Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 octobre 2012

Xavier Lemoine contre le mariage homosexuel

05 octobre 2012

la ville de Toulouse retire une oeuvre jugée blasphématoire par certains musulmans

NDLR: Même si l'objectif était pourtant de mettre en valeur certains versets du Coran en pleine ville (en toute laïcité bien sûr!), pour une oeuvre mal perçue par certains musulmans, les pouvoirs publics censurent pleutrement "dans un souci d’apaisement”.

Par contre s'il s'agit d'une oeuvre contemporaine volontairement blasphématoire heurtant les chrétiens, qu'elle trempe un crucifix dans de l'urine (Piss Christ) ou réfléchisse, dans un décor scatologique, au Concept du visage du Christ bombardé de grenades factices par des petits enfants, les pouvoirs publics font la sourde oreille. Deux poids, deux mesures...

 toulouse.jpg

Novopress/bulletin de réinformation: "Toulouse : en faisant la promotion de l’Islam, l’artiste se fait éjecter par… l’Islam"

Il avait voulu faire connaitre des versets du Coran au plus grand nombre avec l’appui des organisateurs du festival « Printemps de septembre » à Toulouse, mal leur en a pris.

Sur pression d’une délégation de représentants musulmans sur la préfecture et la mairie, les organisateurs du « Printemps de septembre », festival d’art contemporain de Toulouse, ont annoncé mercredi le retrait d’une œuvre de l’artiste marocain Mounir Fatmi. Cette œuvre consistait en la projection de versets du coran sur le tablier d’un des ponts de la ville.

Le dispositif, prévu par l’artiste, pour empêcher les piétons de marcher sur l’œuvre, n’a malencontreusement pas fonctionné. Résultat : des badauds ont marché sur le coran et les hadiths, au grand dam, voire au grand ramdam, des musulmans présents à ce moment-là sur les lieux. Des dizaines de personnes venues des quartiers “sensibles” et appelées en renfort (soixante à quatre-vingts selon les forces de l’ordre) ont évacué manu militari les “blasphémateurs” inconscients hors des saintes projections de lumière. Une jeune femme a même été giflée pour avoir malencontreusement mis le pied dessus.

D’après un compte-rendu de police qui nous a été communiqué il n’y a pas eu d’interpellations : “L’auteur des coups Mme Be* Il* née le 12/0*/197* à Monstanem dt **** rue C****** à Toulouse n’est pas interpellée dans un souci d’apaisement”.

Libération Next rapporte que l’historien d’art et directeur artistique du “Printemps de septembre”, Paul Ardenne, a déclaré  «Il est toujours bon de constater que la liberté d’expression se jauge à l’échelle des réalités »

Source: article publié sur le site de l'agence de presse indépendante NOVOpress le 5 octobre 2012

24 septembre 2012

Nouvelles caricatures anticatholiques avec Ainsi soient-ils

AINSI.jpg

Lu sur le site de l'agence de presse indépendante NOVOpress Paris:

Alors que le film critique sur l’islam, L’innocence des musulmans et les caricatures de Charlie Hebdo font couler beaucoup d’encre et de sang pour savoir s’il est permis de tourner en dérision les musulmans, les catholiques, eux, sont attaqués régulièrement dans les médias.

Dernier exemple en date, cette fois, avec une affiche présente un peu partout dans les villes de l’Hexagone. Elle annonce, Ainsi soient-ils, un téléfilm diffusé prochainement sur Arte. On peut y voir un prêtre portant un missel avec une liasse de billets. Traduction : l’Eglise est riche et corrompue. On imagine le scandale d’une telle image avec des billets de banque dépassant d’un coran dans les mains d’un imam…

AINSI-2.jpg

Cette dérision dirigée contre les chrétiens sonne faux quand on sait qu’un prêtre et un évêque gagnent en moyenne 920 euros par mois. Du 11 octobre au 1er novembre, Arte diffusera cette série mettant en scène cinq jeunes candidats à la prêtrise au séminaire des Capucins à Paris, peuplée parfois de nonnettes pimpantes. La chaîne franco-allemande promet une « immersion inédite dans les couloirs de l’Eglise ». Beaucoup de poncifs donc qui ne correspondent pas à la réalité. On y voit Michel Duchaussoy en président de la Conférence des évêques, menant grand train dans son rutilant palais épiscopal. Véritable prince de l’Église accueillant ses collaborateurs en peignoir de soie devant un petit-déjeuner copieux ou festoyant dans un superbe restaurant aux côtés de religieuses très sexy. Des caricatures qui, elles, passeront comme une lettre à la poste.

