Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La liste complète des candidats Civitas aux législatives 2017 | Page d'accueil | Un islamiste fiché S avec permis de détention d'armes ? Terrorisme, immigration : les coupables sont au gouvernement ! »

15 juin 2017

Quelles leçons tirer de la participation de CIVITAS aux élections législatives du mois de juin ?

 

 
 
Quelles leçons tirer de la participation de CIVITAS aux élections législatives du mois de juin ?
 
D’abord, il faut préciser en préambule que nous n’aurions pas eu de raison d’y participer sous nos couleurs s’il avait existé un parti dont le programme respecte la doctrine catholique et se soucie de la défense de nos valeurs civilisationnelles. Or, la France est d’autant plus facilement livrable à l’immigration de grand remplacement et au Nouvel Ordre Mondial qu’elle renonce à ses forces morales et spirituelles.
 
Dans quatorze circonscriptions, des hommes et des femmes ont donc accepté de se présenter aux élections en portant courageusement les couleurs de CIVITAS et en faisant campagne avec le programme sans concession qui est le nôtre. Aussi modeste que soit leur résultat, ils ont ainsi permis de donner à notre programme une visibilité sans précédent. Grâce à leurs candidatures, CIVITAS a pu diffuser sur les chaînes de France Télévisions, à une heure de grande écoute, un bref clip électoral dénonçant la “République maçonnique”. Dans quatorze circonscriptions, tous les électeurs ont reçu dans leur boîte aux lettres notre “profession de foi” résumant notre programme sans l’édulcorer pour chercher à plaire. Dans ces quatorze circonscriptions, nos affiches frappées d’un grand Sacré-Cœur ont recouvert les panneaux électoraux.
 
C’est certes une goutte d’eau dans un pays spirituellement asséché mais nous avons la profonde conviction que les effets bénéfiques peuvent être bien réels parmi les âmes atteintes, au-delà de simples considérations électoralistes.
 
Surtout, ce peut être une amorce si vous nous en donnez les moyens et si vous prenez votre part de travail pour y contribuer. En effet, il faut que les Français se réhabituent à entendre parler de la loi naturelle, de principes catholiques, de la France catholique. Il faut que ce discours soit martelé publiquement encore et encore, à temps et à contre-temps, jusqu’à ce que ce qui semble aujourd’hui inenvisageable par tant de nos contemporains finisse par devenir une hypothèse méritant réflexion puis leur apparaisse enfin un jour comme LA solution.
 
Pour être efficace, ce travail nécessite que nous développions solidement nos implantations locales. C’est par un travail régulier et persévérant sur le terrain local, par voie de tracts, d’affiches, en allant à la rencontre des gens, que nous parviendrons à tisser les réseaux indispensables à un travail de reconquête.
 
Au moment où le camp national est désemparé, rendons-lui la dimension morale et spirituelle indispensable au redressement de la France.
 
Au travail ! Honneur et Fidélité !
 
Alain Escada,
président de CIVITAS
 

citation-huxley.jpg

citation abbé Beauvais.jpg

 

Écrire un commentaire