Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 mai 2013

Découvrez l'album de l'hommage à Sainte Jeanne D'Arc

civitas, sainte jeanne d'arc, hommage, printemps français,

http://francejeunessecivitas.hautetfort.com/album/hommage...

Le 26 mai, l'Association Catholique des Infirmières et Médecins manifestera avec Civitas

acim-logo.jpegCommuniqué de l’Association Catholique des Infirmières et Médecins :

"C’est bien à une tentative d’assassinat à petit feu effectuée par des médecins qu’a échappé Vincent Lambert grâce à sa famille avec laquelle nous avions eu des contacts. Ce garçon de 37 ans victime d’un accident il y a quatre ans et demi était considéré comme dans le coma. Cet état se définit comme étant la disparition de la vie de relation (avec l’extérieur et l’entourage), et la perte de la conscience. Or Vincent pouvait suivre des yeux, sourire, réagir aux voix familières, manifester sa conscience et ses émotions. Malgré tout, les médecins ont décidé de s’en débarrasser en lui réservant une mort très lente par déshydratation réduisant délibérément les apports hydriques à un demi-litre par jour (il en faut trois pour vivre). Il ne lui a pas été laissé la chance de Richard Bud qui, aux Etats-Unis avait simplement cligné de l’œil, de Bauby (le scaphandre et le papillon), du canadien Scott Routley qui a pu dire qu’il ne souffrait pas en visualisant le concept de oui et de non par l’intermédiaire d’une IRM, d’Angèle Leiby dans un coma profond qui versa une larme quand elle apprit qu’elle allait être débranchée. Or toutes ces personnes n’ont jamais été euthanasiées alors qu’elles étaient dans un état bien plus grave que Vincent Lambert. Ce dernier, Dieu soit loué, sera sauvé in extremis en fin de semaine dernière par un référé judiciaire diligenté par un avocat talentueux à la demande de la famille.

26 mai v2.jpgLe gouvernement veut augmenter le champ de l’euthanasie et étendre ainsi la culture de mort. La loi Taubira en relève par la volonté de détruire notre civilisation en rompant la notion de filiation. Pour éviter toutes ces horreurs, nous serons tous à Paris le 26 Mai prochain pour contrer ces épouvantables dérives sociétales."

26 mai à 14h30 - manifestation "Ennemis du mariage, de la famille, de la France : du balai !" - de la place Général Catroux (métro Malesherbes) à l'Opéra. Venez avec votre balai ou votre drapeau frappé du sacré-coeur !

