Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Civitas vous attend à Strasbourg le 29 octobre | Page d'accueil | Les patriotes autrichiens s'intéressent à Civitas »

27 octobre 2016

Civitas s'invite à la primaire des Républicains

 

civitas_logo_2016.png

 
CIVITAS, devenu parti politique, avait promis de participer d’une façon ou d’une autre à la campagne présidentielle de 2017, avant de présenter des candidats aux élections législatives qui suivront.
 
La première étape de cette stratégie visant à faire entendre auprès de l’opinion publique les arguments d’une France catholique au service du Bien commun : perturber la primaire de ce que les médias appellent la droite et le centre.
 
Il est bien clair que Civitas n’appellera pas à voter pour Les Républicains à la présidentielle.
 
Le parti Les Républicains et le parti socialiste sont les deux jambes d’une même ripoublique maçonnique qui nous répugne.
 
Qu’un ancien repris de justice parvienne à faire office de favori à cette primaire des Républicains est d’ailleurs très symptomatique. C’est d’autant plus frappant que se présente à cette primaire une belle brochette de filous et de coquins qui donne une idée précise de la nature des dirigeants du parti LR.
 
Pourtant, un élément est venu quelque peu agiter ce marécage. Jean-Frédéric Poisson, président du PCD, et candidat à cette primaire, a évoqué à la télévision les “lobbies sionistes”.
 
Au préalable, Jean-Frédéric Poisson avait déjà pris position de façon intéressante sur les questions de géopolitique comme sur l’avortement et la défense de la famille.
 
Soyons clairs. Jean-Frédéric Poisson ne va pas assez loin à notre goût. C’est un chrétien-démocrate, avec toutes les incohérences et les compromissions que cela signifie. Nous ne sommes pas dupes. Et sur son site, nous voyons déjà comment Jean-Frédéric Poisson fait marche arrière devant les cris suscités.
 
Mais nous appelons cependant nos membres et nos sympathisants à s’inviter à cette primaire et y voter Jean-Frédéric Poisson.
 
Ce communiqué est envoyé à près de 165.000 personnes. Par la viralité des réseaux sociaux, il atteindra beaucoup plus de Français. Notre poids dans cette primaire peut donc s’avérer loin d’être dédaignable.
 
Pourquoi cette stratégie ?
 
- Pour perturber cette primaire des Républicains. Ce parti avait, dès le début, phagocyté la Manif pour Tous. Inversons le processus et infiltrons sa primaire pour y bousculer ses caciques. C’est une façon de déplacer le curseur et de ramener certains sujets à l’avant des débats politiques.
 
- Pour faire la nique au CRIF, le Conseil représentatif des institutions juives de France, à Christian Estrosi et à tous les véhéments serviteurs d’un lobby “qui n’existe pas” mais qui cherche pourtant à imposer son diktat et museler la parole et la pensée.
 
CIVITAS est le parti du pays réel. Il va libérer la parole !
 
Alain Escada,
président de Civitas

 

Commentaires

Tout à fait d'accord avec votre commentaire

Écrit par : ROY | 27 octobre 2016

Les commentaires sont fermés.