Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 juillet 2017

Profanations antichrétiennes en Savoie : Civitas réagit !

Statues de la Sainte Vierge vandalisées en Savoie : Civitas réagit !
 
Communiqué de presse du mercredi 5 juillet 2017
 
Des statues de la Vierge Marie et du mobilier religieux ont été saccagés ces dernières semaines dans six communes de l’avant-pays savoyard ; les statues ont pour la plupart été brisées en morceaux, sinon décapitées. Deux Vierges ont notamment été détruites à Jongieux, village ou l’on trouve la plus ancienne inscription chrétienne en Savoie, datée de l’an 504.
 
 
Ayant eu connaissance de ces profanations, la section Savoie de Civitas a immédiatement réagi en organisant un acte de réparation publique le dimanche 2 juillet dans la commune de Jongieux. Plusieurs dizaines de personnes répondirent présentes à cet appel, parmi lesquelles des habitants des communes concernées, ainsi que des fidèles des chapelles catholiques traditionnelles de Savoie. Un prêtre avait fait le déplacement afin de diriger le chapelet et les prières du groupe.
 
Les familles et les habitants profitèrent du beau temps pour pique-niquer sur place et échanger autour de ces tristes événements. A cette occasion, nos militants ont appris que le journaliste du Dauphiné Libéré ayant « couvert » les faits avait purement et simplement menti : en effet, il a écrit que les auteurs des dégradations avaient été interpellés, et qu’ils s’agissaient de l’acte d’une nuit de deux ouvriers éméchés. Or, d’après les témoignages des habitants, les dégradations ont été commises sur une période de trois semaines, et par des hommes cagoulés. Un des habitants devrait publier sous peu un droit de réponse suite à cet énième mensonge médiatique, sur lequel nous reviendrons bien évidemment.
 
Le diocèse de Chambéry a honteusement gardé le silence sur ces profanations. La paroisse a quant à elle promptement réagi… en condamnant et en se désolidarisant de l’action de Civitas !
 
Malgré la désertion des autorités civiles et ecclésiastiques, les militants de Civitas Pays de Savoie seront toujours présents sur le terrain pour défendre la foi et le patrimoine catholique légué par nos ancêtres.
 
Civitas fera bientôt un appel aux dons afin de remettre la Vierge Marie à sa juste place dans les six communes concernées.

28 juin 2017

Rendez-vous à Jongieux le 2 juillet à 14h pour la Sainte Vierge Marie

civitas-2juillet2017.png

27 juin 2017

Communiqué - A Fontaine, expulsion du conseil municipal d’un élu FN canal historique et des militants de Civitas

Civitas Isère

Communiqué de presse du lundi 26 juin 2017

Franck Sinisi, conseiller municipal FN de Fontaine et membre des Comités Jeanne de Jean-Marie Le Pen, est la cible de menaces de l’extrême-gauche en plein conseil municipal depuis le 27 mars dernier. La passivité de la mairie communiste, à qui revient la charge d’assurer la tranquillité des débats, avait jusqu’ici permis à deux séances du conseil municipal de se dérouler selon le bon vouloir des milices d’extrême-gauche.

Les militants de Civitas, qui contrairement à ceux du néo-FN n’ont pas oublié la solidarité que se doivent entre eux les nationalistes, sont donc venus entourer leur camarade au conseil municipal de ce lundi 26 juin, où une nouvelle manifestation était annoncée pour exiger la démission de Franck Sinisi, dont le seul tort est de défendre les intérêts de la France et des Français dans le cadre de son mandat. Une cinquantaine de militants des diverses entités gauchistes de l’agglomération s’étaient introduits dans la salle du conseil municipal, tenus à distance par nos militants.

