Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 avril 2015

La France avec Sainte Jeanne d'Arc le 10 mai 2015 (abbé Xavier Beauvais)

 

abbé-beauvais-jeanne-mpi.jpg

 

LA FRANCE AVEC SAINTE JEANNE D’ARC LE 10 MAI 2015

 

« La France souffre, la France s’égare, la France agonise, la France râle, mais la France ne meurt pas » (R.P. Janvier).

 

A tous ceux qui communient dans le même sentiment de fervente et admirative vénération pour celle que Saint Pie X nommait « l’astre nouveau appelé à illustrer non seulement la France mais l’Eglise tout entière » rendez-vous place Saint Augustin le dimanche 10 mai pour le défilé qu’organise Civitas, un défilé « de glorification et d’intercession » disait Léon Daudet dans ses souvenirs politiques.

Que la jeunesse patriote et catholique vienne nombreuse pour réapprendre « l’histoire miraculeuse et exemplaire de Jeanne d’Arc qui nous montre le sommet de l’héroïsme pur » (L. Daudet).

Vous qui souffrez de tant d’esclavages, voués de plus en plus aux lois liberticides, venez vénérer et acclamer cette « âme libre d’entraves et demeurée telle qu’au sortir de l’animation par son créateur » (L. Daudet).

Vous qui tremblez devant tant d’insécurité, venez trouver en elle « La sécurité d’une fleur ouverte à la lumière » (L. Daudet).

Vous, femmes de notre société française, venez trouver en elle cette « femme au cœur viril » (Pie XII) vous souvenant que même une fragile jeune fille peut devenir une Jeanne d’Arc lorsque Dieu lui donne la force de son bras.

Que la nation chrétienne se rassemble en ce 10 mai « comme une grande famille qui retrouve en l’un de ses enfant, l’incarnation de ses valeurs les plus hautes et les plus représentatives » (Pie XII).

Il n’y a pas de place au doute. Viendrai-je ? Ne viendrai-je pas ? Non, celle qui constitue le plus beau joyau du patrimoine national français, le plus beau par les incidences de sa mission militaire et politique, mais plus encore, le plus beau par la dimension spirituelle de sa personnalité, celle-là mérite notre vénération en ce jour.

Vous qui vous plaignez à juste titre de l’intégrisme laïciste, voilà une excellente occasion qu’un tel défilé pour réaffirmer publiquement la réalité des droits de Dieu sur une patrie chrétienne comme la France.

Votre première justice en tant que chrétiens à l’égard de la cité temporelle est de ne pas vous rendre complice de l’injustice. C’est la raison pour laquelle votre présence au défilé sera une manière d’affirmer publiquement que « la démocratie révolutionnaire, qu’elle soit totalitaire ou libérale est une injustice criante, une négation ouverte ou sournoise des premiers principes du droit naturel » (P. Calmel).

Or, vous le savez «  une telle démocratie engendre comme ses fruits naturels, le laïcisme, la dissolution de la famille, la socialisation de toute chose.

Or, de cette justice politique chrétienne, le Seigneur a donné à notre patrie un exemplaire éminent en la personne de Sainte Jeanne d’Arc ».

Pensez-vous alors ne pas pouvoir faire cet effort de venir rendre à Jeanne, l’hommage de quelques heures, à elle dont nous sommes si redevables aujourd’hui encore ?

Si vous aimez vraiment la France, si vous aimez vraiment l’Eglise, alors vous viendrez redire avec joie devant le monde :

« Vive le Christ qui est roi des Francs » selon ce que Saint Pie X disait à Monseigneur Touchet, évêque d’Orléans lors de la béatification de Sainte Jeanne d’Arc :

« Vous direz à vos compatriotes que s’ils aiment la France, ils doivent aimer Dieu, aimer la foi, aimer l’Eglise qui est pour eux tous, une mère très tendre comme elle l’a été de vos pères. Vous direz qu’ils fassent trésor du testament de Saint Rémi, de Charlemagne et de Saint Louis. Ces testaments qui se résument dans les mots si souvent répétés par l’héroïne d’Orléans : Vive le Christ qui est roi des Francs. »

 

Abbé Xavier Beauvais

 

Affiche JA 2015.jpg

 

