Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 octobre 2016

Le 28 octobre, Civitas vous attend à Metz

tractage-metz-civitas

Vendredi 28 octobre se tiendra à 20 heures à Metz une réunion publique de CIVITAS, avec son président, M. Alain Escada. Pour cette occasion, des militants lorrains ont distribué plusieurs centaines de tracts dans les rues messines annonçant cet événement. Tous présents vendredi prochain afin d’accueillir chaleureusement nos amis !

affiche-metz-28-oct-2016

18 octobre 2016

Rendre Calais aux Calaisiens et la France aux Français : rdv le 22 octobre à Calais

Réservation obligatoire : secretariat@civitas-institut.com 

Merci de mentionner dans votre courriel :

- le nombre de places demandées ;
- l’identité de tous les participants (pas de pseudonyme) ;
- un numéro de téléphone portable. L’adresse exacte vous sera envoyée le matin même.

Entrée : 5 € à payer sur place‎.

affiche-civitas-calais-22oct2016

15 octobre 2016

PMA, GPA... NON, ceci n'est pas une marchandise

Affiche Civitas femme pas une marchandise.jpg

13 octobre 2016

NON Pierre Bergé, ceci n'est pas une marchandise !

Affiche Civitas enfant pas une marchandise.jpg

Collage d’affiches CIVITAS à Épinal

Civitas-Epinal-COLLAGE1.PNG

 

Samedi 8 octobre au soir, des camarades venus des quatre coins de la Lorraine se sont donné rendez-vous dans la petite ville d’Épinal afin d’entreprendre leur tout premier collage en faveur de CIVITAS, parti du pays réel, et de la France aux Français.

 

Durant ces longues heures de travail de propagande, des centaines d’affiches ont été parsemées dans le département natal de la Pucelle d’Orléans.

 

Elles avaient pour thème :

– STOP à l’immigration, fermons nos frontières !

– Terrorisme / immigration de grand remplacement, les responsables sont au gouvernement.

– Les banksters pillent votre épargne, CIVITAS vous défend.

 

Les militants se retrouveront très vite dans la région, car CIVITAS a bien l’intention de s’y implanter sur la durée et organise une réunion à Metz, vendredi 28 octobre au soir, avec son président, M. Alain Escada !

Civitas-Epinal-collage2.PNG

Civitas-Epinal-collage3.PNG

29 octobre à Strasbourg - conférence d'Alain Escada - "Du spirituel au combat politique : le catholicisme social"

Affiche strasbourg ESCADA-CONF-2016-2.jpg

Non à la multiplication des camps de migrants - Civitas est sur le terrain à Limoux et Bram

limoux-centre-migrants.jpg

Derrière cette grille, voici le nouveau centre d'accueil de migrants à Limoux. Des militants de Civitas y ont distribué 5.000 tracts contre cette implantation d'immigrés imposée par le gouvernement.

Un deuxième centre d'accueil pour migrants devrait s'ouvrir un peu plus loin, à Bram (entre Bram et Limoux, Fanjeaux et St Joseph des Carmes). Des militants Civitas y ont également commencé les tractages pour mobiliser les habitants.

 

12 octobre 2016

Le luxe pour accueillir des immigrés en Isère

Alexandre Gabriac, accompagné de militants de Civitas, nous fait découvrir le centre de vacances de Saint-Hilaire (Isère) qui accueillera bientôt des migrants.

10 octobre 2016

A Metz le 28 octobre à 20h : réunion publique avec Alain Escada

affiche-metz-28-oct-2016

09 octobre 2016

Journée militante en Isère

 

oct-isere-civitas-affiche.jpg

Ce samedi 8 octobre, c'était jour de rentrée militante pour Civitas en Isère ! Au programme, action, formation et camaraderie.

