Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Civitas dénonce l’hypocrisie antichrétienne avant Noël | Page d'accueil | Le véritable esprit de Noël »

23 décembre 2017

23 décembre 1951 - On a brulé le Père Noël : une époque où l'Eglise ne craignait pas de dire la vérité !

http://laportelatine.org/insolites/141206_on_a_brule_le_p...

 

"Il est révélateur que les pays latins et catholiques, jusqu'au siècle dernier, aient mis l'accent sur la Saint Nicolas, c'est-à-dire sur la forme la plus mesurée de la relation, tandis que les pays anglo-saxons la dédoublent volontiers en ses deux formes extrêmes et antithétiques de Halloween où les enfants jouent les morts pour se faire exacteurs des adultes, et de Christmas où les adultes comblent les enfants pour exalter leur vitalité."

 

Écrire un commentaire