Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 février 2017

Fête du Pays Réel le 11 mars 2017 à Rungis - L'événement du mois

La 1ère Fête du Pays Réel se déroulera le 11 mars 2017, de 10h à 18h, sur un vaste espace couvert à Rungis, en bordure de Paris (800 places gratuites de parking et nombreux transports en commun).

Une fête du Pays réel ? Qu’est-ce donc ? C’est la volonté, durant toute une journée, de mettre à l’honneur la France des terroirs et des clochers dans une ambiance unitaire, conviviale, joyeuse et familiale.

D’une part, de nombreux stands illustreront l’histoire, la foi, les coutumes, le patrimoine, la culture, le savoir-faire, la gastronomie et le dynamisme de ce Pays réel : éditeurs, associations, congrégations, médias alternatifs, artisans, artistes, viticulteurs, brasseurs et petits producteurs rivaliseront de talents et de richesses à vous faire découvrir. Sans oublier, bien sûr, la longue liste d’auteurs pour petits et grands qui viendront dédicacer leurs livres ou bandes dessinées.

D’autre part, tout au long de la journée, des intervenants de qualité se succèderont à la tribune dans une salle réservée à cet usage.

Sont déjà inscrits : Association Catholique des Infirmières et Médecins, ADMP, Atelier des Mamans de l’Ecole N-D de l’Assomption, Brasserie du Rhin, Bulletins d’Education Populaire, Cadets de France, Capucins de Morgon, Cercle National des Combattants, Champagne Gaston Révolte, Chœur Montjoie Saint Denis, La Cotonnade (vêtements pour enfants), Cours Maria Goretti, Deus Vult, Dominicains d’Avrillé, Echoppe Formes et Ombres (objets médiévaux), échoppe Fron (porcelaine peinte, vins cuits et sucreries), Ecrits de Paris, éditions Charlemagne, éditions de Chiré, éditions des Cimes, éditions Kontre Kulture, éditions des Petits Chouans, éditions La Plume du Temps, éditions Retour aux Sources, éditions Saint-Rémi, éditions Sel de la Terre, éditions Sigest, Fédération Haute Savoie de Civitas (avec produits locaux), Fédération Lorraine de Civitas (avec produits locaux), Foies Gras du Sud Ouest, Lecture et Tradition, Lectures Françaises, Librairie Damase, Librairie Française, Livr’Arbitres, Macrobio, Nation, Parti de la France, Patrimoine et Renaissance, Peintre Le Baube (tableaux), Pèlerinages de Tradition, le journal Présent, Renaissance Catholique, Renouveau Français, Rivarol, Rosa Mystica, SOS Mamans, SOS Tout Petits, Synthèse Nationale, UNEC, Vins Domaine de Champ Fleury - Pierre Coquard, Vins Hélène Cathala

Ont déjà annoncé venir dédicacer : Pierre-Jean Arduin, Alban d'Arguin, Jean-Noël Audibert, Franck Bouscau, Francis Bergeron, Stéphanie Bignon, Yvan Blot, Thierry Bouzard, Anne Brassié, Jean-Pierre Dickès, Jean-Arnaud Dollié, Dr Xavier Dor, Jean-Jacques Doucet, Bernard Gantois, Laurent Glauzy, Youssef Hindi, Roger Holeindre, le dessinateur Ignace, Odile de Lacoste Lareymondie, Johan Livernette, Brigitte Lundi, Claude Meunier-Berthelot, le dessinateur Pinatel, Philippe Prévost, Leila Qadr, Marion Sigaut, Jean-Michel Vernochet, Damien Viguier

Thèmes des interventions déjà annoncées : Union de l’Eglise et de l’Etat : question d’un autre âge ? (abbé Xavier Beauvais) – Revaloriser la France rurale (Stéphanie Bignon) – La culture au service du Bien (Anne Brassié) – Réformer l’instruction (Claude Meunier-Berthelot) – Familles en danger (Marion Sigaut, Dr Jean-Pierre Dickès) – Immigration, submersion, destruction d’une civilisation (Carl Lang, Jean-Marie Le Pen) – Sauver le Pays Réel (Alain Escada)

Avec des discours de conclusion de Carl Lang, Jean-Marie Le Pen et Alain Escada

Espace Jean Monnet, Rungis Silic, Rue du Sagittaire

ACCÈS

Transports en commun
 
 
       