Le maire, M. Trovero, s’improvisant arbitre des élégances, a donné la parole aux membres de ce groupuscule interlope, qui ont dénoncé la présence de M. Sinisi à son siège de conseiller municipal, ainsi que celle d’Alexandre Gabriac, ancien conseiller régional de l’Isère, parmi ses soutiens. La réponse de Franck Sinisi a été rendue inaudible par les vociférations des autoproclamés militants du camp du bien, puis la BAC de Grenoble a été réquisitionnée pour l’évacuer du conseil municipal avec ses soutiens, dans la meilleure tradition stalinienne. Les Fontainois seront heureux d’apprendre pour quel usage leur maire fait appel à la police dans leur paisible commune !

Les militants de Civitas seront toujours présents pour défendre et épauler les élus nationalistes refusant de baisser la tête devant les diktats du Système et de ses laquais, qui démontrent par leur attitude qui sont les véritables Insoumis.

03 juin 2017

#ONLR - Civitas Isère mène une action face à la gay pride de Grenoble

Action Coup de Poing Civitas à la Gay pride de Grenoble
Homofolie : ça suffit !
 
Communiqué de presse, 3 juin 2017
 

Ce samedi 3 juin avait lieu à Grenoble la dite "Marche des fiertés" pour réclamer toujours plus de droits et de publicité aux invertis de tout poil.

 
Les militants et candidats de Civitas Isère, ont décidé de faire barrage à leur manière à cette marche des horreurs, dont nombre des participants n'hésitent pas à s'exhiber devant les passants, y compris de jeunes enfants.
 
Nos militants, armés de leur courage et d'une banderole "Homofolie ça suffit", ont barré la route à ce funeste cortège en lançant des slogans pro-famille, tels que "Un père, une mère, une famille !", "Première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous des enfants d'hétéros", ou encore "Mariage, adoption : pas question !".
 
Le service d'ordre de la manifestation, accompagné de la police, a vigoureusement chassé nos manifestants du passage du défilé, pour aller les interpeller... rue de la Liberté !
 
Nos candidats Alexandre Gabriac (sur la 2e circonscription) et Thibault Barge (9e circonscription) étaient évidemment présents lors de cette action (ainsi que M. Franck Sinisi, conseiller municipal Front National de Fontaine), et le seront contre toute attaque envers la famille, la morale, et nos traditions.
 
 
Civitas Isère.
 

29 mai 2017

Thionville, 31 mai à 20h : réunion publique avec Alain Escada et les candidats Civitas en Moselle

Législatives 2017 - Le mercredi 31 mai à 20h, Civitas organise une réunion publique à Thionville
Alain Escada, président de Civitas, vient soutenir les candidats Civitas de Moselle (François Gauche, candidat dans la 9ème circonscription – Région de Thionville, et Jacqueline Berger, candidate dans la 5ème circonscription – Région de Bitche – Sarreguemines).

Lieu de la réunion : Salle du Val Marie, 16 chemin du Kem,Thionville

15 mai 2017

Revue de presse : Nationaux et catholiques s'unissent à l'ombre de sainte Jeanne d'Arc

source : Medias Presse Info

Le défilé organisé dimanche par Civitas en hommage à sainte Jeanne d'Arc a été l'occasion de voir les liens renforcés entre différents mouvements patriotes. C'est la leçon d'un tel rendez-vous à la fois catholique et patriote : un discours sans concession parvient à rassembler différentes forces nationales jusqu'il y a peu éparses et qui désormais affichent régulièrement leur volonté de travailler ensemble pour le salut de la France. Rappelons que Civitas, le Parti de la France, les Comités Jeanne, la Ligue du Sud et le SIEL forment une alliance lors des élections législatives de juin 2017.

