Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 juin 2012

Aux premières loges du pouvoir, le "frère" François Rebsamen, éminence grise de François Hollande

forces-occultes2.jpgFrançois Rebsamen. A 61 ans, le président du groupe socialiste au Sénat et maire de Dijon est un proche parmi les proches de François Hollande. C'est chez les trotskistes de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) que Rebsamen a débuté son engagement politique. Membre du Grand Orient de France, c'est Rebsamen qui serait l'un des inspirateurs du souhait de Hollande "d'intégrer dans la Constitution les principes de la très maçonnique loi de 1905 de séparation des Eglises et de l'Etat", selon François Koch, spécialiste de la franc-maçonnerie qui avait rédigé dans L'Express un dossier sous le titre "Comment les francs-maçons manipulent les candidats". François Koch y expliquait comment "Hollande cajole les frères". C'est d'ailleurs en novembre 2011 au siège parisien du Grand Orient de France que François Hollande prit cet engagement d'inscrire dans la Constitution cette séparation des Eglises et de l'Etat.
Sorte de ministre d'un gouvernement officieux et parallèle, chaque mardi matin Rebsamen "élaborera la semaine politique" avec François Hollande et Jean-Marc Ayrault.

19 mai 2012

Alain ESCADA à "Revu et Corrigé" (Fr5): le débat sur le mariage homo

Au programme de l'émission "Revu et Corrigé"  de ce soir, un rapide débat sur le "mariage homosexuel" promis par le président socialiste. Paul Amar a reçu, à cette occasion en direct sur France 5,  Alain ESCADA, président de l'institut CIVITAS.

16 mai 2012

Lyon : Succès de la IVème marche pour la vie et double langage de la LDH

A l’occasion de la IVème marche pour la vie, les lyonnais se sont mobilisés dimanche (vidéo ci-dessous). Environ 500 participants ont participé à ce rassemblement soutenu par le cardinal Barbarin.

La Ligue des droits de l’homme s’est étonnée, dans un communiqué, du soutien du cardinal à cette marche : “une manifestation qui s’oppose à une loi de la République”.

Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais : la Ligue des droits de l’homme participait la veille (voir Novopress), samedi, à une manifestation pour la légalisation du cannabis, s’opposant ainsi “à une loi de la République”. Le logo de la LDH figurait même sur l’affiche de cette manifestation ! Une ligue des “droits de l’homme” à sens unique ?

source: NOVOpress Lyon. Publié le 16/05/2012.