Du défilé de Sainte Jeanne d'Arc au coup de balai du 26 mai

14 mai 2013

Le 26 mai, pas seulement contre la loi Taubira

26 mai v2.jpgLe 26 mai, il s'agira de manifester, une fois de plus, pour défendre le mariage, la famille et la France catholique. Car il faut bien se rendre compte que le mariage entre personnes de même sexe n'est que la première étape d'un plan que le gouvernement  a déjà rendu public dans des documents officiels qu'hélas personne ne lit. La suite ?
- La légalisation de ce qu'on appelle pudiquement la procréation médicalement assistée puis la gestation pour autrui (plusieurs actuels ministres avaient signé dès 2010 un manifeste en faveur d'un tel projet) qui consiste en réalité à louer les ventres des femmes et à pratiquer la marchandisation de l'être humain pour permettre à des duos homosexuels, par définition stériles, de pouvoir acheter des enfants et s'en prétendre les parents.
Mais le "Programme d'actions gouvernemental contre les violences et les discriminations commises à raison de l'orientation sexuelle ou de l'identité de genre" va bien plus loin ! Et annonce :
- L'introduction dès l'école maternelle de programmes banalisant l'homosexualité et la théorie du gender. Pour rappel, selon cette absurde théorie du gender, ce n'est pas la réalité anatomique et biologique qui fait de vous un homme ou une femme mais seulement ce qui se passe dans votre cerveau, si bien qu'au nom de la soi-disant liberté sacralisée jusqu'à la folie, vous seriez en droit si cela vous chante de vous proclamer homme les jours pairs et femme les jours impairs ! Des représentants du lobby homosexuel seront chargés par le ministère de l'éducation nationale de marteler ces théories contre-nature dès la plus petite enfance.
Des crèches ont déjà été inaugurées dans ce but afin d'encourager les petits garçons à jouer avec des jouets de petites filles et inversément.
- Le formatage de l'opinion sera organisé à travers des formations professionnelles obligatoires pour les enseignants, le personnel médical, les services sociaux, les forces de l'ordre, la magistrature,..., formations destinées à imposer la soumission au lobby homosexuel et à la théorie du gender.
- Un organisme va être créé afin de traquer ceux qui pensent mal et les faire traduire en justice. Les représentants du lobby homosexuel siègeront parmi la direction de ce nouvel organisme.
- La critique du lobby homosexuel et la critique de la théorie du gender vont être inscrites dans le code pénal comme des discriminations condamnables et seront criminalisées.
- Les employeurs devront prouver qu'ils ne pratiquent aucune discrimination à l'embauche sur base de l'orientation sexuelle. Ce qui dans la pratique équivaut à mettre en place un système de quota de personnel homosexuel/bisexuel/transexuel pour éviter d'être suspect.
- Le fait de conseiller à un homosexuel de se corriger sera considéré comme une attitude sectaire.
- Les nouveaux immigrés se déclarant homosexuels et discriminés pour cette raison dans leur pays d'origine pourront s'établir en France.
- L'histoire du lobby homosexuel sera valorisée par le ministère de la culture.
- Les ambassadeurs français soutiendront le lobby homosexuel dans le pays dans lequel ils sont affectés.
Même les formations du BAFA et du BAFD devront inclure ces thématiques. Et les associations familiales, pour être jugées représentatives, devront compter des "familles homoparentales". Jusqu'en dans les moindres détails, tout est imaginé pour subvertir l'ensemble de la société, particulièrement dès le plus jeune âge. La sénatrice socialiste Laurence Rossignol a d'ailleurs déclaré à la télévision (5 avril, France 2, émission Ce soir ou jamais) : "Les enfants n'appartiennent pas à leurs parents, ils appartiennent à l'Etat". Une déclaration qu'il faut également relier à l'intention de Vincent Peillon d'imposer des cours de morale laïque dans tous les établissements scolaires. Car la haine de la famille a pour corollaire la haine de la religion.
Tout cela reflète un authentique totalitarisme. Allons-nous assister à cela sans réagir alors que nous sommes avertis de la perversion de ce projet gouvernemental ? Ce serait impensable !
Par le passé, des lois votées ont néanmoins été bloquées par la détermination populaire. L'enjeu civilisationnel rend notre détermination indispensable et oblige à refuser toute concession.
C'est pourquoi CIVITAS convie tous les défenseurs de la Famille lucides à manifester le 26 mai prochain avec un message clair et une attitude résolue. Il n'y a pas d'exemple d'un gouvernement qui cède devant une foule festive. Seule la ferme détermination d'une foule peut faire reculer un monde politique en perpétuelle quête de réélection. 
 
Alain Escada,
président de CIVITAS

26 mai à 14h30 - manifestation "Ennemis du mariage, de la famille, de la France : du balai !" - de la place Général Catroux (métro Malesherbes) à l'Opéra. Venez avec votre balai ou votre drapeau frappé du sacré-coeur !

+++++++

Des cars s'organisent à partir de nombreuses villes de France. Inscrivez-vous dès à présent.

Des tracts et des affiches sont disponibles auprès de notre secrétariat.

Des bus de toute la France pour la manifestation "coup de balai" du 26 mai

26 mai v2.jpg

Voici la première liste de bus pour rejoindre la manifestation nationale du 26 mai. Réservez dès à présent et sans plus tarder votre place ! Pas encore de bus dans votre région ? N'hésitez pas à susciter sa mise en place !

 AQUITAINE :

Bergerac (24) vers 04h00 – Place du Foirail

Périgueux (24) vers 04h45 – Place du 8 mai 45 (près caserne Pompiers)

Prix : 35€

06.50.68.90.38 – Paypal accepté

 AUVERGNE :

Vichy-Moulin par Varennes sur Allier (03) vers 07h30 /08h00– Place de la Mairie

Prix : 42€

06.60.86.08.45 ou 04 71 61 05 30  – Paypal accepté

 BOURGOGNE : Possibilité de prendre le bus à Nevers (58) vers 09h/9h30

Rsgt : 01.34.11.16.94

 BRETAGNE :

Lanvallay (22) 06h00 – Allée de Beauvais

Rennes (35) 07h45 – 44 rue Manoir de Sévigné (Route de Lorient)

Prix : 40€

02.23.17.15.66 – Paypal accepté

 CENTRE :

Châteauroux (36) vers 09h00 – Parking de l’Escale

Prix : 35€

06.50.68.90.38 – Paypal accepté

 LIMOUSIN :

Limoges (87) vers 07h00 – 7 rue Guillamain

Prix : 35€

06.50.68.90.38 – Paypal accepté

 

NORD :

La Madeleine (59) 10 h - Rue Paul  Doumer (face au Lycée Valentine Labbé)