Les provinces à l'honneur ! Le RP Laurent, capucin de Morgon et aumônier de Civitas, bénit les étendards Les drapeaux frappés du blason de sainte Jeanne d'Arc Roland Hélie, directeur de Synthèse Nationale Pierre Hillard, professeur de géopolitique et pourfendeur du nouvel ordre mondial

Carl Lang, président du Parti de la France Alain Escada, président de Civitas A la tribune, des personnalités de plusieurs mouvements et partis nationaux et européens ainsi que des ecclésiastiques L'abbé Xavier Beauvais, conseiller doctrinal de Civitas Sainte Jeanne d'Arc, patronne secondaire de la France, sauveuse de la patrie, dignement honorée

(photos : Cyrille de Pranal)

10 mai 2017

Appel à la Jeunesse de France - Hommage à sainte Jeanne d'Arc le 14 mai 2017 à 14h

défilé-jeanne-d'arc-2-mpi.jpg

 

Appel à la jeunesse de France
 
Chaque jeune français devrait trouver en Jeanne d’Arc, sainte et héroïne nationale, un modèle à admirer et à imiter. Jeanne nous prouve à tous que la valeur n’attend pas le nombre des années. Jeanne a 13 ans à peine lorsque l’Archange Saint-Michel lui apparaît. Jeanne n’a que 16 ans lorsqu’elle quitte ses parents pour rejoindre Vaucouleurs et accomplir la mission que Dieu lui a confiée. A l’âge de l’adolescence, cette humble jeune fille, portée par la grâce, apprend à monter à cheval revêtue d’une lourde armure, entraîne une armée derrière elle, chasse l’occupant, libère le territoire et obtient le sacre d’un roi ! Et Jeanne n’a pas 20 ans lorsqu’elle meurt sur le bûcher à la suite d’un procès inique.
Les siècles ont passé. Et il y a à nouveau grande pitié en terre de France. Le constat est amer. Décadence morale et inversion des mœurs. Immigration de grand remplacement. Impunité pour les délinquants. Incapacité à endiguer un terrorisme de barbares. Pouvoir usurpé par des traîtres à la Nation. Règne des lobbies interlopes, des sociétés secrètes, de la haute finance apatride et des mondialistes, tous agents de l’anti-France. Déchristianisation de la France, fille aînée de l’Eglise, malmenée par la république maçonnique.
Jeunes Français, vous ne pouvez rester insensibles alors que votre patrie, votre civilisation et votre foi sont menacées. Imitez Sainte Jeanne d’Arc et mettez la fougue de votre jeunesse au service d’une noble cause. Engagez-vous ! Agissez pour pouvoir rester Catholiques et Français toujours.
Le 14 mai, participez avec enthousiasme au défilé d’hommage à Sainte Jeanne d’Arc. Portez-vous volontaires auprès de notre secrétariat (secretariat@civitas-institut.com, 01 34 11 16 94) pour rejoindre les cohortes de jeunes qui seront en tête de ce défilé, drapeaux au vent. Enrôlez vos amis, frères, sœurs, cousins.
 
A partir de 18 ans, les garçons peuvent aussi se porter volontaires auprès de notre secrétariat (secretariat@civitas-institut.com ) pour incorporer le service d’ordre du défilé.
 

Couverture Twitter Ste Jeanne d Arc 1500x500px WEB.png

 

08 mai 2017

La réplique au bankster mondialiste Emmanuel Macron ? Le 14 mai 2017, grand défilé unitaire des patriotes et des défenseurs de la famille

 

Affiche Ste Jeanne d Arc WEB.png

La réplique au bankster mondialiste Emmanuel Macron ?
Le 14 mai 2017, grand défilé unitaire des patriotes et des défenseurs de la famille
 
La page de l’élection présidentielle est tournée. Voilà un bankster mondialiste aux commandes de l’Etat. Tous les lobbies de l’anti-France pavoisent, tous les cercles cosmopolites applaudissent, tous les acteurs de la haute finance apatride se frottent les mains, tous les promoteurs de la décadence morale sont à la fête.
 
Si ce résultat a de quoi nous inquiéter, il n’est que la continuité de la politique désastreuse de déracinement que nous subissons depuis des décennies et qui veut nous réduire à l’état de consommateurs nomades sans Dieu, sans famille, sans patrie.
 
