Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 novembre 2016

Solidarité pour les Français d'abord ! - Affiches et autocollants disponibles

Adhésif Migrants.jpg

Affiches et autocollants pour soutenir la campagne d'information contre l'implantation de camps d'immigrés illégaux dans nos villes et villages sont disponibles sur demande à

secretariat@civitas-institut.com

100 autocollants (7x10cm) : 15 euros 

100 affiches (42x60cm) : 20 euros

100 autocollants et 100 affiches : 30 euros

 

 
Affiches et autocollants

civitas-collage-solidarité-français-dabord.jpg

12 novembre 2016

Lancement d'une section Civitas à Toulouse

 

civitas-toulouse-1.jpgcivitas-toulouse-2.jpg

En ce mois de novembre 2016, Toulouse veut participer au réveil du Pays Réel. Civitas, nouvellement parti politique au service de la Chrétienté et de la France, vient de lancer sa fédération Haute Garonne.

Un noyau s’est constitué dans la Ville Rose afin de préparer ses troupes à engager le combat. Un combat ? Contre qui ? Contre la franc-maçonnerie qui veut nous imposer ses principes et ses conséquences mortifères sur la société, et contre l’invasion musulmane, résultante de ce flot de migrants, financés par les sbires de la République franc-maçonne.

La Section Toulouse a donc comme premier objectif d’empêcher les migrants de s’installer en Haute Garonne. Civitas désire ouvrir les yeux des patriotes aveuglés par une fausse pitié au sujet de ces pseudo-réfugiés. Malheureusement, depuis plusieurs années, nous constatons non seulement en France, mais également en Europe de l’Est et en particulier dans les Balkans, que ces migrants ne fuient pas la guerre, mais recherchent l’eldorado et envahissent l’Europe avec l’intention ferme d'y imposer leurs coutumes.

Ces jeunes hommes, car il s’agit de jeunes hommes, ont abandonné leur famille et déserté leur pays. Ils n’ont aucun respect des autres et n’ont aucune volonté d’intégration. Les dégâts qu’ils causent sur leur passage sèment la colère, la désolation et la peur. Ils avancent désormais en terrain conquis (ou presque).

Civitas a donc décidé d’élever la voix et de tenter l’impossible pour les arrêter. Il est hors de question que nous abandonnions notre pays aux mains étrangères. La Haute Garonne est en train de voir ses villages envahis par les migrants de Calais. Saint Gaudens, commune d’environ 13 500 personnes, vient d’apprendre que la préfecture veut lui imposer un centre de migrants. Le maire, courageusement, s’y oppose malgré la pression du ministre de la ville qui a eu l’impudence de venir à Saint Gaudens pour faire plier le maire et son conseil municipal. Peine perdue !

D’ores et déjà, Civitas s’est rendu dans les villages et villes où des migrants sont arrivés : Bram et Saint Gaudens. Des campagnes de tracts, d’affichages, de boitages sont réalisées.

Si donc, vous-mêmes, étudiant, ouvrier, employé, artisan, commerçant, cadre d’entreprise ou retraité, peu importe votre situation sociale, si vous avez, comme nous, le désir de protéger votre famille, votre région, votre travail, vous comprendrez qu’il est important de nous aider dans ce combat. Civitas proclame un message clair, veut défendre les intérêts du pays et non ses intérêts propres, servir chaque Français et non se servir, et dire la vérité quoique cela nous coûtera.

Nous accueillons toute bonne volonté pour participer à cette campagne. Contactez-nous à l’adresse suivante : civitas-toulouse@civitas-institut.com

Que Dieu vous bénisse et que Saint Michel, Saint Louis et Sainte Jeanne d’Arc nous prêtent main forte dans ce combat enthousiasmant !

civitas-st-gaudens.jpg

 

08 novembre 2016

Alain Escada, président de Civitas, au micro de l'émission "L'heure la plus sombre"

07 novembre 2016

25 novembre 2016 à Paris : conférence de Jean-Yves Le Gallou sur le thème "Immigration, la catastrophe"

le gallou-nov2016.jpg

A ce sujet, lisez la revue Civitas :

       

civ_61_couv-8E.jpg

A travers un grand entretien avec Jean-Yves Le Gallou, le dossier de cette revue est consacré à une problématique de première importance : l’immigration massive qui déferle sur notre pays et tout le continent européen.

