Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bernard Lugan : Mensonges et manipulation à propos de la manifestation FLN du 17 octobre 1961 à Paris | Page d'accueil | Les Identitaires réclament un référendum sur la construction des mosquées »

18 octobre 2012

Mariage homosexuel : l’examen du texte à l’Assemblée reporté ?

assemblée nationale,débat,conseil des ministres,jean-jacques urvoas,erwann binet,mariage homosexuelL’idée d’un débat national serait-elle en train de s’imposer ? Selon LeJDD.fr, l’examen du texte instaurant le « mariage » entre personnes de même sexe à l’Assemblée nationale va être reporté au mois de janvier. Jean-Jacques Urvoas, le président socialiste de la commission des lois, et Erwann Binet, membre de la commission, en ont fait la demande au Gouvernement afin de lancer de grandes consultations sur le sujet (et, sans doute, tenter d’y inclure « l’accès à la procréation médicalement assistée pour les couples de femmes »). Selon LeJDD.fr, le gouvernement devrait accéder à cette demande. Examiné en Conseil des ministres le 31 octobre prochain, le texte devait être discuté en première lecture à l’Assemblée nationale les 12 et 13 décembre… Les défenseurs de la famille disposeraient donc d’un mois de plus pour faire entendre raison aux députés et aux sénateurs. Les sondages le montrent, la tenue d’un débat aurait tendance à servir leurs intérêts tandis que le lobby gay souhaite à la fois en finir rapidement mais ne semble pas disposé à céder sur la PMA.

Source: Nouvelles de France

Commentaires

Après le grand rabbin de France qui vient d'exprimer son entière opposition à la dénaturation du mariage, voici une institution qui demeure la clef de voûte de la politique familiale en France : la Caisse d'Allocations Familiales. Elle vient d'annoncer son hostilité à la loi Taubira sur le mariage homosexuel et à l'adoption d'enfants.

Il faut davantage mobiliser les coeurs et les consciences de notre peuple contre ce texte qui en fait va mettre un terme aux relations entre les hommes et les femmes.

Mobilisons encore et toujours l'opinion publique. L'objectif est d'avoir le 18 novembre 2012 puis le 20 janvier 2013, plus de 2 millions de personnes avec nous dans la rue...

Écrit par : Chouannerie | 19 octobre 2012

On ne sera pas seuls si on organise bien la manifestation. J'ai déjà eu des contacts avec un grand parti politique et un syndicat. Si on agi sérieusement sans problèmes, on y arrivera et on gagnera en considération.
Tout seul, on perd.
Il vaut mieux voir grand, très grand.
Les AFC, l'alliance Vita, l'insitut Civitas, les mouvements associatifs de défense de la vie et de l'enfance, les partis comme le FN, le PDF, le MPF, le PCD de Christine Boutin cela ne suffira pas à faire plier le gouvernement. Alors, j'ai pris mon téléphone et communiquer avec les responsables qui incarnent notre pays : l'UMP et la CFTC. Je sais qu'ils ont des centaines de milliers d'adhérents de par le pays et qu'avec eux on réussira à mobiliser toutes les énergies.
Il y a aussi des communautés qui vivent à notre contact et leurs représentants devraient franchir le pas et nous rejoindre dans la rue à nos côtés. Il faut s'unir et non se désunir. L'Union fait la force, la désunion provoque la division et la haine dans les rangs.
Si on part avec l'intérêt de gagner, on gagnera et on se sentira fort.
Si on part avec l'intérêt de perdre, on perdra la face et on aura le mépris et la discorde.
Donc faisons taire nos chapelles, nos clivages, nos sensibilités et montrons-nous que nous sommes un grand peuple capable de faire de grandes choses pour la défense de la famille et de l'éducation des enfants.
Des cars partiront de partout. Il en viendra de toutes nos régions, nos départements, nos villes et proviendront des partis politiques et des syndicats proches de notre courant de pensée.
Tout seul nous ne pouvons rien, mais si on rassemble au-delà des clivages et des idées, on gagnera.
Vous allez sans doute être contactés par ces grandes organisations car je leur ai donné les horaires de la manifestation.
Si on est 100 000 (Civitas) + 30 OOO (AFC)+ 130 000 (CFTC) + 150 000 (UMP) + 40 000 (FN) + les catholiques, les protestants, les juifs, les musulmans, les associations pro-vie et en faveur de la famille, de l'enfance, les maires des petites communes (ceux des grandes et moyennes villes), les évêques, les imams, les rabbins, les curés, les pasteurs, et tout le peuple des marcheurs cela va en faire du beau monde... Imaginez l'ampleur de la foule, l'union des participants, tout cela provoquera bien sûr le désarroi au gouvernement et suscitera un remaniement ministériel voire une démission.... Si on y arrive bien et si on organise bien la manifestation sans incidents, tout se passera correctement.
Tout seul, on est isolé et là, le pouvoir politique n'hésitera pas à réprimer les manifestants en petit comité. Alors, il faut y aller avec le sentiment que l'on gagnera et que la loi sera rejetée par le peuple de ce pays.
Déjà à l'UMP comme à la CFTC, ils vont parler de la manifestation du 18 novembre et celle du 20 janvier 2013. C'est l'occasion de se faire entendre dans ce monde qui est en train de devenir fou et de montrer qu'il y a des personnes en France qui ont encore leur mot à dire : nous, le peuple français, la masse silencieuse des gens honnêtes, sérieux et travailleurs.
Je demande à Monsieur Escada d'accepter la présence de tous les partis soucieux de défendre la famille, l'enfance et la vie. Sans aucune exclusivité.
Il faut tous s'unir et on gagnera !
Se désunir, c'est provoquer le désarroi, la défaite et le déshonneur !
Peu importe si on n'a pas toujours été d'accord avec l'UMP ou les autres partis, il faut s'unir et faire grandir le mouvement. L'opinion publique est déjà en train de changer d'avis sur le sujet du mariage homosexuel ; les sondages le prouvent et on le constate chaque jour quand on distribue les tracts dans les boîtes aux lettres ou quand on parle avec les gens dans la rue.
Nous avons gagné la bataille de l'opinion, alors maintenant réussissons à provoquer le sursaut final du peuple de France.

Écrit par : Chouannerie | 19 octobre 2012

Les commentaires sont fermés.