Mais il ne peut y avoir de place ni pour la résignation ni pour la déprime. Dès à présent s’engage la bataille pour les élections législatives. Ensuite viendra le temps de structurer une résistance efficace qui reposera obligatoirement sur un socle de principes moraux sans lesquels aucune véritable restauration nationale ne peut s’envisager solidement.
 
Au plus vite, nous avons besoin d’un grand évènement fédérateur.
 
Civitas invite l’ensemble des patriotes et des défenseurs de la famille à faire du défilé d’hommage à sainte Jeanne d’Arc, le dimanche 14 mai 2017, un grand rassemblement unitaire pour réaffirmer publiquement nos valeurs non négociables.
 
14h00 : Rassemblement Bd Malesherbes à l’angle des rues de la Boétie et du Bd Malesherbes (devant le Monoprix, Métro St Augustin).
 
Mobilisons-nous d’urgence, de tout le pays.
Le 14 mai 2017, le pays réel doit se manifester vigoureusement autour d’un symbole tout désigné : Jeanne d’Arc, sainte et héroïne guerrière, patronne secondaire de la France, sauveuse de la patrie.
 
Alain Escada,
président de Civitas
président de la Coalition pour la Vie et la Famille
 
Ces personnalités qui soutiennent cet évènement
Un comité de parrainage pour le défilé en hommage à Ste Jeanne d’Arc se met en place. Il regroupe déjà les personnalités suivantes :
 
. Stéphanie Bignon (présidente de Terre & Famille)
. Ivan Blot (écrivain, ancien parlementaire)
. Béatrice Bourges (porte-parole du Printemps Français)
. Anne Brassié (écrivain, journaliste)
. Franck Bouscau (Professeur d’Histoire du Droit)
. Claire Colombi (historienne)
. Dr Jean-Pierre Dickès (président de l’Association Catholique des Infirmières et Médecins)
. Elie Hatem (avocat international)
. Colonel Patrick Hays (comités Jeanne)
. Roland Hélie (directeur de Synthèse Nationale)
. Marie d’Herbais (présidente de l’Association de soutien aux Chrétiens d’Irak et de Syrie)
. Pierre Hillard (professeur de géopolitique)
. Roger Holeindre (président du Cercle National des Combattants, ancien député)
. Carl Lang (président du Parti de la France, ancien député européen)
. Général (2s) Daniel Nougayrède
. Amiral (2s) François de Penfentenyo (président d’honneur de Civitas)
. Richard Roudier (président de la Ligue du Midi) 
. Marion Sigaut (historienne)
. Médecin Chef hre Jean-Patrick Sivignon-Saint Lys
. David Van Hemelryck (président des collectifs Hollande Dégage et Tout Sauf Macron)
. Winfried Wurmeling (secrétaire-général de l’UNEC et de SOS Mamans)

 

06 mai 2017

Le dimanche 14 mai, venez nombreux rendre hommage à sainte Jeanne d'Arc, celle qui sauva notre patrie

     Chers Amis,

   Dimanche 14 mai, solennité de sainte Jeanne d'Arc, aura lieu à Paris un cortège en l'honneur de la sainte patronne de notre chère patrie.

Cette fête tombe cette année le lendemain du centenaire de la première apparition de Notre-Dame à Fatima, et en pleine période électorale dans une époque troublée.

Comme nos pères au XVe siècle, aujourd'hui aussi c'est vers le ciel que nos regards se tournent pour recevoir les secours si nécessaires.

  La fête de sainte Jeanne d'Arc est encore actuellement reconnue comme fête nationale. Mais qui pense aujourd'hui à rendre hommage à celle qui sauva notre patrie ? Venez nombreux pour lui rendre un témoignage public de reconnaissance de la France chrétienne, et la supplier de nous venir en aide aujourd'hui.