Source: article publié sur le site de l'agence de presse indépendante NOVOpress Paris le 23/09/12

Bordeaux : Une librairie catholique victime de dégradations

Une nouvelle fois, la librairie catholique située en face de l’église Saint-Eloi a été vandalisée cette nuit. La vitrine a été en partie détruite (photos). Depuis plusieurs années, cette librairie est la cible de nombreuses dégradations qui n’émeuvent pas le moins du monde les pouvoirs public, la mairie et les grands médias.

Le 8 juillet 2010, c’est un journaliste du quotidien Sud-Ouest (Clément Beuselinck-Doussin) qui avait été condamné pour avoir également dégradé cette même librairie.

En mars dernier, ce sont les fidèles de l’église Saint-Eloi qui étaient insultés à la sortie de la messe dominicale (voir notre article narrant l’affaire).

Les actes anti-catholiques se multiplient en France, dans un silence médiatique assourdissant. Les chances sont faibles que le ministre de l’intérieur Manuel Valls, entouré de caméras, vienne s’indigner de cet acte, dans une émotion compassionnelle.

librairie-Bordeaux.jpg

source: article publié sur le site Info-Bordeaux le 23/09/2012

22 septembre 2012

croisade laïciste: la croix du cimetière de Brou est sciée

Ainsi, la ville de Broue (Eure-et-Loir) a fait scier une croix décorant le portail du cimetière de la commune, à la demande d’une conseillère  qui avait affirmé que « le cimetière étant un bâtiment public, il ne devrait pas y avoir de signes religieux ». C’est “au nom de la tolérance” (sic) que le maire a accédé à cette demande…

Il est intéressant de noter que le maire, le bien nommé Philippe Masson (membre du très maçonnique Parti radical valoisien), a agi sur la proposition d’une élue de l’opposition de gauche, Marie Scheffer-Arth.[...]

source: publié le 22/09/2012 sur le site contre-info

19 septembre 2012

Abandonné par la mairie, le célèbre musée Jeanne d'Arc de Rouen ferme.

muséerouen.jpgTriste nouvelle en cette année johannique. Le musée de cire Jeanne d'Arc de Rouen vit ses dernières semaines. Faute de repreneur, les locaux vont être vendus, les collections dispersées aux enchères dimanche 28 octobre.

Le propriétaire, Alain Préaux, nouvellement retraité, a proposé de céder sa collection gratuitement à une collectivité locale si celle-ci reprend les locaux et le projet. La municipalité n’a donné aucune suite à cette demande prétextant un coût trop important.

Le petit établissement avait ouvert ses portes en 1953 place du Vieux-Marché. Il accueillait pourtant chaque année jusqu'à 30 000 visiteurs.

L’histoire de Sainte Jeanne d'Arc est probablement trop catholique, trop populaire, trop franco-française et/ou trop ringarde pour la majorité socialiste qui ne semble pourtant ne pas avoir les mêmes scrupules quand il s’agit de financer des projets culturels fantaisistes (« Rouen impressionnée » par exemple) ou de maintenir sous perfusion d’argent public des artistes auto-proclamés.

source: Tendance Ouest Rouen

16 septembre 2012

Bernard Poignant : ce proche de François Hollande n’est pas favorable au mariage gay

 NOVOpress Breizh - Alors que Christiane Taubira a annoncé mardi les grandes lignes du projet de loi relatif au mariage homosexuel, certaines voix discordantes se font entendre à gauche. Notamment celle du maire PS de Quimper – et conseiller de François Hollande – Bernard Poignant (photo). Ou encore celle du communiste André Gérin, ancien député-maire de Vénissieux.

