre la lumière" 

Mais la publication de ce document agace de plus en plus le camp des anti-mariage. Une personnalité influente du mouvement, citée par l’Express, juge que Frigide Barjot «cherche surtout à prendre la lumière». «Il se murmure qu'un des autres porte-parole de "la manif pour tous" ne reste à ses côtés que pour mieux la cornaquer», accable l’hebdomadaire.

Dans un portrait que l’AFP consacre à Barjot, Alain Escada, autre opposant médiatique au mariage pour tous, exprime ses doutes : «Nous doutons de plus en plus de sa sincérité. Ses propos sont souvent totalement farfelus», assure le chef de file des religieux catholiques. Pourtant Frigide Barjot a déjà manifesté au côté d’Alain Escada contre une pièce de théâtre jugée «christianophobe». Jeanne Smits, éditorialiste au journal catholique Présent estime que «Frigide Barjot ne représente qu’elle-même. Je ne crois pas un instant que ses déclarations emportent l’adhésion de la plupart des organisateurs de la 'Manif pour tous'».

Favorable au PACS 

Il est vrai que la personnalité de Frigide Barjot tranche avec les manifestants qui se joignent à ses rassemblements. Avant d’être l’opposante numéro 1 à la réforme de Christiane Taubira, Frigide Barjot était surtout connue dans les soirées mondaines. Le Figaro Magazine, qui publie un long portrait de Valérie Tellenne-Merle – c’est son vrai nom- pointe du doigt son «insatiable passion pour les fêtes où l'on finit par danser sur les tables, après s'être copieusement imbibé de substances plus ou moins licites». La quinquagénaire, ancienne habituée des soirées au Banana Café (un haut lieu de la fête gay) est aussi l’interprète de la chanson «Fais-moi l’amour avec deux doigts». En 1999, elle militait en faveur du Pacs, une réforme encore très critiquée par l'Eglise qui participe à ses rassemblements.

En octobre 2011, Frigide Barjot publie sur son compte twitter une photo de son vote à la primaire socialiste. Dans son message elle déclare avoir voté pour François Hollande. C’est pourtant derrière cette femme que le président de l’UMP, Jean-François Copé, le premier opposant à «la bien-pensance de Saint-Germain-des-Près», a appelé à manifester.

07 janvier 2013

Quand Frigide Barjot célébrait un "mariage" homo en boîte de nuit


L'Agence France Presse a révélé une étrange connivence supplémentaire entre celle qui se fait appeler "Frigide Barjot" et le lobby homosexuel, soulignant au passage l'incohérence de celle qui prétend incarner médiatiquement la mobilisation populaire contre le "mariage" homosexuel.
 

Le Point.fr - Publié le 05/01/2013 à 16:44 - Modifié le 05/01/2013 à 17:08

La tête de gondole des opposants au mariage homosexuel dit assumer cet épisode de sa vie apparemment en contradiction avec son combat..

Frigide Barjot, auto-proclamée porte-voix des opposants au mariage homosexuel, a présidé en 2007 à une union symbolique entre l'élu parisien Jean-Luc Romero et son compagnon, célébrée dans une boîte de nuit parisienne. Ce mariage symbolique avait été célébré "pour le meilleur et pour le rire, pour l'amour et l'humour !" au club L'Étoile le 13 juillet 2007. Sur le cliché du document diffusé sur Twitter, on lit clairement la signature de l'humoriste et chroniqueuse. "J'avais fait ça symboliquement. Je m'étais dit, puisque qu'on ne peut pas se marier à la mairie, faisons-le dans une boîte de nuit", raconte à l'AFP Jean-Luc Romero. (Le Point, édition de ce jour, 5 janvier 2013/ Source AFP)

 
Notons, pour ceux qui ne le sauraient, que Jean-Luc Roméro (PS), visiblement proche de Mme Barjot, est en pointe non seulement parmi les partisans de toutes les revendications du lobby homosexuel mais aussi parmi les partisans de l'euthanasie et autres lois mortifères.
Que ceux qui avaient encore le moindre doute tirent maintenant les conclusions.
Pas de doute, la vraie manifestation contre le "mariage" homosexuel, c'est place Pinel ce 13 janvier à 13h, avec CIVITAS et tous les "Catholiques pour la Famille".