L'action d'abord, avec un tractage à Saint-Hilaire-du-Rosier contre l'implantation forcée par la préfecture de soixante "migrants" en provenance de la jungle de Calais, prévue pour la mi-octobre. Ce projet suscite un fort rejet de la population, qui s'est exprimé notamment lors d'une réunion publique jeudi dernier : le représentant de la préfecture a indiqué que vingt-cinq euros par personne et par jour, soit 750 euros par mois pour chacun ou encore pour l'ensemble, 547 000 euros par an (prélevés sur nos impôts), seront alloués aux associations chargées de s'occuper de cette population au quotidien... les Français livrés à eux-mêmes avec seulement un RSA apprécieront !

Nos militants, accompagnés d'Alexandre Gabriac, nouveau responsable de Civitas en Haute-Savoie, ont reçu un excellent accueil de la part des habitants de la commune, et se sont rendus sur le site réquisitionné pour accueillir les envahisseurs. Quelle ne fut pas leur surprise de constater que c'est un centre de vacances flambant neuf qui a été choisi ! Parmi les nombreux équipements mis à la disposition des futurs occupants des lieux, un terrain de football et une piscine sont visibles de l'extérieur. Loin d'être désaffecté, ce bâtiment et ses dépendances accueillaient encore récemment les enfants du personnel d'ERDF à chaque période de vacances scolaires... Les petits Français sont donc priés de sacrifier leurs vacances pour la bonne cause immigrationniste !

oct-isere-6.JPG

oct-isere-4.JPG



Direction ensuite l'agglomération grenobloise, pour assister à Meylan à une conférence de Marion Sigaut, historienne et conseillère de Civitas, sur la "Déclaration internationale des droits sexuels" de l'ONU, dernière invention "humaniste" destinée à abolir le sens moral et pervertir les cœurs de nos enfants, tout en légitimant par avance les actes des pédocriminels, très bien représentés dans la pseudo-élite mondialiste qui nous gouverne. Salle comble pour cette formation de qualité, qui a rassemblé une centaine de catholiques et de patriotes de la région, toutes tendances confondues.
oct-isere-3.JPG

Après l'effort, le réconfort : une quinzaine de militants s'est ensuite rendue dans un restaurant pour reprendre des forces après cette journée bien remplie. Ce fut l'occasion d'échanger et de tracer des perspectives pour l'année militante à venir, où le mouvement Civitas sera présent sur tous les fronts, pour rétablir la France catholique de nos Pères.

oct-isere-5.jpg

08 octobre 2016

22 octobre 2016 - Rendre Calais aux Calaisiens et la France aux Français

calais,immigration,civitas,alain escada

Réservation obligatoire : secretariat@civitas-institut.com 

Merci de mentionner dans votre courriel :

- le nombre de places demandées ;
- l’identité de tous les participants (pas de pseudonyme) ;
- un numéro de téléphone portable. L’adresse exacte vous sera envoyée le matin même.

Entrée : 5 € à payer sur place‎.

06 octobre 2016

Marie d'Herbais rejoint Civitas

Marie d'Herbais, présentatrice du "Journal de bord" de Jean-Marie Le Pen, également bien connue pour sa défense des chrétiens d'Orient, annonce qu'elle rejoint le parti politique Civitas.

Ce 7 octobre à Paris, Civitas recrute ! Engagez-vous !

Affiche-CIVITAS_7octobre2016.jpg

Civitas a besoin de vous ! Ce vendredi 7 octobre à Paris, venez rencontrer ses responsables. Ils présenteront les objectifs de Civitas, expliqueront les actions en cours et la façon dont chacun peut y prendre part, puis seront disponibles pour discuter avec les volontaires.

Engagez-vous ! Civitas recrute ! 

Alexandre Gabriac explique son ralliement à Civitas... à la télévision russe !

03 octobre 2016

Immigration, islamisation, cosmopolitisme et mondialisme (Alain Escada, Civitas)

Discours d'Alain Escada, président de Civitas, à la Xe Journée nationale et identitaire de Synthèse Nationale.

30 septembre 2016

La télévision russe s'intéresse à Civitas

La Pravda, célèbre média russe, a voulu contribuer à faire connaître Alain Escada, président de Civitas. La vidéo de l'entretien est diffusée en langue russe, en français, en espagnol et en anglais, accompagnée de l'article très positif que l'on peut lire ci-dessous.