~

bernard poignant,françois hollande,christiane taubira,mariage homosexuel,gay,altérité,père,mère,famille,enfant,adoption,andré gérin,famille chrétienne,vaulx-en-velin,ps,socialiste,loi naturelle« Sur mon blog, j’ai fait part de mes réserves à propos de l’homoparentalité » rappelle le maire de Quimper à l’hebdomadaire Famille chrétienne. Pour cet élu socialiste « l’enfant a besoin de l’altérité. Comme orphelin, je me suis construit dans l’altérité du père absent… Tout enfant doit savoir qu’il a un père et une mère ». Une prise de position qui semble déranger certains : « Après lecture de mon blog, la revue Têtu m’a sommé de lui répondre. Et moi, j’ai refusé ! Je suis libre de ma pensée. Je n’ai tué personne, je ne passe pas devant un tribunal. Au nom de quoi, d’ailleurs ? »

Qu’écrivait sur son blog celui qui occupe aujourd’hui un bureau à l’Elysée ? « Plusieurs (couples homosexuels) élèvent et éduquent déjà des enfants. Certains ont eu une vie hétérosexuelle avant de former un couple homosexuel. Sans doute sont-ils ni pire ni meilleurs les uns et les autres. Là n’est pas le problème. Seule compte l’idée que l’on se fait de l’accomplissement d’un enfant. A mes yeux et quoiqu’il arrive, il se construit dans l’altérité des genres, masculin et féminin, père et mère. Qu’ils soient présents ou absents, parfaits ou imparfaits. Un enfant doit toujours savoir qu’il a ou a eu un père et une mère. Personne ne peut discuter ce fait. » L’acharnement mis par de nombreux enfants adoptés ou abandonnés pour retrouver leurs parents biologiques est en effet bien connu.

Et l’élu finistérien de conclure : « Dans tous les cas de figure, c’est de l’enfant dont il faut partir. Le modernisme ne consiste pas à épouser l’égoïsme du présent, mais à se préoccuper des intérêts de notre descendance. »

Un point de vue que partage le communiste André Gérin. Cet ancien député-maire de Vénissieux, aujourd’hui simple conseiller municipal à Vaulx-en-Velin, conteste l’opportunité du mariage homosexuel « à cause d’une certaine idée de la politique ». Comme il le précise à Famille chrétienne : « Le système est aujourd’hui en fracture avec le peuple de France. On a tendance à plus s’occuper du sociétal que du social. Il ne faudrait pas que le mariage homosexuel soit l’arbre qui cache la forêt…».

Source:NOVOpress Breizh, agence de presse indépendante. Article publié le 14/09/2012

 

Signez la pétition pour la défense de la famille:
213480650.png

Le professeur agressé met en cause « la catholaïcité »

Incroyable! Même après un passage à tabac, le professeur récite avec succès le catéchisme laïciste et antichrétien:

timthumb.php.jpgLe professeur violemment agressé par un de ses élèves d’origine marocaine (Marouane) au lycée Trégey de Bordeaux-Bastide a été interviewé par nos confrères du Nouvel Observateur.

Christophe Varagnac, qui se définit comme « libre penseur », loin de mettre en cause les problèmes créés par la présence d’une immigration de masse, rejette au contraire la faute sur l’identité française : « Ce dont on doit débattre, c’est la manière dont on applique la laïcité en tenant compte des évolutions contemporaines. Or on applique en France la « catholaïcité », pas la laïcité. Il n’y a qu’à voir le calendrier de l’Education nationale calqué sur les fêtes chrétiennes. Je ne vois pas non plus pourquoi on met des sapins de Noël dans les établissements scolaires ».

Non seulement Christophe Varagnac récite parfaitement son bréviaire du politiquement correct, mais selon lui, la France doit s’adapter aux « évolution contemporaines » en reniant son identité chrétienne, au profit d’un islam, dont il faudrait « intégrer à la formation pour que tous les professeurs aient les connaissances de base » !

source: Infos Bordeaux

Conclusion de cette histoire: c'est la faute des sapins de Noël!

13 septembre 2012

Profanations : l'indignation à sens unique des politiques est de plus en plus mal perçue

"S'attaquer à une religion, c'est s'attaquer à la République". C'est ce qu'a déclaré Manuel Valls, suite à la découverte d'excréments devant la mosquée de Limoges.

En revanche, il n'a rien déclaré suite à la profanation d'une église d'Indre-et-Loire. « La porte de la sacristie était ouverte, explique un paroissien. La porte du tabernacle avait été arrachée, tout était saccagé à l’intérieur. Dans la sacristie, tout était sens dessus dessous ». Le ciboire, les hosties et différents objets ont été volés dans le tabernacle.

Faut-il en conclure que la France est déjà une République islamique ?

source: Michel Janva pour le salon beige, Jean-Patrick Grumberg pour dreuz.info.

