Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 février 2014

Théorie du genre et éducation sexuelle à l'école : des parents récalcitrants sont envoyés en prison en Allemagne

Signez la pétition www.ecole-libre.com

 

09 février 2014

Communiqué de Civitas sur la Journée de Retrait de l'Ecole (JRE) du 10 février

genre2.jpg

Civitas tient à apporter son soutien à la reconduction, ce lundi 10 février 2014, de l'initiative Journée de  Retrait de l'Ecole à l'appel du collectif JRE2014. Collectif auquel Civitas renouvelle  par là, l'assurance de sa solidarité dans la lutte contre l'idéologie du genre et son enseignement dans les écoles.

Après avoir contribué aux cotés notamment de Farida Belghoul (JRE)  à démontrer  que l'idéologie du genre existait et était bel et bien enseignée en milieu scolaire, contrairement à une rumeur mensongère relayée jusqu'au plus haut niveau et qui prétendait l'inverse .

Civitas profite de cette occasion pour réengager ses militants et sympathisants à se mobiliser avec détermination contre cet enseignement sournois de la perversion aux enfants, en participant notamment à toutes ces initiatives de bon sens qui s'opposent à ces folles velléités du pouvoir, de vouloir imposer cette idéologie contre-nature dans la société et son enseignement obligatoire à nos enfants dans le système scolaire.

JRE, théorie du genre, farida Belghoul, alain Escada, idéologie du genre

Discours d'Alain Escada à la manifestation pour la dissolution des FEMEN

07 février 2014

Demain à 15h place Vauban à Paris: Rassemblement pour la dissolution des Femen

femen1.jpg

Demain à 15h à Paris

Rassemblement pour la dissolution des Femen

Le rendez-vous est finalement fixé: Place Vauban,

sur ordre de la préfecture.

Métro : St François-Xavier, Varennes ou Ecole Militaire.

100.000 Français ont déjà regardé le défi lancé par Civitas à Vincent Peillon !

 

escada-répond-médias-MPI.jpg

 

Le 31 janvier dernier, j’ai lancé un défi à Vincent Peillon et Najat Vallaud-Belkacem par l’entremise d’ une vidéo publiée par le site Médias-Presse.Info, média alternatif.

Je proposais à ces deux ministres d’accepter un débat en direct, sur le média de leur choix, concernant la théorie du genre. Après tout, si vraiment cette idéologie n’existait pas, ces deux ministres ne devraient avoir aucune peine à me ridiculiser. Mais je m’engageais, de mon côté, à prouver aux Français, documents incontestables à l’appui, que ces deux ministres contribuent bien à répandre cette idéologie folle et destructrice, notamment dans les écoles.

Sans surprise, aucun ministre n’a répondu à mon appel. Mais vous êtes déjà plus de 100.000 Français à avoir visionné cette vidéo.

Continuez à la diffuser. C’est une façon de briser le mur du silence et de dénoncer le mensonge du gouvernement.

Alain Escada, président de Civitas

06 février 2014

Ces livres "jeunesse" qui se propagent dans les écoles pour banaliser l'homosexualité et la théorie du genre

 

jour-du-slip-MPI.jpg

 

Une maman signale que son fils a été choqué après avoir lu quelques pages du livre « Jour du slip » que son enseignante fait lire en classe aux enfants.

 

jour-du-slip-2-MPI.jpg

jour-du-slip-3-MPI.jpg

 

L’histoire repose sur un scénario « transformiste » avec une fille Corinne, qui devient petit garçon, et, inversement, un garçon, Corentin, qui devient une petite fille. Le contenu tient en 64 pages souvent vulgaires. Pour commettre ce livre destiné aux enfants, ils s’y sont mis à deux auteurs.

D’une part, Anne Percin. Cette romancière est aussi… enseignante. Et ses ouvrages tournent curieusement toujours autour des mêmes sujets.

« L’Âge d’ange », dont le narrateur asexué tombe amoureux d’un garçon « victime d’homophobie ».

« Point de côté », une histoire d’amour entre deux garçons.

« Comment bien rater ses vacances », dont le héros « à une amie bi, un tonton gay et un copain travesti ».

Quant au second auteur, Thomas Gornet, ce comédien et écrivain pour la jeunesse semble traversé par la même monomanie thématique.

Il a écrit « Qui suis-je ? », récit d’amour entre deux adolescents homosexuels, et « L’amour me fuit », histoire d’amour entre deux petits garçons homosexuels, deux ouvrages publiés par L’Ecole des Loisirs et repris dans la liste des « livres jeunesses LGBT » du site cestcommeca.net.