Station : Vauban-Silic
STIF : Votre itinéraire
 
 
Station : Rungis la Fraternelle
STIF : Votre itinéraire
 
 
Station : La Fraternelle
STIF : Votre itinéraire
 
 
Par l’aéroport d’Orly à 5 min de l’Espace Jean Monnet
 
 
Av Robert Schuman ICADE
Voie du Lard à Rungis Ville
 
C’est NOUVEAU ! 2 stations Autolib’ disponibles sur le Parc ICADE Rungis ainsi qu’à Rungis Ville :
  • La première située Avenue Robert Schuman (400 mètres de l’Espace Jean Monnet), Parc ICADE d’Orly Rungis est équipée de 5 bornes de charge et d’une borne de recharge pour véhicule tiers ; elle sera complétée ultérieurement d’une borne d’abonnement.
  • La seconde située Voie du Lard à Rungis Ville est équipée de 7 bornes de charge.
 
Navette RER C Pont de Rungis – Silic, la navette interne Silic :
  • Navette reliant la gare RER C « Pont de Rungis » avec 5 arrêts sur le Parc Silic.
  • Fréquence : toutes les 15 mn
  • Horaires : de 7h15 à 9h45 et de 16h30 à 19h45
 

 
En voiture
 
800 places de parking se trouvent aux abords de l’Espace Jean Monnet.
 
Coordonnées géodésiques = N 48°44’34 ” / E 2°21’27 ” ou N 48,74278° / E 2,35750°
 
Mise en service de la bretelle de sortie directe de l’autoroute A106 sur le parc ICADE d’Orly-Rungis
  • Depuis Paris, en direction de la province, accédez au parc en utilisant la sortie N°4.
 
Depuis Paris (Porte d’Italie/Porte d’Orléans) :
  • Emprunter l’A6 direction Lyon,
  • prendre la sortie 3 Rungis,
  • suivre Rungis Euro Delta,
  • prendre la D165 et suivre les panneaux Espace Jean Monnet.
 
Depuis l’A6, Evry-Lyon :
  • A6 direction Paris,
  • Suivre les indications Lille-Metz-Nancy par l’A6b puis,
  • 2 km après, suivre la bifurcation vers N186/Lille/Nancy/Metz/Créteil,
  • Rester a droite et prendre la sortie D165/Rungis-Ville/Silic et suivre les panneaux Espace Jean Monnet.
 
Depuis aéroport d’Orly :
  • Suivre la direction Paris par autoroute,
  • Sur l’A106, emprunter la sortie Rungis,
  • Passer sous l’autoroute puis au feu a gauche direction Silic et suivre les panneaux Espace Jean Monnet.

21 février 2017

A bas les politiciens voleurs ! Balayons les pourris !

civitas-balai.jpg

 

A bas les politiciens voleurs ! Balayons les pourris !
 
Emplois fictifs, détournements de fonds, corruption en tous genres. Les exemples abondent. Gauche caviar et droite affairiste rivalisent d’imagination pour se servir dans les caisses de l’Etat. Et ces mêmes parasites ont le culot de demander aux Français de se serrer encore plus la ceinture.
 
D’Emmanuel Macron, le bankster des Rothschild, à François Fillon, la clique des politiciens englués dans les scandales est
bien décidée à continuer à se servir sans servir la France ni les Français.
 
Ces mêmes politiciens sont soumis à des sociétés secrètes (Franc-Maçonnerie, Bilderberg, Club Le Siècle,...), des lobbies (CRIF, LICRA, LGBT,...) et des puissances étrangères (Israël, Arabie Saoudite, Qatar, Koweït, Emirats Arabes Unis,...) dont les intérêts n’ont rien de commun avec ceux de la France.
 
Profitons de ces élections législatives de juin 2017 pour donner un grand coup de balai.
 
Nous ne sommes conservateurs ni d’institutions périmées, ni de bénéfices non justifiés par un travail effectif, ni des subventions accordées aux partis, à la presse et aux associations. Nous n’entendons conserver ni l’immigration, ni la corruption, ni le clientélisme, ni l’usure, ni le vice, ni les taudis, ni les spéculateurs, ni la rage taxatoire.
 
Nous voulons restaurer une France catholique dirigée par des personnes honnêtes, loyales, sincères et dévouées.
 
Nous avons besoin de votre aide pour faire entendre cette voix catholique et patriote durant cette campagne électorale.
 