12 septembre 2012

"Mariage" gay: reactions parlementaires aux propos homosexualistes de C. Taubira

3931141273.jpgLe député Yannick Moreau, député DVD de la Vendée littorale (Non-Inscrit), demande un référendum sur le mariage. Extraits :

"A défaut de prendre la vraie mesure de la crise profonde dans laquelle nous nous trouvons, à défaut de s'engager clairement vers une réduction drastique des dépenses publiques de l'Etat, à défaut de favoriser la compétitivité de nos PME et de baisser le coût du travail, le gouvernement tente une manœuvre de diversion en accélérant le calendrier du projet de mariage homosexuel. C'est vrai que c'est une réforme qui marque le "changement" et qui ne grève pas les finances publiques, contrairement à toutes les réformes qui nous sont proposées depuis le mois de mai dernier.

La question du mariage homosexuel, et celle de son corollaire l'adoption par les couples homosexuels, est un enjeu de société qui dépasse largement le rôle d'écran de fumée à la crise que le gouvernement cherche à lui faire jouer. C'est une réforme structurelle, particulièrement sensible, et lourde de conséquences pour la société que nous voulons léguer à nos enfants et petits-enfants.

Sur un tel sujet qui engage l'avenir de notre pays et de notre société, il me paraît essentiel de consulter les Français par voie de Référendum. Seul un grand débat national conclu par un Référendum permettra à chacun de nos compatriotes de prendre part, en conscience, à ce choix de société fondamental."


Jean-Frédéric Poisson, Député de la 10ème circonscription des Yvelines, Vice-président du PCD, Secrétaire national de l'UMP, réagit à son tour au projet de loi dénaturant le mariage. Extraits :


"Il est inquiétant de constater que la garde des Sceaux ignore le sens et l’origine du mariage. Le mariage n’est pas avant tout « inventé pour structurer la société », mais pour maintenir l’existence d’une société dans le temps, par la pérennisation de l’engagement d’un homme et d’une femme à fonder une famille. Jusqu’à preuve du contraire, un enfant n’est jamais né de deux hommes ou de deux femmes.

De plus, elle prétend satisfaire à une exigence d’égalité. Mais les partisans du mariage entre personnes de même sexe veulent l’égalité des droits des adultes en ignorant celle des enfants, qui ont le droit d’être éduqués, dans l’altérité, non par de simples éducateurs, mais par des parents. De plus, personne en France n’a le droit d’épouser une personne du même sexe. Il s’agit donc de créer un nouveau droit.

Plus grave encore, Madame Taubira l’a dit : les maires seront contraints de célébrer ces mariages entre personnes de même sexe. Il n’y aura pas d’objection de conscience. Ils seront contraints non seulement d’accepter, mais de célébrer un acte qu’ils réprouvent.

Sur des questions aussi importantes, le peuple français doit être consulté. J’appelle toutes les personnes qui s’opposent à la destruction de notre société, tous les élus, et plus particulièrement les maires, à faire entendre leur voix pour défendre l’enfant et la famille."


Guillaume Peltier, secrétaire national de l'UMP, est le premier membre de l'UMP, à réagir aux annonces de Christiane Taubira. Il le fait sur Nouvelles de France. Extraits :

"C’est d’abord un projet idéologiquement néfaste ; le mariage est une institution sociale qui garantit l’union d’un homme et d’une femme. Ciment de la cohésion sociale, la famille ne doit pas être une variable d’ajustement d’une idéologie politique. Le mariage est institution qui a pour objectif la fondation d’une famille et la protection de l’enfant. Chaque enfant a droit à un père et une mère. Et sur ce sujet, le droit de l’enfant doit primer sur le droit à l’enfant.

[...] C’est enfin socialement dangereux ; le Gouvernement cherche à monter les Français les uns contre les autres en cette période de crise qui commande précisément de garantir l’unité nationale pour faire face aux défis qui attendent notre pays."

sources: via salon beige (1, 2, 3).

07 septembre 2012

“Mariage” homo : discrimination, le mot qui tue

par Jeanne Smits:

2132675025.2.jpg

Prenant tout le monde de court, Jean-Marc Ayrault a annoncé à la sortie du premier Conseil des ministres de la rentrée, le 22 août, que le projet de loi visant à légaliser le « mariage » et l’adoption allait être déposé dès la fin du mois d’octobre. Une contre-proposition, par laquelle les Verts cherchent à s’imposer dans le débat en prenant à leur tour les socialistes de court, a été déposée sur le bureau du Sénat le 27 août (voir notre numéro de mardi). L’histoire s’accélère. Il ne reste au mieux qu’une cinquantaine de jours avant que la machinerie lourde du projet gouvernemental, assuré – a priori – de la majorité absolue au Parlement, soit mise en mouvement.