Prix: adulte = 25 €   étudiant et chômeurs = 15 € - enfants - de 18 ans = 10 €   famille nombreuse = forfait de 70 €

inscription obligatoire : chèque à l'ordre de "l'association catholique des Hauts de France"

à adresser au 14 rue des Frères Bulckaen 59560 COMINES

renseignements : 03.20.77.54.08 - 03.20.51.47.48

 

Riaumont 9h30 (messe à 8h)

inscription obligatoire - renseignements : cgdelebecque@free.fr

 PAYS de LOIRE :

La Roche sur Yon (85) vers 07h45 – Zone commerciale « Les Flâneries »

Prix : 35€

06.31.08.94.44

 Nantes (44) vers 09h00 – Parc de la Beaujoire

Prix : 35€

01.34.11.16.94 – Paypal accepté

 PICARDIE :

Amiens (80) 10h30 – Place Longueville (cirque Jules Verne)

Participation libre

06.82.92.75.03 après 18h30

RHONE-ALPES :

Lyon (69) 08h00 – Rue de la Viabert (Angle Av. Thiers/Av Bellemonte)

                  09h00 – Péage Belleville

Prix : 40€ - étudiant : 30€ - Couple : 70€ - Couple + enfant(s) 70€ + 20€/enf.

04.72.60.93.17 – Paypal accepté

Firminy  - Unieux (42) vers 04h30/5h00  près de Mac Do

St Etienne (42) – vers 5h/5h30 - Rond Point

Roanne (42) – vers 6h30/7h - Mac Do Jardiland

Prix : 42€

06.60.86.08.45 ou 04 71 61 05 30  – Paypal accepté


Réservation:

Bus (dérouler et choisir sa ville)
Ou pour les départs de Lyon:
Départ Lyon

12 mai 2013

En direct de l'hommage à Sainte Jeanne d'Arc à Paris

Fin de l'hommage à Sainte Jeanne d'Arc. Rendez-vous le 26 mai autour d'un discours de Vérité.

Ni "mariage" homo, ni union civile!

Le Printemps Français est en marche! Sainte Jeanne D'Arc priez pour nous!

Mobilisez-vous! On ne lâche rien!

 

Hommage à Sainte Jeanne D'Arc, dépôt de gerbe et discours d'Alain Escada place des Pyramides

Retrouvez sur Twitter le live-tweet du discours d'Alain Escada.

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

La tête de cortège arrive place des Pyramides

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

Le cortège descend le boulevard Malesherbes et débouche sur la Madeleine.

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

 

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

C'est le départ derrière Jeanne d'Arc et son escorte en costume d'époque.

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

 Des lanceurs de drapeaux assurent l'animation.

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

Le départ approche ! direction place des Pyramides...

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

Jeanne d'Arc sur son cheval, prête au départ.

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

Les drapeaux flottent au vent.


 

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

La place Saint Augustin à Paris se remplit petit à petit.


A partir de 14h30 suivez en direct le défilé d'hommage à Sainte Jeanne d'Arc à Paris de la place Saint Augustin à la place des Pyramides.

Hommage à Sainte Jeanne d'Arc, civitas, alain Escada, printemps français,

Pour nous soutenir, nous encourager et participer.

Envoyez vos SMS de soutien au 71001 en commençant par "Civitas". (0,5€/sms)

10 mai 2013

Neuvaine à Sainte Jeanne d'Arc pour la défense du mariage, de la famille et de la France

Alors que nous préparons le défilé du 12 mai en hommage à Sainte Jeanne d'Arc ainsi que la manifestation du 26 mai pour défendre le mariage, la famille et la France, nous vous encourageons à vous joindre à nous dans la récitation d'une neuvaine à ces intentions.

neuvaine à Sainte Jeanne d'Arc

Réciter après la prière de chaque jour

Sainte Jeanne d'Arc, votre martyr est la grande victoire de Dieu sur nos ennemis. Intercédez, du Royaume des Cieux, pour que nous soyons préservés des guerres contre notre pays et des assauts contre notre foi. Que la France se souvienne qu'elle est la Fille Aînée de l'Eglise.

Prions

Seigneur, nous Vous rendons grâce car Vous avez béni notre pays en nous donnant Sainte Jeanne d'Arc: Suscitez encore de nombreuses vocations pour garder intacte la mission apostolique de la France. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Réciter ensuite Un Notre Père, un je Vous Salue Marie et un Gloire au Père.