Alain Escada,
président de Civitas
 
Nos premiers candidats annoncés
. Marie d’Herbais, candidate Civitas dans la 2e circonscription de la Sarthe
. Alexandre Gabriac, candidat Civitas dans la 2e circonscription de l’Isère
. Richard Jacob, candidat Civitas dans la 8e circonscription des Alpes Maritimes
. Jacqueline Berger, candidate Civitas dans la 5e circonscription de la Moselle
. François Marie Gauche, candidat Civitas dans la 9e circonscription de la Moselle
 
Voulez-vous aider ces candidats en apportant une aide militante à leur campagne électorale ?
 
Voulez-vous vous-même être candidat(e) ?
 
Voulez-vous aider financièrement cette campagne électorale ?
 
Voilà autant de moyens de participer à ce combat.

 

Dans l'Aude, Civitas interpelle les élus locaux au sujet de l'immigration de grand remplacement

collage-aude-fev2017-1.jpg

Civitas 11 a mené le 19 février 2017 au soir une campagne de réponses aux élus audois complices du grand remplacement.

Un tractage a été effectué sur la commune de Montréal de l’Aude et un collage dénonçant les dérives des communes d’Alzonne et Bram. D’autres communes limitrophes ont vu leurs panneaux d’affichage recouvert des affiches de Civitas pour alerter la population sur la volonté de notre gouvernement de ne pas s’arrêter là.

Le schéma directeur de la région Occitanie relatif à l’augmentation des places pour demandeurs d’asile est mis en place par ces élus qui n’ont que faire de l’hostilité de leurs électeurs.

collage-aude-fev2017-2.jpg

collage-aude-fev2017-3.jpg

collage-aude-fev2017-4.jpg

collage-aude-fev2017-6.jpg

20 février 2017

François Marie GAUCHE, candidat Civitas, dans la 9e circonscription de la Moselle

françois-gauche.JPG

François Marie GAUCHE, candidat Civitas

dans la 9° circonscription de la Moselle

(Thionville, Yutz, Cattenom, Metzervisse, Sierck ....) 

marié, 2 enfants majeurs,
catholique, retraité
Casier judiciaire vierge 
2° année de licence en droit. 
inspecteur chargé de missions au sein d'un Groupe d'assurances pendant dix ans,
gérant d'une société de commerce de bois au Luxembourg pendant 35 ans

 

07 février 2017

Tous à la 1ère Fête du Pays Réel le 11 mars 2017

 

FêtePaysRéel A5 Adresse.jpg

La 1ère Fête du Pays Réel se déroulera le 11 mars 2017 sur un vaste espace couvert à Rungis, en bordure de Paris (800 places gratuites de parking et nombreux transports en commun).

Une fête du Pays réel ? Qu’est-ce donc ? C’est la volonté, durant toute une journée, de mettre à l’honneur la France des terroirs et des clochers dans une ambiance unitaire, conviviale, joyeuse et familiale. 

D’une part, de nombreux stands illustreront l’histoire, la foi, les coutumes, le patrimoine, la culture, le savoir-faire, la gastronomie et le dynamisme de ce Pays réel : éditeurs, associations, congrégations, médias alternatifs, artisans, artistes, viticulteurs, brasseurs et petits producteurs rivaliseront de talents et de richesses à vous faire découvrir. Sans oublier, bien sûr, la longue liste d’auteurs pour petits et grands qui viendront dédicacer leurs livres ou bandes dessinées. 

D’autre part, tout au long de la journée, des intervenants de qualité se succèderont à la tribune dans une salle réservée à cet usage. 

Sont déjà inscrits : Association Catholique des Infirmières et Médecins, ADMP, Atelier des Mamans de l’Ecole N-D de l’Assomption, Brasserie du Rhin, Cadets de France, Capucins de Morgon, Cercle National des Combattants, Chœur Montjoie Saint Denis, Cours Maria Goretti, Dominicains d’Avrillé, Echoppe Formes et Ombres (objets médiévaux), échoppe Fron (porcelaine peinte, vins cuits et sucreries), éditions Charlemagne, éditions des Cimes, éditions La Plume du Temps, éditions Retour aux Sources, éditions Saint-Rémi, éditions Sel de la Terre, éditions Sigest, Fédération Haute Savoie de Civitas (avec produits locaux), Fédération Lorraine de Civitas (avec produits locaux), Foies Gras du Sud Ouest, Librairie Damase, Librairie Française, Nation, Parti de la France, Peintre Le Baube (tableaux), Pèlerinages de Tradition, le journal Présent, Renaissance Catholique, Renouveau Français, Rosa Mystica, SOS Mamans, SOS Tout Petits, Synthèse Nationale, UNEC, Vins Domaine de Champ Fleury - Pierre Coquard