22 avril 2015

Hommage à Jeanne d'Arc par Pierre Hillard et rdv le 10 mai 2015

Affiche JA 2-2015.jpg

20 avril 2015

Hommage à Jeanne d'Arc par Elie Hatem

Affiche JA 2-2015.jpg

16 avril 2015

Hommage à Jeanne d'Arc par Béatrice Bourges

Affiche JA 2-2015.jpg

09 avril 2015

Le 10 mai, tous avec Jeanne d'Arc

Affiche JA 2015.jpg

Le 10 mai, tous avec Jeanne d’Arc
 
En ces temps de grande confusion qui affectent sans exception tous les pans de la société, il est indispensable de se tourner vers des modèles intangibles. Le 10 mai 2015, c’est vers Sainte Jeanne d’Arc que se porteront nos regards et nos pensées, elle qui sut incarner l’exemplarité tant dans les vertus chrétiennes que dans l’héroïcité patriotique.
 
Nous inscrirons cet hommage traditionnel à Sainte Jeanne d’Arc dans un triptyque DIEU – PATRIE – FAMILLE qui permet d’aller à l’essentiel tout en étant foncièrement raccroché à l’actualité. L’impossibilité de mettre en place une autorité stable et servant le bien commun sans que cette autorité accepte d’être soumise à Dieu. L’opposition entre la France catholique et la république laïque et maçonnique. Les chrétiens, persécutés et attaqués de toutes parts. Le blasphème, facteur de conflits et de violences. Le déracinement promu par les forces mondialistes. La propagation de théories perverses et de lois iniques portant atteinte à la Famille, cellule de base de la société. La jeunesse en quête d’idéal.
 
. Pour la première fois, nous donnons rendez-vous dès midi place Saint Augustin pour des animations médiévales dans une ambiance familiale.
. A 14h30 se mettra en place le défilé en hommage à Ste Jeanne d’Arc.
. Toutes les organisations qui se reconnaissent dans le modèle de Jeanne d’Arc et le triptyque DIEU – PATRIE – FAMILLE sont invitées à participer à ce défilé avec leur propre banderole, trois drapeaux de leur organisation, et des drapeaux locaux et nationaux.
. Les mouvements de jeunesse et les troupes scoutes sont invitées à y participer et à témoigner avec faste leur affection pour la Sainte de la Patrie.
. Les anciens combattants sont invités à y participer avec leurs drapeaux, bérets et décorations.
. Ce défilé n’est concurrent d’aucun autre hommage à Sainte Jeanne d’Arc. 
 
Alain Escada,
président de Civitas

18 décembre 2014

Veillée de Noël - reportage de l'Agence Info Libre

12 décembre 2014

17 décembre à 20h, tous à Paris pour défendre la crèche de Noël !

17 décembre à 20h, tous à Paris

place de l'Estrapade (5e arrondissement)

pour défendre la crèche de Noël 

des attaques des ayatollahs de la laïcité

les_personnages_de_la_creche_de_noel.jpg

#TouchePasàMaCrèche

#crechesdenoel

11:25 Publié dans Action, Actualité, Agenda, christianophobie | Lien permanent | Commentaires (0) |

Présent : Une crèche au Parlement européen - Le coup de Civitas !

creche_parlement_europeen_entretien_escada_present.jpg

SOURCE - Présent - 11 décembre 2014

Une crèche au Parlement européen - Le coup de Civitas! Entretien exclusif dans Présent du 11 décembre 2014
 
En pleine controverse française sur la présence de crèches dans les institutions publiques, le 9 décembre, Mgr Fellay, Supérieur Général de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, inaugurait une crèche au sein du Parlement européen de Bruxelles. Une action menée à l'initiative de Civitas et avec l'appui du député européen Mario Borghezio.
Présent a interrogé Alain Escada, président de Civitas.
— Est-ce la première fois que vous installez cette crèche au sein du Parlement européen ?
 
 
— Non, cela fait plusieurs années que nous le faisons, avec l'aide du député Mario Borghezio. Mais auparavant cela se faisait, j'allais dire, dans l'indifférence. C'est le contexte particulier en France, mais pas uniquement, qui a fait que l'installation d'une crèche dans une institution publique soit vue comme quelque chose d'extraordinaire. Auparavant cela n'avait jamais provoqué le moindre soubresaut. La seule différence par rapport aux années précédentes est que, 2014 marquant le centenaire de la mort de saint Pie X, Mario Borghezio a proposé à l'un des évêques de la FSSPX de venir bénir cette crèche. Une invitation à laquelle a répondu Mgr Fellay.
 
