Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 juin 2013

CIVITAS apporte son soutien aux défenseurs de la famille autrichiens

marche pour la famille en Autriche

Demain samedi 15 juin, se déroulera à Vienne en Autriche une grande Marche pour la Famille.

A la demande des organisateurs de cet évènement en Autriche, Civitas formule expressément, à cette occasion, son soutien et celui de tous les défenseurs de la famille français, aux défenseurs de la famille autrichiens.

 

Message de soutien de CIVITAS aux défenseurs de la famille autrichiens :

Chers amis Autrichiens,

En France, CIVITAS est très mobilisé pour la défense de la Famille, pour la Vie et les enfants et contre une loi infâme sur le «mariage» homosexuel depuis que notre gouvernement socialiste a commencé à en parler.

En France, la fin de l'année 2012 et l'année 2013 ont jusqu'ici été marquées par une mobilisation sans précédent pour la défense de la famille et contre cette loi infâme.

Face au mépris, à la radicalisation et à la violente répression policière du gouvernement socialiste de M. Hollande, notre motivation et notre détermination à défendre la famille s’en sont trouvées augmentées.

Nous croyons que cette volonté de destruction délibérée de la Famille n’est pas seulement un problème français, mais aussi un problème européen et mondial. C'est pourquoi nous vous soutenons dans votre combat pour la défense de la famille, pour les valeurs fondamentales de notre civilisation chrétienne et, finalement, pour le bien commun de toute la société autrichienne.

Ces lois contre la famille et même contre le bon sens sont illégitimes parce qu'elles ne servent évidemment pas  le bien commun en dénaturant le mariage et détruisant ainsi la famille. Comme nous le rappelle saint Thomas d'Aquin, une loi est une loi que si elle ne sert le bien commun et  ne respecte la loi naturelle. Sinon, c'est une «corruption de la loi » (cf.Somme théologique I, II, q 95, a 2).

Nous devons tout faire pour combattre et gagner contre ces projets néfastes et honteux qui nous amènent droit vers une «culture de mort».

Vous ne devez pas sous-estimer le poids que votre combat peut avoir dans votre pays et dans le monde entier.

En 1683, c’est à Vienne que l'invasion de l'Europe par les islamistes a été arrêtée. Ainsi, c’est donc dans votre belle ville de Vienne que notre grande et chère civilisation occidentale et chrétienne a été sauvée une première fois. Votre rôle en 2013 ne devrait pas être moins important dans la défense de la famille, du bon sens et de l'ensemble de la société autrichienne et européenne!

Ensemble, en tant que défenseurs de la Famille de nations différentes, nous représentons la vraie Europe, l’Europe réelle, celle du bon sens, l'Europe de la Famille ; c'est-à-dire, l'avenir de l'Europe et l'Europe de l'avenir!

«Nous sommes la jeunesse du monde», comme le disait le Général Charette, un  général Vendéen, au cours de sa lutte contre la révolution française.  L'avenir nous appartient!

Nul doute qu'avec l'aide de Dieu, nous parviendrons progressivement à réaffirmer, dans nos pays, le bon sens, le droit naturel et nos valeurs chrétiennes historiques pour le bien commun de nos sociétés.

Soyez assurés de notre soutien et du soutien de tous les défenseurs de la famille en France dans votre lutte acharnée contre ces projets destructeurs pour la société d'un mondialisme toujours plus envahissant, puissant et dangereux.

CIVITAS

01 juin 2013

A Saint Etienne, on ne lâche rien !

Hier soir à Saint Etienne (42), nouvel épisode des veilleurs en prière.

Photo0677.jpg

Plus d'une cinquantaine de personnes se sont retrouvées place Marengo devant la cathédrale pour une veillée de prière et chanter le chapelet malgré le froid et la pluie.

Photo0681.jpg

Certains n'avaient pas oubliés d'apporter fièrement leur drapeau, acquis dimanche dernier à la manif !

dr.png

Partout en France, on ne lâche rien !

 Hollande, Taubira, cette loi on n'en veut pas !