Ont déjà annoncé venir dédicacer : Pierre-Jean Arduin, Jean-Noël Audibert, Francis Bergeron, Stéphanie Bignon, Yvan Blot, Thierry Bouzard, Anne Brassié, Jean-Pierre Dickès, Jean-Arnaud Dollié, Dr Xavier Dor, Jean-Jacques Doucet, Bernard Gantois, Laurent Glauzy, Youssef Hindi, Roger Holeindre, le dessinateur Ignace, Johan Livernette, Claude Meunier-Berthelot, le dessinateur Pinatel, Philippe Prévost, Leila Qadr, Marion Sigaut, Jean-Michel Vernochet, Damien Viguier

Thèmes des interventions déjà annoncées : Union de l’Eglise et de l’Etat : question d’un autre âge ? (abbé Xavier Beauvais) – Revaloriser la France rurale (Stéphanie Bignon) – La culture au service du Bien (Anne Brassié) – Réformer l’instruction (Claude Meunier-Berthelot) – Familles en danger (Marion Sigaut, Dr Jean-Pierre Dickès) – Immigration, submersion, destruction d’une civilisation (Carl Lang, Jean-Marie Le Pen) – Sauver le Pays Réel (Alain Escada)

Avec des discours de conclusion de Carl Lang, Jean-Marie Le Pen et Alain Escada

 

Terrorisme, immigration de grand remplacement : les coupables sont au gouvernement ! Rejoignez Civitas !

tractage-civitas.jpg

03 février 2017

De jeunes patriotes lyonnais défendent l'honneur de Sainte Jeanne d'Arc insultée par le blasphémateur scatophile Romeo Castellucci

(source : Medias Presse Info)

jeunesse-lyonnaise-defend-jeanne.jpg

Ici même, il y a quelques jours, Alain Escada espérait que la jeunesse catholique et patriote de Lyon s'invite à l'Opéra national de Lyon pour y faire entendre son indignation face au spectacle Jeanne au bûcher mis en scène par le blasphémateur scatophile Romeo Castellucci. Un spectacle abject qui constitue une insulte à l'égard de la sainte de la patrie, patronne secondaire de la France.

Appel entendu puisque jeudi soir, ils étaient environ cinquante jeunes patriotes à se rassembler devant l'opéra de Lyon avec une banderole "Hommage à Jeanne" puis à tenter une incursion dans l'opéra. 

jeunesse-lyonnaise-defend-jeanne2.jpg

La police a réagi sans ménagement, vidant ses gazeuses et abusant de la matraque sur cette jeunesse patriote qui a néanmoins sauvé l'honneur de Lyon en venant défendre l'honneur de Jeanne.

 

30 janvier 2017

Réunion Civitas à Chambéry avec Alexandre Gabriac le 11 février 2017

civitas-savoie-11fev2017.PNG

23 janvier 2017

Marche pour la Vie avec la Coalition pour la Vie et la Famille

Civitas avec la Coalition pour la Vie et la Famille à la Marche pour la Vie 2017 à Paris

vie2017-civitas-affiches-2.jpg

Ce dimanche, à Paris, la Marche pour la Vie faisait le plein. L'avortement, à nouveau présent lors des débats politiques des derniers mois, reste bien un sujet qui préoccupe nombre de Français, y compris parmi les plus jeunes.

Par contre, peu, très peu de personnalités politiques avaient fait le déplacement. Il y avait Philippe de Villiers, bien sûr, ainsi que Christine Boutin. Il y avait aussi, bien entendu, le groupe de la Coalition pour la Vie et la Famille présidé par Alain Escada, avec derrière sa banderole l'historienne Marion Sigaut, l'ancien conseiller régional Alexandre Gabriac, de nombreux membres et sympathisants de Civitas, quelques représentants du Parti de la France, et des membres de l'Association Catholique des Infirmières et Médecins. Ceux-là marchaient côte à côte avec SOS Tout Petits.