La mobilisation contre le « mariage » ouvert aux couples de même sexe, c’est ici et maintenant. Par tous les moyens. Tout ce qui ira contre, tout ce qui voudra empêcher cette loi folle, sera bon à prendre et à saluer.

Il faudra se méfier des mots. Le débat, tel qu’il doit se tenir, tel qu’il faudra l’exiger afin que l’on puisse parler en toute vérité d’une question que les gros médias, à la remorque de l’agitation mondiale en faveur de la reconnaissance des unions des couples de même sexe, ont réussi à confisquer, se jouera sur une notion clef : celle de la discrimination.

Et c’est une notion pipée, faussée, dangereuse à manier.

La non-discrimination est aujourd’hui, au cœur de la « morale laïque », une « valeur » qui ne se discute pas, qui s’est médiatiquement imposée, qui est à ce point chargée d’émotion et de bons sentiments que nul ou presque n’ose dire que la discrimination n’est pas toujours un mal. Qu’elle peut être un bien, une nécessité, une prudence.

Lire la suite

06 septembre 2012

bulletin de veille législative n°24: 6 septembre 2012

 Assemblee_nationale.jpgDéceler dans les projets ou propositions de lois et dans les travaux correspondant à leur préparation les textes de nature à avoir une incidence notable en matière politique dans le domaine de l'ordre naturel, des principes chrétiens, des libertés publiques et de l'expression du pays réel .

Voici le bulletin de veille législative n°24 du 6 septembre 2012.

Au programme:

  1. Loi de finances rectificative
  2. Proposition de loi de M. Roland COUTEAU relative à l'assistance médicale pour mourir et à l'accès aux soins palliatifs, enregistrée à la Présidence du Sénat le 8 juin 2012
  3. Proposition de loi de MM. Jacques MÉZARD, Jean-Michel BAYLET, Yvon  COLLIN, Alain BERTRAND, Christian  BOURQUIN, Pierre-Yves COLLOMBAT,  François  FORTASSIN,  Mme Françoise LABORDE, MM. Jean-Pierre PLANCADE, Jean-Claude REQUIER, Robert TROPEANO, Raymond VALL et François VENDASI, relative  à l'assistance médicalisée pour mourir  (déposé à la présidence du sénat le 31 juillet 2012) 
  4. Proposition de MM. Jacques MÉZAR, Gilbert BARBIER, Mme Anne-Marie ESCOFFIER, MM. Jean-Michel BAYLET, Alain BERTRAND, Christian BOURQUIN, Yvon COLLIN, Pierre-Yves COLLOMBAT, François  FORTASSIN,  Mme  Françoise  LABORDE,  MM.  Jean-Pierre  PLANCADE,  Jean-Claude REQUIER, Robert TROPEANO, Raymond VALL et François VENDASI, tendant à modifier la loi n°2011-814 du 7 juillet 2011 relative à la bioéthique en autorisant sous certaines conditions  la  recherche sur  l'embryon  et  les cellules souches embryonnaires  
  5.  Proposition de loi de MM. Jacques MÉZARD, Gilbert BARBIER, Jean-Michel BAYLET, Jean-Pierre CHEVÈNEMENT, Yvon COLLIN, François FORTASSIN, Mme  Françoise LABORDE, MM. Stéphane MAZARS, Jean-Pierre PLANCADE, Jean-Claude REQUIER, Robert TROPEANO, Raymond VALL et François VENDAS autorisant la  transcription à l'état civil français des actes de naissance des enfants nés à l'étranger du fait d'une gestation pour autrui enregistrée à la présidence du Sénat le 31 juillet 2012.     .
  6. Proposition de résolution présentée par M. Jacques MÉZARD, Mme Anne-Marie ESCOFFIER, MM. Nicolas ALFONSI, Gilbert BARBIER, Jean-Michel BAYLET, Alain BERTRAND, Christian BOURQUIN, Yvon COLLIN, Pierre-Yves COLLOMBAT, François FORTASSIN, Mme Françoise LABORDE, MM. Jean-Pierre PLANCADE, Jean-Claude  REQUIER, Robert TROPEANO, Raymond VALL et François VENDAS tendant à créer une commission d'enquête sur l'influence des mouvements à caractère sectaire dans le  domaine de la  santé, enregistré à la Présidence du Sénat le 30 mai 2012
  7. Proposition de loi de Mmes Nicole BORVO COHEN-SEAT, Éliane ASSASSI, M. Christian FAVIER, Mme Marie-France BEAUFILS, MM. Michel BILLOUT, Éric BOCQUET, Mmes Laurence COHEN, Cécile CUKIERMAN, Annie DAVID, Michelle DEMESSINE, Évelyne DIDIER, MM. Guy FISCHER, Thierry FOUCAUD,  Mme  Brigitte  GONTHIER-MAURIN,  MM.  Robert  HUE,  Gérard  LE  CAM,  Michel  LE SCOUARNEC,  Mmes  Isabelle  PASQUET,  Mireille  SCHURCH,  MM.  Paul  VERGÈS  et  Dominique WATRIN tendant  à  la  suppression  du  terme  «  race  »  de  la  législation  française   enregistrée  à  la présidence du Sénat le 23 juillet 2012