Mais il se trouvera encore des négationnistes pour prétendre que tout cela ne relève pas de la volonté de banaliser l’homosexualité et de propager la théorie du genre chez nos enfants.

Signez la pétition www.ecole-libre.com

05 février 2014

"Fille ou garçon", la chanson proposée en CM1 : c'est bien la théorie du genre

Cette chanson intitulée "Fille ou garçon" est enseignée en classe de CM1 dans une école de l'Essonne.

"J'm'appelle Théo et j'aime les poupées (...)"

gender-chanson-école-MPI.png

 

Signez la pétition www.ecole-libre.com  !

03 février 2014

Théorie du genre : comment le gouvernement vous ment !

signez la pétition www.ecole-libre.com

31 janvier 2014

Théorie du genre : le bouleversant témoignage d'une maman

 

gender-visuelcivitas.JPG

 

Suite à la campagne Civitas qui dénonce la théorie du genre, une maman nous livre son douloureux témoignage :

 

Monsieur,

 

Je viens témoigner ici de mon fils qui durant sa 16° année, a entendu le discours en classe de première sur le fait que l’on soit  homme ou femme dépend d’un fait de société et il en a conclu tout simplement qu’il était une fille ; il a pris contact avec la communauté des transsexuels de Lyon, a posé toutes les questions nécessaires, et j’ai vu en 3 mois mon fils se déconstruire à tel point que je pensais qu’il était attrapé par une secte ! J’ai alerté mivilude (cellule du gouvernement contre la dérive sectaire mais à ce jour je n’ai reçu aucune réponse). Il est allé vivre chez son père, pensant qu’au côté d’un homme, il se poserait davantage et bien à 18 ans et 4 mois, il est déjà hormoné, s’habille en fille, et bien sûr est totalement déscolarisé, n’a plus aucun projet professionnel et trouve que le RSA, c’est bien ! Il voulait être guide de haute montagne, se marier et avoir des enfants ! Il n’avait jamais eu aucun signe de féminité. Alors que l’on ne me dise pas que tout d’un coup, on se réveille un matin avec la pulsion d’être femme !

 

Voila ce que la loi de ce ministre a fait à mon jeune qui ne me parle plus depuis le mois de mars 2013 !!!!, ni à sa famille !, qui fraude dans le métro de Lyon !, qui ne voit pas l’intérêt de travailler !,  qui pense que vivre en foyer c’est bien car tout est pris en charge ! L’assistanat ne pousse pas à l’autonomie.

 

Je souhaite à tous ces ministres que leurs enfants fassent la même chose et ils verront que leur solution de déconstruire des stéréotypes (soi disant) mènent certains de nos jeunes plus fragiles au mur, ou sur les trottoirs de la prostitution et bien sur, moi, la maman qui aime profondément son enfant, rien ni personne n’est là pour m’aider !!!!

 

Alors oui je signe.

 

Cordialement

Helene L.

 

 

Enfants Etat - bannière-pétition.PNG

 

Signez la pétition www.ecole-libre.com !

26 janvier 2014

Manifestation Jour de Colère en direct

 L'heure de la fin a sonné... Après le discours, les gens se dispersent.

Et l'heure du changement radical qu'exigent les manifestants de Jour de Colère, quand sonnera-t-elle?

  IMG_20140126_170335.jpg

Au début les Femen.

Peu avant la fin de la manifestation, des profanateurs christianophobes.

Heureusement, ils n'ont fait que passer... Mais auraient-ils fait ça avec un chandelier à sept branches ou avec le coran?!

Une preuve de plus que les Catholiques peuvent avancer pour montrer qu'ils ont raison d'être en colère...

 

  

IMG_20140126_165418.jpg

A l'arrivée Place Vauban, c'est le moment de l'allocution aux manifestants qui continuent de crier "Hollande démission". L'ambiance ne manque pas!

 

Et la foule, qui s'étend sur plus d'une centaine de mètres, scande :"Hollande démission", "Dictature socialiste"! Les Invalides se profilent à l'horizon.

 

IMG_20140126_162635.jpg

La Tour Eiffel en vue! Et toujours la même pluie...

Et toujours la même détermination!

 

Be6jU0UIIAAN0SW.jpg

Alain Escada à la tête de ses troupes...

 

Be6iPhfIgAA_J_r.jpg

 Le Boulevard Montparnasse à présent... Même scénario! 

 

Be6iAcKIYAE7wJo.jpg

 Et il y a foule!

 

IMG_20140126_154920.jpg

Au tour du Boulevard Port-Royal d'entendre résonner les slogans!

"Christianophobie, ça suffit!"