Sens Commun, excroissance de la Manif Pour Tous au sein du parti Les Républicains, était présent et mis en valeur par les organisateurs... mais aucune figure du parti Les Républicains n'avait daigné pointé le bout de son nez. Bien au contraire, François Fillon, pour qui roule Sens Commun, avait désavoué la Marche pour la Vie.

Quant au Front National, il s'est enfoncé dans sa nouvelle ligne philipottiste, adressant à ses élus une note stipulant qu'il n'était pas souhaitable qu'ils participent à la Marche pour la Vie... Les quelques-uns qui ont bravé la consigne s'y sont donc montrés discrets et sans écharpe d'élu.

civitas,coalition pour la vie et la famille,avortement,alain escada,marion sigaut,alexandre gabriac

civitas,coalition pour la vie et la famille,avortement,alain escada,marion sigaut,alexandre gabriac

(source de l'article : Medias Presse Info)

20 janvier 2017

Rejoignez Civitas et l’ACIM à la Marche pour la Vie

 

Civitas-vs-avortement.png

Rejoignez Civitas et l’ACIM à la Marche pour la Vie
 
CIVITAS et l’Association Catholique des Infirmières et Médecins (ACIM) participeront à la Marche pour la Vie derrière la banderole de la Coalition pour la Vie et la Famille.
 
Venez nombreux marcher aux côtés d’Alain Escada (président de Civitas et président de la Coalition pour la Vie et la Famille) et du Dr Jean-Pierre Dickès (président de l’ACIM).
 
Rendez-vous à partir de 13h place Denfert Rochereau aux abords de l’entrée des Catacombes.

 

Civitas en campagne contre l'avortement

26 décembre 2016

Les militants de Civitas Calais viennent en aide aux SDF durant la nuit de Noël

maraude-civitas.jpg

L’équipe de Civitas Calais a organisé une maraude à Calais et dans les environs afin d’apporter du réconfort aux SDF délaissés par les associations dont la seule priorité est d’aider les migrants.

Des sachets (sandwichs, fruits, chocolat, etc.) ont été distribués aux sans-abri dont certains viennent d’Europe de l’Est. Grâce à un tarif spécial accordé par une enseigne, des vêtements ont également été donnés. D’autres actions auront lieu dans les mois à venir.
La maraude achevée, l’équipe a mené une opération collage sur les principaux panneaux d’expression libre de la ville.

Si vous souhaitez rejoindre Civitas Calais, une adresse : calaiscivitas@protonmail.com

affichage-civitas-calais.jpg

23 novembre 2016

CIVITAS GIRONDE - Le camp de migrants de Talence à 1,2 km des étudiantes

 

CIVITAS GIRONDE
LE CAMP DE MIGRANTS DE TALENCE A 1,2 km DES ETUDIANTES


19 novembre 2016. Civitas Gironde décide d'aller afficher et distribuer des dépliants en boîtes aux lettres à Talence, ville universitaire de Bordeaux, qui a accueilli une cinquantaine de migrants au Château des Arts.
On évoque l'idée de se rendre dans ce lieu, dont personne ne connaît l'emplacement. Après une recherche sur internet, les membres de Civitas sont étonnés de voir que le lieu est rue Camille Pelletan, tout proche de l'université, à quelques mètres du centre de la ville, derrière le cinéma des Arts, justement, juste en face de la direction générale des hôpitaux de Bordeaux.
 

1. Château des Arts Rue Camille Pelletan 33400 Talence DSC_8674.jpg


Le Château des Arts est ainsi à moins de 800 mètres du cinéma de Talence, dont le nom est Gaumont universités, et qui porte ce nom car il se situe en plein cœur universitaire de la ville, à côté de la fac de sciences (150 mètres). Entre la fac de droit -qui est, parmi les facultés, la plus éloignée  du Château des Arts- et ce dernier, il y a 1km 200 !!
Quand on pense à ce qu'il s'est passé à Cologne et dans les autres villes d'Allemagne, on est effaré !
 

3.Château des Arts Rue Camille Pelletan 33400 Talence DSC_8678.jpg

Le Château est plutôt en ruine

Si le château est plus que délabré, une trentaine d'Algeco flambant neufs sont installés dans les jardins - Il reste encore de la place - Deux migrants jouent au ballon sur les marches du château. 
 