31 mai 2013

Honneur à Maître Jérôme Triomphe et à quelques-uns de ses confrères

civitas, maitre Triomphe, article 432-4 code pénal, arrestation arbitraire,Voici un extrait d'un article publié sur le site du magazine Le Point :

"Je viens d'être appelé par une cliente qui se trouve dans votre panier à salade et qui m'a dit qu'elle avait été arrêtée pour rien. C'est un abus d'autorité." Mercredi 29 mai, boulevard du Palais à Paris, Jérôme Triomphe, 38 ans, avocat, brandit le Code pénal devant les portes du tribunal de grande instance. Des policiers de la préfecture de police de Paris viennent d'interpeller plusieurs étudiantes venues soutenir des manifestants "anti-mariage pour tous" jugés en comparution immédiate devant la 23e chambre correctionnelle. Motif de l'arrestation ? Selon l'avocat, c'est uniquement parce que les étudiantes portent un tee-shirt "anti-mariage pour tous". Dans les faits, aucune image ne montre leur arrestation. 

Retenue dans le fourgon de police stationné devant le palais de justice, l'une d'entre elles a eu l'idée d'appeler depuis son téléphone portable l'avocat. Jérôme Triomphe, qui filme la scène avec son iPhone, crie son indignation et menace de prison des fonctionnaires mi-amusés, mi-embarrassés. En effet, l'article 432-4 punit de sept ans d'emprisonnement toute personne dépositaire de l'autorité publique se rendant coupable lors de l'exercice de sa mission d'ordonner ou d'accomplir arbitrairement un acte attentatoire à la liberté individuelle. 

"Je ne vous parle pas, je reçois des ordres, vous m'empêchez de faire mon travail", rétorque à l'avocat une jeune policière en uniforme. "Puis-je avoir le nom de la personne qui vous a donné l'ordre d'arrêter ces gens", interroge, vindicatif, Me Triomphe. Pas de réponse. Sous la pression de l'avocat, les étudiantes seront finalement relâchées et reconduites au métro par les forces de l'ordre. Cela constitue là encore, selon Me Triomphe, une infraction à la liberté d'aller et venir. "Cette vidéo illustre parfaitement les arrestations arbitraires qui se perpétuent depuis deux mois en marge des manifestations anti-mariage pour tous, affirme Me Jérôme Triomphe. Mais là, en relâchant immédiatement ces étudiantes, c'est la première fois qu'ils reconnaissent l'illégalité de ces interpellations."

Pour lire la suite et regarder la vidéo chochttp://www.lepoint.fr/politique/video-manif-pour-tous-quand-les-policiers-sont-hors-la-loi-31-05-2013-1674967_20.php

29 mai 2013

Discours d'Alain Escada le 26 mai, place de l'Opéra à Paris

Ni maçonnique, ni laïque, la France est catholique.

28 mai 2013

Le 26 mai de Civitas à travers le regard d'autres médias

Photo0663.jpg

La manifestation de Civitas du 26 mai vue par d'autres médias.

Tout d'abord, un récit lu sur un excellent blog: 

"Je me trouvais le 26 mai à la manif de Civitas avec quelques amis. Avec mes amis, nous tenions à ne pas rater cette occasion historique de manifester résolument notre attachement au mariage et à la famille et notre opposition aux lois mortifères et à la politique suicidaire du gouvernement, et ce sans me laisser impressionner par les quasi-menaces du gouvernement concernant le déroulement potentiel des manifestations. La manif se déroulait donc dans une ambiance bon enfant, sans aucun incident..."  lire la suite ici ou sur http://madelon25.over-blog.fr/provocations-polici%C3%A8res-lors-de-la-manif-de-civitas-du-26-mai

Egalement, la manifestation de Civitas du 26 mai dans le Figaro d'hier:ici  et  ici .

27 mai 2013

Alerte à la bombe contre le local de CIVITAS

Le logo.jpgsecrétariat de CIVITAS a reçu ce matin un appel téléphonique annonçant un attentat à la bombe contre notre local. La voix masculine se présentait comme un militant LGBT. La police est parvenue cet après-midi même à identifier l'auteur de l'appel.

Lire à ce sujet le compte-rendu de Metro : ici

http://www.metronews.fr/paris/argenteuil-alerte-a-la-bombe-dans-les-locaux-de-civitas/mmeA!eqL1VEuBRT2c/

Reportage sur la manifestation du 26 mai

 

Remontée du cortège de la manifestation du 26 mai

26 mai 2013

10.000 défenseurs de la famille autour de Civitas à Paris cet après-midi!

civitas,printemps français,alain escada,loi taubiraCet après-midi, sans se laisser impressionner ou démotiver par les mises en gardes injustifiées des idéologues clivants qui composent actuellement le gouvernement, environ dix mille défenseurs de la famille, auront répondus présent avec enthousiasme et détermination à l'appel de CIVITAS.