dernier numéro:
bulletin de veille législative n°23 du 13 juin 2012.(écoles élémentaires publiques et privées sous contrat d'association, Suppression du délit de séjour irrégulier, Assistance médicale pour mourir, etc.)

05 septembre 2012

Pussy Riot : Mireille Mathieu défend la Russie

Enfin une voix discordante dans le concert russophobe :

"Une église n'est pas un lieu pour pouvoir manifester, on peut manifester autrement. Une église est un lieu de recueillement, et c'est un sacrilège"

source: Michel Janva pour le salon beige

29 août 2012

"Mariage" homosexuel : concurrence entre les verts et le PS pour apparaître les plus fidèles serviteurs du lobby homo

affichecivitasnonaumariagehomo2.jpgLes Verts viennent de jouer un petit tour au PS en déposant au Sénat une Proposition de loi du 27 août 2012 visant à l’ouverture du mariage aux personnes du même sexe et à l’ordonnancement des conditions de la parentalité. Voilà qui va sans doute contribuer à mettre le PS sous pression et servir les intérêts du lobby homosexuel.

Encore quelques jours de patience et Civitas présentera un vaste plan de riposte.

27 août 2012

Session d'été CIVITAS les 28,29,30 juillet 2012 à Couloutre

_MG_6302 .jpgA Couloutre, la résistance catholique s’est organisée sous l’égide de l’Institut Civitas, pour se former face à une société déchristianisée. La Croix pour rappeler que nous sommes chrétiens, le Glaive pour combattre l’erreur, le bouclier pour défendre la Foi sont les symboles des catholiques.
Près de 70 personnes ont répondu à l’appel de Civitas, venant de tous les horizons, la jeunesse y occupant une place de choix. Le gros des troupes est arrivé le samedi matin. Premières conférences :
Choisir l'argumentaire en politique : droit naturel ou foi catholique ? et Les arguments à connaître contre l'euthanasie Pour convaincre nos concitoyens, il faut savoir leur énoncer des arguments clairs et logiques, de bon sens. Evident, mais pas si simple ! Puis, Comment faire échec aux revendications subversives du lobby homosexuel ? tout un art !
Allons voir la librairie, toujours bien fournie. Il est important, chers amis, de se documenter, de se rappeler sans cesse les principes essentiels au Bien Commun. Instruisez-vous si vous voulez agir ensuite avec fermeté et prudence.
_MG_6449 .jpgPuis ateliers pratiques. Parce qu’il ne s’agit pas seulement de rester passif en écoutant et en lisant, encore faut-il prouver que nous savons aider. Durant ces ateliers, chacun devait travailler sur un thème défini :

  • - Rédiger une lettre ouverte aux évêques de France pour solliciter leur aide contre les revendications anti-catholiques des homosexuels.
  • -  Rédiger des lettres ouvertes dans le même but aux maires et députés
  • -  Présenter tous les arguments en faveur du « mariage » homosexuel pour ensuite y opposer nos arguments.
    -  Trouver des slogans pour nos manifestations
    -  Proposer des idées de scénario pour des vidéos…