 

Be6eKmoIYAAffCV.jpg

 Le cortège suit son cours, infatiguable... Déjà on aperçoit Montparnasse!

"Hollande, t'es foutu, les Français sont dans la rue!"

 

1390746530395.jpg

Le boulevard Saint Marcel se retrouve noyé par deux rangs de Catholiques en colère!!

 

Be6DY-hIEAAmJFJ.jpg

 Les journalistes sont présents eux aussi, toujours friants de nouvelles fraîches! Les flashs n'arrêtent pas!

 

IMG_20140126_150822.jpg

La pluie continue... la marche aussi!

 

IMG_20140126_135341.jpg

La visite surprise des Femen a été bien courte, mais elles étaient aussi au rendez-vous...!! Vêtues comme à leur habitude!

Mais cela n'empêche pas les Catholiques de déverser leur colère par les rues de Paris, malgré la pluie...

Familles, jeunes, moins jeunes, élus... Ils sont là et crient à tue-tête: "Catholiques en Colère" et "Hollande démission"!!

Be6RuosIcAAewHB.jpg

25 janvier 2014

Demain, retrouvons-nous au Jour de Colère ou suivez la manifestation en direct !

Patchwork jour de colère(1).JPG

Civitas donne rendez-vous

aux Catholiques en Colère 

à partir de 13h30 à la place de la Bastille,

à hauteur du Boulevard Henri IV

et du Boulevard Bourdon.

Jour de colère, jdc, civitas, manifestation,

Ou suivez ici le déroulement de la manifestation à partir de 13h30!

09 janvier 2014

Non à la théorie du genre - tournée de conférences d'Alain Escada

Gender couv livre ae.JPG

- 10 janvier à Plauzat (entre Clermont Ferrand et Issoire), 1 rue des Ecloses, 20 heures
- 15 janvier à Toulouse, salle Barcelone, 22 allées Barcelone, 20 heures 30
- 1er février à Besançon, 20 heures
- 8 février à Chartres, 11 bis rue des Jubelines, 20heures 
- 15 mars à Noisy le Grand, 10 rue Jules Ferry, 20 heures
- 20 mars à Lyon, 56 Bd d'Inkermann, 6ème, 20 heures
- 28 mars à Villechauve (près de Vendôme) à "La Lune et les Feux", 11 rue Pasteur, 20 heures

Une offre promotionnelle est proposée. Son précédent ouvrage "Mariage homosexuel, homoparentalité, etc - Décryptage d'une révolution sexuelle" vendu à 12 euros et son nouvel ouvrage "Théorie du genre - L'idéologie qui voulait détruire la Créationet libérer toutes les perversions humaines" vendu à 6 euros, sont proposés à la vente ensemble pour 15 euros, frais d'envoi compris.

Achat en ligne ici ou par chèque à envoyer à notre secrétariat CIVITAS - 17 rue des Chasseurs - 95100 Argenteuil.

04 janvier 2014

Théorie du genre - Conférence d'Alain Escada à Toulouse le 15 janvier

Annonce conf Gender-Toulouse.JPG

02 janvier 2014

NON à la théorie du genre - 10 janvier conférence d'Alain Escada à Plauzat

Annonce conf Gender Plauzat Issoire.JPG

23 décembre 2013

La "Manif pour Tous" et ses connivences avec l'UMP

manif-pour-tous-barjot-UMP-MPI.jpg

Le site Médias-Presse.Info nous informe : 
Depuis le début, entre la « Manif pour Tous » et l’UMP, il y avait des liens que seuls les naïfs et les aveugles n’ont pas perçus.

Dernière confirmation en date : le lancement d’un nouveau mouvement, appelé « Sens Commun », destiné à entraîner l’engagement d’un maximum de sympathisants de la « LMPT » au sein de l’UMP. Ce nouveau mouvement est présidé par Sébastien Pillard, ancien responsable de « La Manif Pour Tous » dans le grand Ouest. Les autres fondateurs de « Sens Commun » sont Madeleine Bazin de Jessey, cofondatrice du mouvement des Veilleurs, Arnaud Boutheon, ancien « directeur de cabinet » de Frigide Barjot, Marie-Fatima Hutin, qui fut l’une des « Marianne » de « La Manif Pour Tous », et Faraj Benoît Camurat, ancien responsable du Mouvement des Jeunesses Populaires.

Cette fine équipe issue des rangs de « La Manif Pour Tous » avait rencontré Nicolas Sarkozy en octobre, dans ses bureaux de la rue de Miromesnil. Puis Jean-François Copé, qui y a vu une opportunité au point de permettre que, le 19 décembre, le lancement officiel de « Sens Commun » se fasse au siège de l’UMP.