Premier jour

Jeanne, le Seigneur a chargé l'Archange saint Michel de vous apparaître et de vous annoncer votre mission de sauver le royaume de France. Jeanne, votre grand désir de servir Dieu et de tout faire pour lui plaire, vous font prononcer le « fiat » malgré vos craintes de ne pas être digne et capable d'accomplir cette mission. Le ciel vous a donné une épée pour combattre, et les voix de sainte Catherine et de Sainte Marguerite pour vous guider. Intercédez pour que nous puissions toujours répondre à notre vocation. Amen.

Deuxième jour

Jeanne, vous rendez visite au Dauphin de France. Vous lui révélez qu'il est le véritable héritier de France, et fils de roi, qu'il sera couronné à Reims et que vous êtes venue pour l'aider à accomplir ce désir du Ciel. Vous livrez ensuite de nombreuses batailles contre les Anglais, et vous en sortez toujours victorieuse. Vous livrez également bataille au péché dans votre propre camp et vous demandez à vos soldats de retrouver l'état de grâce. Intercédez maintenant pour que notre pays se souvienne de son baptême et retrouve le chemin des sacrements. Amen.

Troisième jour

La semaine de Pâques de cette année 1430, alors que vous vous trouvez dans un fossé de Melun, les voix de saintes Catherine et Marguerite vous annoncent que vous serez faite prisonnière avant la fête de la saint Jean et que Dieu vous viendra en aide durant cette épreuve. Vous êtes alors envahie d'angoisse et tentée de ne pas vous soumettre à la Volonté du Seigneur afin de sauver votre vie. Priez pour nous, afin que nous fassions toujours la volonté de Dieu, et non la nôtre. Amen.

Quatrième jour

C'est le 26 Mai, après une rude bataille, que vous êtes prise par un archer du camp adverse. Vous êtes ainsi arrêtée et accusée par l'Inquisition d'hérésie et d'idolâtrie. Malgré vos craintes et vos peurs, vous vous laissez emprisonner. Vous gardez confiance en vos voix, et vous demandez leur intercession afin de répondre aux questions qui vous sont posées. Demandez à Dieu, pour nous, le courage et l'audace d'affirmer notre foi. Amen.

Cinquième jour

Vous êtes torturée moralement, assaillie par de nombreux et interminables interrogatoires, abandonnée et trahie de tous, y compris du Roi, traitée comme une prisonnière de guerre, menacée corporellement par les gardiens de votre cellule, accusée de nombreuses fautes que vous n'avez pas commises, sans avocat. Toujours docile aux conseils de vos voix, vous répondez sans crainte à tout ce que l'on vous demande. Intercédez pour que nous ayons toujours recours à la prière dans nos difficultés. Amen.

Sixième jour

Tous vos accusateurs s'acharnent pour vous faire faillir, pour vous faire contredire les faits que vous relatez ; ils vous accusent, vous menacent de tortures physiques, vous harcèlent sans cesse durant des heures ; en vain, vous avez toujours réponse à toutes les questions, jusqu'au jour, où, n'en pouvant plus, effrayée par la mort, vous reniez tout. Puis, par la grâce de Dieu, vous acceptez avec courage le martyre et revenez sur vos reniements. Malgré la reconnaissance de certains de vos juges de l'intervention divine dans votre conduite, vous êtes condamnée à mort par le supplice du feu. Priez pour que la France relève la face et se souvienne de ses promesses faites à Dieu. Amen.

Septième jour

Jeanne, vous êtes surnaturellement soutenue par le Ciel, mais vous n'échappez pas aux angoisses provoquées par la sentence. Vous auriez préféré « être décapitée sept fois plutôt que brûlée et réduite en cendres. » Sur le bûcher une fois liée, vous demandez pardon aux anglais et à tous vos ennemis, pour les batailles livrées contre eux, et, d'une voix haute et claire, vous pardonnez à tous ceux qui vous ont condamnée. « Mes saintes ne m'ont pas trompée, ma mission était de Dieu. Saint Michel, sainte Marguerite et sainte Catherine, vous tous, mes frères et soeurs du Paradis, venez à mon aide... » Au milieu des flammes, vous regardez la croix qui vous est présentée, et vous prononcez le Nom de Jésus avant de mourir. Soyez notre modèle dans l'obéissance, dans la confiance en Dieu, et la persévérance dans notre mission. Amen.

Huitième jour

Alors que le bourreau éteint le brasier afin que tous voient le cadavre défiguré de celle qui les a fait trembler, il écarte les cendres et le miracle apparaît devant leurs yeux effrayés: votre coeur est là, rempli d'un sang vermeil et semblant vivre encore! Du soufre et de l'huile sont alors répandus dessus, le feu reprend puis s'éteint à nouveau, le laissant toujours intact. Inquiet de ce miracle et craignant l'émotion du peuple, le cardinal d'Angleterre ordonne que vos os, vos cendres et surtout votre coeur soient jetés immédiatement dans la Seine. Le bourreau dit alors : « J'ai grand peur d'être damné pour avoir brûlé une sainte » Des cris s'élèvent dans la foule : « Nous sommes tous perdus car une sainte a été brûlée ! » Aidez-nous à servir Dieu et à ne chercher que la gloire du Ciel. Amen.

