Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le 26 mai, manifestons sans concession ! | Page d'accueil | Frigide Barjot fait la promo de l'union civile et "si certains ne sont pas contents, libre à eux de rejoindre Civitas" »

06 mai 2013

Que Ste Jeanne d'Arc sauve la patrie française, fille aînée de l'Eglise

Roger-Holeindre.jpgVoici 582 ans, le 30 mai 1431… une jeune paysanne des confins du royaume de France… mourait brulée vive à Rouen.

Cette jeune fille qui sera dénommée “Jehanne la pucelle” entendit dès l’âge de 13 ans des voix qui lui enjoignaient de délivrer son pays de l’occupation étrangère… de remettre de l’ordre dans le royaume… de faire couronner le Roi à Reims… et en plus… de chasser l’Anglais.

A 17 ans, elle se mit en devoir de répondre à ces injonctions divines.

Sa courte vie nous permet de voir et de comprendre l’étendue des malheurs qui déjà, à cette époque, frappaient notre PATRIE et de conclure que tout désespoir en politique est néfaste.

Les différents territoires de ce qui deviendra un jour le grand royaume de France, se battaient entre eux… L’ennemi anglais en profitait pour tirer le maximum d’avantages de ces guerres fratricides… La succession au trône était compromise… A Azincourt, la chevalerie française, malgré son courage héroïque, fut décimée en un seul jour par les “ARCHERS GALLOIS”, mercenaires du roi d’Angleterre.

Bref, plus rien n’allait, et l’avenir apparaissait chaque jour un peu plus sombre pour l’avenir du pays.

Pourtant le miracle eut lieu et même si Jehanne fut trahie… capturée… livrée aux ennemis du royaume par des traîtres et condamnée au bûcher par un “collabo”… tout ce qu’elle avait entrepris en partant de rien se réalisa, et notre pays se réconcilia avec lui-même… s’agrandit et devint la France que nous aimons.

Il n’y a donc aucune raison aujourd’hui de désespérer…

La situation actuelle n’est guère réjouissante… mais Jehanne est avec nous… La situation de notre PATRIE en 2013 n’est pas pire de ce qu’elle était voici quelques centaines d’années.

Nous, nous croyons en cette sainte de la Patrie… morte à 19 ans… sans avoir jamais rien renié de son idéal… Devenue chef de guerre, puis Sainte de l’Eglise catholique, et depuis le 19e siècle… “Mère de la nation française”. Elle est notre exemple !

En souvenir de Jehanne la pucelle, nous combattrons pour garder la France française… pour défendre nos frontières et en clamant comme elle… que nous n’avons rien contre les étrangers… mais que nous les préférons chez eux !

Haut les cœurs et que Sainte Jeanne d’Arc… sauve la PATRIE FRANÇAISE, FILLE AINEE DE L’EGLISE !

                                                                                                                 

Roger HOLEINDRE

Roger Holeindre et le Cercle National des Combattants défileront avec Civitas le 12 mai à 14h30 à Paris pour rendre un hommage national à Ste Jeanne d'Arc.

JA 2013 - 2.jpg


Les commentaires sont fermés.