En manifestant cet après-midi aux cotés de Civitas et de nombreuses autres associations entre la place Catroux et Opéra, ces très nombreux catholiques et patriotes français souhaitaient marquer leur attachement au mariage, à la Famille et aux valeurs qui sont l'âme de notre Pays et qui ont fait la grandeur de notre civilisation.

Cet après-midi aux côtés de Civitas, ces ambassadeurs du Pays réel ont voulu exprimer avec détermination et sans concession leur colère vis à vis du mépris et de l'autisme dont le Gouvernement et le législateur font preuve à leur égard en mettant tous les moyens en oeuvre pour détruire la famille.

C'est la France laborieuse et toujours silencieuse, la France des oubliés, qui est venue courageusement cet après-midi de tout le territoire national pour exprimer publiquement sa vive inquiétude concernant l'avenir de la Nation, en considérant les conséquences dramatiques pour la société de la destruction de la famille voulue et imposée par le gouvernement avec l'infâme loi Taubira. 

Notre manifestation s'est déroulée  dans le calme et la bonne humeur jusqu'à ce que la police, sans aucun motif et sur l'ordre express de la préfecture, ne procède à des encerclements de plusieurs groupes de manifestants pacifiques en vue de contrôles d'identité injustifiés et d'interpellations arbitraires.
Démontrant de nouveau que la provocation gratuite et la volonté de créer des débordements ne sont pas de notre fait.

Quarante-cinq ans après mai 68, l'infâme loi Taubira et les inavouables projets pour la société de la "révolution légalisée"  incarnée par ce gouvernement  ne représentent  finallement  que le désordre légalisé. Cette loi s'opposant si clairement au bon sens élémentaire et au bien commun de la société, elle en devient par là illégitime et en aucun cas nous ne considérerons lui devoir ni obéissance ni respect. 

Cette inique loi Taubira, héritière de l'idéologie soixante-huitarde et nihiliste, n'est en fait que le premier acte d'une tragédie nationale qui au nom de l'égalité, privera certains enfants du droit naturel et inaliénable d'avoir un papa et une maman puis débouchera inévitablement sur la marchandisation du corps humain avec la gestation pour autrui (GPA). Parallèlement, la vulgarisation large, obligatoire et préméditée de l'idéologie du Gender par l'éducation nationale privera les enfants de leur liberté et de leur avenir en les laissant sans repères moraux ou de bon sens dans une société de consommation toujours plus cruelle et sans pitié.

Ce 26 mai ne marque donc que le début d'une mobilisation déterminée et persévérante pour la défense du bon sens élémentaire, du mariage, de la famille, des enfants, et de la France !
 
Ce 26 mai marquera la métamorphose de ce printemps français en un premier et véritable sursaut contre-révolutionnaire. C'est à dire la réaction du bon sens, de l'ordre naturel et chrétien face à la révolution légalisée qui tente encore et toujours de s'imposer par la force et la violence.

Nous ne lâcherons rien! Restons mobilisés!

Le mot d'ordre reste le même: Du balai aux ennemis du mariage, de la famille et de la France.

En direct de la manifestation à Paris !

 

civitas,26 mai,printemps français,loi taubira

civitas,26 mai,printemps français,loi taubira

civitas,26 mai,printemps français,loi taubira

civitas,26 mai,printemps français,loi taubira

 

Le cortège est arrivé Place de l'Opéra

civitas,26 mai,printemps français,loi taubira

 

civitas,26 mai,printemps français,loi taubira

civitas,26 mai,printemps français,loi taubira


Le cortège descend le boulevard Malesherbes et débouche sur la place Saint Augustin.

civitas, manifestation, 26mai

Les banderoles...

IMG_1651 (Copier).JPG

Alain Escada président de Civitas, en tête de cortège.

IMG_1705 (Copier).JPG

Les patriotes catholiques français ont massivement répondus présent à l'appel de Civitas.

IMG_1620 (Copier).JPG

Des participants inattendus

IMG_1665.JPG

Départ du cortège - Direction Opéra.

La jeunesse et de nombreuses familles sont au rendez-vous.

25 mai 2013

Demain, tous à Paris pour un grand coup de balai!

Demain 14h30 à Paris

manifestation "Ennemis du mariage, de la famille, de la France : du balai !" 