Neuvième Jour

Après votre mort, mourut la prospérité des anglais en France. Depuis le bûcher de Rouen, ils ne connurent que déceptions et défaites. A leur grande honte et confusion, ils furent rejetés de tous les pays qu'ils avaient conquis. Tous ceux qui avaient jugé avec mauvaise foi la Pucelle trouvèrent la mort peu de temps après la sienne. L'évêque Cauchon, enrichi par le Roi d'Angleterre, mourut subitement; il fut excommunié par le Pape et ses os furent jetés aux bêtes féroces. Ainsi s'accomplit la prédiction faite à Jeanne, en sa prison, par ses voix : « Vous aurez secours. Vous serez délivrée par une grande victoire. Prenez tout en gré. Ne vous souciez pas de votre martyre. Vous viendrez enfin au Royaume du Paradis. » Que la résurrection soit le seul but de notre vie. Soyez présente à nos côtés et contribuez encore à la sanctification de notre pays. Amen.

08 mai 2013

12 et 26 mai, tous à Paris - Résister et attaquer

1. Résister et attaquer. Ces deux actes de la vertu de force seront au cœur de l’Hommage national à Sainte Jeanne d’Arc. Pour un catholique français, ce rendez-vous du 12 mai n’est pas facultatif.

Le mythe laïque d’une saine laïcité est présenté partout comme la condition du « vivre ensemble » rendu nécessaire par le triomphe de l’individualisme et du personnalisme. Face à ce défi lancé à la nature sociale de l’homme, nous allons mettre notre combat pour une société chrétienne par ses institutions et ses lois sous la protection de la bergère de Domrémy. En elle, nous trouvons cette magnanimité des humbles choisis par Dieu pour continuer à nous communiquer une force inépuisable en face d’un mal difficile à vaincre. (...)

Demandons à Jeanne la fidélité au devoir d’état, elle nous habitue à ne pas céder au découragement. Le service de la patrie appartient aux exigences du devoir d’état. Nous sommes catholiques, nous appartenons à la nation française. Le devoir d’état a un lien concret avec le bien commun. Il s’agit de travailler ensemble, de nous épauler dans la résistance, de nous préparer au jour assigné pour la délivrance.

Le bien propre de Jeanne d’Arc était de rester avec ses parents, de garder ses troupeaux à l’ombre de son clocher. Mais, il y a « grand pitié au royaume de France » lui disent ses voix. Le bien commun s’impose à elle, jusqu’au sacrifice de sa vie.

« Sustinere et aggredi ». Résister et attaquer. Pas d’illusionnisme, d’utopie, de rêves malsains, de constructions imaginatives. Le temps presse, le temps n’est plus de délibérer mais d’agir. (...) Notre hommage national à Sainte Jeanne d’Arc ne doit pas être un feu de paille allumé le douze mai. Il nous est demandé de nous engager et de marcher dans le combat de la foi et dans le combat politique. L’enjeu est celui d’une société fondée sur le bien commun temporel conduisant, par l’Eglise, à la béatitude du ciel.

 

Abbé Bruno Schaeffer

+++++++

(...) venez tous le dimanche 12 mai à Paris ! Priez ! Chantez à Sainte Jeanne d’Arc ! Formez-vous par la prière et l’étude pour la bataille en cours, car sachez que la France, fille aînée de l’Eglise, a une mission particulière. Et quand elle est malade, le monde est malade.

Père Jean-Jacques Marziac (Coopérateurs du Christ-Roi)

 

JA 2013 - 2.jpg


12 mai à 14h30 - défilé en hommage à Ste Jeanne d'Arc - de la place St Augustin à la place des Pyramides

 

26 mai v2.jpg


26 mai à 14h30 - manifestation "Ennemis du mariage, de la famille, de la France : du balai !" - de la place Général Catroux (métro Malesherbes) à l'Opéra

+++++++

2. Appel aux volontaires

Les circonstances particulières que vit la France en ce moment avec la mise en place de lois iniques défigurant la Famille, socle de base de la société, nous obligent à une mobilisation sans faille, déterminée. D'abord le 12 mai, pour un défilé en hommage à Ste Jeanne d'Arc, modèle par excellence des vertus dont nous avons besoin dans les combats à mener. Ensuite le 26 mai, pour une manifestation dont le but est de défendre le mariage, la famille et la France, quelles que soient les trahisons des fausses élites politiques, prisonnières de lobbies internationaux et de forces occultes au projet infâme.