L’écrivain Jean Raspail publie, en 1973, le roman « Le Camp des Saints » qui raconte comment des bateaux usés recouverts d’immigrés du tiers-monde s’échouant sur les plages européennes sonnent la fin de la civilisation européenne. Au nom des droits de l’homme, toutes les hautes autorités morales et religieuses ne réagissent pas, prises à leur propre piège. Après un interminable périple, les navires s’échouent sur la Côte d’Azur et sont l’avant-garde du tiers-monde qui envahit “pacifiquement” l’Occident.” 

Loin d’y trouver salutaire matière à réflexion, les politiciens du moment balayent l’ouvrage d’un revers de main et les journalistes parlent d’un brûlot raciste. A la télévision, dans les années 80, le comédien Roger Hanin, beau-frère du président François Mitterrand, va jusqu’à comparer Le Camp des Saints à Mein Kampf pour tenter de mettre fin à un débat sur l’immigration. La reductio ad Hitlerum était déjà l’arme des fossoyeurs de la France. La cinquième colonne n’est pas une nouveauté.

Quarante ans ont passé. Nous y voilà. Et parmi la caste politique, même à la tête d’un grand parti considéré comme représentant “l’opposition nationale”, on s’obstine à nier que le grand remplacement est en cours.  A Civitas, nous prenons le parti de vous dire la vérité, si effrayante soit-elle, en espérant qu’elle provoque un ultime sursaut sans lequel aucune délivrance ne nous sera accordée.

 

 Pour commander ce numéro:

Image d’aperçu

ou par poste à Civitas, 17 rue des Chasseurs, 95100 Argenteuil,  au prix de 10€ (port inclus) - chèque à l'ordre de Civitas

31 octobre 2016

Avec Civitas, pour Annecy sans migrants !

Face à face tendu à Annecy entre l'extrême gauche pro-immigration et des patriotes conduits par Alexandre Gabriac, responsable départemental de Civitas en Haute-Savoie.

27 octobre 2016

Les patriotes autrichiens s'intéressent à Civitas

civitas-tracts-affiches-autocollants-2016.jpg

Le discours d'Alain Escada, président de Civitas, tenu à Calais samedi dernier trouve de l'écho jusqu'en Autriche

http://unser-mitteleuropa.com/2016/10/27/calais-den-buerg...

26 octobre 2016

Civitas était à Calais pour dénoncer mondialisme et immigration de remplacement

Samedi dernier, à l'avant-veille du démarrage du démantèlement de la Jungle de Calais, Civitas organisait une réunion à Calais pour y implanter une section.

Au cours de cette réunion, tenue en présence d'une équipe de télévision russe et d'une autre américaine, Alain Escada a démontré qu'une politique de préférence étrangère était méticuleusement organisée. Le président de Civitas a souligné à quel point il est important de bien identifier l'origine du mal que l'on prétend combattre. Et de mettre en évidence que l'immigration est orchestrée par les forces mondialistes, avec la complicité de nos gouvernants, qu'elle nous conduit droit à une situation de guerre civile en vue de permettre l'émergence d'un gouvernement mondial dont, selon les mots de Jacques Attali, Jérusalem serait la capitale.

24 octobre 2016

Le 28 octobre, Civitas vous attend à Metz

tractage-metz-civitas

Vendredi 28 octobre se tiendra à 20 heures à Metz une réunion publique de CIVITAS, avec son président, M. Alain Escada. Pour cette occasion, des militants lorrains ont distribué plusieurs centaines de tracts dans les rues messines annonçant cet événement. Tous présents vendredi prochain afin d’accueillir chaleureusement nos amis !

affiche-metz-28-oct-2016

18 octobre 2016

Rendre Calais aux Calaisiens et la France aux Français : rdv le 22 octobre à Calais

Réservation obligatoire : secretariat@civitas-institut.com 

Merci de mentionner dans votre courriel :

- le nombre de places demandées ;
- l’identité de tous les participants (pas de pseudonyme) ;
- un numéro de téléphone portable. L’adresse exacte vous sera envoyée le matin même.

