Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« «Hier après-midi, j’étais au Tribunal… »: Entretien exclusif avec une courageuse militante pour la défense du mariage et de la famille. | Page d'accueil | L'UMP Bernard Accoyer, futur gagnant d'un dîner de c... »

21 juin 2013

Jean-Michel Colo, maire d'Arcangues, résiste encore à la dénaturation du mariage

Le maire d'Arcangues, Jean-Michel Colo, a décidé de ne pas plier et s'en explique dans Sud-Ouest :

"Il ne s’agit pas d’un mariage pour tous. C’est un mariage pour quelques-uns. Et une mascarade. Le mariage sert à faire des enfants. On a besoins de couples hétéros pour remplir nos crèches (...) Avoir un bébé dans un couple de même sexe, quand on y pense, c’est un caprice. Plein de pédopsychiatres le disent : c’est effroyable pour les enfants. Mais bien sûr, ce ne sont pas les pédopsychiatres qui passent à la télé (...)

Mais j’ai confirmé ma position au sous-préfet, par écrit. J’ai également prévu de demander une entrevue à Monsieur Valls, avec mes adjoints. Il existe un vide juridique (sic). Que les homosexuels s’unissent ne me dérange pas. C’est le mot mariage, qui me gène. J’invoque donc ma clause de conscience. Et je n’agresse personne. On est obligé de respecter un maire qui a trente ans de mandat et l’estime de toute la région.

(...) j’ai reçu beaucoup de soutien. Je reçois 100 mails par heure, au point d’avoir perdu des e-mails professionnels. Mais maintenant, ça s’est calmé. On passe à autre chose, même s’il y a un côté sympa… Quand je vois la foule que ça intéresse, je trouve ça bien […]. C’est une belle jeunesse, mais on divise la France […]. Mais il y a plus grave. Pas exemple, ce jeune homme qui a pris deux mois ferme. Je le soutiens de tout mon cœur, alors qu’au même moment, l’agresseur du RER est relaxé. C’est une justice à deux vitesses."

Les commentaires sont fermés.