Pour assurer le meilleur déroulement de ces deux événements, nous lançons un appel pressant aux volontaires. Nous avons besoin de volontaires pour le service d'ordre (les 12 et 26 mai), pour la distribution de tracts (les 12 et 26 mai), pour la vente des balais et drapeaux (le 26 mai). Contactez au plus vite notre secrétariat à ce sujet (01.34.11.16.94 - secretariat@civitas-institut.com )

Alain Escada,
président de CIVITAS
 
Pour assurer à ces deux événements tout le faste nécessaire, nous avons besoin de rassembler rapidement 25.000 euros.
CIVITAS est à la pointe du combat pour obtenir un sursaut contre-révolutionnaire. Mais nous ne pourrons y arriver sans votre aide. Chaque euro que vous nous confierez servira à faire entendre haut et fort la voix des catholiques et des patriotes.
 

Adhésion à Civitas : normale : 10 € - militante : 30 € - de soutien : 50 € / Adhésion à France Jeunesse Civitas : normale : 5 € - militante : 15 € J'adhère en ligne

S'abonner à la revue Civitas : 25 € Je m'abonne en ligne (colonne de droite)

Achat en ligne des différents numéros de la revue : J'achète en ligne

Faire un don à Civitas. Nos seuls moyens financiers proviennent de votre générosité. Dons en ligne  (colonne de gauche)

Pour les adhésions, abonnements et dons, vous pouvez également envoyer vos chèques à

Civitas - 17 rue des Chasseurs à 95100 Argenteuil

Quelques blogs à découvrir ou à re-découvrir

blog.jpg


Quelques blogs à découvrir ou à re-découvrir.

Tout d'abord: http://madelon25.over-blog.fr

Le blog d'une étudiante catholique passionnée par l'actualité et la politique. On y trouve une analyse de l'actualité politique française, belge et du monde en général et des nouvelles catholiques.


Mais aussi: http://france-terre-de-saints.over-blog.com

Le blog d'un étudiant catholique en lettres, amoureux de notre Histoire. On y trouve un carnet quotidien consacré à tous les saints de France, connus et méconnus. 

D'autres descriptions de blogs à découvrir suivront.

Hier soir à Saint-Etienne, les défenseurs de la Famille étaient mobilisés.

Hier soir encore, les défenseurs de la Famille ont démontrés que leur mobilisation contre l'inique loi Taubira n'était pas près de faiblir.

A Saint Etienne (42) les "veilleurs en prière" étaient une petite centaine sur la Place Marengo devant la Cathédrale.

Civitas, Saint Etienne, loi Taubira, ONLR, printemps francais, veilleurs en prière,

Chants et chapelet se sont succédés  jusqu'à 23h30 dans une ambiance très calme et priante. 

Civitas, Saint Etienne, loi Taubira, ONLR, printemps francais, veilleurs en prière,

une croix faite de lumignons et le drapeau français !

Civitas, Saint Etienne, loi Taubira, ONLR, printemps francais, veilleurs en prière,

Les "veilleurs en prière" en véritables "sentinelles" dans la nuit, chantent, prient et témoignent calmement mais avec persévérance et détermination de leur opposition à la dénaturation du mariage et à la destruction de la Famille.

On ne lâche rien !

D'autres rendez-vous suivront.

Mais d'ors et déjà, prévoyez de rejoindre Paris le 26 mai prochain pour une grande manifestation nationale et sans concession pour la défense de la Famille, contre la loi Taubira et contre l'union civile.

Ennemis du mariage, de la famille et de la France: " Du balai ! " 

07 mai 2013

Frigide Barjot fait la promo de l'union civile et "si certains ne sont pas contents, libre à eux de rejoindre Civitas"

Extrait d'un entretien avec Frigide Barjot publié sur le site du Nouvel Observateur le 6 mai : Vous étiez à Lyon ce dimanche, où vous avez été chahutée. Que s'est-il passé ? - Il y a eu une sorte de provocation de la part d'élus du FN et de membres du Printemps français qui brandissaient des banderoles contre l'union civile, alors que nous venions d'expliquer quelques minutes auparavant que le meilleur moyen de faire barrage à la loi Taubira était que les politiques s'emparent de cette union civile. J'ai dit que tant que ces banderoles seraient maintenues, je ne prendrais pas la parole. Je suis donc descendue du podium et allée boire une bière au McDo avec quelques jeunes de la Manif pour tous. Hervé Mariton m'a rejointe. (...) Si certains ne sont pas contents, libre à eux de s'en aller rejoindre le Printemps français ou Civitas.
 