04 janvier 2013

CIVITAS est sur Twitter

Voici le lien : https://twitter.com/Civitas_

Civitas_Twitter.png

02 janvier 2013

Samedi 5 janvier: Alain Escada invité par FECIT pour échanger avec vous

Alain Escada en direct sur le forum FECIT samedi 5 janvier à 20h00 pour répondre à vos questions.

 fecit.jpg

Lu sur FECIT:

"Alain ESCADA, secrétaire général [NDLR: puis président] de l’Institut Civitas depuis trois ans, a pris ces dernières années une importance toute particulière.

On se souviendra également de l’importante mobilisation contre l’exposition d’Avignon et son Piss Christ, contre les pièces de théâtre sacrilèges "sur le visage du Fils de Dieu" et "Golgota Picnic", mobilisations qui ont fait de l'Institut Civitas un référent de tout premier ordre du monde catholique en France.

Alain ESCADA est aussi à l’origine de la renaissance de l’hommage national à Sainte Jeanne d’Arc, hommage organisé par Civitas le deuxième dimanche du mois de Mai et qui en 2012, avec le 600ème anniversaire de la naissance de Ste Jeanne d’Arc, en sera à sa quatrième édition.

C'est également à l'Institut Civitas que nous devons le lancement de la grande campagne contre le mariage homosexuel démarré dès le mois de septembre et qui connait la mobilisation d'ampleur actuelle avec ses tentatives de récupération. 

L'échange avec Alain Escada aura lieu sur http://www.fecit-forum.org/forum.php?x=3 "

31 décembre 2012

Retour sur du grand journalisme !

dessin_pressenepasavaler.gifL'apocalypse maya, à laquelle personne ne croyait d'ailleurs, n'a pas eu lieu ce 21 décembre, mais le petit village de Bugarach, en Languedoc-Roussillon, a bien été le lieu d'une révélation, ou plutôt d'une confirmation : il y est clairement apparu que la presse crée l'événement pour mieux pouvoir l'exploiter. Se trouvaient sur place, ce 21 décembre, en plus des 200 habitants qui composent la population ordinaire du village, ...300 journalistes; soit 50% de plus que les Bugarachois !


11:48 Publié dans média | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

15 décembre 2012

Mariage gay, PMA : interview de Civitas sur RTS FM

rts fm.JPG"Le mariage homosexuel et la procréation médicalement assistée au cœur des débats après les promesses électorales de François Hollande, lors de la précédente campagne présidentielle.

Un projet de loi qui ne fait pas l’unanimité dans la société française, et des nombreuses associations qui font entendre leur mécontentement.

C’est le cas de Civitas, et de son président Alain Escada. Ses positions sur le mariage pour tous sont très claires."


podcast

Source: RTS FM La Radio du Sud. Interview publié le 14/12/12

12 décembre 2012

Drôle de journaliste (2)

dessin_pressenepasavaler.gifNathalie Balsant-Duverneuil (NBD) est journaliste au "Midi Libre". Selon Fdesouche, elle serait aussi pigiste à "Libération" et "Têtu", ainsi que productrice à France Culture. Militante homosexuelle, elle aurait rejoint Act Up en 1990 et y serait responsable de la commission "trans" consacrée aux personnes transgenres... Sans surprise, elle appelle à voter Mélenchon.
L'affaire prend un tournant rigolo lorsqu'un collaborateur de Fdesouche établit que, dans la blogosphère et jusque dans son journal, NDB tresse des couronnes à une certaine Nath Sakura, qui n'est autre que... le pseudonyme de la donzelle lorsqu'elle enfile sa panoplie de photographe érotico-fétichiste !
La même affiche sur les réseaux sociaux un antichristianisme sans nuance : "Quand je croise une église, j'ai envie d'aller y mettre le feu", confie-t-elle sur le forum gay Yagg.
Mais Fdesouche révèle que Nathalie/Nath Sakura ne manque pas de personnalités puisqu'elle s'appelait Nathan Baisant-Duverneuil jusqu'au 6 octobre 2011, date où la justice a reconnu... son changement de sexe.
Revendiquant une posture supposée transgressive, Nath/Nathalie/Nathan se définit ainsi : "En plus d'être transgenre, lesbienne, tenante d'un art que d'aucuns diront "dégénéré", dominatrice et juive, je suis une dangereuse révolutionnaire trotskyste..." Un beau curriculum vitae pour faire du journalisme !
(source : Minute)

10 décembre 2012

Toulon : la chapelle de la base navale vandalisée

La chapelle située au cœur de la base navale de Toulon, dont les accès sont très contrôlés, a été l'objet d'un banal "acte malveillant" samedi dernier, fait-divers ne nécessitant pas un débarquement ministériel ou une séance mouchoir au journal télévisé de 20h.

