Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 1ère Fête du Pays Réel - Revue de presse (1) | Page d'accueil | 1ère Fête du Pays Réel - Revue de presse (3) »

13 mars 2017

1ère Fête du Pays Réel - Revue de presse

Revue de presse

https://94.citoyens.com/2017/les-catholiques-integristes-...

 

2017-fete-du-pays-reel-rungis-civitas.jpg

Pas loin d’un millier de personnes ont convergé ce samedi à la première édition de la Fête du pays réel, organisée par Civitas, (...)

« Le Pays réel, c’est le lien qui existe entre les Français de bon sens, soucieux de retrouver véritablement leur racine face à un Pays légal qui les déracine. C’est un événement qui vise à mettre en valeur la France des terroirs et des clochers, la France authentique, face à une période où le mondialisme est partout, où le déracinement est omniprésent et vanté par tout le monde. Nous voulons opposer à ce déracinement, un véritable enracinement local. Cela permet à toute une série d’artisans, de viticulteurs, de petits producteurs, d’artistes, de congrégations religieuses, d’associations, patriotes, d’auteurs, d’écrivains, d’éditeurs, de se retrouver ici tous ensemble pour faire connaître leur production, leur dynamisme, faire redécouvrir des produits de gastronomie, du foi gras, du vin, du champagne, de la bière mais tout authentique, enraciné, et pas de la malbouffe! » se félicite Alain Escada, président de Civitas. Au programme des réunions, une conférence contre l’immigration, accusée de détruire la civilisation, une autre sur la réunion de l’église et de l’Etat…

Objectif  200 circonscriptions

« Cet événement vise aussi à mettre en avant un cartel qui sera présent aux législatives et qui va donc rassembler les forces de Civitas, du Parti de la France présidé par Carl Lang et des comités Jeanne présidés par Jean-Marie Le Pen. Ensemble, nous comptons présenter un maximum de candidats aux élections législatives. A l’heure actuelle, nous avons l’assurance de déposer des candidats dans au moins 200 circonscriptions« , annonce le patron du mouvement. Et en Val-de-Marne ? « On a des réunions sans cesse avec les partenaires pour voir comment se répartir les circonscriptions. Pour l’instant, on n’a pas de chef de file départemental. On annoncera les candidats par circonscription à l’occasion d’une conférence de presse, d’ici un mois. »

2017-fete-du-pays-reel-rungis-civitas-2.jpg

Les commentaires sont fermés.