Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ce 22 mars, manifestation à Cologne - Halte à la sexualisation forcée dans les écoles ! | Page d'accueil | 31 mars - Journée de retrait des enfants des écoles publiques »

21 mars 2014

Plan d'action gouvernementale et lobby LGBT

Deuxième vidéo pédagogique de Civitas destinée à mettre à disposition du public les documents qui démontrent les connivences entre le Gouvernement et le lobby homosexuel.

Il est question ici d'un document officiel publié par le cabinet du Premier ministre. Inversion des normes et théorie du genre sont notamment au menu.

A voir et à diffuser !

*******

La première vidéo de cette série était consacrée aux engagements pris par François Hollande devant le lobby "Homosexualité et Socialisme". A voir ici.

Commentaires

Je ne comprendrai jamais ces religieux qui, dès que l'on essaie de mettre tout le monde sur le même pied d'égalité, interprètent cela comme une attaque directe à l'encontre de leur foi. -_-

Écrit par : Dharma666 | 22 mars 2014

J'imagine que le 666 ostensible de votre pseudo n'est en aucun cas une attaque contre la Foi catholique. Le mot "dharma" a le sens approximatif de "religion" en sankrit. "Religion 666" : ce n'est évidemment pas une provocation sur un site catholique.
Bref, voilà qui vient nuancer la neutralité laïque affichée et l'effarouchement vertueux de monsieur Dharma666.

Écrit par : Hervé | 23 mars 2014

Rholàlà si on a même plus le droit de rigoler un 'tit peu, alors où va le monde ? ;D

Et sinon quelqu'un pourrait expliquer la différence entre "propagande" et enseignement du respect à ce cher Escada? Parce que visiblement, il ne semble pas comprendre...

Écrit par : 999amrahD | 24 mars 2014

Quand ses contradictions sont dévoilées, il reste toujours comme expédient le masque ricanant d'un "humour" jaune et forcé.

Quant à "ce cher Escada", très cher en effet et plus que vous le dites, il a dénoncé et prouvé, avec à l'appui d'épaisses liasses de documents, que l'enseignement du respect dont vous parlez dissimulait bel et bien une entreprise subversive dont ses promoteurs ne se cachait nullement, jusqu'à ce que le scandale éclatât.

Car soyez sérieux, si vous en êtes un seul instant capable : croyez-vous sincèrement que jusqu'aujourd'hui l'école n'enseignait pas le respect aux élèves ? Oserez vous dire qu'il a fallut attendre monsieur Peillon et son "clergé" pour qu'enfin l'on se soucie de cette éducation ? Ferez vous cette injure imbécile à tous mes collègues qui m'ont précédé sur l'estrade ? Si vous le croyez, c'est qu'alors chez vous aussi le mot de respect a changé de sens, qu'il s'est chargé du sens idéologique que la révolution sexuelle, sociale et culturelle en cours veut lui faire prendre.

Je vous plains pour votre légèreté et votre inconscience. Vous n'êtes pas adulte, quelque soit votre âge par ailleurs.

Écrit par : Hervé | 24 mars 2014

Je suis étonné que vous ayez été autant offensé par un simple pseudo. Peut-être que je ne suis pas le seul gamin ici...

Quand je parlais d'apprendre le respect, je parlais du respect des particularités des personnes ayant une sexualité "différente". L'école essaie juste de leur faire comprendre(ainsi qu'aux autres) qu'ils sont tout à fait normaux et qu'ils peuvent très bien vivres comme tout le monde et avec les mêmes droits et obligations.

Qu'y a t-il de mal à ça?

Écrit par : 999amrahD | 26 mars 2014

Je n'ai pas été "offensé" par votre pseudo. Mais je trouvais contradictoire que l'on affiche une position de neutralité laïque, et que l'on utilise pour la signer un symbole notoirement anti-chrétien. Si c'est une plaisanterie, je persiste à penser qu'elle n'est pas de très bon goût. Toute proportion gardée, c'est comme si je signais un commentaire désapprobateur sur un site juif avec le pseudo "Religion88". Ce serait une provocation discourtoise et une plaisanterie facile, et c'est pourquoi j'ai parlé de légèreté et sous-entendu la gaminerie. Néanmoins si vous même vous êtes trouvé offensé par ces allégations, eh bien je les retire.

Je ne peux accepter votre définition implicite du respect, car ce respect s'applique non seulement aux personnes, ce que j'accepte évidemment, mais aussi à des actes, et m'interdit de juger du caractère moral ou immoral de ces actes en fonction d'une loi transcendante à laquelle je me plie.

Plus grave, vous affirmez même que certains actes et certaines pratiques en matière de "sexualité" seraient inscrits dans la nature profonde de l'homme, qu'il existerait un déterminisme poussant les individus vers des actes qu'ils ne sauraient refuser sans brimer leur nature. En d'autres termes, la "sexualité" n'est plus un moyen dont on fait un bon ou un mauvais usage, en fonction d'une loi transcendante, mais un ensemble de caractéristiques particulières définissant les individus au même titre que leur couleur de cheveux. Ce qui est faux.

Voilà la discussion introduite. Je ne cherche pas à démontrer ce que j'affirme, il suffit ici que les conceptions opposées se trouvent affrontées. Vous êtes convaincu que nous avons tort que notre vision des choses fait le malheur des sociétés depuis 2000 ans. Nous sommes convaincus que vous avez tort et que votre vision des choses fait le malheur des sociétés depuis au moins 100 ans. L'enjeu est considérable, la discussion peut être longue.
Si vous souhaitez la poursuivre plus avant, de façon apaisée, n'hésitez pas à m'envoyer un message à mon adresse secondaire "herve042@yahoo.com" (en espérant qu'il n'arrive pas dans les spams et que je ne le supprime pas par mégarde comme cela m'est arrivé dans un cas semblable). J'en serais honoré.

Sinon, bonne journée malgré tout, et sans rancune.

Écrit par : Hervé | 27 mars 2014

Les commentaires sont fermés.