RP Laurent, capucin de Morgon, aumônier de Civitas

05 mai 2017

Participez à la neuvaine à Sainte Jeanne d'Arc pour le salut de la France

En cette période trouble, marquée par des élections, d'abord présidentielle puis législative, dont les conséquences risquent de livrer le pays à une nouvelle période de désordre, Civitas vous invite à vous joindre à une neuvaine de prières à Sainte Jeanne d'Arc pour le salut de la France.

jeanne-darc-messire-dieu-premier-servi.jpg

Sainte Jeanne d’Arc n’envisageait pas la moindre bataille sans que la prière la précède. Alors que nous préparons le défilé du 14 mai 2017 en hommage à la sainte de la Patrie, patronne secondaire de la France, nous vous encourageons à vous joindre à nous dans la récitation d’une neuvaine pour le salut de la France.

Neuvaine à Sainte Jeanne d’Arc

 

Réciter après la prière de chaque jour

Sainte Jeanne d’Arc, votre martyr est la grande victoire de Dieu sur nos ennemis. Intercédez, du Royaume des Cieux, pour que nous soyons préservés des guerres contre notre pays et des assauts contre notre foi. Que la France se souvienne qu’elle est la Fille Aînée de l’Eglise.

Prions

Seigneur, nous Vous rendons grâce car Vous avez béni notre pays en nous donnant Sainte Jeanne d’Arc: Suscitez encore de nombreuses vocations pour garder intacte la mission apostolique de la France. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Réciter ensuite un Notre Père, un Je Vous Salue Marie et un Gloire au Père.

Premier jour

Jeanne, le Seigneur a chargé l’Archange saint Michel de vous apparaître et de vous annoncer votre mission de sauver le royaume de France. Jeanne, votre grand désir de servir Dieu et de tout faire pour lui plaire, vous font prononcer le « fiat » malgré vos craintes de ne pas être digne et capable d’accomplir cette mission. Le Ciel vous a donné une épée pour combattre, et les voix de sainte Catherine et de sainte Marguerite pour vous guider. Intercédez pour que nous puissions toujours répondre à notre vocation. Amen.

Deuxième jour

Jeanne, vous rendez visite au Dauphin de France. Vous lui révélez qu’il est le véritable héritier de France, et fils de roi, qu’il sera couronné à Reims et que vous êtes venue pour l’aider à accomplir ce désir du Ciel. Vous livrez ensuite de nombreuses batailles contre les Anglais, et vous en sortez toujours victorieuse. Vous livrez également bataille au péché dans votre propre camp et vous demandez à vos soldats de retrouver l’état de grâce. Intercédez maintenant pour que notre pays se souvienne de son baptême et retrouve le chemin des sacrements. Amen.

Troisième jour

La semaine de Pâques de cette année 1430, alors que vous vous trouvez dans un fossé de Melun, les voix de saintes Catherine et Marguerite vous annoncent que vous serez faite prisonnière avant la fête de la saint Jean et que Dieu vous viendra en aide durant cette épreuve. Vous êtes alors envahie d’angoisse et tentée de ne pas vous soumettre à la Volonté du Seigneur afin de sauver votre vie. Priez pour nous, afin que nous fassions toujours la volonté de Dieu, et non la nôtre. Amen.

Quatrième jour

C’est le 26 Mai, après une rude bataille, que vous êtes prise par un archer du camp adverse. Vous êtes ainsi arrêtée et accusée par l’Inquisition d’hérésie et d’idolâtrie. Malgré vos craintes et vos peurs, vous vous laissez emprisonner. Vous gardez confiance en vos voix, et vous demandez leur intercession afin de répondre aux questions qui vous sont posées. Demandez à Dieu, pour nous, le courage et l’audace d’affirmer notre foi. Amen.