De la place Général Catroux (métro Malesherbes) à l'Opéra.

civitas, manifestation, 26mai

Retrouvons nous et conjuguons résolument nos forces sous un mot d'ordre unique

et sans concession:

 

"Du Balai aux ennemis du mariage, de la Famille et de la France!"

civitas, manifestation, 26mai

Demain, vous pourrez également suivre la manifestation en direct sur nos sites et réseaux sociaux.

www.francejeunessecivitas.com

www.civitas-institut.com

Mais aussi sur Twitter, Facebook, Flickr et You Tube.


Pour participer à distance à la manifestation, envoyer vos encouragements et votre soutien aux manifestants, vous pouvez, si vous le souhaitez,

Envoyer un message par SMS+ au 71001 en commençant par "CIVITAS". (0,5€/sms)

Pour nous soutenir, vous pouvez aussi

                                                               

21 mai 2013

Le 26 mai, tous à Paris pour un grand coup de balai!

17 mai 2013

Communiqué de CIVITAS après la validation par le conseil constitutionnel de la loi Taubira

civitas,communiqué,printemps françaisLe conseil constitutionnel vient de valider l'inique loi Taubira en estimant "qu'elle n'était contraire à aucun principe constitutionnel" dans le sens où cette loi " n'interessait ni les droits, ni les libertés fondamentales..."

Le pouvoir par la voix du conseil constitutionnel aura donc ignoré une fois de plus avec mépris et autisme non seulement le bon sens élémentaire mais aussi l'intérêt général de la société toute entière que cette loi va contribuer à détruire en dénaturant le mariage et en défigurant la famille. 

Le conseil constitutionnel composé à majorité de personnalités de "droite" nommées par l'UMP, aura donc, sans surprise, emboité le pas au législateur et à l'éxécutif socialiste dans leur entreprise concertée de destruction de la famille, c'est à dire, in fine, de la France.

Sans vergogne, ce même conseil aura donc piteusement avalisé une loi qui au nom de l'égalité privera certains enfants de la liberté fondamentale et du droit d'avoir un papa et une maman, créant ainsi de nouvelles inégalités dans notre pays. Il aura été suffisament répété qu'une différence de situation pour des adultes ne permettait pas une égalité de droits.

Que pouvait-on attendre de mieux de Jean-Louis Debré, grand ténor du "gaullisme"  et de la "droite", si ce n'est un atavisme familial. Son père Michel Debré qui après avoir été un défenseur farouche de l'algérie française et qui pourtant a participé en tant que premier ministre à son abandon, est l'icône et la parfaite illustration de la "droite" UMP qui ces dernières semaines s'est débattue pour  faire croire à son attachement artificiel aux valeurs traditionnelles de notre société tout en ne cherchant simplement qu'à instrumentaliser la saine réaction populaire contre les folles dérives du gouvernement socialiste.

Ce soir, tout en appelant à la "responsabilité", le président  de la République vient d'annoncer qu'il promulguerait dès demain cette loi contre nature qui en détruisant la famille mettra en péril l'équilibre sociétal et menace par là, la paix civile dans notre pays.

Une loi doit servir le bien commun de la société et en aucun cas nous ne reconnaitrons qu'une telle loi mérite obéissance ou respect.

C'est ce même président de la république qui a affirmé hier lors d'une conférence de presse vouloir "laisser une trace" de son mandat dans l'histoire . Cette trace ce sera la ruine organisée de notre société et un changement de civilisation qui nous conduit vers une "culture de mort".

Nous appellons tous les défenseurs de la famille à ne pas se décourager ou se démobiliser par les effets d'annonces calculés d'un pouvoir tous les jours un peu plus aux abois. Car par ailleurs la situation économique, sociale, sécuritaire ne fait que se dégrader et tôt ou tard la réalité s'imposera. 

Mais nous, le Pays réel, nous pouvons contribuer par notre mobilisation persévérante au retour du bon sens et des valeurs qui ont fait l'âme et la grandeur de notre pays.

Si vraiment cette infâme loi Taubira "n'est contaire à aucun principe constitutionnel" et bien c'est qu'il est temps de changer de constitution!

Cette décision du conseil constitutionnel, composé de ténor de la "droite", d'avaliser cette loi infâme défendue par la "gauche", prouve une fois de plus que désormais le clivage "droite-gauche" est entré dans l'histoire.