Entrée : 5 € à payer sur place‎.

affiche-civitas-calais-22oct2016

Catholicisme et remigration

Remigration.png

17 octobre 2016

Invasion migratoire : réagissez avec Civitas ! (Thierry Bouzard)

13 octobre 2016

Collage d’affiches CIVITAS à Épinal

Civitas-Epinal-COLLAGE1.PNG

 

Samedi 8 octobre au soir, des camarades venus des quatre coins de la Lorraine se sont donné rendez-vous dans la petite ville d’Épinal afin d’entreprendre leur tout premier collage en faveur de CIVITAS, parti du pays réel, et de la France aux Français.

 

Durant ces longues heures de travail de propagande, des centaines d’affiches ont été parsemées dans le département natal de la Pucelle d’Orléans.

 

Elles avaient pour thème :

– STOP à l’immigration, fermons nos frontières !

– Terrorisme / immigration de grand remplacement, les responsables sont au gouvernement.

– Les banksters pillent votre épargne, CIVITAS vous défend.

 

Les militants se retrouveront très vite dans la région, car CIVITAS a bien l’intention de s’y implanter sur la durée et organise une réunion à Metz, vendredi 28 octobre au soir, avec son président, M. Alain Escada !

Civitas-Epinal-collage2.PNG

Civitas-Epinal-collage3.PNG

Non à la multiplication des camps de migrants - Civitas est sur le terrain à Limoux et Bram

limoux-centre-migrants.jpg

Derrière cette grille, voici le nouveau centre d'accueil de migrants à Limoux. Des militants de Civitas y ont distribué 5.000 tracts contre cette implantation d'immigrés imposée par le gouvernement.

Un deuxième centre d'accueil pour migrants devrait s'ouvrir un peu plus loin, à Bram (entre Bram et Limoux, Fanjeaux et St Joseph des Carmes). Des militants Civitas y ont également commencé les tractages pour mobiliser les habitants.

 

12 octobre 2016

Le luxe pour accueillir des immigrés en Isère

Alexandre Gabriac, accompagné de militants de Civitas, nous fait découvrir le centre de vacances de Saint-Hilaire (Isère) qui accueillera bientôt des migrants.

10 octobre 2016

A Metz le 28 octobre à 20h : réunion publique avec Alain Escada

affiche-metz-28-oct-2016

08 octobre 2016

22 octobre 2016 - Rendre Calais aux Calaisiens et la France aux Français

calais,immigration,civitas,alain escada

Réservation obligatoire : secretariat@civitas-institut.com 

Merci de mentionner dans votre courriel :

- le nombre de places demandées ;
- l’identité de tous les participants (pas de pseudonyme) ;
- un numéro de téléphone portable. L’adresse exacte vous sera envoyée le matin même.

Entrée : 5 € à payer sur place‎.

06 octobre 2016

Alexandre Gabriac explique son ralliement à Civitas... à la télévision russe !

03 octobre 2016

Immigration, islamisation, cosmopolitisme et mondialisme (Alain Escada, Civitas)

Discours d'Alain Escada, président de Civitas, à la Xe Journée nationale et identitaire de Synthèse Nationale.

30 septembre 2016

La télévision russe s'intéresse à Civitas

La Pravda, célèbre média russe, a voulu contribuer à faire connaître Alain Escada, président de Civitas. La vidéo de l'entretien est diffusée en langue russe, en français, en espagnol et en anglais, accompagnée de l'article très positif que l'on peut lire ci-dessous.

Civitas n'a pas peur des affrontements et entend représenter la vraie France - pas celle du Fouque...t's où Sarkozy fêtait sa victoire le lendemain de l'obtention de son mandat, mais celle des simples travailleurs, des gens qui voudraient que leurs voix ne soient pas pesées à l'aune de cacahuètes - la France profonde, les "sans-dents" comme les appelle dans son milieu l'hôte actuel de l'Elysée.

Quoi qu'on en pense ou qu'on en dise ce n'est pas l'énergie qui manque à Civitas et à son président Escada, désireux de se débarrasser du règne sans fin d'un pouvoir aussi corrompu que parasitaire.

Afficher la suite

 

29 septembre 2016

Vie de château pour les immigrés illégaux d'Allex

Les immigrés illégaux déplacés de Calais vers la petite commune d'Allex ont droit à la vie de Château sous protection des gendarmes. Reportage avec Alexandre Gabriac, devenu responsable d'une fédération de Civitas et parti à la rencontre de la réalité locale.