5. Château des Arts Rue Camille Pelletan 33400 Talence DSC_8683.jpg

 
D'autres finissent leur vaisselle dans un algeco, certainement l'algeco cuisine. Il est 13h30 environ. Une dizaine de migrants, dont deux syriens, les autres sub-sahariens, consultent leurs téléphones devant le château. Ils en ont chacun un. Ils nous voient à peine. L'endroit est désert. Le quartier est cossu, bourgeois, classe moyenne supérieure, certainement d'anciens professeurs de faculté à la retraite.
 

7. Quartier très bourgeois de Talence les migrants aux écrans DSC_8677.jpg

 
Les trois couples d'habitants que nous croisons au seuil de ces belles maisons sont âgés. Nous faisons un collage et une petite mise en boîte aux lettres dans les rues adjacentes.
Une maison est en vente, au bout de la rue Camille Pelletan à 200 m du camp... un visionnaire ?
civitasgironde@gmail.com
 

10 Civitas gironde action 19 novembre DSC_8667.jpg

 

9 Civitas gironde action 19 novembre DSC_8661.jpg

 

 

21 novembre 2016

Sur France Bleu, Alain Escada félicite ceux qui s'en prennent aux affiches de prévention du sida faisant la promotion de l'homosexualité

Ce lundi matin, radio France Bleu consacrait un sujet à la campagne dite de prévention du sida dont les affiches font la promotion de l'homosexualité. Interrogé, Alain Escada, président de Civitas, a félicité ceux qui "rendent illisibles " ces affiches, estimant que c'est faire " œuvre de salubrité publique " que d'empêcher ces affiches de " continuer à polluer l'espace public ".

18 novembre 2016

Résister au Nouvel Ordre Mondial, avec Civitas !

Invité par la section d'Egalité & Réconciliation à Nantes, Alain Escada, président de Civitas, livre quelques pistes pour résister au Nouvel Ordre Mondial.

17 novembre 2016

Solidarité pour les Français d'abord ! - Affiches et autocollants disponibles

Adhésif Migrants.jpg

Affiches et autocollants pour soutenir la campagne d'information contre l'implantation de camps d'immigrés illégaux dans nos villes et villages sont disponibles sur demande à

secretariat@civitas-institut.com

100 autocollants (7x10cm) : 15 euros 

100 affiches (42x60cm) : 20 euros

100 autocollants et 100 affiches : 30 euros

 

 
Affiches et autocollants

civitas-collage-solidarité-français-dabord.jpg

12 novembre 2016

Lancement d'une section Civitas à Toulouse

 

civitas-toulouse-1.jpgcivitas-toulouse-2.jpg

En ce mois de novembre 2016, Toulouse veut participer au réveil du Pays Réel. Civitas, nouvellement parti politique au service de la Chrétienté et de la France, vient de lancer sa fédération Haute Garonne.

Un noyau s’est constitué dans la Ville Rose afin de préparer ses troupes à engager le combat. Un combat ? Contre qui ? Contre la franc-maçonnerie qui veut nous imposer ses principes et ses conséquences mortifères sur la société, et contre l’invasion musulmane, résultante de ce flot de migrants, financés par les sbires de la République franc-maçonne.

La Section Toulouse a donc comme premier objectif d’empêcher les migrants de s’installer en Haute Garonne. Civitas désire ouvrir les yeux des patriotes aveuglés par une fausse pitié au sujet de ces pseudo-réfugiés. Malheureusement, depuis plusieurs années, nous constatons non seulement en France, mais également en Europe de l’Est et en particulier dans les Balkans, que ces migrants ne fuient pas la guerre, mais recherchent l’eldorado et envahissent l’Europe avec l’intention ferme d'y imposer leurs coutumes.

Ces jeunes hommes, car il s’agit de jeunes hommes, ont abandonné leur famille et déserté leur pays. Ils n’ont aucun respect des autres et n’ont aucune volonté d’intégration. Les dégâts qu’ils causent sur leur passage sèment la colère, la désolation et la peur. Ils avancent désormais en terrain conquis (ou presque).

Civitas a donc décidé d’élever la voix et de tenter l’impossible pour les arrêter. Il est hors de question que nous abandonnions notre pays aux mains étrangères. La Haute Garonne est en train de voir ses villages envahis par les migrants de Calais. Saint Gaudens, commune d’environ 13 500 personnes, vient d’apprendre que la préfecture veut lui imposer un centre de migrants. Le maire, courageusement, s’y oppose malgré la pression du ministre de la ville qui a eu l’impudence de venir à Saint Gaudens pour faire plier le maire et son conseil municipal. Peine perdue !