26 mai v2.jpgVoilà qui tombe bien car CIVITAS est en effet prêt à accueillir tous ceux qui en ont assez des trahisons de Frigide Barjot. Et qu'on ne vienne pas nous dire qu'il ne s'agit que d'un errement personnel supplémentaire de Barjot qui ne serait pas représentatif des autre porte-parole de la "Manif pour tous". Ce matin, Barjot tenait avec ces porte-parole de la "Manif pour tous", ainsi que quelques-uns de ces "amis homosexuels" et le député UMP Hervé Mariton une conférence de presse pour présenter de nouveaux sites internet dont l'un destiné à la promotion de l'union civile.
 
Que tous ceux qui ne supportent plus de telles trahisons se joignent à nous le 26 mai prochain pour un grand coup de balai !

06 mai 2013

Le 26 mai, manifestons sans concession !

du balai !,manifestation 26 mai,civitas,alain escada,printemps français,on ne lâche rienHier à Lyon, Frigide Barjot a une fois de plus fait bondir les vrais défenseurs de la famille. Celle qui ne vit que pour les médias et qui cultive les propos équivoques s'est mise en tête de défendre "l'union civile" pour les homosexuels. Comme s'il suffisait de changer les mots pour effacer le caractère inacceptable de la reconnaissance par l'Etat de l'union de deux personnes de même sexe... Barjot baigne dans le maquillage mais ne se rend pas compte que le pays réel qui grogne ne se contentera pas d'une victoire cosmétique. Fort heureusement, la foule réunie à Lyon s'est mise à huer Barjot au point que celle-ci a par deux fois abandonné la tribune. Le vent tourne. Le temps des manifestations festives est révolu. Beaucoup ouvrent les yeux et ne veulent plus ni des compromissions ni des trahisons. Ils ne se mobilisent pas ni pour venir applaudir les "amis homosexuels" de Barjot, ni pour revendiquer "l'union civile" ni pour faire le jeu de l'UMP.

A tous ceux-là, nous disons : le 26 mai, rejoignez-nous pour une vraie manifestation sans concession. Avec Civitas mais aussi beaucoup d'autres mouvements, et surtout beaucoup d'anonymes, venez vous adresser aux ennemis du mariage, de la Famille, de la France en leur criant : "Du balai !"

01 mai 2013

Replay des interventions au Congrès de la France catholique

Du gender à l'euthanasie...

Table ronde avec le Dr Dickès, le Dr Perrel et le Dr Dor animée par Jeanne Smits

 

Profanations et violences antichrétiennes 

Daniel Hamiche, directeur de l'Observatoire de la Christianophobie dresse l'état de la situation de l'antichristianisme en France et dans le monde.

 

 

Droit et traitement judiciaire de l'antichristianisme

L'intervention de Maître Jérôme Triomphe, l'avocat de l'AGRIF et de nombreux manifestants interpellés ces derniers temps par le régime socialiste.

 

 

 Le plan de Vincent Peillon

La présentation de Vivien Hoch au congrès de la France catholique sur le plan de Vincent Peillon concernant l'éducation nationale.

 

 

 Le patriotisme catholique

Roger Holeindre, président du Cercle National des Combattants parle du nécessaire patriotisme catholique qui doit nous pousser à résister.

 

 

 France, fille aînée de l'Eglise !

Jean-Pierre Maugendre est le président de Renaissance Catholique. Il nous parle de la vocation de la France dans les combats actuels. 

 

 

Nouvelles technologies au service du Bien

Louis-Marie Resseguier appelle tous les catholiques a faire bon usage des nouvelles technologies de l'information et de la communication. Internet peut être un vecteur prodigieux de nos idées...

 

 

 L'audiovisuel et les catholiques à l'ère d'internet

Conférence donnée par Pascal Bernardin au congrès de la France catholique.

 

 

 Un sain communautarisme

Rémi Fontaine vient de publier la première analyse du phénomène du "Printemps Français". Il nous parle ici, au congrès de la France catholique, de la nécessité du communautarisme catholique.

 

 

La haine de la famille corollaire de la haine de la religion

 Intervention de Alain Escada, président de Civitas, au congrès de la France catholique. La haine de la famille que l'on voit aujourd'hui n'est que le corollaire de la haine de la religion catholique. 

 

 

L' engagement catholique dans la vie municipale

Charles Perrot explique dans cette conférence donnée à l'occasion du congrès de la France catholique pourquoi et comment les catholiques doivent s'engager dans la vie municipale.