La réalité du clivage actuel c'est "Pour ou Contre" la pourriture révolutionnaire véhiculée et illustrée par mai 68 et ses protagonistes.

Un printemps français est en marche qui au lieu de s'essoufler doit se transformer en un profond sursaut puis en un tsunami contre-révolutionnaire.

Dans ces heures les plus sombres de notre histoire, nous prions Notre Dame de France et sainte Jeanne D'arc d'accorder à notre pays de se redresser et de donner à tous les patriotes et catholiques Français le courage de défendre la famille sans défaillir et sans se résigner.

Selon le président de la république cette loi inique sera une loi "de consensus, de réconciliation et de progrès".

Alors le 26 mai à Paris aux cotés de Civitas et de nombreuses associations, venez exprimer sans concession et avec détermination ce que les défenseurs de la famille pensent du prétendu consensus et du  prétendu progrès, véhiculés par cette loi contre nature.

Venez dire à ce gouvernement qu'il n'y aura pas de réconciliation possible au détriment des plus faibles, ceux qui doivent être protégés, c'est à dire les enfants.

Venez dire stop aux arnaques et aux folies de la droite et de la gauche. 

Retrouvons nous et conjuguons résolument nos forces sous un mot d'ordre unique et sans concession:

"Du Balai aux ennemis du mariage, de la Famille et de la France!"

CIVITAS

Le 26 mai, tous à Paris pour un grand coup de balai!

du_balai-BMP(1).png

16 mai 2013

En province, on ne lâchera rien !

A Angers (49), la jeunesse, toujours très mobilisée, ne lâchera pas un pouce de terrain aux fossoyeurs de la famille!

Photo0646.jpg

Le centre ville d'Angers, régulièrement re-décoré par les jeunes militants aux couleurs de 

France Jeunesse Civitas.

Photo0648.jpg

La motivation et la détermination sont là !

Photo0642.jpg

On se bouscule pour agir !

Photo0641.jpg

La bonne humeur, l'enthousiasme, l'Espérance mais aussi la détermination sont au rendez-vous !

Photo0645.jpg

Le Printemps Français est là !

Partout en France, mobilisons-nous ! mobilisons autour de nous !

Ne lâchons rien !

Le 26 mai prochain, retrouvons nous et conjuguons résolument nos forces sous un mot d'ordre unique et sans concession:

"Du Balai aux ennemis du mariage, de la famille et de la France!"

15 mai 2013

Discours de l'abbé Xavier Beauvais pour l'hommage national à sainte Jeanne D'arc

Découvrez l'album de l'hommage à Sainte Jeanne D'Arc

civitas, sainte jeanne d'arc, hommage, printemps français,

http://francejeunessecivitas.hautetfort.com/album/hommage...

Du défilé de Sainte Jeanne d'Arc au coup de balai du 26 mai

12 mai 2013

En direct de l'hommage à Sainte Jeanne d'Arc à Paris

Fin de l'hommage à Sainte Jeanne d'Arc. Rendez-vous le 26 mai autour d'un discours de Vérité.

Ni "mariage" homo, ni union civile!

Le Printemps Français est en marche! Sainte Jeanne D'Arc priez pour nous!

Mobilisez-vous! On ne lâche rien!

 

Hommage à Sainte Jeanne D'Arc, dépôt de gerbe et discours d'Alain Escada place des Pyramides

Retrouvez sur Twitter le live-tweet du discours d'Alain Escada.

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

La tête de cortège arrive place des Pyramides

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

Le cortège descend le boulevard Malesherbes et débouche sur la Madeleine.

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

 

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

C'est le départ derrière Jeanne d'Arc et son escorte en costume d'époque.

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

 Des lanceurs de drapeaux assurent l'animation.

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

Le départ approche ! direction place des Pyramides...

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

Jeanne d'Arc sur son cheval, prête au départ.

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

Les drapeaux flottent au vent.


 

hommage à sainte jeanne d'arc,civitas,alain escada,printemps français

La place Saint Augustin à Paris se remplit petit à petit.


A partir de 14h30 suivez en direct le défilé d'hommage à Sainte Jeanne d'Arc à Paris de la place Saint Augustin à la place des Pyramides.

Hommage à Sainte Jeanne d'Arc, civitas, alain Escada, printemps français,

Pour nous soutenir, nous encourager et participer.