Seul Mgr Poinard, vicaire général du diocèse aux Armées françaises s'insurge : "On s’en est pris aux trois grands symboles de notre foi : le Saint Sacrement (tabernacle renversé et brisé, les saintes espèces répandues sur le sol), le baptistère totalement brisé et l’ambon (la Parole de Dieu) jeté à terre et piétiné."

"Il est trop tôt pour déterminer la nature de cet acte malveillant, car les symboles religieux ne sont pas les seuls à avoir été visés. Des chaises ont également été renversées" (sic), a indiqué une porte-parole de la préfecture. Si maintenant "on" s'attaque aux chaises, où va-t-on!

04 décembre 2012

Cet antichristianisme qui se développe en France

ae-portrait souriant.pngLe Colloque pour la Vie organisé à Biarritz il y a quelques jours par Mgr Aillet a connu un traitement assez similaire à celui de la manifestation du 18 novembre organisée par CIVITAS contre le projet de loi dénaturant le mariage et la parenté. Voilà qui n'est pas un détail et qui mériterait l'attention de tous les catholiques de France.

Dans les deux cas, ces événements ont fait l'objet de provocations haineuses de la part de milieux unis par un antichristianisme primaire et viscéral qui s'accompagne d'une volonté explicite de subvertir la famille et la moralité. « Aillet, occupe-toi de ton c… », « God save the gouine », « Oui, oui, oui, à la sodomie, non, non, non, à l’inquisition ! », tels étaient les slogans de Biarritz. Parmi les porteurs de cette dernière pancarte, des hommes travestis en religieuses et des femmes affublées de cornes de diable. De quoi nous rappeler l'attaque des FEMEN dénudées, coiffe de religieuse sur la tête et inscriptions pornographiques et blasphématoires sur le corps.

Le second point commun entre ces deux événements, c'est leur traitement médiatique. Dans les deux cas, les médias n'ont que peu évoqué la réussite de mobilisation de ces événements. Quasiment tous les gros médias ont préféré, dans un cas comme dans l'autre, insister essentiellement sur les contre-manifestations, faisant la part belle aux agitateurs.

Troisième point commun : les propos de parlementaires socialistes à l'égard de ces événements. A propos de ce colloque pour la Vie, le député PS présent, Sylviane Alaux, parlait à la presse « de provocation pure et simple ». De quoi ici aussi nous souvenir des propos insultants tenus par différents ministres et parlementaires socialistes à l'égard de la manifestation du 18 novembre et de ces 20.000 participants. Et, bien sûr, jamais la moindre condamnation des provocations antichrétiennes pourtant incontestables. On se souviendra pourtant que la même famille socialiste n'avait pas manqué de dénoncer les "provocations" lorsque l'actualité s'était arrêtée sur une obscure bande-annonce -circulant uniquement sur internet- d'un film se moquant de Mahomet ou sur une caricature blessante pour les musulmans publiée dans Charlie Hebdo. Le parti socialiste confirme ainsi ce que beaucoup savaient déjà : au nom de la laïcité républicaine, il s'émeut de toute "islamophobie" tout en applaudissant chaque démonstration de "christianophobie".

Pour les fondamentalistes de la laïcité, l'ennemi c'est le christianisme. Il est essentiel que chaque catholique en prenne conscience.

Alain Escada, président de CIVITAS

27 novembre 2012

Femen contre Civitas

Extrait du journal en langue française du 26 novembre 2012 de la chaîne de télévision "La Voix de la Russie". Présentation de l'agression perpétrée par les activistes de Femen contre la manifestation pacifique de Civitas et de son traitement par les médias français.