C'est lors de la préparation de l'installation et de l'inauguration qu'ont éclaté toutes ces controverses en France. Et nous nous sommes dit que c'était providentiel. D'autant que la date qui nous a été donnée pour l'inauguration est le 9 décembre, fête de la laïcité !
 

— Quelles ont été les réactions autour de vous ?

 
— Majoritairement elles ont été très positives et favorables. Nous avons vu de nombreux fonctionnaires, ou assistants, venir admirer la crèche, prendre des photos, mais dans une démarche de sympathie. Certes, au moment où nous nous sommes rassemblés pour la bénédiction, certains se sont étonnés. Mais ceux qui avaient l'air le plus interloqués, parlaient français…
 
— Pourquoi est-il important d'installer une crèche là-bas, au coeur du Parlement européen ?
 
— C'est d'abord rappeler que Noël est la fête de la Nativité et pas cette fête consumériste qu'elle est devenue aujourd'hui. C'est indispensable, surtout lorsque l'on se souvient à quel point les débats ont été vifs lorsqu'il a été question des racines chrétiennes de l'Europe. Installer une crèche c'est rappeler que l'Europe est intrinsèquement liée à la chrétienté. C'est aussi rappeler que tout pouvoir vient de Dieu.
 
L'institution européenne est un lieu d'opulence, de débauche de moyens financiers. Installer une crèche en son sein c'est ramener l'homme à l'essentiel : Dieu. Et c'est particulièrement important en cette période de l'Avent. C'est aussi témoigner du fait que l'Enfant Jésus est appelé à régner sur les nations et que rien ne peut se faire sans Lui, tout comme l'équilibre du monde ne pourra pas se faire en dehors de Lui.
 

 

Propos recueillis par Anne Isabeth / anne.isabeth@present.fr /Présent du 12/12/2014

11:19 Publié dans Action, Actualité, la vie de France Jeunesse Civitas | Lien permanent | Commentaires (0) |

07 décembre 2014

17 décembre à 20h, rdv avec une crèche de Noël, Place de l'Estrapade, Paris 5

Crèche_de_Noël-3.jpg

Les ayatollahs de la laïcité ont vu dans l’Enfant-Jésus un nouvel ennemi à chasser. Pour ces fondamentalistes laïcistes, Noël n’est plus la célébration de la Nativité mais une simple fête consumériste et athéiste autour d’un gros bonhomme habillé de rouge et popularisé par un soda d’une multinationale américaine.
Mais la réaction du pays réel n’a pas tardé.
La crèche de Noël est devenue l’emblème de la résistance à l’antichristianisme.
 
Le mercredi 17 décembre à 20h, Civitas vous invite à une veillée de Noël – avec une belle crèche de Noël – aux abords du siège de la Libre Pensée, Place de l'Estrapade, Paris 5.
 
 
Réservez déjà votre soirée !

09 novembre 2014

23 novembre, Marche franco-belge pour la Vie, contre l'avortement

 

Marche 23 novembre pro-vie.jpg

 

 

PROGRAMME DE LA JOURNEE

 

10 H MESSE TRADITIONNELLE EN LATIN dans la

Chapelle du Carmel, 16, rue des Wagnons à QUIEVRAIN (B)

 

12 H 30 REPAS SALLE DES ASSOCIATIONS

En regardant le bâtiment marqué «mairie» à ROMBIES, prendre la ruelle sur la gauche. PIQUE-NIQUE tiré du sac : eau, thé et café offerts

 

14 H 30 DEBUT DU RASSEMBLEMENT devant

l’école Claudine HUART, sentier des écoles à ROMBIES

Marche en cortège sur la route

Parcours adapté aux poussettes

 

16 H 30 / 17 H FIN DE LA MARCHE

17 H / 17 H 30 GOUTER dans la salle des associations

Rens. au 06.24.47.66.76 (France) ou 0471.94.30.65 (Belgique)

15:56 Publié dans Action, Actualité, Agenda, Avortement | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : avortement, marche pro-vie |