Après l’effort, le réconfort. Les repas se déroulaient dans une ambiance enjouée Ce fut l’occasion de sketchs vraiment amusants !
_MG_6396 .jpgLe dimanche, visite du chantier du château de Guédelon. Tenez-vous bien, la forteresse est construite avec les techniques et matériaux du Moyen-Age. On se rend compte qu’en fait ils étaient d’une intelligence prodigieuse ; à côté, mes seigneurs, nous faisons piètre figure avec nos engins…
Mais revenons à nos conférences du dimanche : Inscrire dans la Constitution la séparation de l'Eglise et de l'Etat : une provocation anticatholique. Pourquoi cette conférence? parce que le projet de loi en faveur du « mariage » homosexuel s’inscrit dans les conséquences directes d’un Etat qui refuse les lois de Dieu dans la société. Et la conférence suivante Restaurer des îlots de chrétienté économiques :
les corporations du XXIème siècle donne les moyens de contre-balancer la politique laïciste du gouvernement et de permettre aux catholiques de s’épauler pour survivre.

_MG_6340 .jpgLe lundi, les dernières conférences sont La philosophie politique de Saint Thomas d'Aquin comme antidote au poison de la pensée unique et Par ce signe, tu vaincras : mot de conclusion de la session.
A notre époque, Saint Thomas se présente comme la référence incontournable pour toutes les crises que nous traversons, et bien évidemment notre réussite ne s’accomplira que sous le signe de la Croix.
C’est donc le cœur bien enflammé pour la bonne cause que les participants ont ensuite nettoyé les lieux et se sont dispersés en n’oubliant pas de se donner rendez-vous pour les prochaines actions. Nous sommes chrétiens et fiers de l’être. Le travail dans notre France est considérable, mais c’est justement là que nous puisons notre enthousiasme. A nous de construire la France de demain. Dieu a suscité Civitas pour porter Son étendard ; suivons Sainte Jeanne d’Arc et imitons-la : « Dieu premier servi ».

Isabelle

(cliquez sur l'image pour accéder à l'album photo. Matthieu CROONEN © - 2012 - Bruxelles)

25 août 2012

Un ministre français soutient la christianophobie

duflot.jpg

La ministre du Logement s'est prêtée au jeu de la photo cagoulée lors des Journées d'été d'Europe Écologie-Les Verts à Poitiers en signe de soutien aux provocatrices russes de Pussy Riot.

En plus de dégrader la dignité de la fonction ministérielle, Cécile Duflot cautionne indirectement ces actes de vandalisme antichrétien.

Si ces anarchistes avaient fait la même chose dans un temple bouddhiste, une synagogue ou une mosquée, il est fort à parier que le mignon sourire de Madame le Ministre aurait été un peu plus crispé sur la photo...

20 août 2012

Taubira veut libérer les prisonniers pour réduire la récidive !

 prison,taubira,ministre,justice,cité catholique,récidive,surpopulation carcérale

Notre nouvelle Ministre de la Justice fait (encore) parler d'elle : pour réduire le taux de récidive des petits délinquants, Mme Taubira nous explique qu'il faut diminuer, voire supprimer les courtes peines de prison. Celles-ci participeraient à l'engorgement carcéral, et coûteraient cher tout en suscitant in fine plus de délinquance (comme Mme Taubira sans doute ?). Réduire la surpopulation carcérale et la récidive par l'impunité des petites délinquants, il fallait y penser !

Bien sûr, on imagine déjà nos idéologues socialistes venir au secours de leur ministre. Ils nous expliqueront que la peine de prison n'est pas la seule solution et qu'elle est à certains égards criminogène. Ils reparleront de la prévention, des travaux d'intérêts généraux et autres bracelets électroniques. Rien que d'y penser, les délinquants doivent trembler.

En vérité, s'il convient effectivement de ramener le délinquant dans le droit chemin, et pour ce faire de ne pas le réduire à l'état de bête par un isolement excessif, l'oisiveté, la luxure, etc., l'ordre de la justice nécessite le maintien d'une peine proportionnée. Le délinquant doit être puni, éventuellement par des peines que la justice devrait avoir le droit de prononcer, mais que Mme Taubira et ses collègues réprouveraient à coup sûr, comme par exemple le rétablissement d'un vrai travail forcé...

Mais il y a plus : on n'obtiendra rien de durable et de satisfaisant, en ce domaine comme dans d'autres, sans rétablir les principes d'une véritable cité catholique, où l'on apprend aux enfants le respect de la morale et la nécessité de la grâce, les vraies notions de charité et de justice, et tant d'autres principes que la droite et la gauche révolutionnaires se sont évertuées à combattre. Si Mme Taubira a une préférence pour les mesures provocantes et originales, qu'elle songe d'abord à celles-là !