Envoyez vos SMS de soutien au 71001 en commençant par "Civitas". (0,5€/sms)

08 mai 2013

Hier soir à Saint-Etienne, les défenseurs de la Famille étaient mobilisés.

Hier soir encore, les défenseurs de la Famille ont démontrés que leur mobilisation contre l'inique loi Taubira n'était pas près de faiblir.

A Saint Etienne (42) les "veilleurs en prière" étaient une petite centaine sur la Place Marengo devant la Cathédrale.

Civitas, Saint Etienne, loi Taubira, ONLR, printemps francais, veilleurs en prière,

Chants et chapelet se sont succédés  jusqu'à 23h30 dans une ambiance très calme et priante. 

Civitas, Saint Etienne, loi Taubira, ONLR, printemps francais, veilleurs en prière,

une croix faite de lumignons et le drapeau français !

Civitas, Saint Etienne, loi Taubira, ONLR, printemps francais, veilleurs en prière,

Les "veilleurs en prière" en véritables "sentinelles" dans la nuit, chantent, prient et témoignent calmement mais avec persévérance et détermination de leur opposition à la dénaturation du mariage et à la destruction de la Famille.

On ne lâche rien !

D'autres rendez-vous suivront.

Mais d'ors et déjà, prévoyez de rejoindre Paris le 26 mai prochain pour une grande manifestation nationale et sans concession pour la défense de la Famille, contre la loi Taubira et contre l'union civile.

Ennemis du mariage, de la famille et de la France: " Du balai ! " 

01 mai 2013

Replay des interventions au Congrès de la France catholique

Du gender à l'euthanasie...

Table ronde avec le Dr Dickès, le Dr Perrel et le Dr Dor animée par Jeanne Smits

 

Profanations et violences antichrétiennes 

Daniel Hamiche, directeur de l'Observatoire de la Christianophobie dresse l'état de la situation de l'antichristianisme en France et dans le monde.

 

 

Droit et traitement judiciaire de l'antichristianisme

L'intervention de Maître Jérôme Triomphe, l'avocat de l'AGRIF et de nombreux manifestants interpellés ces derniers temps par le régime socialiste.

 

 

 Le plan de Vincent Peillon

La présentation de Vivien Hoch au congrès de la France catholique sur le plan de Vincent Peillon concernant l'éducation nationale.

 

 

 Le patriotisme catholique

Roger Holeindre, président du Cercle National des Combattants parle du nécessaire patriotisme catholique qui doit nous pousser à résister.

 

 

 France, fille aînée de l'Eglise !

Jean-Pierre Maugendre est le président de Renaissance Catholique. Il nous parle de la vocation de la France dans les combats actuels. 

 

 

Nouvelles technologies au service du Bien

Louis-Marie Resseguier appelle tous les catholiques a faire bon usage des nouvelles technologies de l'information et de la communication. Internet peut être un vecteur prodigieux de nos idées...

 

 

 L'audiovisuel et les catholiques à l'ère d'internet

Conférence donnée par Pascal Bernardin au congrès de la France catholique.

 

 

 Un sain communautarisme

Rémi Fontaine vient de publier la première analyse du phénomène du "Printemps Français". Il nous parle ici, au congrès de la France catholique, de la nécessité du communautarisme catholique.

 

 

La haine de la famille corollaire de la haine de la religion

 Intervention de Alain Escada, président de Civitas, au congrès de la France catholique. La haine de la famille que l'on voit aujourd'hui n'est que le corollaire de la haine de la religion catholique. 

 

 

L' engagement catholique dans la vie municipale

Charles Perrot explique dans cette conférence donnée à l'occasion du congrès de la France catholique pourquoi et comment les catholiques doivent s'engager dans la vie municipale.

 

 

 L'exemple d'une petite commune

Au congrès de la France catholique, Charles Berhollet, maire de Rouvray, donne l'exemple de son engagement municipal sous le regard du Bon Dieu. 

 

 

 L'exemple d'une commune moyenne

Au congrès de la France catholique, Frédéric Abraham explique comment il faut s'engager dans la vie municipale, et les bienfaits que l'on peut en retirer même si l'on n'est pas élu. 

 

 

Catholiques, vous devez vous engager

 Au congrès de la France catholique, l'abbé Xavier Beauvais exhorte les catholiques à s'engager dans la vie politique.

 

 

 Résister, Riposter, reconstruire

Alain Escada tire les conclusions du congrès de la France catholique.