D’ores et déjà, Civitas s’est rendu dans les villages et villes où des migrants sont arrivés : Bram et Saint Gaudens. Des campagnes de tracts, d’affichages, de boitages sont réalisées.

Si donc, vous-mêmes, étudiant, ouvrier, employé, artisan, commerçant, cadre d’entreprise ou retraité, peu importe votre situation sociale, si vous avez, comme nous, le désir de protéger votre famille, votre région, votre travail, vous comprendrez qu’il est important de nous aider dans ce combat. Civitas proclame un message clair, veut défendre les intérêts du pays et non ses intérêts propres, servir chaque Français et non se servir, et dire la vérité quoique cela nous coûtera.

Nous accueillons toute bonne volonté pour participer à cette campagne. Contactez-nous à l’adresse suivante : civitas-toulouse@civitas-institut.com

Que Dieu vous bénisse et que Saint Michel, Saint Louis et Sainte Jeanne d’Arc nous prêtent main forte dans ce combat enthousiasmant !

civitas-st-gaudens.jpg

 

31 octobre 2016

Avec Civitas, pour Annecy sans migrants !

Face à face tendu à Annecy entre l'extrême gauche pro-immigration et des patriotes conduits par Alexandre Gabriac, responsable départemental de Civitas en Haute-Savoie.

27 octobre 2016

Civitas s'invite à la primaire des Républicains

 

civitas_logo_2016.png

 
CIVITAS, devenu parti politique, avait promis de participer d’une façon ou d’une autre à la campagne présidentielle de 2017, avant de présenter des candidats aux élections législatives qui suivront.
 
La première étape de cette stratégie visant à faire entendre auprès de l’opinion publique les arguments d’une France catholique au service du Bien commun : perturber la primaire de ce que les médias appellent la droite et le centre.
 
Il est bien clair que Civitas n’appellera pas à voter pour Les Républicains à la présidentielle.
 
Le parti Les Républicains et le parti socialiste sont les deux jambes d’une même ripoublique maçonnique qui nous répugne.
 
Qu’un ancien repris de justice parvienne à faire office de favori à cette primaire des Républicains est d’ailleurs très symptomatique. C’est d’autant plus frappant que se présente à cette primaire une belle brochette de filous et de coquins qui donne une idée précise de la nature des dirigeants du parti LR.
 
Pourtant, un élément est venu quelque peu agiter ce marécage. Jean-Frédéric Poisson, président du PCD, et candidat à cette primaire, a évoqué à la télévision les “lobbies sionistes”.
 
Au préalable, Jean-Frédéric Poisson avait déjà pris position de façon intéressante sur les questions de géopolitique comme sur l’avortement et la défense de la famille.
 
Soyons clairs. Jean-Frédéric Poisson ne va pas assez loin à notre goût. C’est un chrétien-démocrate, avec toutes les incohérences et les compromissions que cela signifie. Nous ne sommes pas dupes. Et sur son site, nous voyons déjà comment Jean-Frédéric Poisson fait marche arrière devant les cris suscités.
 
Mais nous appelons cependant nos membres et nos sympathisants à s’inviter à cette primaire et y voter Jean-Frédéric Poisson.
 
Ce communiqué est envoyé à près de 165.000 personnes. Par la viralité des réseaux sociaux, il atteindra beaucoup plus de Français. Notre poids dans cette primaire peut donc s’avérer loin d’être dédaignable.
 
Pourquoi cette stratégie ?
 
- Pour perturber cette primaire des Républicains. Ce parti avait, dès le début, phagocyté la Manif pour Tous. Inversons le processus et infiltrons sa primaire pour y bousculer ses caciques. C’est une façon de déplacer le curseur et de ramener certains sujets à l’avant des débats politiques.
 
- Pour faire la nique au CRIF, le Conseil représentatif des institutions juives de France, à Christian Estrosi et à tous les véhéments serviteurs d’un lobby “qui n’existe pas” mais qui cherche pourtant à imposer son diktat et museler la parole et la pensée.
 
CIVITAS est le parti du pays réel. Il va libérer la parole !
 
Alain Escada,
président de Civitas