Source consultée : le Figaro sur Internet, publié le 07/08/2012 et mis à jour le 08/08/2012.

29 juillet 2012

La fédération PS du Rhône veut une société asexuée

Capture-d’écran-2012-07-27-à-15.20.09-500x250.png

Vu sur NOVOpress: Sous le titre « Les femmes sont des hommes comme les autres : pour un féminisme solidaire », Cécile Michaux, secrétaire fédérale chargée de la formation des militants à la fédération socialiste du Rhône, et Frédéric Piriou, chargé de la communication de cette fédération, présentent leurs contributions pour le prochain congrès du Parti socialiste des 26, 27 et28 septembre 2012. Les contributions des fédérations départementales ont vocation à être discutées en vue de l’élaboration d’une ligne politique sur tous les thèmes de société pour les prochaines années.

La présente contribution vise, comme l’indique son titre, à mettre en œuvre un « féminisme solidaire » dans la société. Derrière ce terme enjolivé, se cache l’idée d’une destruction des particularités des sexes en vue de la mise en place d’une société niant le genre de chacun, en vue d’une meilleure égalité dans les domaines professionnels et privés entre hommes et femmes. Ainsi, il ne faut plus évoquer les droits de la femme, qui est un terme de nature à les distinguer, mais il faut désormais parler du droit « à l’émancipation des individus ».

L’approche du féminisme proposée, en niant les genres, se veut dès lors une ouverture vers le choix de son genre, mais aussi vers la reconnaissance d’une société asexuée, notamment par l’approbation du mariage entre homosexuels, et transsexuels : « Cette approche universaliste rejoint d’autres combats pour l’égalité. On pense ici notamment aux combats menés par les militants LGBT (Lesbiens, Gays, Bi et Trans) […] Ceux-ci demandent à ce titre le mariage “pour tous”, et non pas le « mariage gay », et se battent donc pour la suppression de la définition sexuée du mariage, vers une dimension plus ouverte d’une union entre “deux individus”. »


Différents moyens pour arriver à mettre en place une telle société sont préconisés

Le premier moyen passe par l’enseignement : « L’éducation doit par ailleurs être un champ d’action central : c’est dans le cadre de l’école de la République, dès le plus jeune âge, qu’il est fondamental d’éduquer les enfants avec les valeurs d’égalité et de fraternité comme ligne d’horizon. Cela passe notamment par la déconstruction des représentations sexuées qui les prédestinent selon leur genre à certaines études et à certaines professions, à un rôle social déterminé dans leurs futures relations familiales, à la domination ou à la soumission au désir de l’autre, à l’acceptation ou au refus de leur identité de genre et de leur orientation sexuelle, et à celle d’autrui » (en gras, souligné par Novopress).

Enfin, le deuxième moyen prévu consiste en une action sur les contenus culturels et publicitaires, et sur les médias en général pour « la déconstruction des stéréotypes de genre dans notre société ».

source: Novopress, agence de presse indépendante

 

2132675025.4.jpg

21 juillet 2012

Gouvernement socialiste : de la laïcité à l'allahicité

François Hollande avait annoncé durant sa campagne électorale vouloir inscrire la séparation de l'Eglise et de l'Etat dans la Constitution. Son gouvernement et le PS se veulent à la pointe d'un fondamentalisme laïque dont la caractéristique essentielle repose sur la haine du catholicisme. Mais vis-à-vis de l'islam, nos socialistes laïques sont prêts à tous les accomodements. Dernière preuve en date : Manuel Valls s'est rendu vendredi dernier à la Mosquée de Paris pour rompre le jeûne à l'issue de ce premier jour de ramadan...

vallsfêteramadan.jpg

20 juillet 2012

Audrey Pulvar à la tête des "Inrockuptibles"

presse.jpgVous vous inquiétiez peut-être du sort d'Audrey Pulvar qui avait perdu sa chronique dans l'émission "On n'est pas couché" sur France 2 parce que son compagnon Arnaud Montebourg est devenu ministre du Redressement productif. Soyez rassurés ! Matthieu Pigasse, directeur général de la banque Lazard et propriétaire des "Inrockuptibles" vient de lui offrir la rédaction en chef du magazine des bobos branchés. Encore un média politiquement très objectif, c'est évident !