Cinquième jour

Vous êtes torturée moralement, assaillie par de nombreux et interminables interrogatoires, abandonnée et trahie de tous, y compris du Roi, traitée comme une prisonnière de guerre, menacée corporellement par les gardiens de votre cellule, accusée de nombreuses fautes que vous n’avez pas commises, sans avocat. Toujours docile aux conseils de vos voix, vous répondez sans crainte à tout ce que l’on vous demande. Intercédez pour que nous ayons toujours recours à la prière dans nos difficultés. Amen.

Sixième jour

Tous vos accusateurs s’acharnent pour vous faire faillir, pour vous faire contredire les faits que vous relatez ; ils vous accusent, vous menacent de tortures physiques, vous harcèlent sans cesse durant des heures ; en vain, vous avez toujours réponse à toutes les questions, jusqu’au jour, où, n’en pouvant plus, effrayée par la mort, vous reniez tout. Puis, par la grâce de Dieu, vous acceptez avec courage le martyre et revenez sur vos reniements. Malgré la reconnaissance de certains de vos juges de l’intervention divine dans votre conduite, vous êtes condamnée à mort par le supplice du feu. Priez pour que la France relève la face et se souvienne de ses promesses faites à Dieu. Amen.

Septième jour

Jeanne, vous êtes surnaturellement soutenue par le Ciel, mais vous n’échappez pas aux angoisses provoquées par la sentence. Vous auriez préféré « être décapitée sept fois plutôt que brûlée et réduite en cendres». Sur le bûcher une fois liée, vous demandez pardon aux anglais et à tous vos ennemis, pour les batailles livrées contre eux, et, d’une voix haute et claire, vous pardonnez à tous ceux qui vous ont condamnée. « Mes saintes ne m’ont pas trompée, ma mission était de Dieu. Saint Michel, sainte Marguerite et sainte Catherine, vous tous, mes frères et soeurs du Paradis, venez à mon aide…» Au milieu des flammes, vous regardez la croix qui vous est présentée, et vous prononcez le Nom de Jésus avant de mourir. Soyez notre modèle dans l’obéissance, dans la confiance en Dieu, et la persévérance dans notre mission. Amen.

Huitième jour

Alors que le bourreau éteint le brasier afin que tous voient le cadavre défiguré de celle qui les a fait trembler, il écarte les cendres et le miracle apparaît devant leurs yeux effrayés: votre coeur est là, rempli d’un sang vermeil et semblant vivre encore! Du soufre et de l’huile sont alors répandus dessus, le feu reprend puis s’éteint à nouveau, le laissant toujours intact. Inquiet de ce miracle et craignant l’émotion du peuple, le cardinal d’Angleterre ordonne que vos os, vos cendres et surtout votre coeur soient jetés immédiatement dans la Seine. Le bourreau dit alors : « J’ai grand peur d’être damné pour avoir brûlé une sainte » Des cris s’élèvent dans la foule : « Nous sommes tous perdus car une sainte a été brûlée ! » Aidez-nous à servir Dieu et à ne chercher que la gloire du Ciel. Amen.

Neuvième Jour

Après votre mort, mourut la prospérité des anglais en France. Depuis le bûcher de Rouen, ils ne connurent que déceptions et défaites. A leur grande honte et confusion, ils furent rejetés de tous les pays qu’ils avaient conquis. Tous ceux qui avaient jugé avec mauvaise foi la Pucelle trouvèrent la mort peu de temps après la sienne. L’évêque Cauchon, enrichi par le Roi d’Angleterre, mourut subitement; il fut excommunié par le Pape et ses os furent jetés aux bêtes féroces. Ainsi s’accomplit la prédiction faite à Jeanne, en sa prison, par ses voix : « Vous aurez secours. Vous serez délivrée par une grande victoire. Prenez tout en gré. Ne vous souciez pas de votre martyre. Vous viendrez enfin au Royaume du Paradis. » Que la résurrection soit le seul but de notre vie. Soyez présente à nos côtés et contribuez encore à la sanctification de notre pays. Amen.