Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Chrétiens d'Orient : le silence coupable - Le 20 juin, manifestons notre soutien | Page d'accueil | Béatrice Bourges appelle à manifester le 20 juin et dénonce ceux qui financent les assassins de nos frères chrétiens d'Orient »

16 juin 2015

Manifestation du 20 juin - Mot de soutien de Mère Agnès-Mariam de la Croix

Mère Agnès-Mariam de la Croix, supérieure du monastère Saint-Jacques le Mutilé à Qara, près de Homs, en Syrie, présentée pour le prix Nobel de la paix 2014, nous adresse ce message destiné à encourager à participer à la manifestation du 20 juin en soutien aux chrétiens d'Orient.

mère-agnès-mariam-de-la-croix-1.jpg

Chers amis qui participerez à la manifestation en soutien aux chrétiens d’Orient,

C’est de tout cœur que je vous remercie pour votre solidarité avec les peuples persécutés du Moyen-Orient, plus particulièrement les plus faibles : ceux qui ont péri par haine de la foi ou par mépris pour leur humanité ; ceux qui ont été pourchassés, dépouillés de tout, malmenés, réduits en esclavage, vendus comme du bétail, violés ou réduits à un objet de jouissance bestiale.
Des familles entières ont repris le chemin de l’exil dans l’insécurité, la peur, la pénurie. 
On se demande pourquoi ?
Le patrimoine le plus précieux de l’humanité est livré à des hordes de la terreur. C’est la terre d’Abraham, ce patriarche obéissant et si aimé de Dieu. Au lieu que notre région soit une oasis de paix, une réserve de spiritualité où règnent la paix et la concorde, voilà qu’elle devient le champ de bataille de la plus cruelle des agressions qui cherche à détruire et à implanter la terreur.
Que les martyrs, morts par haine de la Foi, intercèdent pour nous : ceux de Palestine, du Liban, d’Irak, d’Iran, de Syrie, d’Egypte, de Turquie, de Chypre, de Libye, du Nigeria, du Soudan, etc.

Comment des guerres sophistiquées lancées à grand renfort médiatique contre le terrorisme produisent-elles l’effet contraire : il n’y a jamais eu plus de terreur que de nos jours ? Les dirigeants du « monde libre » disent une chose et font le contraire.
On allume un feu et on claironne qu’on va l’éteindre et il ne devient que plus fort !

Il est temps de demander aux responsables qu’ils joignent leurs actes à leurs paroles et qu’ils fassent passer la dignité de la personne humaine - créée à l’image de Dieu - et la sauvegarde des ressources des peuples avant leurs intérêts matériels.
Sans leur souveraineté les peuples n’existent pas et ne peuvent pas opter pour la paix et œuvrer au bien commun. Alors, que soit sauvegardée la souveraineté des peuples.
Depuis que le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord sont détruits, la terre est moins belle, plus inhospitalière.

Je sais que beaucoup de nos frères juifs et musulmans sont solidaires avec nous pour que cessent la discrimination religieuse et l’emploi de la religion comme un moyen de diviser pour régner.
Ensemble disons :
Arrêtez le flux d’armes et de djihadistes en Syrie, en Irak et partout ailleurs.
Non à une coalition avec ceux mêmes qui financent la terreur.

Non à ceux qui ont ouvert la boite de Pandore au Moyen-Orient et ailleurs: elle a giclé le sang jusqu’au cœur de Paris.
Non aux pompiers pyromanes.
Non à ceux qui disent une chose et font une autre.

Non à la désinformation.
Non à l’ostracisme.

Non au primat des intérêts économiques sur la vie et la dignité des créatures de Dieu.

Merci pour votre solidarité et parce que vous n’avez pas peur de dire NON !


Mère Agnès-Mariam de la Croix

Affiche 20 juin 2015.jpg

Bus au départ de

Les commentaires sont fermés.