Curieusement, Frigide Barjot a critiqué l’initiative. Sans doute parce qu’elle n’y était pas conviée. Celle qui a dirigé « La Manif Pour Tous » jusqu’en mai 2013, peine aujourd’hui à exister médiatiquement à la tête du groupuscule « L’Avenir pour Tous » dont… l’avenir paraît compromis. Avec ses inséparables acolytes Xavier Bongibault et Laurence Tcheng, Frigide Barjot signe un communiqué dénonçant « l’entrisme politique via l’UMP ». Défense de rire !

Faut-il rappeler que c’est la même Frigide Barjot qui a fait monter à la tribune des « Manifs pour Tous » les Guaino, Mariton et autre Raffarin ?

Faut-il rappeler que Frigide Barjot a déclaré soutenir Nathalie Kosciusko-Morizet aux élections municipales à Paris ?

Faut-il rappeler que pour la dernière mini-sauterie de Frigide Barjot, le 17 novembre 2013, il y avait là Anne-Sophie Souhaité-Grouchka, la tête de liste UMP dans le XIIIème arrondissement, ainsi que Franck Margain, allié de NKM ?

Quant à Ludovine de la Rochère, qui a succédé à Frigide Barjot à la tête de « La Manif Pour Tous », c’est la même accointance avec l’UMP qui prévaut depuis la manifestation du 26 mai 2013 jusqu’à celle de Versailles le week-end dernier, où les seuls élus admis à prendre la parole étaient ceux de l’UMP.

Qu’il s’agisse de Frigide Barjot, de Ludovine de la Rochère ou des fondateurs de « Sens Commun », tous cherchent à aseptiser la mobilisation contre la dénaturation du mariage et à canaliser le mouvement vers l’UMP.

Cette fameuse UMP dont le président, Jean-François Copé avait déclaré « n’avoir jamais eu d’opposition d’aucune sorte à l’idée de mariage homosexuel » (10 octobre 2013, émission « Des paroles et des actes »). Sans doute le pauvre homme avait-il vu une foule joyeuse et festive et avait-il simplement suivi le mouvement ?

19 décembre 2013

Du "mariage" homo à la polygamie, l'Utah confirme les propos de CIVITAS

mariagehomopolygamie.jpg

Le site Médias-Presse.Info nous informe : 

 En France, en juin 2012, Civitas avait entamé une campagne d’affichage avec pour slogan « Aujourd’hui le mariage homosexuel, demain la polygamie ». Le président de Civitas expliquait sur les plateaux de télévision que redéfinir le mariage permettrait tôt ou tard à certains de revendiquer la polygamie. La démonstration d’Alain Escada était limpide. « Le mariage repose sur deux conditions. La première, c’est […]

Lire la suite ici :La légalisation du « mariage » homosexuel aux USA ouvre les portes à la légalisation de la polygamie

 

13 novembre 2013

Bordeaux - Conférence contre la théorie du genre le 16 novembre

gender-conf-bordeaux.JPG

Marchandisation de l'enfant - Notre Lettre aux élus

lettre-aux-élus-2-MPI.png

novembre 2013

« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire » (George ORWELL)

            Madame, Monsieur le Maire,

   Dans la « Lettre aux Elus » du 5/11/12, nous attirions votre attention sur les risques immenses que ferait courir tant à la société, qu’aux enfants qui pourraient être adoptés, une loi qui ouvrirait à deux personnes de même sexe le droit au mariage ainsi qu’à l’adoption d’enfants.

Malgré les résultats défavorables de sondages, malgré une opposition inouïe qui s’est notamment traduite par des manifestations d’une ampleur sans précédent depuis les années soixante, une loi aux termes de laquelle des duos homosexuels peuvent être déclarés « mariés » par un officier d’état-civil, a été promulguée le 18 mai dernier. La France devient ainsi le 14ème état sur les 138 que compte la planète à avoir promulgué une telle loi.

Dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, est inscrit le principe selon lequel « la loi est l’expression de la volonté générale »1. Jamais un tel principe n’aura été à tel point vidé de son sens : en effet, les personnes qui réclamaient une telle loi ainsi que celles qui pourront désormais s’en prévaloir, ne représentent - de l’aveu même de certaines associations d’homosexuels - qu’une infime partie de la population française.

Comme l’a démontré sur le terrain du droit et de l’éthique le philosophe Thibaud COLLIN, dans son ouvrage intitulé « Les lendemains du mariage gay »2, « l’ouverture du mariage civil aux personnes de même sexe serait un choix garanti par l’Etat de bafouer les droits de certains enfants ».

