Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'Archevêque belge André Léonard souligne le panache des catholiques français engagés contre le "mariage" homosexuel | Page d'accueil | L'Association Catholique des Infirmières et Médecins appelle à rejoindre Civitas devant le Sénat »

02 avril 2013

Manifestations chaque jour devant le Sénat à partir du 4 avril

communiqué de presse
Manifestations quotidiennes organisées par CIVITAS devant le Sénat
durant tout le débat en Haute Assemblée du projet de loi Taubira
 
ninirosaire.pngPression quotidienne sur les sénateurs
Il est essentiel de maintenir une pression quotidienne sur les sénateurs durant tout le débat sur le projet de loi Taubira.
 
CIVITAS n'a aucune confiance dans les sénateurs UMP.
Si l'UMP ne manque pas d'habilement occuper l'espace médiatique lors d'événements contre ce projet de loi, comme ce fut encore le cas lors de la mobilisation nationale et populaire du 24 mars dernier, il faut pourtant bien constater que les actes ne suivent pas, comme en témoignent les trois exemples ci-dessous.
- Le texte aurait déjà pu être bloqué en commission des lois si deux sénateurs UMP, Christian Cointat et Christophe-André Frassa, n'avaient voté en faveur de ce projet de loi.
- Le chef de groupe UMP au Sénat n'est autre que le sénateur-maire de Marseille Jean-Claude Gaudin dont Le Canard enchaîné affirmait il y a peu qu'il avait proposé aux socialistes de liquider en quatre jours à peine le débat en séance plénière du projet de loi Taubira. Ce qui n'étonne guère quand on sait que Jean-Claude Gaudin est un grand ami du lobby homosexuel marseillais. Il a par exemple accordé une importante subvention publique à l'Europride qui se déroulera du 10 au 20 juillet à Marseille et au cours de laquelle une cérémonie baptisée "Les Mariés de l'an 1" devrait unir symboliquement 2013 duos homosexuels !
- Le sénateur Patrice Gélard qui sera l'orateur du groupe UMP durant le débat sur le projet de loi Taubira a déjà averti qu'il n'y aurait pas d'obstruction parlementaire de la part de l'UMP. Dans un entretien publié par Le Monde (25 mars), le sénateur Gélard précisait : "Nous sommes traditionnellement beaucoup plus raisonnables au Sénat qu'à l'Assemblée. Nous ne ferons pas d'obstruction, de flibuste parlementaire, nous resterons sages."
 
 
Il faut être sans aucune illusion à l'égard de ce système parlementaire et des girouettes politiques qui le composent. Mais le vent de colère qui s'exprime peut parfois souffler suffisamment fort pour momentanément orienter les girouettes dans la bonne direction. C'est pourquoi CIVITAS appelle les défenseurs de la Famille à venir faire preuve d'une sainte colère devant le Sénat à partir du 4 avril.
 
Prière et sainte colère
Le mot d'ordre que CIVITAS lance est clair : ni ballons, ni flonflons, prière et sainte colère.
Nous tenons à donner à notre action une dimension spirituelle, convaincus qu'aucune victoire ne sera possible sans le secours divin.
A ceux qui veulent un printemps français, CIVITAS rappelle ces mots de Charles Péguy : "Ô mon Dieu, donnez-nous enfin le chef de guerre, vaillant comme un archange et qui sache prier, pareil aux chevaliers qui sur le mont naguère terrassaient les Anglais. Qu'il soit chef de bataille et chef de prière."
 

Le programme des mobilisations organisées par CIVITAS devant le Sénat est le suivant :

- Les jeudi 4 et vendredi 5 avril, rdv devant le Sénat, place Pierre Dux / Square Francis Poulenc (face entrée principale du Sénat), dès 19h. Manifestations statiques. Discours suivi de la récitation du chapelet.
 
- Les samedi 6 et dimanche 7 avril, rdv Place Paul Claudel (devant Théâtre de l'Odéon) à 15h. Nous marcherons tout autour du Sénat.
Le samedi 6 avril fera office de rendez-vous national. Des cars s'organisent de province.
Discours suivi d'un chemin de croix autour du Sénat.

CIVITAS organisera de tels rassemblements tant que le Sénat discutera de ce projet de loi. Les autres rendez-vous seront communiqués le 7 avril en fonction du calendrier sénatorial.
 
Alain Escada,
président de CIVITAS

Commentaires

Vous pouvez croire en Dieu, Dieu lui ne croit pas en vous .... Vos cœurs sont secs et sans vie, emplis de convictions, de haine et d'ignorance. Vous êtes tout le contraire de Dieu! Un oiseau préfèrera toujours un bel arbre feuillu, vert et tendre plutôt qu'un bois mort et sec pour y faire son nid.

Écrit par : carine | 03 avril 2013

@ Carine : Croyez-vous réellement en Dieu, ou bien feignez-vous de croire en Lui afin de porter votre accusation caricaturale ?

Écrit par : Hervé | 03 avril 2013

Les commentaires sont fermés.