 

 

 L'exemple d'une petite commune

Au congrès de la France catholique, Charles Berhollet, maire de Rouvray, donne l'exemple de son engagement municipal sous le regard du Bon Dieu. 

 

 

 L'exemple d'une commune moyenne

Au congrès de la France catholique, Frédéric Abraham explique comment il faut s'engager dans la vie municipale, et les bienfaits que l'on peut en retirer même si l'on n'est pas élu. 

 

 

Catholiques, vous devez vous engager

 Au congrès de la France catholique, l'abbé Xavier Beauvais exhorte les catholiques à s'engager dans la vie politique.

 

 

 Résister, Riposter, reconstruire

Alain Escada tire les conclusions du congrès de la France catholique.

 

Bruxelles: École primaire publique... mais "coranique" (Le Soir Magazine)

Pour lire la suite - cliquez ici ou sur l'image

civitas,islam,école,bruxelles

29 avril 2013

Le 12 mai, venez défendre la Famille, la Patrie et la Foi : défilé Ste Jeanne d'Arc

Le défilé en hommage à Ste Jeanne d'Arc, le dimanche 12 mai à 14h30, de la place St Augustin à la place des Pyramides. Attaquer la Famille, c'est également attaquer la Patrie et la Foi. Dans ce contexte, Ste Jeanne d'Arc s'impose comme le modèle de chef dont la France a cruellement besoin. Soyons nombreux à le témoigner publiquement.

JA 2013 - 2.jpg

CIVITAS à Unieux ce samedi 4 mai

unieux.jpg

CIVITAS à Lyon ce samedi 4 mai

lyon.jpg

27 avril 2013

En direct du congrès de la France Catholique

En plus des plusieurs centaines de personnes qui ont assistées physiquement au congrès de la France catholique à Paris ce week end,

Vous avez été  plus de 600 à suivre le "direct live" des interventions sur nos sites-web.

Un grand merci pour votre soutien !

civitas,congrès de la france catholique,résister,riposter,reconstruire

Retrouvez le replay des interventions dans le courant de la semaine.

 
Vous pouvez envoyer vos commentaires par SMS au 71001 en commencant par "Civitas" (0,5€/sms)
 
Pour nous soutenir vous pouvez faire un don
 
                                                             

Le mariage : du sacrement au CDD

C’est au nom de l’égalité des droits que la loi sur le « mariage » homosexuel a été votée à l’Assemblée nationale, le 23 avril 2013. Parmi les plaidoyers en faveur de cette loi, on a pu lire, dans Le Monde du 12 janvier 2013, celui de Danièle Hervieu-Léger, intitulé Le combat perdu de l’Eglise : « Si la question du mariage homosexuel peut être considérée comme le lieu géométrique de l’exculturation (sic) de l’Eglise catholique dans la société française, c’est que trois mouvements convergent en ce point pour dissoudre ce qui restait d’affinité élective entre les problématiques catholique et séculière du mariage et de la famille. »

Et la fameuse « sociologue des religions », parfois fumeuse, d’énumérer ces trois mouvements : « égalité des droits jusque dans l’intime, déconstruction de l’ordre supposé de la nature, légitimité de l’institution désormais fondée dans la relation des individus », car sur ce dernier point, selon elle, « le droit de la famille a homologué ce fait majeur et incontournable : ce n’est plus désormais le mariage qui fait le couple, c’est le couple qui fait le mariage. »

Sous ces expressions feutrées se cache une réalité plus brutale. Ainsi le socialiste René Viviani écrivait sans détours, dans L’Humanité du 4 octobre 1904, à propos de la laïcisation de l’enseignement, faite au nom de la neutralité : « La neutralité fut toujours un mensonge. (…) On promit cette chimère de la neutralité pour rassurer quelques timidités dont la coalition eût fait obstacle au principe de la loi ». La franchise pour les socialistes d’aujourd’hui serait de reconnaître : « L’égalité des droits est un prétexte. Nous n’avons qu’un seul objectif : faire une famille irréligieuse, opposée à tout ordre naturel, qu’aucune institution supérieure ne puisse régler ». En clair, un couple qui n’est plus uni par le mariage, mais des partenaires qui font, défont et refont à leur guise un mariage biodégradable où oui devient non… et vice-versa.

source: abbé Alain Lorans pour DICI (26/04/2013)

26 avril 2013

Ce week end, suivez le congrès de la France Catholique en direct !

congrès de la france catholique

Ce week-end, vous pourrez suivre le congrès de la France Catholique en direct sur ce blog.

Vous pourrez également interagir par sms+ si vous le souhaitez.

Envoyez vos commentaires par SMS au 71001 en commençant par "civitas".(0,5€/sms)

Pour nous soutenir, vous pouvez aussi