Cette ouverture est désormais chose faite et les différents promoteurs de cette transgression inouïe ne s’arrêteront pas en si bon chemin...

« Nous voulons très vite des enfants », tel est le cri du coeur qu’à peine « marié3 » par Mme Hélène MANDROUX - maire de Montpellier et qui est apparemment leur employeur - a lancé le duo homosexuel4 étrennant le 29 mai dernier la « Loi Taubira », devant un parterre de 500 invités.

Des enfants ! Nous y voilà ; mais comment deux hommes « s’accouplant » pourraient-ils avoir des enfants ? Même à Montpellier, dont la faculté de médecine jouit depuis des siècles d’un très grand prestige, la question laisse songeur...

L’adoption, me direz-vous ; oui, bien sûr, mais il y a infiniment plus de demandes que d’enfants adoptables et, par ailleurs, certains Etats, comme la Fédération de Russie, ont décidé de refuser que des enfants qui en sont les ressortissants puissent être adoptés dans des Etats où la loi autorise l’union de deux personnes de même sexe.

C’est pourquoi, malgré les dénégations de circonstances - à l’image de celles de Mme GUIGOU, à l’époque Garde des sceaux, selon lesquelles, après l’instauration du P.A.C.S., il ne serait plus question de « mariage homosexuel » - il y a tout lieu de craindre une poursuite de la dérive sociétale à laquelle nous assistons.

La proposition de loi portant « Assistance médicale à la procréation » et visant les « mariées unisexe », déposée le 19 juillet dernier au Sénat, n’est pas de nature à rassurer celles et ceux qui redoutent que d’autres projets de textes visant à ouvrir la PMA5 à ces « mariées unisexe » ainsi qu’à légaliser la GPA6, ne ressortent dès que les circonstances seront jugées favorables.

C’est précisément sur ces questions que la Lettre qui suit se propose de vous alerter car des apprentis sorciers - songeons aussi à l’introduction de la théorie du « Gender » dans les programmes de l’Education nationale - sont en train de jeter les bases juridiques d’une société aussi terrifiante que celle décrite par Aldous HUXLEY dans « Le meilleur des mondes ».
Par avance, nous vous remercions de nous faire part de vos commentaires éventuels sur le site prévu à cet effet.

            François BURLE


1 Art. 6 de cette Déclaration
2 Ed. Salvator ; juillet 2012
3 Durant son voyage de noces en Israël, offert par la mairie de Tel-Aviv, le duo aurait bénéficié de l’hospitalité de l’ambassadeur de France, dans sa résidence à Jaffa
4 Vincent AUTIN, l’un des « mariés », outre qu’il est employé municipal de la ville de Montpellier, est également, selon « Le Figaro » du 4/9/13, président de l’association « Lesbian § Gay Pride Languedoc-Roussillon ».
5 PMA : Procréation Médicalement Assistée
6 GPA : Gestation Pour Autrui


» » »  Pour en savoir plus, lire ici ou télécharger ici sur notre site la lettre complète au format pdf…

06 novembre 2013

Non à la théorie du genre ! Conférence à Caen ce 9 novembre

Caen-conf-genre.JPG

Reportage: Place Vendôme à Paris, On Ne Lâche Rien!

Ce soir, les sentinelles étaient toujours présentes devant le ministère de la justice, place Vendôme à Paris.

IMG_0005.JPG

Alors que l'actualité se focalise sur les innombrables problèmes auxquels les Français se retrouvent confrontés tous les jours un peu plus, les sentinelles veillent inlassablement et témoignent paisiblement mais courageusement de leur attachement au bon sens et à la famille.

sentinelles, veilleurs debout, civitas, place vendome, loi taubira, ministère de la justice

La place Vendôme ne lâchera rien.

sentinelles, veilleurs debout, civitas, place vendome, loi taubira, ministère de la justice

Se tenant spontanément et paisiblement debout devant le ministère de la justice, les sentinelles par leur simple présence le rappellent clairement au gouvernement:

sentinelles, veilleurs debout, civitas, place vendome, loi taubira, ministère de la justice

Dans l'intérêt des enfants, des familles, des citoyens et finalement de la Nation :

Oui au bon sens et au respect de l'ordre naturel et chrétien !

sentinelles, veilleurs debout, civitas, place vendome, loi taubira, ministère de la justice

Loi Taubira, PMA, GPA, idéologie du genre, lois iniques, insensées, anti-familiale ou anti-chrétienne  ... C'est Non !

sentinelles, veilleurs debout, civitas, place vendome, loi taubira, ministère de la justice

On Ne Lâche Rien !

sentinelles, veilleurs debout, civitas, place vendome, loi taubira, ministère de la justice

#ONLR !