Civitas n'a pas peur des affrontements et entend représenter la vraie France - pas celle du Fouque...t's où Sarkozy fêtait sa victoire le lendemain de l'obtention de son mandat, mais celle des simples travailleurs, des gens qui voudraient que leurs voix ne soient pas pesées à l'aune de cacahuètes - la France profonde, les "sans-dents" comme les appelle dans son milieu l'hôte actuel de l'Elysée.

Quoi qu'on en pense ou qu'on en dise ce n'est pas l'énergie qui manque à Civitas et à son président Escada, désireux de se débarrasser du règne sans fin d'un pouvoir aussi corrompu que parasitaire.

Afficher la suite

 

29 septembre 2016

Vie de château pour les immigrés illégaux d'Allex

Les immigrés illégaux déplacés de Calais vers la petite commune d'Allex ont droit à la vie de Château sous protection des gendarmes. Reportage avec Alexandre Gabriac, devenu responsable d'une fédération de Civitas et parti à la rencontre de la réalité locale. 

26 septembre 2016

7 octobre 2016 : présentation et recrutement à Paris

affiche-civitas_7octobre2016

A Allex, CIVITAS dit NON aux immigrés illégaux

allex-1
 
Ce dimanche 25 septembre, un groupe militant de Civitas, emmené par Alexandre Gabriac s'est rendu dans la commune d'Allex, dans la Drôme (26).
 
Ce village de 2500 habitants a eu récemment le triste privilège d'être désigné par leur république pour accueillir une cinquantaine de "migrants", suite au démantèlement de la jungle de Calais. La population du village, y compris le maire, est fermement opposée à l'arrivée de cette vague d'envahisseurs décidée sans concertation par la préfecture, qui a averti par avance qu'elle ne tiendrait pas compte du résultat du référendum organisé par la mairie le 2 octobre. Le coût annuel exorbitant annoncé par l’état est de 470 000 euros. La commune à récemment dû renoncer à des travaux dans l'école du village, faute de budget... 
 
Nos militants avaient donc à cœur de soutenir le pays réel dans son combat pour la sauvegarde de l'identité et de la sérénité de sa commune. Ils ont pu rencontrer différents Allexois lors d'une distribution de tracts, et comprendre que la présence imposée par le système se faisait déjà sentir : un couple souhaitant vendre sa maison de campagne a vu les acheteurs se rétracter immédiatement, dès connaissance du projet de mini-Calais local.
 
La discussion s'est poursuivie à la sortie de la messe avec les paroissiens, contrant de ce fait l'impensable lettre de l'évêque distribuée sur le parvis, qui appelait la population à se réjouir de l'arrivée forcée des clandestins. Direction ensuite le « château de Pergaud », où avaient été installés ce jeudi quelques-uns d'entre eux dans le plus grand secret, pour éviter toute opposition des habitants.
 
Lors du passage devant le château qui se fait par un chemin communal - donc ouvert au public - des dizaines de gendarmes montaient la garde devant le magnifique bâtiment. Ils nous interdiront de filmer et effectueront un contrôle d'identité en nous demandant de ne pas rester à proximité...
 
allex4
 
Lors de notre départ en voiture, nous avons été arrêtés par plusieurs voitures banalisées de la gendarmerie au milieu de la route afin de nous contrôler une seconde fois...
Le « château des migrants » avait visiblement plus des allures de forteresse... Les Français qui vivent l'insécurité quotidiennement apprécieront le déploiement de forces - à leurs frais - pour des personnes présentes illégalement sur le territoire national.
 
Hormis les gendarmes, l'accueil reçu fut très chaleureux, nos positions rejoignant celles exprimées spontanément par la population face à la volonté perfide du système mondialiste de remplacer la population "de souche" du pays.
Civitas réitérera ce type d'action partout où, au mépris de la volonté de la population et avec l'argent de ses impôts, l'État tentera de dénationaliser un village français en imposant la présence de clandestins et de ce fait, favoriser les autres, avant les nôtres.
 
tractallex

16 septembre 2016

Civitas en politique : la conférence de presse du 15 septembre 2016